Amélioration du parc Bingham : les résidents sont invités à participer à l’élaboration de nouveaux aménagements du parc(Echo de la Basse-Ville: fév 2022)

Les parcs sont l’élément vital d’une communauté. 

C’est à cet endroit que vous rencontrez vos amis, que vous riez avec vos enfants et que vous créez des souvenirs, le tout à deux pas de chez vous. 

Lorsqu’il s’agit d’améliorer un parc communautaire, nous avons besoin de l’avis de la communauté. 

Qu’est-ce qui donne de bons résultats? Qu’est-ce qui en donne de moins bons? Que pourrions-nous ajouter? Qu’est-ce qui est désuet?

Pour la Basse-Ville, nous avons vu ce que la revitalisation d’un parc ou de nouveaux ajouts peuvent apporter au quartier. 

Mentionnons la revitalisation du parc Jules-Morin, l’ajout de terrains de tennis et de basketball au parc Bordeleau, en passant par l’amélioration des installations du parc Cathcart. Ces améliorations ont toutes permis aux résidents de la Basse-Ville de continuer à s’épanouir et à jouer au sein même de leur communauté. 

C’est pourquoi je suis heureux d’annoncer le plus récent projet d’amélioration du parc du quartier. 

Le parc Bingham, situé au 145, rue Cathcart, est bordé par les rues Bolton, Cathcart et Dalhousie. 

Les aménagements existants du parc comprennent un terrain de tennis, une pataugeoire, des équipements de jeux, du mobilier de parc, un jardin de fleurs communautaire, une patinoire extérieure saisonnière, un terrain de baseball, un espace vert ouvert, une clôture d’art public, des arbres et des aménagements paysagers.

Mais est-il possible de faire mieux? Comment pouvons-nous améliorer les infrastructures vieillissantes et créer un espace plus ouvert, plus accueillant et plus convivial?

Cette année, la ville a entamé son processus de consultation publique en trois étapes pour réaménager le parc avec un sondage préparé par le comité des Amis du parc Bingham en 2018. 

Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à remplir le sondage pour aider soit à valider les données de 2018, soit à préciser de nouvelles tendances émergentes depuis la diffusion du sondage initial.

Deuxièmement, j’invite les résidents à participer à une consultation virtuelle sur Zoom pour le parc Bingham, le 24 février à 18 h 30, que j’organiserai avec le personnel de la Ville et le comité des Amis du parc Bingham afin de discuter des résultats du sondage et de classer par ordre de priorité les changements et améliorations demandés. 

À la suite de la consultation, les résidents peuvent fournir des commentaires, par l’entremise de Participons Ottawa, sur un concept préliminaire qui sera préparé à partir des commentaires reçus par la communauté. 

Continuons à améliorer les atouts de notre communauté de la manière souhaitée par les résidents afin que le parc Bingham puisse rester un lieu communautaire animé pour les années à venir.