Monsieur, 

Nous vous écrivons aujourd’hui pour presser le gouvernement provincial d’accélérer l’accès aux vaccins pour l’ensemble des travailleurs essentiels d’Ottawa. Plus particulièrement, nous souhaitons avoir des précisions au sujet des personnes qui ne peuvent pas travailler à domicile : seront-elles jugées prioritaires au moment de prendre leur rendez-vous au moyen du système provincial de prise de rendez-vous? 

Depuis des mois, nous sommes inondés de messages provenant de travailleurs essentiels, ainsi que de leurs proches, qui s’inquiètent de leur santé alors qu’ils continuent de se présenter au travail afin d’assurer la prestation des services essentiels et des services municipaux. 

Il est légitime que l’approche actuelle priorise les personnes présentant un risque élevé d’être hospitalisées ou de succomber au virus. Toutefois, alors que le vaccin est rendu accessible à des groupes d’âges de plus en plus jeunes, il est essentiel de prioriser les personnes qui ne peuvent pas travailler à domicile. Bien entendu, tout le monde aura en définitive la chance de se faire vacciner, mais la vaccination des travailleurs essentiels pourrait être retardée dans le cadre d’une stratégie qui donne accès à la population générale. Les éclosions que nous observons mettent ce décalage en évidence.  

Le Groupe consultatif scientifique sur la COVID-19 a récemment démontré l’importance d’accélérer l’accès au vaccin pour les travailleurs essentiels et les personnes vivant dans les « points chauds ». À Ottawa, la stratégie visant à protéger les personnes chez qui le taux de contamination à la COVID-19 est le plus élevé et les personnes les plus vulnérables se déploie quartier par quartier, ce qui recoupe la stratégie provinciale qui priorise les points chauds.  

Nous faisons entièrement confiance à nos responsables de la santé publique et aux données de la région pour orienter la priorisation des communautés et des travailleurs à haut risque, selon l’évolution de l’approvisionnement en vaccins.  

En ces temps difficiles, nous avons absolument besoin des personnes qui travaillent dans nos épiceries, qui conduisent les véhicules de transport en commun, qui enseignent à nos jeunes ou gardent nos tout-petits, qui s’occupent de l’entretien et de la gestion des propriétés, qui préparent et livrent nos commandes de repas, bref de toutes ces personnes qui fournissent des services essentiels. 

Nous continuerons à encourager la population à se faire vacciner contre la COVID-19 en toute confiance, tout comme nous allons continuer de prôner la sécurité de nos travailleurs essentiels, ainsi que des personnes qui ne peuvent pas travailler depuis leur foyer, à Ottawa.   

Au nom des résidentes et résidents que nous représentons, nous vous remercions de l’attention que vous porterez à cet enjeu crucial et avons espoir de voir émerger une solution positive pour le bien de nos collectivités. Nous avons tous et toutes très hâte de revenir à une vie plus normale. La priorisation des travailleurs essentiels nous rapprochera de cet objectif.  

Veuillez agréer, Monsieur, nos sincères salutations.  

Councillors

Mathieu Fleury (Quartier 12)

Carole-Anne Meehan (Quartier 22)

Rawlson King (Quartier 13)

Catherine McKenney (Quartier 14)

Riley Brockington (Quartier 15)

Diane Deans (Quartier 10)

Shawn Menard (Ward 17)

Jeff Leiper (Quartier 15)

Theresa Kavanagh (Quartier 7)

Copied

Hon. Christine Elliot, ministre de la Santé 

Groupe consultatif scientifique sur la COVID-19 de l’Ontario  

Dre Vera Etches, médecin chef en santé publique, Santé publique Ottawa 

Keith Egli, président, Conseil de santé d’Ottawa 

Jim Watson, maire, Ville d’Ottawa 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>