L’approche de terrain: Il est temps de répondre aux besoins des quartiers urbains.

L’une des solutions que je continue de préconiser consiste à assurer une présence de la Ville sur le terrain, 24 heures par jour, 7 jours sur 7, afin de répondre aux besoins impérieux du centre-ville et de mieux coordonner les interventions en vue de soutenir tous les membres de notre communauté.  Cette Ville proactive comprendrait la coordination sur le terrain des services de sensibilisation et des interventions en santé mentale; l’intégration de solutions de logement d’urgence aux campements de fortune; l’intervention face au trafic et à la consommation de drogues dans la collectivité; l’organisation de circuits pour le ramassage efficace des aiguilles; les patrouilles proactives de la Ville dans le cadre des travaux publics; et l’intégration de l’Équipe de ressources de quartiers du Service de police d’Ottawa.

Grâce à des années de travail acharné de ma part et de la part de mon équipe avec de nombreux partenaires communautaires, un projet pilote d’équipe d’engagement communautaire dirigé par la Ville a été lancé plus tôt cette année pour répondre aux besoins communautaires immédiats des collectivités des quartiers de la Basse-Ville et de la Côte-de-Sable. Cette équipe d’engagement communautaire est un soutien important pour les entreprises et les résidents et contribue à offrir des interventions modernes et efficaces et une coordination proactive de la part de la Ville.

Cette approche coordonnée permettra de collaborer avec d’autres services de la Ville (comme les services de police et les services sociaux) pour combler les lacunes et répondre plus efficacement aux besoins des personnes concernées.

La concentration des services de santé et des services sociaux et la dépendance à l’égard des refuges d’urgence dans les régions urbaines ne règlent pas adéquatement certains des problèmes les plus graves de notre ville. Ces défis continuent de faire pression sur les résidents, les entreprises locales, les services d’urgence (911) et Service Ottawa (311). Toujours en vue d’améliorer la situation, une nouvelle application sera également mise à la disposition des résidents, des entreprises et des fournisseurs de services de la région. Celle-ci permettra de recueillir les données nécessaires à l’élaboration des changements à apporter.

Comme toute ville en pleine croissance, Ottawa est confrontée à des défis continus et grandissants en matière de logement et d’itinérance. Nous savons également que les effets de la toxicomanie, de la consommation problématique de substances et des problèmes de santé mentale sont graves et complexes.

Grâce à cette équipe d’engagement, les centres de santé et les organismes de logement répondront mieux aux besoins croissants des citoyens.

Plus que jamais, la Ville reconnaît l’importance d’intervenir sur le terrain et de façon proactive dans certaines des situations les plus graves relativement à l’itinérance, la toxicomanie, les problèmes de santé mentale, la sécurité et la propreté au cœur de notre ville. La Ville doit jouer un rôle de premier plan pour répondre à ces besoins communautaires tout en améliorant les interventions et les relations dans ces quartiers.

Pour l’instant, le projet se limite à la Côte-de-Sable et à la Basse-Ville, mais je suis impatient de voir ce modèle s’étendre à d’autres quartiers afin de répondre à leurs besoins particuliers. Je suis optimiste quant au fait que cette équipe municipale apportera un meilleur soutien et une meilleure réponse aux besoins urgents des résidents et des entreprises de notre communauté.