L’honorable Christine Elliott

Ministre de la Santé
777, rue Bay, 5e étage Toronto (Ontario) M7A 2J3

Madame la Ministre,

Je veux d’abord vous remercier, vous et le gouvernement de l’Ontario, pour la bouffée d’espoir que les équipes Santé Ontario apportent à nos quartiers. Il me tarde de les voir transformer les services de santé offerts aux résidents d’Ottawa.

Je représente le quartier Rideau-Vanier, qui englobe trois des secteurs du centre-ville (la Côte- de-Sable, la Basse-Ville et Vanier) affichant le plus faible revenu par habitant d’Ottawa. Qui plus est, la coordination des soins de premiers recours à Vanier est déficiente, et la population n’a pas accès à divers services.

J’ai discuté avec plusieurs grands acteurs du domaine de la santé à Ottawa. Mes échanges avec les directeurs généraux et les cadres supérieurs de L’Hôpital d’Ottawa, d’Ottawa Inner City Health, du Centre de santé communautaire Côte-de-Sable, de la Section d’Ottawa de l’Association canadienne pour la santé mentale, de l’Hôpital Montfort, de Santé publique Ottawa et du Centre des services communautaires Vanier ont tous abouti au même constat : il faut des services de santé communautaires à Vanier. Malgré les problèmes de santé mentale et de dépendance qu’on y observe, les résidents n’ont pas accès à des services et ne se voient offrir aucune aide de façon coordonnée.

Je vous écris aujourd’hui pour attirer votre attention sur les énormes besoins de Vanier en matière de services de santé communautaires. Nous constatons quotidiennement un manque de coordination des soins dans ce secteur, et continuons d’observer au grand jour quantité de problèmes de toxicomanie, de surdose et de santé mentale d’autre nature. Les personnes ayant ces problèmes ne reçoivent pas l’aide que l’on est en droit d’attendre de l’État.

Il était prévu de faire de l’Hôpital Montfort le carrefour santé des résidents de Vanier, mais ses activités traditionnelles ne lui permettent pas d’être un partenaire de santé communautaire accessible.

Pour remédier au manque de services, il y a lieu de créer à Vanier une équipe regroupant les principaux partenaires de santé communautaire. Les lacunes majeures touchent les services aux personnes âgées, familles et nouveaux Canadiens isolés ainsi qu’aux personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale et de dépendance. Il faut établir dans ce secteur un modèle de santé communautaire qui permet de centraliser l’accès aux services de santé essentiels.

Le Centre des services communautaires Vanier s’y est déjà taillé une place en tant que grand fournisseur de services communautaires et présente un potentiel de croissance. Il fournit aide au logement et accès à des banques alimentaires, à des services d’emploi et à la jeunesse, et à un nouveau carrefour de pédiatrie sociale, une heureuse entreprise réalisée en partenariat avec le Centre de santé communautaire Côte-de-Sable. Ces initiatives illustrent la réussite de partenariats solides, et il y a lieu de les développer pour répondre à un plus grand éventail de besoins à Vanier.

Il est primordial que les équipes Santé Ontario, une fois officialisées, discutent des besoins du secteur.

Nous vous demandons donc d’intervenir pour qu’une des équipes responsables d’Ottawa s’occupe de Vanier et pour que les résidents puissent profiter d’un nouveau service de santé communautaire accessible.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à communiquer avec moi.

Conseiller du quartier Rideau-Vanier

Mathieu Fleury

c. c.

Jack Kitts, président-directeur général, L’Hôpital d’Ottawa
Wendy Muckle, directrice générale, Ottawa Inner City Health
David Gibson, directeur général, Centre de santé communautaire Côte-de-Sable
Tim Simboli, directeur général, Section d’Ottawa de l’Association canadienne pour la santé mentale
Bernard Leduc, président-directeur général, Hôpital Montfort
Vera Etches, médecin chef en santé publique, Santé publique Ottawa
Michel Gervais, directeur général, Centre des services communautaires Vanier Michael Mclellan, président du conseil d’administration, Centre des services communautaires Vanier
Simone Thibault, directrice générale, Centre de santé communautaire du Centre-ville

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>