Budget 2019 – Ce qu’il faut savoir

Le budget 2019 a été adopté lors de la réunion du Conseil du 8 mars. Une hausse de 3 % des impôts fonciers est prévue, ce qui amènera le budget à 3,6 milliards de dollars en 2019, soit une augmentation de 113 $ pour le propriétaire moyen.

Le premier budget d’un mandat du Conseil est important puisqu’il donne subtilement l’orientation stratégique pour l’ensemble du mandat (quatre ans).

Le premier budget du mandat arrive toujours à un moment un peu inopportun, vu la date des élections. Les gestionnaires municipaux ont les pouvoirs délégués de dégager les fonds pour couvrir les dépenses prévues à partir du début de l’année, mais doivent suspendre le financement de programmes spéciaux jusqu’à l’adoption du budget.

Dans les prochaines semaines, le Conseil s’attaquera à un cadre beaucoup plus important : les priorités pour le mandat du Conseil. Celles-ci permettent d’établir où les fonds seront investis en priorité et de déterminer les politiques qui seront renouvelées et l’orientation de l’organisation pour les quatre années à venir.

Le ministère des Affaires municipales et du Logement de l’Ontario exige que les municipalités examinent et mettent à jour de temps à autre leur cadre stratégique. Ce mandat-ci, ce sont notamment le Plan officiel et le Plan directeur des transports qui doivent faire l’objet d’un tel examen.

Je crois que l’une des grandes priorités pour le mandat du Conseil sera l’infrastructure. Seulement la semaine dernière, le Conseil réitérait toute l’importance qu’il accorde à la modernisation du transport en commun en confirmant l’Étape 2 du projet de train léger. Il compte aussi investir un montant sans précédent dans une nouvelle initiative de logement abordable. Le logement sera d’ailleurs une autre de ses grandes priorités, c’est-à-dire que la Ville devra s’adapter aux nouvelles réalités du logement abordable et amorcer le virage en matière de financement, en misant sur les options d’hébergement à long terme plutôt que sur l’hébergement d’urgence (en refuge), qui est coûteux.

Les résidents d’Ottawa, quant à eux, doivent maintenir la pression sur le Conseil pour l’amener à adopter des orientations stratégiques pertinentes. Le déneigement, la modernisation technologique et les changements climatiques n’en sont que quelques exemples.

Voici certains des faits saillants du budget 2019 :

  • 15 millions de dollars d’investissement pour l’ajout de logements abordables;
  • Nouvelles options de transport par autobus en appui au fameux circuit 12 (nouveau circuit 15 en période de pointe, le long du corridor du chemin de Montréal);
  • 9,8 millions de dollars supplémentaires pour la réfection des routes, des bandes cyclables et des trottoirs;
  • 49 millions de dollars pour le réasphaltage et l’amélioration des routes;
  • 25,3 millions de dollars pour le projet de revitalisation du chemin de Montréal (un montant similaire devrait être prévu au budget 2020);
  • 14,2 millions de dollars pour la reconstruction des rues St‑Denis, Lavergne et Ste‑Monique;
  • 11,4 millions de dollars pour la reconstruction de l’avenue Mann, des chemins Range et Russel, et de la rue Templeton;
  • Investissement pour terminer l’aménagement du paysage de rue de la rue Rideau entre la promenade Sussex et la rue Dalhousie;
  • Légère hausse du budget de déneigement pour atteindre 70,8 millions de dollars (d’après le budget moyen des cinq dernières années);
  • Fonds additionnels pour les mesures de modération de la circulation dans les quartiers (de 40 000 $ à 50 000 $ par quartier);
  • 500 000 $ pour les passages pour piétons;
  • 5,7 millions de dollars pour les foyers de soins de longue durée;
  • 1,5 million de dollars pour la revitalisation du parc Riverain.

Leave a Comment