La lumière au bout du tunnel : inauguration officielle du train léger

Le réseau du train léger tant attendu est enfin prêt. Voici quelques renseignements utiles avant de monter à bord. Les trains à deux voitures peuvent accueillir 600 passagers, ce qui éliminera environ 2 000 trajets d’autobus par jour dans le quartier. D’après le nombre d’usagers actuel, nous estimons que 250 000 passagers prendront le train léger chaque jour. Aux heures de pointe, les passages auront lieu aux cinq minutes.

Heures de service du train léger
Du lundi au jeudi : de 5 h à 1 h
Vendredi : de 5 h à 2 h
Samedi : de 6 h à 2 h
Dimanche et jours fériés : de 8 h à 23 h

Pour monter à bord, il suffit de présenter la carte PRESTO,
comme pour l’autobus. Le tarif est le même. Il est possible de recharger la carte PRESTO ou de se procurer un titre pour un passage simple aux distributrices de billets situées dans chaque station. Les distributrices acceptent l’argent comptant et les cartes de débit et de crédit.

La gratuité est maintenue les mercredis et les dimanches pour les aînés qui présentent une carte PRESTO paramétrée avec la réduction pour aînés. Toutes les stations du train léger sont dotées d’ascenseurs; il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter pour l’accessibilité. De nombreuses stations disposent aussi d’escaliers roulants.

Un service d’autobus en parallèle sera également offert durant les trois premières semaines suivant la mise en service du train léger. Tous les usagers pourront ainsi se familiariser avec les nouveaux itinéraires, ce qui facilitera la transition. À partir du 6 octobre, plusieurs nouveaux circuits d’autobus entreront en vigueur.

Les distributrices de billets sont aussi dotées d’une fonction de vidéoclavardage qui permet de poser des questions. Pour tous les détails sur les 3 stations (uOttawa, Rideau, Lees) dans notre communauté visitez le Mathieufleury.ca.

On se voit dans le train!

 

Changements concernant les circuits d’autobus d’OC Transpo

Au vu de la congestion du centre-ville qu’engendrent les autobus aux heures de pointe, la Ville devait trouver une solution qui désengorgerait le quartier tout en augmentant le nombre d’usagers.

Maintenant que le train est le principal mode de transport au centre-ville, les autobus qui saturent le secteur d’un bout à l’autre ne sont plus nécessaires. Par conséquent, à compter du 6 octobre, pas moins de 86 circuits d’autobus seront modifiés. Les changements visent à simplifier les itinéraires et à favoriser la correspondance avec l’O-Train. Pour savoir si votre prochain trajet sera modifié, rendez-vous sur le site d’OC Transpo.

Certains circuits seront renumérotés, déviés ou combinés, tandis que d’autres seront divisés en deux ou en plusieurs circuits. Nombre d’entre eux – dont les 94, 95, 97, 98 et 99 – ne passeront plus par le centre-ville. De manière générale, les routes collectrices de l’est et de l’ouest de la ville desserviront les stations Tunney’s Pasture et Blair.

Voici les changements qui concernent Rideau-Vanier :
Circuit 5 – Sera prolongé au-delà de Rideau jusqu’à Waller à la hauteur de Laurier.
Circuit 9 – Se terminera sur Daly. Les trajets en direction est emprunteront Sussex au lieu de Dalhousie.
Circuit 12 – Le nouveau circuit 15 remplacera les trajets desservant La Cité.
Circuit 15 – Le nouveau circuit 15 remplacera les trajets desservant La Cité en passant par le chemin Montréal. Tous les trajets se termineront à Gatineau
Circuit 17 – Le matin, circulera toujours le long de Beechwood au centre-ville, mais est prolongé jusqu’à la station Lyon et Gatineau. Circuit 56 – Depuis la station Lees, empruntera King Edward jusqu’à la rue Union et Affaires mondiales Canada.

 

En route vers la prochaine Étape, ou l’importance d’améliorer le transport en commun

Le train léger est en service depuis quelques semaines : il faut maintenant penser à ce qui s’en vient, et pourquoi. En allant de l’avant avec l’Étape 2 du projet de train léger, la Ville fait un pas important pour offrir le meilleur service de transport en commun à un plus grand nombre d’usagers.

Cette étape permettra non seulement de prolonger le réseau et de relier des secteurs suburbains et ruraux plus éloignés, mais elle offrira aussi aux usagers un moyen efficace de parcourir la ville sans voiture.

Voici ce que nous réserve l’Étape 2 :

  • Construction de 44 kilomètres de voies ferroviaires et de 24 stations.
  • Vous devez vous rendre à Orléans? Rien de plus simple : prenez le train vers l’est jusqu’au chemin Trim ou vers l’ouest jusqu’à la promenade Moodie, à Kanata.
  • Ligne Trillum de l’O-Train sera prolongée jusqu’à Riverside-Sud; les usagers pourront ainsi se rendre à l’Aéroport international Macdonald-Cartier.
  • Une fois les travaux terminés, 77 % des résidents habiteront à moins de cinq kilomètres du réseau de train léger.

C’est simple : l’Étape 2 créera les liens manquants. Ottawa compte maintenant un million d’habitants, et à mesure que sa population augmente, elle doit avoir une longueur d’avance si elle veut éviter la saturation de son réseau routier.

Les nouvelles stations et voies ferroviaires n’auront peut-être pas d’incidence directe sur Riveau-Vanier, mais la circulation sur les rues principales demeure une priorité. À l’instar du Transitway, qui offre aux usagers un moyen rapide et efficace de se rendre au centre-ville, d’autres mesures assurant la priorité aux transports en commun sont étudiées et mises en place sur les artères. Voilà qui montre que la fiabilité est au cœur de nos préoccupations.
Revitalisation du parc Riverain

La première consultation publique sur la revitalisation du parc Riverain a eu lieu au Centre sportif Rideau le 17 juillet dernier. Merci à celles et ceux qui ont participé.

Les résidents tiennent beaucoup à ce magnifique parc, comme en témoigne le nombre de personnes qui étaient présentes.

Grâce à la passerelle Adàwe, le parc est accessible au plus grand nombre : les résidents de Vanier, de la Côte-de-Sable et d’Overbrook peuvent désormais s’y rendre aisément. Le parc est également un lien d’accès important aux deux autres grands espaces verts bordant la rivière Rideau : les parcs Strathcona et Kingsview.

La consultation du 17 juillet a permis aux résidents de faire part ouvertement de leurs suggestions. Ils ont été nombreux à demander de nouvelles installations (équipement d’entraînement, planchodrome, aire de jets d’eau et poubelles supplémentaires). Ils ont également insisté pour que l’on améliore les structures de jeu et l’éclairage et pour que l’on collabore avec la Commission de la capitale nationale afin de remédier aux problèmes d’inondations. Enfin, les résidents aimeraient que le sentier polyvalent du parc soit entretenu l’hiver.

Le plan de conception initial sera présenté cet automne, et une deuxième consultation publique aura lieu par la suite. Suivez-nous sur les médias sociaux pour connaître la date exacte. Les travaux devraient débuter à l’été 2020.

 

Le point sur la revitalisation du chemin de Montréal

Les travaux d’Enbridge Gas sur le chemin de Montréal se poursuivront cet automne. Les employés maintiendront au moins une voie dans chaque direction.

L’été dernier, Hydro Ottawa a installé plusieurs structures souterraines le long du chemin de Montréal afin d’enfouir les lignes aériennes de transport de l’électricité. Cet automne, l’entreprise entamera la prochaine phase du projet, qui concerne le tronçon situé entre le chemin North River et la promenade Vanier.

Outre les travaux d’Hydro Ottawa et d’Enbridge Gas, Bell Canada procédera à la réfection des structures de services publics souterraines. Par ailleurs, cet automne, l’entrepreneur responsable de l’éclairage public retenu par la Ville installera des lampadaires temporaires sur le chemin.

Ces travaux sont nécessaires pour enfouir les lignes aériennes de transport de l’électricité en vue de la réfection des égouts et de la conduite d’eau principale en 2020. L’appel d’offres pour la phase de travaux a été publié sur le site de l’Ontario Construction Association, et un entrepreneur devrait être retenu cet automne.

Quand le calendrier des travaux sera prêt, la Ville invitera les commerçants et les résidents du chemin de Montréal à participer à la première réunion du groupe de travail des responsables de quadrilatère.

Des retards sont à prévoir pendant la durée des travaux. Nous vous remercions pour votre patience.

En novembre, nous tiendrons une séance d’information sur les mesures de modération de la circulation à prendre en raison des travaux sur le chemin de Montréal. Nous rencontrerons l’entrepreneur et pourrons prendre connaissance du calendrier des travaux et des répercussions attendues.

 

Mise en œuvre du plan de gestion de la circulation dans le quartier de la Basse-Ville Est

L’étude du plan de gestion de la circulation dans le quartier de la Basse-Ville Est vise à répondre aux préoccupations que soulève la déviation de la circulation sur les rues résidentielles pour éviter la congestion routière sur les grandes artères.

Dans cette étude, le quartier est délimité par la rue Rideau, l’avenue King Edward, la rue St. Patrick et la rue Wurtemburg. La Ville a tenu deux journées d’accueil, le 19 octobre 2016 et le 1er mars 2017, pour mieux comprendre le problème et envisager des solutions.

Les travaux sont en cours et sont visibles principalement sur les rues Old St. Patrick et Cobourg. Ils devraient être terminés d’ici mi-novembre. Dans le cadre de ce projet, des dos d’âne allongés seront aménagés sur les rues Wurtemburg, Heney et Clarence, et des passages pour piétons, sur la rue Cobourg au coin de la promenade Beausoleil, ainsi que sur la rue Old St. Patrick près de l’école secondaire publique De La Salle. Il y aura également des avancées de trottoir aux intersections de la rue Old St. Patrick et de la promenade Beausoleil, de la rue Cobourg et de la promenade Beausoleil, des rues Cobourg et Old St. Patrick, et des rues Cobourg et Clarence.

La modération de la circulation garantira un accès sécuritaire à la York Street Public School, à l’école Sainte-Anne et à l’école secondaire publique De La Salle.

Les avancées de trottoir à l’intersection de la promenade Beausoleil et de la rue Cobourg seront installées au printemps.

Quelques mesures avaient été prises l’an dernier, dont des virages à gauche restreints pendant les heures de pointe en après-midi à l’intersection des rues Nelson et York et des rues Nelson et Clarence et une voie restreinte pour continuer tout droit vers les rues York et Clarence. Nous attendons avec impatience les retombées de ce projet sur l’amélioration de la sécurité des piétons et la réduction de la circulation de transit.

Inscrivez-vous à notre infolettre

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>