Points Clés:

Le temps des sucres en ligne

L’arrivée du printemps coïncide toujours avec l’un des meilleurs festivals qu’accueille cette ville – le Festival des sucres à Vanier qui propose sa propre cabane à sucre urbaine d’où s’échappent les vapeurs du sirop d’érable produit localement. La neige, les bûcherons et la soupe ne sont que quelques-uns des aspects que je préfère de ce festival, et l’une de mes façons de célébrer la fin de l’hiver et le renouveau. Mais cette année sera différente, comme c’est le cas pour beaucoup de choses en cette période sans précédent.

J’aimerais pouvoir dire que cette situation est uniquement attribuable à la pandémie, mais comme beaucoup le savent, nous avons aussi subi une perte après l’incendie de la cabane à sucre, qui s’est ajouté au nombre des difficultés rencontrées cette année.

Heureusement, l’histoire ne s’arrête pas là – il y a une intention de reconstruire – grâce à une collecte de fonds en ligne déjà en cours sur museoparc.ca et des plans de reconstruction dès 2022. Quant à la saison du sirop d’érable, j’ai le plaisir de dire qu’elle ne s’est pas essoufflée.

La saison des sucres et le Festival des sucres se sont réinventés en s’adaptant à notre nouvelle réalité. Un Soupe Splash revisité aura lieu en avril.

Le parcours vers un logement pour tous

J’appuie fortement le logement abordable dans notre ville. Dans mon rôle de conseiller locale et de président du conseil d’administration de logements d’Ottawa, la Société de logement communautaire d’Ottawa (SLCO), il est clair que tout commence avec une vision fondée sur le pouvoir d’une clé, lorsqu’il s’agit de s’attaquer à l’itinérance.   

La liste d’attente d’Ottawa pour un logement abordable compte 13 000 personnes et augmente. Collectivement, nous ressentons les conséquences de ces échecs du système. La COVID-19 a mis en évidence le besoin criant de faire les choses différemment.   

Au cours des derniers mois, nous avons constaté que la Ville avait pris différentes mesures temporaires à l’appui de la santé et de la sécurité des personnes sans-abris. Ces mesures sont essentielles, mais elles rappellent l’historique des échecs systémiques des gouvernements.  

Je continuerai de m’opposer à la création de nouveaux refuges d’urgence. Ils sont onéreux et ne permettent pas aux résidents d’avoir la clé de leur propre unité. Maintenant plus que jamais, ils sont concentrés dans un secteur de la ville et cela donne lieu à des conséquences importantes sur qualité devie de tous. Nous devons de toute urgence abandonner ce modèle dépassé et fournir diverses options de logement dans tous les secteurs de la ville.  À ce stade-ci, la période de pandémie nous oblige à faire les choses différemment.  La SLCO se prépare à la phase de reprise. Nous avons établi la volontée de fournir plus de 10 000 logements à l’appui des priorités locales, en offrant des solutions de logement nouvelles et plus vertes. Plus tard, au cours de l’été, 140 nouveaux logements abordables seront offerts au centre-ville d’Ottawa, au 811 Gladstone. Cette collectivité diversifiée attirera des locataires de différentes origines et de tous âges. Dans notre collectivité, à la Cour Richelieu, la valorisation des maisons en rangée collées les unes aux autres en les transformant en 15 unités familiales sera une formidable conversion et permettra d’offrir des unités adaptées et moins chères aux familles qui vivent au centre de la ville. La SLCO collabore avec le Conseil national de recherche afin de faire en sorte que les bâtiments de notre collectivité de maisons en rangée actuelle soient sans émissions nettes, et d’examiner les stratégies de renouvellement dans toute la collectivité, comme Overbrook. Il s’agit là des types de projets que nous devons voir de plus en plus dans toute notre ville.  Tous les ordres de gouvernement doivent collaborer afin d’harmoniser les investissements et les approches dans le but de s’attaquer à cette crise.  

Le logement est un droit fondamental pour nous tous.

Participons Ottawa

La pandémie actuelle nous a forcés à mettre fin à tous rassemblements publics en personne, mais cela ne vous empêche pas de participer aux consultations publiques municipales. Tous les soirs ou presque, vous pouvez vous joindre à mon équipe et moi et à des bénévoles en milieu communautaire dans le cadre de réunion Zoom qui vise à tenir des discussions sur des propositions dans notre collectivité. La Ville a aussi déployé beaucoup d’efforts pour établir le lien avec les résidents durant cette période et s’assurer que votre voix soit entendue au cours des consultations publiques tenues au moyen de la plateforme en ligne participons.ottawa.ca.

Dans le cadre des consultations actuelles, on parle entre autres des vaccins contre la COVID19, eu Plan directeur des infrastructures, des parcs et des loisirs, de la révision des Normes de qualité pour l’entretien hivernal, ainsi que des Initiatives de relations ethnoculturelles et de lutte contre le racisme. À l’échelle locale, nous abordons Vision Vanier et Vanier – Culture en action. Participons Ottawa est un moyen facile de rester actif sur le plan des affaires municipales et une façon amusante de se tenir au courant.

Élaboration d’un plan: Un guide pour l’avenir

Comme vous le savez, la Ville a entrepris son processus visant l’élaboration du nouveau Plan officiel en 2019. 

La Ville a commencé à élaborer le nouveau Plan officiel qui concerne les cinq grands changements suivants: la croissance, la mobilité, la conception urbaine, la résilience et le développement économique. Il orientera le développement physique d’Ottawa jusqu’en 2046. Depuis le début de cette entreprise, je suis heureux que le personnel de planification ait présenté le Plan à nos communautés en précisant les particularités relatives à chaque quartier. Une fois de plus, j’étais heureux de constater que les résidents de notre quartier étaient mobilisés, étant donné que les changements et les ajouts apportés au Plan officiel nous touchent tous.

Si vous ne l’avez pas déjà fait, le meilleur endroit pour connaître les moindres détails de l’élaboration du Plan officiel de la Ville est le site participons.ottawa.ca, sous Nouveau Plan officiel. Si vous le souhaitez, vous pourrez examiner en profondeur le Plan en tant que tel, du point de vue de la ville dans son ensemble ou du point de vue de votre secteur en particulier. Dans le Plan, cela est défini comme l’approche par transects, ce qui signifie que la Ville planifiera en fonction du contexte. Selon le personnel qui élabore le Plan, un changement par rapport à l’approche antérieure visant la planification en fonction de l’utilisation du territoire tient compte des besoins particuliers des quartiers situés dans les différents secteurs de la ville.

La participation est essentielle 

L’approche par transects porte principalement sur la « forme et la fonction » en planifiant la forme adéquate des nouveaux immeubles,
leur relation avec l’espace public et leur façon de fonctionner, afin d’être éclairée en fonction de l’endroit où vous résidez dans les transects nouvellement définis. 

On constate six secteurs de transect différents dans la ville : le centre-ville, la zone urbaine intérieure, la zone urbaine extérieure, la banlieue, la Ceinture de verdure et la zone rurale. De l’information sur chaque zone est accessible en ligne. Le quartier 12 englobe deux transects, c’est-à-dire la zone urbaine intérieure et le centre-ville :

• le noyau du centre-ville est la zone la plus urbaine de la politique de restauration de la ville; 

• la zone urbaine intérieure comprend la bande de formes denses, pédestres et favorisant l’usage du transport en commun des quartiers urbains plus anciens qui entourent le centreville, 

Je continuerai de veiller à ce que les besoins particuliers de nos collectivités uniques soient pris en compte.
J’ai l’intention de me concentrer sur la définition du lieu et de la façon de différencier les corridors mineurs dans le Plan, ainsi que sur la planification de l’usage adéquat, pour ne nommer que cela. 

Je souhaite m’assurer que les politiques actuelles qui fonctionnent bien demeurent en place. 

J’ai l’intention de veiller à la protection du patrimoine et des attributs qui définissent le caractère de nos quartiers.  De pour la route réservée aux camions au centre-ville. 

De plus, je reconnais l’importance cruciale de faire place à des espaces communautaires, des parcs et des espaces verts dans le cadre de tout nouveau développement. 

Une fois de plus, je tiens à remercier les personnes qui ont déjà participé au processus consultation pour formuler des commentaires et vos préoccupations.
Puisque nous sommes ceux qui vivent dans cette belle ville, il est normal que nous participions tous au façonnement de son avenir.