Bilan de l’année et perspectives pour 2022

On se souviendra de l’année 2021 comme d’une année mémorable. 

Que nous croyions ou pas que les difficultés apportées par la pandémie constituent la nouvelle normalité, nous avançons tous chaque jour à petits pas vers la fin d’une autre année marquée par la COVID-19, ce qui me fait espérer que les jours effrayants de la gestion entourant le virus seront bientôt chose du passé grâce au plan de vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans.

Bien sûr, cela ne signifie pas que nous sommes sortis de l’auberge, mais la diligence et la coopération dont a fait preuve chacun d’entre vous en ont valu la peine. 

Et tandis que nous réfléchissons à l’année écoulée, nous nous devons de célébrer de nombreuses réalisations au sein de nos communautés. Nous avons beaucoup de raisons de nous réjouir, qu’il s’agisse de la réfection de la rue Main, des petites victoires réalisées dans le cadre de grands projets d’aménagement de la Ville ou des perspectives qui s’annoncent pour 2022. 

RUE RIDEAU

Le couloir de la rue Rideau entre la promenade Sussex et la rue Dalhousie a finalement reçu son aménagement de rue principale tant mérité. Tous ses éléments sont renouvelés, et les touches finales telles que les abribus personnalisés et les panneaux numériques rendent l’espace accueillant et agréable pour tous. Nous avons maintenant une entrée accueillante et magnifique au marché By par la rue William et le train léger sur rail lorsque celui-ci fonctionne. 

Nouveaux liens cyclables (rue Boteler) et resurfaçage prévu :

Le resurfaçage sur la rue St-Patrick, de l’avenue King Edward à la rue Dalhousie, a été récemment achevé. Ces travaux ont amélioré la sécurité et la connectivité dans notre communauté, avec l’aménagement d’un nouveau passage pour piétons en béton à la rue Cumberland et la réparation d’un passage pour piétons à la rue Dalhousie. Une nouvelle piste cyclable pour les cyclistes vient également s’ajouter à notre réseau de transport actif dans le quartier. Un nouveau sentier polyvalent est en construction sur la rue Boteler en vue de créer un accès au secteur et de relier l’avenue King Edward à la rue Cumberland. Pour couronner le tout, nous avons ajouté 12 nouveaux arbres au secteur. 

Comme nous le savons, notre ville fait face à d’importants défis liés à l’itinérance, à la santé mentale et à la dépendance. Notre communauté ressent les répercussions considérables découlant de ces défis en raison d’une concentration historique de services. J’ai eu de nombreuses conversations sur la résolution de ces problèmes, et trois thèmes communs continuent d’émerger. Je crois que nous devons harmoniser nos efforts avec la prise de trois mesures clés qui apporteront un soulagement à notre communauté :

  • Équipes de ressources communautaires proactives : Accroître la présence des ressources proactives de la Ville sur le terrain 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Cela comprend la coordination sur le terrain des services de sensibilisation et des interventions en santé mentale; l’intégration de solutions de logement d’urgence aux campements de fortune; l’intervention face au trafic et à la consommation de drogues dans la collectivité; l’organisation de circuits pour le ramassage efficace des aiguilles; les patrouilles proactives de la Ville dans le cadre des travaux publics; l’intégration de l’Équipe de ressources de quartiers du Service de police d’Ottawa. 
  • Solutions de santé aux dépendances : Le programme d’approvisionnement sûr s’est révélé un succès. Nous devons obtenir un doublement du financement du programme d’approvisionnement sûr.  Ce programme, qui était au départ un projet pilote comptant 25 consommateurs et qui en attire aujourd’hui 355, a prouvé son efficacité, mais les besoins sont largement supérieurs. Il faut à présent nous assurer que tous puissent s’approvisionner en sécurité. Un approvisionnement sûr permet d’éliminer bon nombre des répercussions néfastes de la consommation de drogues sur notre collectivité. L’administration d’une drogue propre et délivrée sur ordonnance permet d’éviter aux gens de commettre de crimes mineurs afin de se payer des drogues illégales, de se procurer de la drogue auprès de trafiquants et de réduire les conséquences parfois mortelles de ces drogues illégales. 
  • Investissements audacieux dans le logement permanent : Nous devons investir dans le logement permanent. Il faut inonder la ville et ses communautés d’investissements dans le logement, grâce à des modèles de priorité au logement et de logement en milieu de soutien. Nous devons repenser l’ancien modèle, fermer les refuges temporaires par attrition et créer des logements.

PLAN OFFICIEL 

La Ville a terminé l’examen et le renouvellement de son Plan officiel cet automne. Beaucoup de changements ont eu lieu de Cumberland à Carp, mais ici, dans la Basse-Ville, les grandes victoires ont été de pouvoir trouver un chemin sûr pour notre patrimoine et notre marché By tant aimé. Avec un ajout proposé au plan, soit un secteur spécial, j’ai demandé de veiller à ce que l’équipe chargée du domaine public progresse à un rythme qui permette d’atteindre les objectifs à temps pour le 200anniversaire du marché. J’ai également demandé au personnel de prêter une attention particulière aux transitions entre les propriétés de notre district patrimonial et les bâtiments voisins. Je suis heureux de dire que le personnel s’est engagé à revoir ce processus et à s’assurer qu’il en tienne compte en ce qui concerne les nouveaux bâtiments attenants aux quartiers et à garantir la protection des caractéristiques patrimoniales de notre secteur. 

Le défi suivant, qui se poursuit toujours et qui n’est ni perdu ni tombé dans l’oubli, concerne notre autre rue principale, soit l’avenue King Edward. 

Cette route pour camions actuelle doit être supprimée. J’ai demandé que le personnel examine le retrait de cette rue une fois qu’un sixième passage sera déterminé. Le personnel a transmis cette question au Plan directeur des transports, et je m’engage à travailler avec le personnel, la province et le gouvernement fédéral pour obtenir une solution définitive.  Nous disposons actuellement d’un plan de modération de la circulation approuvé par le Conseil pour l’avenue King Edward, qui reste non financé.

BUDGET 2022

Alors que l’année touche à sa fin, nous nous tournons vers 2022 et réfléchissons à la façon dont nous, en tant que Ville, financerons les programmes, les infrastructures, les logements et les services essentiels à l’échelle de notre grande municipalité. Pour notre communauté, le budget met actuellement en évidence quelques points qui sont inscrits aux ordres du jour, comme l’amélioration du parc Bingham. 

Les principales lacunes du budget sont les suivantes :

*Aucun financement pour le domaine public du marché By.

*Compressions dans le service de transport et augmentation des tarifs.

*Aucune amélioration des espaces de loisirs vieillissants.

*Transport actif, des lacunes persistantes en matière de mobilité et d’entretien.

Au-delà de cette liste, mes priorités pour la Basse-Ville sont les suivantes :

  • Faire pression sur la Ville et les autres paliers de gouvernement pour qu’ils apportent des solutions significatives aux problèmes de l’itinérance, de la consommation de drogues et de la concentration des services, y compris des ressources proactives de la Ville sur le terrain.
  • Équipe dédiée au ramassage des déchets et au nettoyage des trottoirs pour les secteurs Rideau et Byward.
  • Élaborer une stratégie permanente pour l’aménagement de toilettes publiques.
  • Stratégie « Vieillir chez soi ».
  • Financement d’un club pour les garçons et les filles de la Basse-Ville.
  • Plan de modération de la circulation sur l’avenue King Edward. 

À l’approche de la fin de l’année, je tiens à vous remercier tous pour les efforts inlassables de votre communauté. Qu’il s’agisse d’un nettoyage communautaire, d’un courriel envoyé à mon bureau pour nous informer d’un problème ou d’une collaboration proactive avec la Ville sur un projet qui améliore le quartier, je vous remercie pour tout ce que vous faites. 

Leave a Comment