2020 a été une année chargée pour la CCN. Au cours des derniers mois, mon bureau a mené des consultations et s’est engagé avec son personnel sur au moins trois projets différents. Cette mise à jour fournira des informations et mes réflexions sur les consultations de la CCN et plus particulièrement sur le sixième lien interprovincial (pont), la reconstruction du pont Alexandra et le plan des sentiers de la CCN.


1- Plan intégré à long terme sur les liens interprovinciaux (« sixième lien »)

Depuis plus de 50 ans, plusieurs études ont été menées dans le but de supprimer le passage interprovincial de camions dans les rues du centre-ville d’Ottawa. 

Selon la CCN, plusieurs des cinq ponts routiers interprovinciaux (le pont Champlain, le pont Chaudières, le pont du Portage, le pont Alexandra et le pont Macdonald-Cartier) ont atteint ou dépassé leur capacité nominale. En outre, la population de la région d’Ottawa-Gatineau devrait augmenter d’un cinquième (19 %, soit environ 300 000 personnes), ce qui accroîtra la demande de déplacements interprovinciaux.

Deux de ces passages (les ponts Alexandra et Macdonald-Cartier) traversent le cœur de notre ville, dans notre communauté, causant des problèmes de sécurité, de bruit, de pollution, de mobilité et de développement économique.

Les résidents d’Ottawa méritent que ce problème de longue date soit résolu dans notre capitale.

Lorsque j’ai passé en revue les questions de cette consultation en ligne, quelques points m’ont marqué : 

  • La CCN doit reconnaître les problèmes de transport actuels de la Ville d’Ottawa. En particulier, la route interprovinciale pour camions qui traverse le centre-ville devrait faire partie de sa vision et son plan stratégique devrait faire référence à cet important problème chronique de la capitale.
Graphical user interface, text, application

Description automatically generated
  • La consultation semblait se concentrer sur les banlieusards travaillant pour le gouvernement fédéral. La CCN devrait ouvrir certaines de ses questions pour permettre à tous les usagers des transports de notre région de peser. Cela comprend une meilleure prise en compte des entreprises de Gatineau et d’Ottawa. J’aurais aimé que la CCN affirme l’importance du tourisme dans la région de la capitale et l’inclue dans ses priorités. 
  • La CCN doit s’efforcer de relier le sixième lien à l’autoroute 417 afin de résoudre les problèmes liés à l’itinéraire des camions. Ce faisant, elle améliorerait la qualité de vie des résidents vivant à proximité de ces liens et améliorerait l’expérience de tous les usagers traversant la belle rivière des Outaouais.
  • La CCN doit donner la priorité aux utilisateurs situés à l’intérieur des limites municipales d’Ottawa et de Gatineau et devrait donc privilégier un emplacement central pour ce passage. Cela permettrait de s’assurer qu’aucun groupe démographique ou zone spécifique n’est favorisé tout en garantissant que ce lien profite aux villes qu’elle relie. De là, les usagers d’autres municipalités et banlieues peuvent y accéder par nos villes et ne pas avoir les conséquences involontaires d’encourager l’étalement dans les municipalités voisines.
  • La CCN doit intégrer une approche de transport en commun en premier lieu. Comme ce projet sera utilisable pendant plusieurs générations, il est important de prendre en compte les objectifs de réduction des émissions du transport, les tendances futures et les utilisations. Selon la CCN, environ la moitié des participants à la consultation en ligne ont donné la priorité au transport en commun dans leurs réponses. Cela signifie que ce pont devrait donner la priorité aux usagers du transport en commun.

Je suis également sorti de cette consultation avec les questions suivantes 

  • Comment les questions ou les paramètres de cette consultation ont-ils été créés? Comme il y avait beaucoup de questions à choix multiples, je n’ai pas eu l’impression que tous les participants pouvaient facilement exprimer leurs opinions et leurs priorités.
  • La CCN a-t-elle le pouvoir de prendre certaines des décisions sur lesquelles nous avons été interrogés dans le cadre du sondage? Par exemple, lorsqu’on leur a posé des questions sur l’accès interprovincial, les utilisateurs ont été interrogés sur les zones de chargement. De même, lorsqu’ils ont été interrogés sur les solutions aux problèmes de déplacement, les utilisateurs pouvaient choisir l’option « travailler davantage à domicile ». 

Pour plus d’informations sur ce projet dirigé par la CCN, voir : https://ccn-ncc.gc.ca/projets/mise-a-jour-etudes-sixieme-lien-interprovincial

Au-delà des futurs projets d’ajout d’un passage au-dessus de la rivière des Outaouais, la CCN doit également travailler à l’entretien des infrastructures actuelles. L’amélioration du pont Alexandra est essentielle à cet effet.

2- Projet de remplacement du pont Alexandra

Le pont Alexandra est l’un des cinq ponts interprovinciaux de la région de la capitale du Canada (RCC) qui relient les villes d’Ottawa, en Ontario, et de Gatineau, au Québec. Le pont enjambe la rivière des Outaouais depuis la pointe Nepean, juste à l’ouest du marché By d’Ottawa, jusqu’au Musée canadien de l’histoire dans le quartier de Hull à Gatineau. 

La Commission de la capitale nationale (CCN) et Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) ont déterminé qu’il doit être remplacé, car il arrive à la fin de sa vie utile. Le pont est en réparation depuis des décennies et le sera encore en 2022-2023 pour lui permettre de rester en service jusqu’à son remplacement dans les dix prochaines années. 

Dans le cadre du processus de remplacement, une consultation en ligne a eu lieu du 3 au 17 novembre 2020. J’ai participé à cette consultation pour faire part de mes réflexions à la CCN. Ce pont est un point de passage important pour les résidents de notre ville, il constitue un point de liaison important vers et depuis le marché By et il facilite la circulation dans la communauté de Rideau-Vanier.

Cette consultation comportait moins de questions que la séance sur le sixième lien ci-dessus. Les utilisateurs ont pu taper leurs réponses sur plus de la moitié des questions. 

Lorsque j’ai passé en revue les questions de cette consultation en ligne, quelques points m’ont marqué :

  • Ce pont est situé dans une région riche en histoire et en tourisme. Il permet l’accès aux voyages interprovinciaux vers nos musées, le marché By ainsi que la cité parlementaire. Pour cette raison, il est important qu’un nouveau pont encourage les voyages interprovinciaux qui s’ajoutent à la vision actuelle de notre ville. Une question du sondage demandait des suggestions pour célébrer l’histoire et la conception; je pense que cela devrait être des objectifs fondamentaux dans la conception du pont de remplacement. La conception et les matériaux sont importants pour s’assurer qu’il s’intègre bien dans les attributs historiques locaux et nationaux de notre capitale.
Graphical user interface, application

Description automatically generated
  • Comme nous envisageons un projet qui doit être achevé dans les dix prochaines années, je pense qu’il est important que la nouvelle conception améliore l’expérience des utilisateurs du transport actif. Plus précisément, j’aimerais voir des installations cyclables désignées et protégées, ainsi qu’une voie piétonne séparée et une liaison de transport en commun. 
  • Comme ce passage passe au-dessus de la rivière des Outaouais et donne sur la colline du Parlement, je suggère que la CCN cherche à donner aux visiteurs un accès à l’eau, par exemple en aménageant un observatoire ou une terrasse au niveau de l’eau pour que les visiteurs puissent s’imprégner des vues imprenables sur les environs.

Pour plus d’informations sur ce projet dirigé par la CCN, voir : https://ccn-ncc.gc.ca/projets/remplacement-du-pont-alexandra

Alors que nous cherchons à améliorer les passages sur les ponts de la rivière des Outaouais, il est également important que nous nous penchions sur l’amélioration de tous les modes de transport dans la région de la capitale nationale. Le Sentier de la capitale de la CCN en est un exemple.

3- Le Sentier de la capitale

Le Sentier de la capitale est un réseau de 236 kilomètres de sentiers à usages multiples qui relie la région de la capitale nationale. Le Sentier de la capitale est un itinéraire exceptionnel de découverte de la capitale qui relie de grands espaces naturels, des paysages culturels et des points d’intérêt symboliques de la capitale. Les premiers sentiers de la CCN ont été développés après la création de la Loi sur la capitale nationale en 1959. 

Le Sentier de la capitale donne actuellement accès à la rivière Rideau et à la rivière des Outaouais, au canal Rideau, à la ceinture de verdure, aux parcs de la CCN comme le parc Vincent Massey, aux attractions touristiques comme le Musée de la guerre, la colline du Parlement, le parc de la Gatineau et bien plus encore.

Pour déterminer l’orientation de ses opérations, la CCN prévoit d’orienter ses priorités et objectifs futurs pour le sentier. Récemment, elle a travaillé sur le Plan stratégique du Sentier de la capitale. Ce plan mettra à jour le dernier plan mis en œuvre en 2006. 

L’engagement du public pour le Plan stratégique du sentier de la capitale a commencé par un atelier en février 2018, un sondage en ligne en juin-juillet 2018, et plus récemment une consultation en ligne sur l’ébauche du Plan en mai-juin 2020. Suite à cela, un rapport a été produit et accepté par le conseil d’administration de la CCN en octobre 2020.

Quand j’ai passé en revue ces informations, quelques points m’ont marqué :

  • La CCN doit entretenir ses sentiers tout au long de l’hiver. Il existe plusieurs sentiers très fréquentés qui sont très utilisés par la communauté pour les déplacements domicile-travail. Plus précisément, j’aimerais que le sentier de l’Est de la rivière Rideau et le sentier de la rivière des Outaouais soient entretenus tout l’hiver. De plus, l’entretien d’autres sentiers spécifiquement pour les activités hivernales pourrait également être l’occasion d’encourager les activités de plein air – surtout maintenant, compte tenu du fait que de nombreux résidents recherchent de nouvelles activités pendant cette période de COVID-19. 
  • La CCN doit fournir un éclairage sur ses sentiers pour assurer la sécurité et l’accessibilité. Cela est particulièrement important dans les zones urbaines où l’utilisation des sentiers représente un moyen de transport important pour les communautés. Plus précisément, j’aimerais que l’éclairage soit ajouté au sentier de l’Est de la rivière Rideau et au sentier de la rivière des Outaouais.
  • La CCN devrait donner la priorité aux sentiers de la capitale qui relient les zones touristiques importantes de notre ville. Ce faisant, elle s’assurera que ces sentiers continuent d’attirer les utilisateurs et de répondre aux pics de fréquentation tout en soutenant les entreprises locales.
  • Je pense que les résidents d’Ottawa devraient pouvoir profiter au maximum de notre ville grâce à un réseau de transport actif à la fois sûr et accessible depuis chaque quartier. Plus précisément, je demande que la CCN travaille avec le personnel de la Ville d’Ottawa pour améliorer la sécurité et la connectivité à l’intersection du chemin Montréal et du chemin North River. La mise en place d’un passage inférieur pour le sentier Est de la rivière Rideau assurerait la sécurité et l’accessibilité des usagers des transports tout en améliorant la qualité de vie et en contribuant à l’objectif de notre ville d’encourager des options de transport sûres et plus écologiques.

Pour plus d’informations sur ce plan dirigé par la CCN, veuillez consulter le site suivant : https://ccn-ncc.gc.ca/nos-plans/plan-strategique-du-sentier-de-la-capitale#doc3