Célébrons les personnes spéciales à la tête de notre communauté sportive

Comme nous le constatons presque tous les jours, le retour à la normale n’est pas nécessairement l’avenir. Une nouvelle normale est plutôt en train de s’établir.

Pour la communauté sportive, dire que la pandémie de COVID-19 a influencé la façon dont nous jouons, interagissons et apprécions nos sports préférés est un euphémisme.

Elle a profondément changé ce qu’un organisme peut faire et sa progression.

« Notre principal objectif est de veiller à ce que tout le monde soit en sécurité », déclare Marcia Morris, directrice générale du Conseil du sport d’Ottawa.

Mme Morris explique que le Conseil du sport a travaillé sans relâche afin de concevoir un plan permettant de donner à la communauté sportive les bons outils et le bon soutien. La trousse d’outils Feuille de route du retour au jeu d’Ottawa présente une foule de ressources pouvant servir à chaque organisme ou sport.

« Tous les sports ont cessé », poursuit Mme Morris, précisant que le Conseil du sport a assez rapidement convoqué les organismes sportifs et leaders de la communauté afin de voir comment ils pourraient donner un coup de main.

En tant que commissaire aux sports de la Ville d’Ottawa, j’ai aussi assisté à la réunion.

« Il était clair que le message était de trouver le moyen de faire un retour au jeu », enchaîne-t-elle.

Selon Mme Morris, quand elle a approché la communauté locale pour voir comment on pouvait y arriver, plus de 70 personnes se sont réunies afin de donner un coup de main. Peu après, un groupe de travail a été créé.

En deux mois, une trousse d’outils voyait le jour.

Le produit fini est fondé sur les conseils de Santé publique Ottawa, les plans de réouverture établis par la Ville et les attentes des organismes.

Plus important encore, il permet de s’assurer que le plus gros contingent de la communauté sportive – ses bénévoles – a le soutien dont il a besoin pour être à l’aise.

« La simplicité était notre objectif », souligne-t-elle, ajoutant que, plus la trousse est simple, plus la marche à suivre se simplifie pour tout le monde.

La trousse aborde la durabilité, les lignes directrices propres au sport, l’évaluation et la maîtrise des risques, les mesures de santé et de sécurité et la communication des changements aux parents, athlètes, bénévoles et organismes.

« Elle ne sera jamais “finale”; au fur et à mesure que la pandémie de COVID-19 se transforme et change, la trousse d’outils va changer elle aussi », annonce Mme Morris.

Rassemblées en fonction des conseils et suggestions de leaders sportifs et de spécialistes de partout dans le monde, les ressources comprennent des avis de renonciation et des gabarits pouvant être adaptés à chaque sport.

« C’est une feuille de route conçue par les organismes sportifs locaux, pour les organismes sportifs locaux, mentionne Mme Morris, avant d’ajouter qu’elle est ravie du résultat. Elle est englobante. Toute la communauté s’est réunie pour la concevoir. »

Il reste des difficultés à surmonter, y compris l’obtention de fonds pour permettre à certains organismes de se relever, mais Mme Morris espère que des subventions des gouvernements fédéral et provincial combleront les manques.

« Toutes les raisons pour lesquelles le sport était important avant le rendent encore plus important maintenant que jamais, continue-t-elle. Le sport est bon pour la santé mentale et la connexion et contre le stress et l’anxiété. Il aura l’air différent, mais il sera sécuritaire. »

Pour de plus amples renseignements sur la Feuille de route du retour au jeu d’Ottawa, rendez-vous à sportottawa.ca.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>