Les agriculteurs locaux retournent

Avec le printemps bien entamé, il est si agréable de pouvoir à nouveau faire ses courses auprès des marchés de producteurs locaux de notre communauté. 

Nous sommes heureux de vous annoncer que le marché des fermiers de la rue York a été inauguré le week-end de la fête des mères. Bien qu’un peu humide, ce fut un lancement rafraîchissant d’un retour bien nécessaire des fermiers locaux dans ce quartier populaire.

Selon les Marchés d’Ottawa, ce nouveau marché, situé sur la rue York, entre la place du marché By et la promenade Sussex, vise à rétablir la présence des agriculteurs, des aliments frais et des produits locaux dans le marché By. 

Jusqu’à la fin du mois d’octobre, le marché est ouvert tous les samedis de 8 h à 13 h. Tout au long de la saison, le marché attend jusqu’à 36 vendeurs locaux. 

Dans le cadre du nouveau programme, je suis heureux de voir que les marchés d’Ottawa prennent des mesures pour s’assurer que la vente en plein air ne comprend que des produits locaux. Les consommateurs peuvent ainsi s’assurer que les produits de qualité qu’ils achètent proviennent bien de fermes ontariennes et québécoises situées à proximité.

Le marché d’Ottawa jouera un rôle essentiel dans le soutien à la vente et à la programmation extérieure du marché By.

Visitez www.ottawamarkets.ca pour plus d’information.

À l’est de la rivière Rideau

Comme toujours, si vous êtes à Vanier ou près de l’avenue Beechwood, le marché Beechwood est une autre option pour les aliments frais et les produits locaux. 

Le marché offre la possibilité de faire en ligne du « cliquer et collecter » pour les produits locaux dans le parc Optimiste dès le début du mois de juin. 

Visitez www.beechwoodmarket.ca pour plus d’information.

Tu as le pouce vert?

Basse-Ville et le Marché By

Les dommages causés aux arbres dans le secteur de la Basse-Ville et du Marché le long des bordures et des trottoirs du parc sont pris au sérieux. Plus tôt ce printemps, la Ville a procédé à une évaluation printanière pour s’assurer que les arbres endommagés et manquants dans les jardinières sont remplacés et que les segments de jardinières sont entretenus de manière adéquate.

42 arbres sont disponibles pour les résidents de la Basse-Ville en raison des arbres qui ont été enlevés dans le cadre du développement de Trinity à Chapel et Rideau.  Si vous avez de la place pour l’un de ces arbres sur votre propriété, veuillez communiquer avec nous par l’entremise de Mathieu.fleury@ottawa.ca.

Côte-de-Sable

À l’approche de l’été, je tenais à rappeler aux résidents de Côte-de-Sable que nous pouvons compenser la perte d’arbres de l’année dernière dans le quartier et que, si vous êtes intéressé, vous pourriez avoir un arbre sur votre propriété. 

Comme j’ai lancé cet effort dans la communauté l’automne dernier, je peux vous dire que le département des forêts et mon bureau cherchent toujours à ajouter un total de 10 arbres dans le quartier. 

Nous sommes toujours à la recherche d’emplacements et d’intérêt de la part des résidents – que ce soit sur votre propriété ou sur celle de la ville, l’un ou l’autre peut contribuer à accroitre le nombre d’arbres dans la région. 

Si vous souhaitez vous inscrire pour l’un des 10 arbres restants que nous cherchons à planter dans le quartier, veuillez me contacter à l’adresse mathieu.fleury@ottawa.ca. 

Je veux que la Côte-de-Sable demeurent un quartier bordé d’arbres matures que nous avons tous appris à aimer. 

De plus, pour les résidents de Vanier et de la Basse-Ville, vous avez également la possibilité de planter dans votre quartier ou devant votre maison, grâce au programme plantation d’arbres – ‘Trees in Trust’ de la ville. 

Visitez: https://ottawa.ca/fr/vivre-ottawa/environnement-conservation-et-climatique/arbes-et-les-forets-urbaines

La communauté de Vanier

Dans le cadre de l’initiative municipale « Construire de meilleurs quartiers revitalisés », la Ville a engagé un expert-conseil qui a recensé 200 propriétés à Vanier qui pourraient bénéficier d’un arbre de la ville dans leur cour avant. Tous les propriétaires concernés ont reçu un avis concernant ce cadeau de plantation d’arbres. Les propriétaires doivent contacter notre bureau pour en faire la demande, car ils sont tenus d’arroser les espèces nouvellement plantées.

Pour plus de détails sur cette initiative visant à replanter dans la cour avant afin d’aider à soutenir des rues résidentielles attrayantes et des avantages environnementaux pour notre communauté. Visitez: https://ottawa.ca/fr/hotel-de-ville/engagement-du-public/projets/projet-vision-vanier

Pour l’ensemble de la Ville

Encore une fois, j’aimerais vous rappeler le nouveau règlement sur les arbres qui est entré en vigueur en janvier 2021. Disponible ici: https://ottawa.ca/fr/vivre-ottawa/environnement-conservation-et-climatique/arbes-et-les-forets-urbaines/reglement-sur-la-protection-des-arbres

Les aspects essentiels de ce nouveau règlement sont l’amélioration de la protection des arbres, une compensation formelle, des informations appropriées sur les arbres pour les permis d’abattage distinctifs, des frais de demande plus élevés pour promouvoir la conservation et payer les remplacements, et une nouvelle amende destinée à éliminer ou à réduire tout gain économique ou financier lié à la violation du règlement.

Il y a deux parties du règlement, et la deuxième visait à diminuer la taille distinctive des arbres de 50 cm à 30 cm et à ajouter un permis pour travailler autour des arbres. 

Une nouveauté importante concerne les avis sur l’enlèvement des arbres de la ville, avec un avis envoyé à votre association communautaire locale ainsi qu’un avis sur l’arbre lui-même. Ce nouveau processus nous permet de ne plus être surpris lorsqu’un arbre malade ou dangereux est enlevé et qu’il y a une approche coordonnée évaluant où, comment et quand un arbre de remplacement est planté.

Notre canopée d’arbres urbains est si essentielle au tissu de nos communautés, et je suis heureux que la ville s’efforce pour protéger les arbres en augmentant les coûts des permis et en garantissant la valeur de remplacement et partage approprié de l’information.

Rénovation de la Piscine Genest

Les améliorations significatives apportées à la piscine extérieure de Genest sont exactement le type d’événement dont notre piscine communautaire avait besoin. 

Située au parc Optimiste, la piscine fera l’objet d’une rénovation complète. Le projet de financement conjoint du gouvernement fédéral et de la Ville d’Ottawa, le budget de cinq millions de dollars pour la modernisation de notre piscine communautaire comprend l’aménagement d’une nouvelle piscine extérieure de 25 mètres à six couloirs, conforme aux normes de la Ville, l’installation d’une nouvelle terrasse de piscine et la création de vestiaires, de sentiers et d’entrées de piscine accessibles.

Le projet consiste à moderniser la piscine pour en améliorer l’accessibilité et offrir une expérience de baignade plus sûre et plus agréable. 

Les travaux devraient commencer en 2023. Il est prévu de ne perdre qu’une saison d’utilisation de la piscine. 

Un parc populaire dans la communauté pendant les mois chauds, je suis heureux que dans l’ensemble nous ne perdrons qu’une saison pour cet important projet de modernisation de la piscine extérieure et retrouverons une nouvelle piscine et une installation fantastique dont nous pourrons profiter pendant les années à venir. Demeurez à l’écoute pour la consultation qui aura lieu à la fin de l’année 2021.

Mise à jour sur le renouvellement du Parc Riverain

La première phase du projet est en cours, avec l’amélioration du terrain de basket, des courts de tennis, de la fosse à fer à cheval, du parc à chiens clôturé, de la plateforme d’éclaboussures, de l’éclairage et du mobilier de parc. Cette phase devrait être terminée à l’automne 2021. La deuxième phase de construction commencera cet automne et comprendra un quai, l’hivernage du bâtiment des toilettes, un nouveau planchodrome et des œuvres d’art public. Nous vous ferons part des plans de la deuxième phase en juillet, car leur conception est en cours d’achèvement.

La santé communautaire – un besoin apparent d’une réponse renouvelée

La pandémie actuelle, entre autres, a mis en évidence les lacunes de nos services sociaux et de notre infrastructure de santé communautaire – notamment dans notre quartier, à l’est de la rivière Rideau, où les services de santé communautaire ont toujours été déficients. 

La pandémie a eu des répercussions encore plus dévastatrices sur les populations vulnérables qui n’ont pas accès aux soins de santé primaires et ne bénéficient pas d’une coordination. Un modèle de santé communautaire doit être mis en place à Vanier.

À ce jour, j’ai discuté de ces lacunes avec plusieurs partenaires et dirigeants clés du secteur de la santé à Ottawa. Mes discussions ont toutes fait ressortir la même chose : Vanier a besoin de services de santé communautaires. 

De nombreuses personnes dans notre communauté luttent contre des problèmes de santé mentale et de toxicomanie sans avoir accès à un soutien coordonné au sein de notre communauté. 

Pour combler ce manque de services, il faut mettre en place à Vanier une équipe de santé composée de partenaires cruciaux de la santé communautaire. 

Les lacunes les plus importantes que nous constatons concernent les personnes âgées, les familles et les Néo-Canadiens isolés, ainsi que les personnes souffrant de problèmes de santé mentale et de toxicomanie qui ne bénéficient que de peu d’aide et de services adéquats. À l’heure actuelle, l’approche nécessite une intervention extrême et coûteuse de la part des services d’urgence, qui sont mal équipés pour identifier et traiter les causes, et coordonner les soutiens.

Le Centre de services communautaires de Vanier s’est déjà établi comme un fournisseur de services communautaires de base à Vanier, avec de l’espace pour se développer. Il connaît bien les besoins de la communauté et a établi des partenariats avec divers partenaires communautaires qui pourraient ajouter à la gamme de services qu’il offre déjà – comme le centre de pédiatrie sociale de Vanier, qui a connu un succès retentissant pour soutenir les familles.

Mon engagement auprès de nos élus, du Centre de services communautaires de Vanier et d’autres partenaires en santé communautaire se poursuivra. Ce sont des services essentiels qui doivent exister à Vanier.

Investir dans les infrastructures : Construire une meilleure communauté

Chemin de Montréal (Mise à jour)

La construction s’est accélérée ce printemps. À l’est de la promenade Vanier, on procédera au renouvellement des infrastructures, à l’enfouissement des poteaux électriques, à l’élargissement des trottoirs et des pistes cyclables. Des places publiques modernisées seront également aménagées à la Place Dupuis et dans les rues Bradley et Emond. 

Pour plus d’information visitez le: https://ottawa.ca/fr/hotel-de-ville/engagement-du-public/projets/revitalisation-du-chemin-de-montreal

Rues résidentielles de la Côte-de-Sable: Ave. Mann, Ch. Range, Ave. Russell et Rue Templeton 

Des touches finales seront apportées ce printemps et cet été, notamment des arbres et des aménagements paysagers sur l’avenue Mann, le chemin Range et la rue Templeton. 

La Ville travaille à l’aménagement paysager final le long de la rue Mann, y compris l’ajout de plus arbres.  L’entrepreneur a commis une erreur à l’avenue Range et à l’intersection Somerset et n’a pas mis en œuvre l’intersection surélevée conformément aux plans approuvés.  La Ville veillera à la correction.

L’avenue Russell fera l’objet d’une reconstruction complète cette année, y compris un nouvel aménagement paysager.

Rues résidentielles de Vanier

Ce projet est important pour l’infrastructure vieillissante de notre communauté sur les rues Saint-Denis, Lavergne et Sainte Monique. Plus précisément, les conduites d’eau et les égouts sanitaires existants seront remplacés, ce qui permettra d’améliorer la collecte des eaux usées et la distribution de l’eau dans le secteur.

Ce projet comprend des améliorations de la sécurité routière telles que six passages surélevés, six carrefours surélevés et quatre ralentisseurs de trafic sur l’ensemble du site du projet. L’aménagement paysager, la plantation de 24 arbres et l’amélioration des escaliers des rues des Pères-Blancs, Marquette et St. Denis/Tabor font partie du projet. Le renouvellement des escaliers existants et l’éclairage du parc de l’avenue Tabor amélioreront la sécurité et l’accessibilité.

Pour plus d’information visitez le: https://ottawa.ca/fr/hotel-de-ville/engagement-du-public/projets/rue-st-denis-rue-lavergne-et-rue-ste-monique

Accroître la sécurité routière

La sécurité dans notre communauté est de la plus haute importance. Et l’un des principaux facteurs d’inquiétude est la vitesse excessive dans nos rues. Désormais, cette inquiétude fera bientôt partie du passé – avec l’introduction de zones à 30 km/h dans six zones de notre communauté. 

J’ai présenté un rapport au Comité des transports le 26 avril et au conseil le 12 mai. Disponible en ligne ici: https://app05.ottawa.ca/sirepub/cache/2/hdxhon3nln405410m30jhubg/70482006022021090126693.PDF

Le rapport demandait de réduire la vitesse à 30 km/h sur la plupart des rues résidentielles de notre communauté. 

Les résidents de la Basse-Ville, de la Côte-de-Sable et de Vanier souhaitaient des rues résidentielles plus sûres, plus lentes et plus calmes. J’ai travaillé avec chaque association communautaire et j’ai eu plusieurs discussions avec les résidents préoccupés par les excès de vitesse afin de réduire la vitesse de déplacement, d’améliorer les réseaux de transport actif et d’accroître la sécurité. La réduction de la vitesse de circulation était un objectif de chaque association. 

Les six zones résidentielles sont les suivantes :

1 Dans la Côte-de-Sable: de Laurier au sud jusqu’à l’avenue Lees.

2 Dans la Côte-de-Sable: de Laurier vers le nord à la Rue Rideau.

3 À Vanier: du Ch. Montréal au nord jusqu’à Beechwood et à l’est jusqu’à Cantin.

4 À Vanier: du Ch. Montréal au nord, à l’ouest de la Promenade Vanier.

5 Dans la Basse-Ville: toute la zone du Marché By.

6 Dans la Basse-Ville: de St Patrick Nord, à l’ouest de King Edward.

La réduction de la vitesse permettra l’installation de nouveaux panneaux de signalisation de la vitesse à l’entrée des secteurs résidentiels. Ceux-ci avertissent les conducteurs et s’inscrivent dans le cadre d’un effort plus large visant à garantir la sécurité de nos rues résidentielles, notamment pour les familles, les personnes âgées et les personnes ayant des besoins en matière d’accessibilité.  

La recherche sur les bénéfices de la réduction de vitesses sur les rues résidentielles :https://www.tcat.ca/project/saferstreetsnearschools-getting-started/supporting-research/

La Ville travaille présentement à examiner les portes d’entrée dans tous les secteurs résidentiels de notre collectivité. Les autres secteurs sont situés :

• Dans la Basse-Ville: à l’est de King Edward, 

• Dans la Côte-de-Sable – à l’ouest de Cumberland et à l’est de la rue Charlotte, 

• À Vanier – section sud du ch. Montreal.   

Nous sommes confiant d’être en mesure de veiller à ce que toutes les rues résidentielles de notre quartier soient dotées de limites de vitesse de 30 km à la porte d’entrée sous peu.

Comme beaucoup le savent, la vitesse de circulation a une incidence directe sur la sécurité de nos rues. La mise en place de zones de vitesse de 30 km/h, associée à des mesures temporaires de modération du trafic et à d’autres initiatives de modération du trafic, accroît la sécurité de tous les usagers de la route. Ces efforts seront accompagnés de mesures d’application de la loi et d’apaisement de la circulation afin de reconstruire des rues résidentielles qui s’alignent avec les objectifs des rues urbaines et modernes. 

Nous continuons d’améliorer la sécurité là où vous vivez et de permettre un accès sécuritaire aux parcs, aux écoles et aux lieux de culte.