Lettre au ministre concernant les établissements de prêt sur salaire

Le Conseil a récemment adopté les changements de zonage pour protéger nos communautés contre les prêts sur salaire.  Ma direction au conseil est de faire pression sur le gouvernement fédéral et le ministre responsable.

Le 7 octobre 2019

L’honorable William Francis Morneau

Ministre des Finances

Ministère des Finances Canada

90, rue Elgin

Ottawa (Ontario)  K1A 0G5

 

L’honorable Rod Phillips

Ministre des Finances de l’Ontario

Édifice Frost Sud

7, croissant Queen’s Park, 7e étage

Toronto (Ontario)  M7A 1Y7

 

Objet :           Établissements de prêt sur salaire

Messieurs les Ministres,

Je vous écris au nom de la Ville d’Ottawa concernant les questions découlant du récent examen municipal portant sur les établissements de prêt sur salaire.

Le 25 septembre 2019, le Conseil municipal d’Ottawa a approuvé l’adoption d’un règlement conjoint pour le zonage et la délivrance de permis aux sociétés de prêt sur salaire en vue de lutter contre la prolifération et la concentration de ces établissements dans la ville et de renforcer la protection de leurs clients, dont bon nombre sont aux prises avec des difficultés financières et figurent parmi les résidents les plus vulnérables d’Ottawa.

Dans le cadre de l’examen de ce règlement par le Conseil, le Comité des services communautaires et de protection a demandé que je m’adresse à vous pour inviter vos ministères respectifs à envisager ce qui suit :

  1. Mettre en œuvre des innovations et des mécanismes dans le système bancaire sous règlementation fédérale afin d’autoriser et d’encourager les banques à accorder des prêts à court terme et à taux abordable aux personnes ayant recours aux services de prêt sur salaire afin de leur offrir une solution financière de rechange.
  2. Réglementer les frais facturés au public par les établissements de prêt sur salaire pour les services d’encaissement des chèques dans les cas où ces frais ne sont pas encore réglementés (p. ex. pour les chèques non émis par le gouvernement) et encourager les employeurs à établir des systèmes de dépôt direct, dans la mesure du possible.

Je vous remercie par avance de l’attention que vous porterez à ces questions importantes et vous prie d’agréer, Messieurs les Ministres, l’expression de mes sentiments respectueuxcf.

 

Jim Watson

Maire

Ville d’Ottawa

Leave a Comment