Mise-à-jour communautaire Printemps 2017

Plan de dynamisation du marché By

 

Le plan de dynamisation du marché By repose sur deux grands objectifs : investir dans l’infrastructure et réformer la structure de gouvernance.

La réfection de l’esplanade de la rue George, qui est d’ailleurs presque terminée, est un bel exemple du premier objectif. Les travaux comprennent l’ajout de nouveaux bancs, d’un système d’éclairage à DEL, d’arbres, de poubelles, d’une fontaine à boire, d’un jeu d’eau et d’une horloge patrimoniale. Il y aura aussi des améliorations piétonnières, notamment l’aménagement d’un passage surélevé accessible à l’intersection des rues William et George.

L’esplanade est située sur la rue George, entre la rue William (près du kiosque BeaverTails) et le carré By Ward Market (près du magasin de meubles EQ3), à l’extrémité sud de l’édifice du marché By.

Cette esplanade sera un endroit propice à l’animation et une magnifique porte d’entrée au marché. Elle permettra aussi d’accéder facilement à la future station de train léger au coin des rues William et Rideau. La réfection, un projet commémoratif d’Ottawa 2017, sera achevée dans l’année.

Le deuxième objectif du plan est la réforme de la structure de gouvernance du marché By. Plus précisément, il vise la création d’une société de services municipaux, c’est-à-dire un organisme sans but lucratif, qui gérera l’édifice du marché By, son marché public et le marché Parkdale.

Cette société de services municipaux sera dirigée par un conseil formé de neuf bénévoles. Nous sommes donc à la recherche de ces membres, qui joueront un rôle essentiel dans la revitalisation du marché. Une fois choisis, ils embaucheront un nouveau directeur général pendant l’été 2017, et auront le plein contrôle opérationnel des deux marchés publics municipaux d’ici le 1er janvier 2018.

La structure de gestion actuelle (qui repose sur un règlement municipal) bride l’innovation et la créativité. La gestion sans but lucratif permettra une gouvernance entrepreneuriale et flexible de notre cher marché By.

 

Piste cyclable de l’avenue Mackenzie

Nous apportons présentement la touche finale à la piste cyclable de l’avenue Mackenzie, qui sera ouverte au public ce printemps.

Sillonnant l’avenue Mackenzie de la rue Murray à la rue Rideau, elle offrira un lien sécuritaire aux cyclistes entre la toute nouvelle bande cyclable de la rue St-Patrick et le sentier polyvalent de la Commission de la capitale nationale qui longe le canal Rideau. La piste cyclable sera située du côté est de l’avenue Mackenzie, et séparée de la circulation automobile par des bornes de protection et une bordure épaisses.

L’avenue Mackenzie conservera aussi sa fonction actuelle de chaussée à deux voies, mais elle en comptera trois à partir de l’intersection de la rue Rideau. Les plans prévoient des améliorations à la hauteur de la rue Murray, notamment le traçage de lignes, l’ajout de panneaux et le recours à des feux de circulation en deux temps (un signal avancé pour les cyclistes en direction est, et un signal réservé aux automobilistes).

La prochaine étape serait la création d’un lien cyclable en direction ouest, jusqu’à la rue O’Connor. Si ce projet est approuvé par le Conseil, la planification débutera d’ici deux ans.

 

Étape 2 du projet de train léger

Le projet du train léger à Ottawa avance rondement. Le 8 mars dernier, le Conseil a approuvé le plan de l’Étape 2, qui prévoit le prolongement des rails vers l’est, l’ouest et le sud.

La Ville continuera de collaborer avec son partenaire, Rideau Transit Group, pour que les prolongements du réseau ferroviaire soient intégrés et compatibles. Elle maximisera aussi la quantité de travail à assigner par appels d’offres. Le budget pour l’Étape 2, approuvé en 2015, est toujours de trois milliards de dollars.

Le Conseil présentera un dernier rapport au début 2018, concernant les résultats du processus d’approvisionnement. On procédera ensuite à la conception finale et au début des travaux. Le pilier de notre réseau de transport en commun est l’Étape 1 du projet du train léger, qui devrait être achevée en 2018. Grâce aux travaux de l’Étape 2, un plus grand nombre de résidents de notre belle ville y auront accès.

Le nouveau tronçon sud de la Ligne Trillium devrait être prêt à accueillir des passagers d’ici 2021; il offrira entre autres un lien essentiel jusqu’à l’aéroport. Quant au prolongement de la Ligne de la Confédération vers l’est jusqu’au chemin Trim, il sera inauguré en 2022. L’année suivante, cette ligne sera prolongée vers l’ouest, jusqu’à la promenade Moodie.

Bien que Vanier, la Côte-de-Sable et la Basse-Ville ne bénéficieront pas directement des travaux de l’Étape 2, les correspondances des autobus devraient être améliorées dans notre quartier en 2018. En effet, nous devrions recevoir plus tard cette année une proposition d’OC Transpo à cet effet.

Nous avons une vision d’avenir claire pour notre réseau. Le train léger améliorera la rapidité, l’efficacité et la fiabilité des déplacements en transport en commun dans notre ville.

 

Origin Trade vise en plein dans le mille

En affaires, les meilleures idées sont celles qui répondent à une préoccupation ou à un besoin dans le marché actuel. Denis Sabourin et Dan Cummings ont visé juste lorsqu’ils ont fondé Origin Trade, car ils ont misé sur un manque qui se faisait sentir dans notre quartier. Ils ont déménagé dans une maison patrimoniale de la Basse-Ville et adopté une vision qui incite les gens à toujours en redemander plus. Sofas en cuir, tables de bois taillées à la main, comptoir de béton minimaliste, mur de brique… tout contribue à créer une ambiance accueillante dans cet espace historique.
Les établissements commerciaux peinent souvent à trouver un équilibre entre la clientèle de jour et de nuit. Il n’en est rien pour Origin Trade, qui est populaire en tout temps. En effet, le café offre deux expériences différentes : un espace tranquille pour travailler à l’ordinateur et un lieu animé pour les soirées entre amis. Et le plus beau, c’est que son menu intègre autant que possible les produits locaux.

Rendez-vous à Origin Trade pour savourer des délices d’ici : café torréfié dans la région, bière artisanale, vin de l’Ontario ainsi que diverses collations sucrées et salées.

Il semble qu’Ottawa ait gagné le gros lot avec ce petit joyau : depuis son ouverture en novembre 2015, Origin Trade est un incontournable. Constatez-le par vous-même en allant faire un tour au cœur du marché By (sur la rue York, près de Dalhousie).

 

Bonne fête, Canada!

Comme vous le savez, de nombreuses activités amusantes et emballantes ont lieu partout en ville en l’honneur du cent cinquantenaire du pays.

Les quatre premiers mois de cette trépidante année ont été fort chargés, avec les célébrations de la veille du jour de l’An sur la Colline, le Red Bull Crashed Ice, l’hommage à la Coupe Stanley, les prix JUNO et la Cabane à sucre urbaine. Tous ces événements ont montré qu’Ottawa était LA ville où célébrer le cent cinquantenaire du Canada. Mais n’ayez crainte, ce n’est pas fini!

Le Village de l’inspiration animera bientôt la rue York, dans le marché, du 20 mai au 4 septembre. Vous pourrez y voir des expositions et des prestations spéciales mettant en valeur toutes les régions du Canada.

Que diriez-vous d’explorer 50 pays sans quitter Ottawa? Voilà ce que vous propose Ottawa accueille le monde. Rendez-vous au pavillon Aberdeen et à l’Édifice de l’horticulture pour baigner dans une ambiance multiculturelle sans précédent.

Les amateurs de sports seront aussi rassasiés : la 105e Coupe Grey sera disputée à Ottawa le 26 novembre. Espérons que le ROUGE et NOIR d’Ottawa pourra défendre son titre de meilleure équipe de la Ligue canadienne de football à domicile!

Quelques semaines plus tard, les mordus de hockey auront la chance d’assister à une partie bien spéciale entre les Sénateurs d’Ottawa et les Canadiens de Montréal. En effet, le parc Lansdowne accueillera le 16 décembre la Classique 100 de la LNH Banque Scotia, un match en plein air qui marquera le 100e anniversaire de la première partie de la LNH, disputée le 19 décembre 1917 entre Ottawa et Montréal, à l’aréna Dey’s d’Ottawa.

Voilà seulement un avant-goût de l’incroyable programmation qui vous attend au cours des prochains mois. Profitez pleinement de cette année incroyable en multipliant les sorties avec votre famille et vos amis. Pour connaître le détail de toutes les activités, rendez-vous à ottawa2017.ca.

 

Restrictions sur les prêts sur salaire

Le 10 avril dernier, le gouvernement provincial a adopté un nouveau projet de loi sur la protection des consommateurs en Ontario (projet de loi 59). La loi donnant la priorité aux consommateurs.

Ce dernier propose la création de règlements encadrant les établissements de prêt sur salaire; ils visent notamment à prolonger les périodes de remboursement, à imposer une période minimale plus longue entre les prêts individuels et à étendre la portée des règlements relatifs aux pratiques déloyales de recouvrement des créances.

Le problème des établissements de prêt sur salaire touche particulièrement notre communauté, puisque le chemin de Montréal en compte le plus grand nombre par habitant dans la province. Comme vous le savez, le gouvernement provincial accorde aux municipalités l’autorité de statuer sur le zonage des bars d’effeuilleuses, et sur leur quantité. C’est pourquoi je demanderai, avec mes collègues du Conseil, que les établissements de prêt sur salaire soient soumis à la même autorité.

Les initiatives communautaires des coopératives d’épargne et de crédit permettent d’obtenir des prêts à court terme à un coût plus juste. J’applaudis d’ailleurs les efforts du Causeway Work Centre, qui a mis sur pied un projet pilote de prêt sans but lucratif à Ottawa.

L’encaissement de chèques demeure toutefois problématique. En effet, il est déplorable que des personnes n’ayant pas accès à des services bancaires traditionnels aient recours à un établissement de prêt sur salaire pour encaisser leur chèque : ils perdent ainsi 25 % de l’argent qu’elles ont gagné à la sueur de leur front.

Nous avons hâte pour prendre des mesures supplémentaires pour freiner ces établissements et leurs pratiques déloyales.

 

Comités mixtes université-communauté

Le symposium annuel de la Town and Gown Association of Ontario aura lieu cette année à Ottawa, du 8 au 10 mai. Les comités mixtes université-communauté (comme celui que je préside à Ottawa) réunissent les étudiants, les établissements d’enseignement postsecondaire, les membres de la communauté concernée et le personnel municipal afin de favoriser la création de liens, la collaboration, la discussion et l’innovation.

Les projets de la Town and Gown Association connaissent un succès impressionnant à l’échelle locale. Pour en savoir plus ou pour vous inscrire au symposium, rendez-vous au www.tgao.ca.