Pour ceux qui résident le long du couloir de l’avenue King Edward, la modération de la circulation, les itinéraires pour camions et la circulation des camions au centre-ville sont des préoccupations qui ne datent pas d’hier, loin de là!

Voilà maintenant 50 ans que les études s’enchaînent sur la question, et elles préconisent toutes la même chose : éliminer les déplacements interprovinciaux des camions dans les rues du centre-ville d’Ottawa, et aménager un lien supplémentaire entre Ottawa et Gatineau.

D’ailleurs, c’est sans doute un sujet qui préoccupe l’ensemble des Ottaviens. En effet, cette artère principale est l’une des liaisons interprovinciales dont se servent tous ceux qui se rendent au Québec ou reviennent en Ontario.

Du côté de Gatineau, c’est la mobilité qui est au cœur du débat, autrement dit le déplacement des gens de l’autre côté de la rivière.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1415510/sixieme-point-gatineau-ottawa-pas-solution-expertes

De notre côté, il y a d’autres enjeux : sécurité, bruit, pollution, mobilité, développement économique, et surtout, solution au problème de la circulation interprovinciale des camions.

Depuis des dizaines d’années, on cherche LA solution. Or à l’heure actuelle, elle n’a toujours pas été trouvée.

C’est une situation inacceptable. Les résidents d’Ottawa méritent que l’on règle ce problème qui tourmente la capitale depuis longtemps. Et même si c’est notre ville qui en souffre, c’est aux instances supérieures de mettre une solution au point et de la financer.

Dans toute cette histoire, c’est Ottawa qui subit les conséquences. Le gouvernement de l’Ontario (ministère des Transports) a pour mandat de relier les autoroutes de la série 400 aux passages interprovinciaux, et la création d’un tunnel viendrait combler ce manque. Le gouvernement du Canada, quant à lui, est responsable de la mobilité interprovinciale; l’aménagement d’un sixième lien réglerait les problèmes liés au transport en commun, aux camions et à la mobilité à Ottawa et Gatineau.

À la réunion du Conseil du 11 décembre dernier, j’ai présenté une motion (ci-jointe), adoptée à l’unanimité, pour rappeler l’importance de la question, réitérer la responsabilité des gouvernements de l’Ontario et du Canada à cet égard, et confirmer l’intention de la Ville d’Ottawa de résoudre le problème de la circulation des camions au centre-ville dans les priorités pour le mandat du Conseil 2019-2022.

En obtenant ainsi du Conseil la réaffirmation de cet engagement, nous restons au moins sur la bonne voie.

Cette motion a été appuyée par tous mes collègues, et je m’en réjouis. Le problème de circulation des camions au centre-ville reste une priorité aussi bien pour le Conseil que pour moi.

La solution prendra-t-elle la forme d’un pont ou d’un tunnel? C’est une décision qui appartient au provincial et au fédéral. Pour les résidents de la Basse-Ville comme pour moi, l’enjeu est toujours le même : que l’avenue King Edward soit un axe sûr, fiable et à échelle humaine.

Au cours des trois prochaines années, sachez que je compte solliciter les instances provinciales et fédérales pour faire avancer le dossier.