Dernières nouvelles concernant la COVID-19 : la rentrée scolaire 

La pandémie de COVID-19 a touché tous les résidents, commerces, organismes communautaires et services gouvernementaux. La Ville poursuit son travail acharné pour assurer la continuité des services offerts aux résidents en plus de faire tout ce qu’il est humainement possible de faire pour soutenir les gens dans le besoin.  

Lors de la réunion du Conseil du 26 août, le Conseil municipal a prolongé, jusqu’à la fin du mois d’octobre, le règlement provisoire qui rend le port du masque obligatoire dans les espaces publics intérieurs. Le port du masque est maintenant obligatoire dans les aires communes des immeubles d’appartements et des immeubles en copropriété. De l’avis de la Dre Vera Etches et de Santé publique Ottawa, ces mesures ont été mises en place pour protéger la population ottavienne.  

Comme les mesures de lutte contre la COVID changent constamment, consultez toujours le site Web de Santé publique Ottawa pour obtenir l’information la plus récente.  

Le plan d’intervention de la Ville continue lui aussi d’évoluer, notamment en ce qui concerne la réouverture de nombreux établissements municipaux et la reprise des services de la Ville de façon sécuritaire.  

La programmation de Parcs et loisirs, les Services sociaux et communautaires, OC Transpo et d’autres services offerts en personne ont tous subi des transformations au cours des quelques derniers mois. Pour tout savoir au sujet de la reprise des services, consultez le site de la Ville au https://ottawa.ca/fr.

Comme les commerces locaux sont nombreux à rouvrir leurs portes en ce moment, prenez le temps de vous rendre en magasin, en toute sécurité, ou de magasiner en ligne pour les soutenir.  

Alors que les familles se préparent à la rentrée scolaire, je me rends compte qu’il s’agit d’une période d’incertitude pour de nombreuses personnes. Santé publique Ottawa travaille en étroite collaboration avec les conseils scolaires locaux pour mettre en œuvre les normes et les directives provinciales visant à soutenir la réouverture des écoles. Il est important de se rappeler, en examinant les différentes options de votre famille cet automne, qu’il n’y a pas de bonne réponse. Notre objectif à tous est de rendre cette rentrée aussi sécuritaire que possible. Pour en savoir plus sur la façon dont Santé publique Ottawa soutient les écoles, consultez son site Web : https://www.santepubliqueottawa.ca/fr/public-health-topics/covid-19-and-schools.aspx.

La COVID-19 circule toujours dans notre collectivité. Nous devons demeurer vigilants et continuer de suivre les dernières recommandations en matière de sécurité émises par les professionnels de la santé publique pour nous protéger les uns les autres. 

Nous devons encore maintenir une distance de deux mètres avec autrui et, lorsqu’il est impossible de le faire, porter un masque en tissu. Nous avons tous la responsabilité collective d’agir prudemment, de nous protéger et de protéger les autres contre le virus. 

Restez à l’affût des dernières nouvelles en consultant mon site Web ainsi que le site Web de la Ville d’Ottawa et celui de Santé publique Ottawa.

Travaux de construction sur le chemin de Montréal (revitalisation) 

Le projet de revitalisation du chemin de Montréal prévoit des travaux de réaménagement et de construction sur le chemin de Montréal, entre le chemin North River et le boulevard St-Laurent. Le projet comprend aussi la réfection du chemin North River. 

L’objectif est de faire du chemin de Montréal une rue principale dynamique et accueillante dotée d’un réseau de transport équilibré, qui fera le bonheur des résidents et des commerçants. Le chemin de Montréal a été repensé selon le concept de « rue complète ». Les travaux visent à le rendre plus sécuritaire et plus agréable pour tous les utilisateurs. En effet, les améliorations générales qui seront apportées bénéficieront aux usagers du transport en commun, aux piétons, aux cyclistes et aux automobilistes. 

Le projet comprend le réaménagement du paysage de rue (aménagement paysager, mobilier urbain, éclairage piétonnier, trottoirs de béton, arrêts et abribus le long du chemin de Montréal), la construction d’une section transversale à trois voies entre la promenade Vanier et le boulevard St-Laurent (ce qui inclut deux voies en direction ouest, une voie en direction est, ainsi que des pistes et des bandes cyclables dans les deux directions), ainsi que la réfection des services et des services publics (comme les égouts sanitaires et pluviaux sur le chemin de Montréal, la conduite d’eau principale entre le chemin North River et le boulevard St-Laurent, et l’enfouissement des lignes de transport d’électricité d’Hydro Ottawa entre le chemin North River et la rue de l’Église). 

La durée de ce projet sera de trois ans. Les équipes ont commencé à enfouir les lignes de transport d’électricité en 2019 sur le chemin de Montréal, entre le chemin North River et la rue de l’Église. Les travaux visant les services publics se poursuivent toujours en 2020, mais la construction de l’égout et de la conduite d’eau principale sur les chemins North River et de Montréal de même que celle des segments de route entre le chemin North River et la promenade Vanier sont terminées. La réfection de la conduite d’eau principale et de l’égout se poursuivra en 2021 entre la promenade Vanier et le boulevard St-Laurent. Le projet se terminera en 2022 par des travaux d’aménagement paysager et du paysage de rue, ainsi que par l’achèvement des travaux d’asphaltage et de revêtement sur le chemin de Montréal. Des enquêtes sur la circulation seront menées au cours de cette période pour évaluer les limites de vitesse. Des rencontres auront lieu toutes les deux semaines pour que les responsables des collectivités et des entreprises puissent discuter des problèmes. Les voies de circulation piétonnière et les détours seront indiqués sur chaque rue concernée. L’équipe chargée du projet collabore également avec les responsables des collectivités et des entreprises pour gérer les répercussions et réagir aux préoccupations.  

Le projet inclut l’aménagement de magnifiques trottoirs, qui rehaussent le caractère moderne du chemin, caractère qui remplira les résidents de fierté et contribuera à la prospérité économique. En guise de finition, les trottoirs du chemin de Montréal seront dotés de traits de scie bien définis, réalisés à un mètre les uns des autres, et d’un fini légèrement balayé. Aucune marque d’outil sur les côtés ne paraîtra, et des panneaux à fibres réduites seront utilisés. Ces trottoirs seront différents des trottoirs habituels, dont les joints sont placés aux deux mètres et dont le fini balayé est plus prononcé. Ils offriront véritablement l’apparence d’une rue principale. D’un point de vue pratique, ces joints renforceront la résistance de nos trottoirs aux fissures, et le balayage léger réduira les risques d’accumulation d’eau et de formation de glace. Sur le plan visuel, les panneaux de fibres assureront des fissures plus nettes, et l’absence de traits sur les côtés et le balayage léger permettront d’obtenir un trottoir lisse et élégant, ce qui contribuera également à l’esthétisme moderne qui plaît aux résidents et aux commerçants. 

Les travaux de construction de la nouvelle route débuteront par les segments de bordures, les trottoirs et la couche de base, qu’on peut voir à l’intersection des chemins North River et de Montréal. On mettra la dernière touche et on s’occupera de l’aménagement paysager, y compris des espaces verts sur les propriétés touchées, au printemps 2022.  

Une fois terminé, le chemin de Montréal sera une rue principale digne d’une ville moderne. Pour en savoir plus, consultez le site ottawa.ca/fr/hotel-de-ville/engagement-du-public/projets/projet-vision-vanier

Investir dans les parcs et notre collectivité 

La revitalisation du parc Riverain en est maintenant à la dernière étape avant le début des travaux de construction.  

Des travaux de réaménagement de 2,5 millions de dollars sont en cours dans le parc Riverain, qui est situé entre la rivière Rideau et le chemin North River.  

Ce projet de réaménagement inclut plusieurs nouveautés de même que certains travaux de modernisation des infrastructures vieillissantes qui ont été conservées. 

L’examen de la Ville et de la Commission de la capitale nationale est maintenant terminé. L’appel d’offres pour le projet peut enfin être lancé.  Ce processus pourrait durer jusqu’au début du mois d’octobre, et c’est à ce moment-là, lorsque l’entrepreneur sera sélectionné, que débuteront les travaux.  

Le projet a commencé en juillet 2019, à l’occasion de la première consultation publique sur le parc Riverain, qui a eu lieu au Centre sportif Rideau. 

Les résultats étaient clairs. Les travaux de revitalisation et de modernisation, qui s’imposaient depuis longtemps, redonneront de l’éclat à ce parc un peu terni. En mars 2020, nous avons organisé une consultation, qui a attiré un grand nombre de participants, afin d’y présenter les éléments conceptuels. À la suite de cette rencontre, le personnel de la Ville a modifié les plans pour prendre en compte l’emplacement et les types d’ajouts et de modifications.  

Les modifications incluent une nouvelle aire de jeux d’eau, un terrain de planches à roulettes, de l’équipement de mise en forme pour adultes, une aire pour chiens sans laisse, un nouveau terrain de basketball, un nouveau terrain pour jeu de fers, le resurfaçage des terrains de tennis, un nouveau sentier et l’amélioration de l’éclairage, et une nouvelle fontaine à boire.  

Le parc sera également pleinement accessible. Nous souhaitons que le parc soit terminé d’ici la fin de 2021. Les travaux qui seront entrepris cet automne constitueront la première phase du projet de modernisation.   

La deuxième phase dépendra des commentaires que nous obtiendrons à l’occasion des séances de consultation portant sur certains aspects en particulier, notamment le pavillon situé près des terrains de tennis, qui sera rénové de manière à permettre l’ajout, en hiver, d’une patinoire extérieure. Elle inclura aussi la conception des plans définitifs du terrain de planches à roulettes. Les plans et les modifications seront accessibles sur mon site Web, mathieufleury.ca, cet automne.  

Examen des limites de quartiers 

Comme bon nombre d’entre vous le savent déjà, la Ville d’Ottawa étudie actuellement l’idée de redécouper les quartiers d’Ottawa pour assurer un meilleur équilibre des populations dans les différents quartiers et une représentation juste et équitable des électeurs et de leurs collectivités.  

Peu importe la « meilleure » option choisie, le résultat doit impérativement correspondre à ce qu’il y a de mieux pour la population croissante d’Ottawa. Cet exercice ne vise pas seulement à aborder la charge de travail du Conseil et du personnel de la Ville, laquelle est devenue difficile dans chacun des quartiers en raison de la situation actuelle. L’objectif est plutôt, en fin de compte, de s’assurer que les résidents bénéficieront, à long terme, de la meilleure représentation possible.  

Cet été, la firme d’experts-conseils Beate Bowron Etcetera Inc., a présenté au Conseil cinq options de redécoupage des quartiers d’Ottawa.  

Les options sont les suivantes : 
Selon l’option 1, le nombre de quartiers augmente et passe à 25 : 13 quartiers urbains, 9 quartiers suburbains et 3 quartiers ruraux. 
Selon l’option 2, le nombre de quartiers augmente et passe à 24 : 12 quartiers urbains, 9 quartiers suburbains et 3 quartiers ruraux. 
Selon l’option 3, le nombre de quartiers est maintenu à 23, soit le nombre actuel : 11 quartiers urbains, 9 quartiers suburbains et 3 quartiers ruraux. 
Selon l’option 4, le nombre de quartiers est aussi maintenu à 23. On y compte également 11 quartiers urbains, 9 quartiers suburbains et 3 quartiers ruraux. Toutefois, les limites de chacun des quartiers sont différentes de celles dans l’option 3. 
Selon l’option 5, le nombre de quartiers est réduit à 17 : 9 quartiers urbains, 6 quartiers suburbains et 2 quartiers ruraux. 

Après avoir reçu le rapport, le Conseil a demandé l’ajout d’une sixième option. Cette dernière aborde la question des trois quartiers dont la population devrait, selon ce qui est prévu, dépasser largement la population moyenne de quartier, soit Barrhaven, Cumberland et Gloucester–Nepean-Sud. 

Selon l’option 6, le nombre de quartiers augmente et passe à 24 : 12 quartiers urbains, 9 quartiers suburbains et 3 quartiers ruraux. Aussi, les changements apportés aux limites de quartiers sont moins importants. 

Une carte interactive, accessible à l’adresse ottawa.ca/fr/hotel-de-ville/engagement-du-public/projets/examen-des-limites-de-quartiers-dottawa-2020, permet de voir les six options proposées.  

Les résidents peuvent donner leur avis en ligne et s’inscrire à l’une des séances de consultations virtuelles, qui auront lieu sur Zoom.  

Trois d’entre elles permettront à tous les résidents, peu importe leur quartier, de s’exprimer tandis que les trois autres porteront principalement sur les quartiers urbains, suburbains et ruraux de la ville. 

• Le jeudi 10 septembre 2020, de 19 h à 21 h (axée sur l’ensemble de la ville)  
• Le samedi 12 septembre 2020, de 10 h à midi (axée sur l’ensemble de la ville)  
• Le lundi 14 septembre 2020, de 19 h à 21 h (axée sur la zone suburbaine)  
• Le samedi 19 septembre 2020, de 10 h à midi (axée sur l’ensemble de la ville)  
• Le mardi 22 septembre 2020, de 19 h à 21 h (axée sur la zone rurale)  
• Le mercredi 23 septembre 2020, de 19 h à 21 h (axée sur la zone urbaine) 

Nous ne parviendrons peut-être jamais à atteindre l’équité totale. Je crois néanmoins que nous devons tenir compte de certains facteurs pour offrir aux électeurs des secteurs urbains, suburbains et ruraux une véritable représentation et la possibilité de participer à la démocratie, et faire naître chez eux la volonté de s’impliquer. Enfin, nous devons le faire pour continuer à faire de la Ville d’Ottawa l’une des meilleures villes qui soient. 

Pour l’instant, selon l’analyse simpliste basée uniquement sur la population, je ne suis en faveur d’aucune des options proposées, car elles ne tiennent pas compte de l’ensemble des facteurs importants, à l’exception de la population.

Plan d’investissement dans l’infrastructure des espaces publics du marché By 

Depuis le début du projet, il y a plus de huit ans, le domaine public du marché By a pris forme.  

Les premiers efforts visant à apporter des changements au marché ont consisté à demander à Project for Public Spaces, un organisme de consultation new-yorkais, d’entreprendre un exercice de visualisation en vue d’imaginer le meilleur résultat pour le marché By.   

La société de conseil a défini une vision pour le secteur historique le plus important.  

Ce plan sera approuvé par le Conseil municipal en novembre 2020. 

Il se fonde sur l’analyse de diverses zones du marché réalisées par la Ville à des fins d’amélioration ou de modification.  

Le plan établit une vision à court, à moyen et à long terme des améliorations qui seront apportées au réseau d’espaces publics du marché By.  

Les types d’espaces publics qui ont été étudiés à des fins d’amélioration sont les suivants : 
• Les rues 
• Les trottoirs 
• Les parcs  
• Les places publiques 

Des stratégies et des partenariats visant à dynamiser les espaces publics clés du marché By seront également déterminés. 

De plus, certains secteurs ont été étudiés : 
• La vie publique et le comportement des consommateurs 
• Les piétons et les cyclistes 
• La circulation des véhicules 
• Le stationnement et le chargement 
• Les ouvrages de services publics souterrains 
• Le contexte actuel et prévu 
• Les travaux antérieurs réalisés pour le secteur à l’étude 

Il ne fait aucun doute que l’objectif est d’établir un plan complet qui couvrira tous les angles possibles du secteur du marché By.   

Surtout, ce plan établira une vision et, à l’avenir, des principes directeurs.  

Si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous encourage à jeter un coup d’œil au plan provisoire qui se trouve sur mon site Web, au mathieufleury.ca.  

Les éléments définis dans le plan incluent l’art public, l’accessibilité, les espaces pavés, l’écologisation, l’aménagement paysager, les zones destinées au commerce et aux terrasses, ainsi que les secteurs à caractère pittoresque.  

À mon avis, ce plan est unique en ce qu’il permet au marché By de définir son caractère de façon officielle, grâce à ses secteurs distincts qui en font partie intégrante. Ainsi, ce style sera incarné sur différentes rues, selon leur rôle et leur fonction.  

Dans le plan provisoire, l’étude s’est notamment penchée sur les rues York, George et William, la place du marché By, les cours de la Commission de la capitale nationale ainsi que les points d’entrée nord et sud.  

Pour chacun de ces secteurs, on a déterminé l’emplacement d’œuvres d’art public et élaboré des plans relatifs au pavage et à l’écologisation.  

Je trouve rassurant que le plan traite d’éléments qui se rapportent à la modération de la circulation, à une stratégie sur les marchés extérieurs et à l’accessibilité dans l’ensemble du marché.  

Ces détails sont essentiels pour veiller à la réalisation de ce plan, plutôt qu’à le limiter à un aperçu des possibilités.  

La mise en place de la vision fondamentale pour le quartier le plus reconnu de la Ville et l’élaboration d’un plan d’investissement relatif aux espaces publics transformeront le marché By et lui offriront des possibilités intéressantes. 

Prochaines étapes:
Le personnel de la Ville terminera le rapport final cet automne, après quoi il sera accessible à l’adresse Ottawa.ca/conceptionmarcheBy

Dernière phase de construction pour la rue Rideau 

Il s’agit de la troisième et dernière phase du projet de réfection de la rue Rideau et de la rue William. 

La rue Rideau est une porte d’entrée importante vers le centre-ville d’Ottawa, et la rue William offre un accès piéton et une porte d’entrée vers le marché By. La revitalisation de ce couloir constitue un investissement de 13,5 millions de dollars et tiendra compte du caractère historique du quartier. tout en intégrant des éléments contemporains pour un rendu intemporel. 

Le projet vise à faire de la rue Rideau la rue principale d’Ottawa. Il permettra d’offrir à tous un environnement plus vert et plus sécuritaire. C’est merveilleux de penser que les trottoirs de la rue Rideau, au terme des travaux, seront plus larges que ceux de toutes les autres artères principales de la ville. D’autres projets nécessitant des investissements majeurs seront entrepris : une nouvelle structure et un nouveau revêtement de la chaussée (y compris la réfection des infrastructures pour les cyclistes et le transport en commun); la réfection des rues (bancs, stationnements pour vélos, éclairage piétonnier, aménagement paysager); la réfection de certaines infrastructures (feux de circulation, panneaux de signalisation réglementaires, accès aux services publics et aux services, bornes-fontaines).  

Jusqu’à présent, beaucoup de travaux ont été réalisés le long du couloir de la rue Rideau, comme le retrait de l’ancien asphalte, l’installation du nouveau béton et du revêtement, le remplacement d’égouts et de puisards, le déplacement de bornes-fontaines, l’installation de bordures de piste cyclable, la réfection de services publics, ainsi que des travaux d’aménagement paysager et l’installation de lampadaires. Les travaux à effectuer sur la rue William dans le cadre de ce projet débuteront en septembre. 

Le trottoir élargi et les infrastructures de cyclisme commencent à prendre forme de même que les bordures de piste cyclable. Des modules d’enracinement ont même été installés à plusieurs endroits pour permettre la plantation d’arbres urbains. Ce mois-ci, on entreprendra les premières étapes de l’ajout du mobilier urbain et de l’installation des bordures.   

Le projet est en bonne voie, et la majeure partie des travaux devrait être terminée en 2020. La pose de la dernière couche d’asphalte et les travaux d’aménagement paysager pourraient avoir lieu en 2021, mais la rue rouvrira à la circulation, au transport en commun et aux cyclistes d’ici le mois de décembre 2020. 

Discussions sur le budget de 2021 de la Ville d’Ottawa 

Comme l’été tire à sa fin et que l’automne est à nos portes, la Ville et les résidents d’Ottawa devront bientôt examiner le budget municipal de 2021.  

La période budgétaire est un moment crucial pendant lequel d’importantes décisions sont prises concernant où et comment la Ville investira et dépensera les fonds publics. Comme nous vivons actuellement de grands changements, les décisions que nous prendrons cet automne influeront sur la relance de la Ville, en ce qui concerne la façon dont nous fournissons les services aux résidents d’Ottawa.  

Pendant la pandémie de COVID-19, le besoin d’investissements pour assurer le respect des droits fondamentaux, comme le droit au logement, est devenu encore plus évident. Le maintien du statu quo empêche les résidents les plus vulnérables d’obtenir du soutien. En plus de répondre à ses besoins croissants en matière de logement, la Ville doit offrir des ressources accrues afin de mieux appuyer et de mobiliser les jeunes de nos collectivités. Le domaine public du marché By demeure un investissement important dans les espaces publics qui sera débattu. Par ailleurs, la revitalisation des parcs, le transport actif, les liaisons cyclables manquantes, les normes d’entretien hivernal et la piétonnisation des espaces publics seront également prioritaires dans le cadre de ces discussions budgétaires.  

Au cours des prochaines semaines, la Ville lancera son processus de consultation entourant les divers budgets municipaux dont le Conseil discutera, notamment : Santé publique Ottawa; la Commission de services de policiers; et les Services communautaires et de protection. Vos commentaires permettent d’orienter les priorités budgétaires de la Ville et contribuent à la prise de décisions importantes en matière d’investissements dans les services qui, à vos yeux, sont souhaitables ou indispensables.  

En raison des contraintes financières actuelles, le budget de 2021 fera ressortir de nouveaux risques associés aux services dont nous bénéficions tous. Toutefois, ces risques et la pandémie de COVID-19 donnent aussi l’occasion à la Ville de revoir ses priorités et de moderniser son offre de services en fonction des besoins changeants des résidents. 

Au cours des derniers mois, vous avez été nombreux à communiquer avec mon bureau pour me faire part de vos préoccupations et de vos commentaires à l’égard de la façon dont la Ville d’Ottawa devrait engager ses dépenses. C’est le moment de vous exprimer sur les enjeux que vous trouvez importants.  

Comme d’habitude, mon bureau tiendra des consultations budgétaires de quartier plus tard en octobre. Restez à l’affût pour en savoir plus à ce sujet au cours des prochaines semaines. C’est votre budget, et nous voulons connaître votre avis. 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>