En tant que principal locateur de logements d’Ottawa, Logement communautaire d’Ottawa continue d’innover tout en offrant des logements de qualité aux locataires. Cet investissement est essentiel pour assurer la prévisibilité des réparations, ce qui nous permet ainsi de veiller à ce que nos communautés soient modernisées, plus durables et plus vertes.

En tant que président du conseil d’administration de Logement communautaire d’Ottawa, je suis heureux de voir que Logement communautaire d’Ottawa continue d’innover tout en offrant des logements de qualité à ses locataires. Cet investissement est essentiel pour assurer la prévisibilité des réparations d’immobilisations et faire en sorte que nos communautés soient modernes, plus durables et plus écologiques. LCO est fière de travailler avec le gouvernement fédéral et la Société canadienne d’hypothèques et de logement pour apporter de la valeur et de la coordination à ces investissements indispensables au cours des neuf prochaines années.

L’annonce d’aujourd’hui met en lumière les partenariats solides entre le gouvernement fédéral, la Ville d’Ottawa et Logement communautaire d’Ottawa. 

En septembre 2020, ce même groupe annonçait un investissement de 157 millions de dollars. Il s’agissait du plus important investissement pour la conception et la construction de nouveaux logements abordables à Ottawa dans le cadre de la Stratégie nationale sur le logement. Cela créera environ 700 nouvelles locations abordables dans les communautés de Rochester Heights et de Gladstone Village.

Bien que l’objet de cette annonce importante avait été mis sur la construction de nouveaux logements abordables, aujourd’hui nous concentrons plutôt cet investissement de 301 millions de dollars sur les réparations et la rénovation des communautés de LCO. 

Cet investissement de 301 M$ et ce partenariat sont essentiels pour assurer la prévisibilité nécessaire du financement des réparations. La Société canadienne d’hypothèques et de logement a financé 55 % du montant (jusqu’à 165 millions de dollars) sous forme de prêts‑subvention et de prêts hypothécaires à faible taux. La Ville et LCO contribueront au moyen de subventions annuelles et de fonds d’actions pour couvrir le 45 % restant du montant.

Grâce à cette possibilité de financement stratégique, LCO a désormais un accès continu aux ressources pour le renouvellement des immobilisations et est en mesure d’assurer que le parc de logements sociaux existant est maintenu en bon état, modernisé et rendu plus durable et vert. LCO est fière de veiller à ce que les objectifs de ce programme demeurent abordables, tout en augmentant l’accessibilité et les améliorations audacieuses des critères d’efficacité énergétique.

Avec un portefeuille vieillissant (environ 51 ans) et un sous‑financement historique pour les réparations d’immobilisations, l’établissement d’un mécanisme de financement durable pour une partie des besoins en immobilisations est essentiel afin d’assurer la viabilité à long terme de ce parc de logements. Ce niveau de financement insufflera une nouvelle vie au portefeuille de logements sociaux de LCO et à ses centaines de comunautés en améliorant l’état des immeubles et en réduisant la liste d’attente pour les réparations, car il vise des améliorations au revêtement des immeubles, à la toiture, aux fenêtres, aux ascenseurs, aux systèmes de chauffage et de refroidissement. et plus.

La demande prévoit actuellement plus de 800 projets de travaux d’immobilisations. Plus de 11 000 logements en bénéficieraient de manière directe ou indirecte, et plus de 22 000 locataires retireraient des effets positifs de ces améliorations.

Un engagement de 33 millions de dollars par année pendant neuf ans signifie plus de 800 projets. La majorité de ces 15 000 logements profiteront directement à la majorité des locataires de LCO et de leurs collectivités.

L’impact sur l’économie locale d’Ottawa est tout aussi impressionnant. 930 M$ en retombées économiques, plus de 6000 emplois créés et plus de 2000 contrats attribués.

LCO est fière de collaborer avec le gouvernement fédéral, la Société canadienne d’hypothèques et de logement et la Ville d’Ottawa pour accroître la valeur et participer à la coordination de ces investissements qui sont plus que nécessaires, sur une période de neuf ans.