Groupe de travail  pour le chemin de Montréal —  13 août

Durant la réunion de notre groupe de travail qui a eu lieu au mois d’août, nous avons tenu des discussions au sujet des arrêts d’autobus/abribus et de l’aménagement paysager. Mario nous a d’abord présenté un résumé des événements survenus au cours de l’été. Mario et l’équipe du projet ont rencontré l’Association communautaire de Vanier (AVC), qui a organisé par la suite des visites axées sur la sécurité avec le groupe WISE (Promouvoir la sécurité des femmes en milieu rural).

Mario nous a informés que les plans de conception préliminaire et les plans d’aménagement paysager étaient achevés, mais que le travail de configuration des feux de circulation était toujours en cours.

Dan et André d’OC Transpo nous ont ensuite présenté un exposé sur les changements au service d’autobus qui sont proposés dans le cadre du projet de revitalisation du chemin Montréal.

Leur but était de répondre aux questions soulevées précédemment lors d’autres consultations. D’après des constatations faites à la suite de projets antérieurs, OC Transpo sait que l’élimination d’un arrêt d’autobus peut faire gagner aux usagers du transport en commun de 30 à 45 secondes en temps de déplacement, et le fait qu’un arrêt d’autobus se trouve après l’intersection est également un avantage sur le plan de la fiabilité. On pourra résoudre une partie du problème des autobus trop bondés en améliorant la fiabilité, car les passagers seront mieux répartis.

OC Transpo a tenu compte des nouveaux circuits d’autobus qui seront en service à compter de septembre et a entendu les commentaires qui ont été formulés durant le Forum sur les transports en commun à l’est de la rue Rideau. La rétroaction obtenue durant le forum était axée sur l’offre de circuits d’autobus nord-sud supplémentaires et l’amélioration de l’accès général.

Grâce à nos démarches, le Projet de revitalisation du chemin Montréal obtiendra des fonds provinciaux pour l’installation de sept écrans GPS dans différents abribus. Ces écrans informeront les résidents de l’heure d’arrivée du prochain autobus.

Nous sommes favorables à l’augmentation du nombre d’abribus sur le chemin Montréal. La Ville est en pourparlers avec trois propriétaires privés pour de nouveaux abribus en raison d’exigences en matière de servitudes. Il a été suggéré que le personnel offre d’autres types d’abribus (comme ceux en forme de parapluie) aux endroits trop exigus pour des abribus traditionnels. Une discussion a eu lieu sur la façon dont les usagers du transport en commun et les piétons interagiraient avec les cyclistes. Il est proposé de faire une plus grande utilisation de peinture verte pour mettre les bandes cyclables en évidence et de faire preuve d’une plus grande créativité en matière de planification.

Lors de notre discussion sur l’aménagement paysager, nous avons parcouru le couloir, tronçon par tronçon. Un sentier multifonctionnel élargi sera aménagé et un plus grand nombre d’arbres seront plantés dans le tronçon nord du chemin North River, et la section de trottoir qui est actuellement asphaltée sera revêtue de béton.

Quatre-vingts feux piétons seront vraisemblablement répartis tout le long du couloir et pourraient alterner avec des lampadaires de rue ou être utilisés dans les espaces publics. Le personnel s’efforcera de faire en sorte que les arrêts d’autobus soient bien éclairés.

Nous avons discuté de l’utilisation de pavés de couleur sur les trottoirs et de l’enlèvement des vieux murs et piliers en briques. Un accueil prudent a été réservé à un concept proposé pour l’aménagement d’un point d’entrée, soit l’installation de deux tiges métalliques se croisant l’une l’autre pour former un « V » selon leur angle de visualisation. Ce concept pourrait être repris à plusieurs endroits dans le couloir pour illustrer les liens qui existent dans la collectivité.

Comme nous l’avons déjà mentionné, de nombreux espaces publics seront améliorés pour devenir des espaces plus invitants et interactifs. Par exemple, une table d’échecs permanente pour usage communautaire pourrait être installée dans le secteur des rues Olmstead et Lallemand.

La place Dupuis pourrait devenir la Place franco-ontarienne. Pour célébrer le patrimoine français de Vanier, cette place pourrait arborer le drapeau de la vieille ville de Vanier ainsi que le drapeau franco-ontarien.

Nous avons envisagé l’installation d’un plan d’eau à la Place Dupuis, mais le personnel de la Ville estime qu’un tel projet serait difficile à réaliser en raison de l’emplacement des services publics souterrains. Un parc serait un endroit plus approprié pour un plan d’eau.

Nous avons reçu des suggestions concernant l’installation des fontaines d’eau et la fermeture de l’accès des véhicules de Bell au chemin Montréal.

Nous estimons que le tronçon du chemin Montréal entre la rue Alfred et la rue de l’Église présente le meilleur aménagement paysager que nous ayons à l’heure actuelle en raison du nombre élevé d’arbres matures qui s’y trouvent. Les résidents ont demandé l’aménagement d’un point d’entrée à l’angle de la rue de l’Église puisque celle-ci se trouve à la limite du quartier Vanier, mais l’espace est plutôt étroit à cet endroit. Au lieu de cela, nous pourrions ajouter un poteau porte-drapeaux supplémentaire à cet endroit.

Merci à tous les membres de notre groupe de travail pour votre dévouement et vos débats toujours aussi constructifs.

À la prochaine.