Les effets du TLR sur le transport en commun par autobus

Notre collectivité est l’une des plus chanceuses en ce qui a trait aux liaisons vers les stations de TLR (Lees, uOttawa et Rideau). Ces trois stations permettront la prestation de services de transport en commun plus rapides, plus efficaces et plus fiables. Nous nous attendons à une augmentation du nombre d’usagers parmi nos résidents en raison de la fiabilité constante du service ferroviaire. 

Cela étant dit, il est important de songer aux obstacles qui seront toujours présents pour les collectivités comme Vanier, Manor Park et New Edinburgh.

Nous envisageons de profiter de la mise en service du TLR pour repenser l’offre de services de transport en commun dans ces quartiers.  La fréquence, la fiabilité et la capacité constituent toujours les principaux obstacles pour les usagers du transport en commun actuels et potentiels.

Au cours des dernières années, nous avons tenu plusieurs consultations avec les résidents de notre quartier pour discuter des questions de transport en commun et examiner des solutions en collaboration avec OC Transpo. De nombreuses solutions ont été mises en œuvre et d’autres le seront après la mise en service du TLR. 

Par exemple, il y a eu des progrès en ce qui concerne la fiabilité sur le circuit 19 (ancien circuit 5). Après la mise en service du TLR, il y aura un nouveau circuit 20, qui reliera St-Laurent à Beechwood en passant par Vanier. En outre, le projet de revitalisation du chemin de Montréal entraînera un prolongement des heures pour les voies prioritaires de transport en commun, ainsi que des modifications à la synchronisation des feux de circulation.

Nous constatons toujours des problèmes de fiabilité au cours des déplacements le matin et l’après-midi aux heures de pointe. Nous faisons le suivi des taux d’annulation des trajets d’autobus dans notre quartier, comparativement à d’autres quartiers de la ville, et nous sommes déçus de constater à quel point ces taux sont élevés. C’est particulièrement évident pour le circuit 12.

OC Transpo doit utiliser la mise en service du TLR comme levier pour résoudre les problèmes systémiques. Le défi auquel la direction d’OC Transpo fait face consiste à améliorer les circuits locaux tout en offrant de nouvelles options afin de faciliter l’accès des gens au TLR.

L’investissement dans le TLR constituera une amélioration indéniable de notre réseau de transport en commun. Ce sera également l’occasion de renforcer la fréquence et la fiabilité de notre réseau de transport en commun actuel et d’augmenter le nombre d’usagers quotidiens du transport en commun dans notre ville.