HÉROS DE CHEZ NOUS : L’entraîneur de performance mentale Jean-François Ménard prépare le meilleur du Canada pour Pékin

J’ai eu récemment le plaisir de discuter avec l’entraîneur en performance mentale Jean François Ménard, qui participe à ses quatrièmes Jeux olympiques ce mois-ci (ayant déjà participé aux Jeux de 2016 à Rio, aux Jeux de 2018 à Pyeongchang et aux Jeux de 2020 à Tokyo). Ménard, un conférencier motivateur très recherché, a travaillé avec certains des meilleurs athlètes de notre pays, dont Damian Warner, Scott Moir, Tessa Virtue et Laurent Duvernay Tardif. Aux Jeux de Pékin en 2022, il travaille avec 7 athlètes dans 5 sports, dont le skieur de bosses Mikael Kingsbury et le planchiste Max Parrot.

En tant qu’entraîneur en performance mentale, son rôle consiste essentiellement à s’occuper du cerveau des athlètes, à s’assurer qu’ils peuvent atteindre leur plein potentiel. Ménard s’assure que ses athlètes sont prêts à faire face à la pression, à se concentrer sur ce qui s’impose au bon moment. [Traduction] « Je crois fermement que chaque athlète olympique se présente aux Jeux olympiques prêt physiquement et prêt techniquement. Ils sont tous forts, ils sont tous puissants, mais en fin de compte, ceux qui réussissent leur mieux aux Jeux olympiques sont ceux qui peuvent gérer le moment. »

Ménard souligne que la chance ne joue aucun rôle dans l’obtention des médailles olympiques. Il enseigne à ses athlètes à se concentrer sur ce qui s’impose au bon moment. Il s’assure que, lorsqu’ils se rendent aux Jeux Olympiques, ils ont la boîte à outils nécessaire et sont équipés pour faire face aux stress et aux angoisses.

Alors qu’il part pour Pékin, il célèbre la sortie d’un nouveau livre, Train Your Brain Like a Olympian (entraînez votre cerveau comme un athlète olympique).

Qu’il soit celui d’un athlète ou non, le cerveau est le moteur du rendement. Ménard suggère que, lorsque le cerveau est fort, la façon dont vous pouvez atteindre votre potentiel régulièrement est impressionnante.

Il a constaté un lien étroit entre certaines des compétences mentales qu’il enseigne dans le monde du sport et celles qui sont transférables et utiles aux professionnels en entreprise, aux fonctionnaires, aux décideurs, aux travailleurs professionnels et aux gens en milieu de travail.

Avant qu’un athlète ne dévale les pentes en ski à 140 km/h, il va respirer en pleine conscience pour rester calme et en contrôle. Les athlètes utilisent cette technique pour s’assurer que c’est la partie intelligente de leur cerveau qui fonctionne, afin qu’ils puissent exécuter avec expertise la façon dont ils ont prévu de skier sur le parcours. Une respiration en pleine conscience pourrait être aussi pratique pour un chef d’entreprise qui est sur le point de faire une présentation importante. Cela leur permet de s’assurer qu’ils font face dans cette situation en ayant activé la partie intelligente de leur cerveau et qu’ils sont calmes et en contrôle.

L’idée du livre est de faire comprendre aux gens que vous n’avez pas besoin d’être un athlète d’élite pour entraîner votre cerveau. Le livre est écrit en première personne, donc c’est comme si Ménard vous encadrait.

Alors que lui-même et les athlètes qu’il encadre actuellement se préparent pour ces Jeux, ils ont dû faire face à d’autres défis découlant de la vie et de l’entraînement en temps de COVID.

Ménard dit que le grand défi avec la COVID n’est pas ce qu’ils devront affronter pendant les Jeux, mais les protocoles qui ont précédé leur départ. Il y a tellement de dépistages avant de quitter le Canada qu’il est convaincu que quiconque se rend aux Jeux ne devrait pas avoir le virus. Le grand défi est de prendre l’avion pour la Chine. La plupart des athlètes olympiques diront maintenant que leur but premier est de ne pas contracter la COVID.

Les athlètes canadiens ont vécu avec des protocoles très stricts au Canada au cours des dernières années, et Ménard pense que les règles rigides en place aux Jeux olympiques de 2022 concernant la pandémie ne seront ni inconnues ni distrayantes.

Nous encouragerons notre équipe olympique canadienne d’Ottawa et nous avons hâte de voir les grandes choses qu’accompliront Ménard et ses talentueux Olympiens.