De nouvelles installations de loisirs s’imposent dans le centre-ville (mis-a-jour)

Avant la COVID-19, utilisiez-vous les piscines, les centres de conditionnement physique, les arénas et les terrains de jeu… de la Basse-ville, de Sandy Hill ou de Vanier?

Si oui, veuillez partager avec la Ville et moi votre expérience et comment nous pouvons l’améliorer (quand il s’agit de l’emplacement des installations et des espaces).

Dans la négative, pourquoi? Les installations appartenant à la Ville sont-elles adéquates, accessibles et sécuritaires pour vos besoins récréatifs et sportifs?

Le Plan directeur des infrastructures des parcs et des loisirs (PDIPL) du Service des Loisirs, de la Culture et des Installations de la Ville est en cours d’élaboration.

Ce plan orientera les investissements et les stratégies pour les parcs municipaux et les installations récréatives pour les dix prochaines années. 

À titre de représentant et de commissaire aux sports de la Ville, j’ai entamé des discussions avec les organismes de sport communautaire, les universités, les collèges et les conseils scolaires pour faire avancer les questions de l’utilisation des terrains de sport, des centres de conditionnement physique et de l’équipement en dehors des heures d’école et de l’amélioration des équipements scolaires des communautés urbaines plus âgées. 

Plus la communauté est vieille, plus les écoles sont vieilles, plus les terrains de jeu sont vieux.

Cette étape essentielle pour connecter notre communauté nous permet de répondre aux demandes et aux attentes de la communauté tout en nous efforçant de moderniser les installations de notre communauté et plus largement du centre-ville.

Voici ce que nous avons entendu de la communauté jusqu’à maintenant: 

  • Obstacles à l’entrée pour les utilisateurs à faible revenu : Il n’y a pas assez de soutien pour que les résidents à faible revenu puissent profiter pleinement des programmes de loisirs de notre communauté
  • L’équipement n’est pas moderne : Nous avons entendu de nombreux résidents dire que les installations ne sont pas accessibles dans tous les sens du terme, y compris les personnes âgées qui utilisent des appareils de mobilité. 
  • Insuffisamment desservie : Les résidents qui souhaitent pratiquer des sports doivent se rendre à l’extérieur de la communauté afin d’avoir accès aux installations modernes. La croissance démographique dans notre région rend souvent les installations existantes difficiles d’accès.

En tant que capitale du Canada, nous devrions éliminer tous les obstacles qui nous empêchent de demeurer actifs physiquement et de participer à des activités sportives dans notre communauté.

Plusieurs ont dit au fil des ans que chaque résident d’Ottawa devrait apprendre à patiner et à nager et profiter des espaces récréatifs et sportifs publics de notre ville.

Je crois qu’il faut investir davantage dans le sport et les loisirs dans notre communauté. 

Cela ne peut être souligné que si les résidents partagent leurs préoccupations et font savoir à la Ville que le besoin est immédiat.

C’est le moment de partager avec la Ville les obstacles et les possibilités de notre communauté.

Maintenant, vous avez l’occasion de parler à la Ville de votre utilisation des installations de notre communauté, de votre satisfaction à leur égard et de ce que vous aimeriez voir à l’avenir. 

L’enquête sur les installations de loisirs intérieures est ouverte jusqu’au 12 mars.

Plus d’informations ici : https://participons.ottawa.ca/parks-and-facilities-recreation-master-plan

Leave a Comment