22 novembre

Parcourez les cyberguides des loisirs et des arts d’hiver dès le 30 novembre et inscrivez-vous le 7 décembre

Restez actifs cet hiver et inscrivez-vous à une ou à plusieurs activités récréatives et artistiques d’hiver modifiées en raison de la COVID-19 de la Ville d’Ottawa à partir du lundi 7 décembre, à 21 heures. Consultez à l’avance nos cyberguides d’hiver, lesquels seront mis en ligne le lundi 30 novembre, et découvrez notre sélection d’activités récréatives et artistiques. 

La programmation d’hiver comprendra :

·         des cours de ski de fond et de patin pour tous les âges et tous les niveaux, y compris pour les débutants, qui seront donnés à l’Installation d’athlétisme Terry-Fox, située au parc Mooney’s Bay;

·         des cours de poterie, de danse, d’arts numériques, d’arts visuels, de multimédia et de musique dans les trois centres des arts de la Ville : le Centre des arts créatifs de Nepean, le Centre des arts visuels de Nepean et le Centre des arts Shenkman;

·         des camps de jour pour les journées pédagogiques et les vacances d’hiver pour les enfants d’âge scolaire entre 4 et 12 ans avec activités manuelles, jeux et autres activités sociales;

·         des programmes de loisirs inclusifs à faible ratio ainsi que des programmes pour les journées pédagogiques et les vacances d’hiver pour les enfants, les jeunes et les adultes ayant des handicaps.

·         Des cours de danse ainsi que des camps de jour en français pour les enfants d’âge préscolaire et scolaire lors des journées pédagogiques et des vacances d’hiver

N’oubliez pas que les inscriptions aux programmes de natation de la Ville commencent le mardi 1er décembre à 21 heures. Consultez ottawa.ca/loisirs pour explorer nos offres dans le domaine de la natation et pour vous inscrire.

Les programmes et les activités ont été conçus et adaptés pour offrir un environnement sain et amusant, à vous et à votre famille. Visitez ottawa.ca/loisirs pour en savoir plus sur les protocoles et les mesures de sécurité de la Ville.

Il est important de rester actif pour votre bien-être physique, social et mental et celui de votre famille. La Ville est en train de préparer d’autres activités hivernales pour vous et votre famille, notamment des activités virtuelles et de plein air. Demeurez à l’affût! De plus amples renseignements vous seront communiqués dans les semaines à venir.

20 novembre

Alors que nous continuons de constater une augmentation du nombre de cas de COVID-19 dans toute la province, de nombreux indicateurs indiquent une lente diminution de la transmission de la COVID-19 à Ottawa. C’est une bonne nouvelle, et c’est directement grâce aux habitants d’Ottawa. 

Cependant, cela ne veut pas dire que nous pouvons nous détendre et laisser tomber notre garde. En tant que communauté et en tant qu’individus, il est important que nous continuions à pratiquer les comportements protecteurs qui ont contribué à réduire la propagation du virus à Ottawa. Continuer à porter nos masques, rester à la maison autant que possible en temps normal et mais surtout quand nous sommes malades (sauf pour passer un test de dépistage de la COVID-19!) et garder deux mètres de distance des gens à l’extérieur de notre foyer sont les mesures qui nous permettront de surmonter ce défi. Ces actions simples nous aident à éviter les hospitalisations, les décès, la fermeture des entreprises et des écoles, ainsi que les autres conséquences négatives associées à ces résultats.

Si nous faisons ces choses simples, et que nous continuons de soutenir davantage les personnes qui doivent travailler dans des milieux à risque plus élevé ou s’isoler de membres de leur famille qui sont malades, nous pouvons maintenir de plus bas niveaux de COVID-19 dans la communauté au cours des mois d’hiver.

Vous trouverez ci-dessous des mises à jour supplémentaires concernant Santé publique Ottawa (SPO) et la réponse à la COVID-19. Nous vous remercions de votre appui continu et de votre travail au nom des résidents d’Ottawa.

Rapport de focus spécial : Expositions d’infection de la COVID-19 

La semaine dernière, SPO a publié un rapport examinant où a lieu la transmission de la COVID-19 à Ottawa. Afin d’examiner de plus près les répercussions de la réouverture de l’étape 3 sur la propagation du virus, SPO a analysé les données recueillies auprès des résidents d’Ottawa qui ont obtenu un résultat positif de COVID-19 afin de trouver des sources d’infection et des chaînes de transmission dans notre collectivité. 

Les facteurs de risque communs définis dans le rapport comprennent notamment : 

  1. Les rassemblements à l’extérieur de son propre ménage dans un contexte de discussions, de repas et de consommation d’alcool – que ce soit dans les maisons, les bars et les restaurants, les terrasses ou les parcs (à l’intérieur ou à l’extérieur).
  2. Un contact étroit dans de petits espaces dans le contexte d’événements sociaux et professionnels – à l’intérieur du domicile et dans les installations sportives, de petits espaces mal ventilés comme les vestiaires, la voiture, les salles de réunion et les salles de pause. 
  3. Le port incorrect ou irrégulier de masques lorsque l’on interagit avec des personnes en dehors de son propre ménage, dans des environnements achalandés où on ne maintient pas la distanciation physique – lorsque l’on rencontre et encadre des amis, la famille, des étudiants ou des clients, ou lorsqu’on leur donne des cours ou qu’on prend soin d’eux. 

Ces facteurs de risque définis localement sont conformes aux « trois situations à risque » cernées par l’Organisation mondiale de la santé; celles-ci facilitent la propagation de la COVID-19, en particulier lorsqu’elles se chevauchent : 

1) lieux achalandés avec de nombreuses personnes à proximité;

2) lieux de contact étroit avec des conversations à courte distance;

3) espaces confinés et fermés avec une mauvaise ventilation.

Vous pouvez consulter le rapport complet à l’emplacement suivant. Nous vous invitons à propager largement ces renseignements au sein de vos réseaux. Avec ces renseignements en main, les résidents seront mieux équipés pour prendre des décisions plus éclairées afin de se protéger contre la COVID-19.

Solliciter les commentaires des résidents

SPO et la Ville d’Ottawa continuent d’explorer la meilleure façon d’appuyer les résidents et les entreprises à mesure que les restrictions provinciales et locales relatives à la COVID-19 sont modifiées, tout en se conformant au Cadre d’intervention de l’Ontario visant à garder la province en sécurité et ouverte.

La phase 4 de notre Stratégie d’engagement du public a été lancée cette semaine et comprend un nouveau sondage et des questions de forum disponibles sur Engage Ottawa en anglais ou sur Participons Ottawa en français. 

Il s’agit de la quatrième phase de la stratégie d’engagement du public depuis le début de la pandémie. Les rapports et les conclusions des trois premières phases sont présentés ci-dessous.

Nous vous invitons à promouvoir autant que possible le sondage de la phase 4 auprès de vos électeurs, car les données recueillies sont inestimables pour éclairer et appuyer notre réponse à la COVID-19. 

Mise à jour sur la campagne de vaccination contre la grippe de 2020

Cette année, la campagne de vaccination contre la grippe (Influenza) de SPO a dû être modifiée par rapport aux années précédentes en raison de la COVID-19. Les centres fixes de SPO sont entièrement réservés depuis leur ouverture en octobre, et dans les deux premières semaines suivant leur ouverture, le nombre de résidents d’Ottawa vaccinés par SPO a dépassé le nombre total de résidents qui ont reçu la vaccination contre la grippe l’an dernier. SPO a fait savoir à la province que nous prévoyons vacciner plus de personnes que lors des années précédentes et que la demande locale pour les vaccins demeure élevée.

Le 19 novembre, le centre fixe de la clinique de vaccination contre la grippe de SPO, au centre communautaire Notre-Dame-Des-Champs, situé au 3659 chemin Navan, a été fusionné avec le site de la clinique de vaccination contre la grippe de la Bibliothèque publique d’Orléans (1705 boul. Orléans). Veuillez noter que cela n’a pas entraîné une diminution dans le nombre de rendez-vous disponibles pour les résidents, puisque l’emplacement de la clinique de vaccination contre la grippe de la Bibliothèque publique d’Orléans est en mesure de traiter les rendez-vous supplémentaires. La fusion a été entreprise pour fournir un soutien accru aux opérations de la clinique mobile. Les emplacements et les dates de la clinique mobile, composée d’un véhicule récréatif et un autobus, devraient être finalisés d’ici le 25 novembre.

Comme il a été mentionné la semaine dernière, SPO a distribué toutes les doses du vaccin trivalent à haute dose (VTI à forte dose), pour les personnes de 65 ans et plus, qui ont été attribuées à SPO pour le Programme universel de vaccination contre la grippe de 2020-2021. Le ministère de la Santé a également informé SPO que l’Ontario a reçu 100 % de sa commande pour le vaccin trivalent inactivé à forte dose pour les personnes âgées et que toutes les doses ont été distribuées par le Service d’approvisionnement médico-pharmaceutique du gouvernement de l’Ontario (SAMPGO). Aucune dose supplémentaire du vaccin trivalent à forte dose ne devrait être fournie à SPO ou à d’autres unités de santé en Ontario pour le moment. Veuillez noter que le Comité consultatif national de l’immunisation a déclaré qu’il n’y a pas suffisamment de preuves pour recommander une préférence entre la VTI à forte dose et le vaccin quadrivalent inactivé pour les personnes de 65 ans et plus. Les deux vaccins sont efficaces et recommandés pour les aînés. La chose la plus importante est que les personnes âgées obtiennent sans délai le vaccin qui est disponible là où ils sont.

Pour de plus amples renseignements sur la vaccination contre la grippe, veuillez consulter le site www.santepubliqueottawa.ca/grippe

Si vous avez des questions au sujet de la commande de vaccin provinciale, veuillez écrire à uiip.moh@ontario.ca. Merci de votre patience et de votre appui constant au programme de vaccination contre la grippe de SPO.

Hiver 2020-2021

Santé publique d’Ottawa a entendu de nombreux membres de la communauté exprimer leurs préoccupations et leurs appréhensions au sujet des mois d’hiver qui approchent à grands pas. Il ne fait aucun doute que les mois à venir seront parmi les plus difficiles de la pandémie, car le temps hivernal nous oblige à rester davantage à l’intérieur et nous avons moins d’occasions de socialiser de façon sécuritaire. Avec des jours plus courts, des nuits plus longues et des températures sous le point de congélation, il est impératif que nous nous occupions de notre santé mentale et physique tout en étant COVID avisés. Les activités de plein air sont bonnes pour la santé physique et mentale et comportent généralement un risque plus faible de transmission de la COVID que les activités d’intérieur. Pour cette raison, SPO a élaboré une affiche qui peut être imprimée ou partagée en ligne et qui met en évidence quelques façons dont les résidents peuvent rester physiquement en santé et profiter du grand air pendant les mois d’hiver.

Nous demandons à tous les résidents de tenir compte de leurs propres facteurs de risque avant de participer à toute activité de groupe en plein air. Pour une personne plus âgée ou une personne ayant des problèmes médicaux chroniques, la meilleure décision peut être de ne pas participer du tout aux activités de groupe et de se concentrer plutôt sur des activités individuelles, comme la marche. SPO recommande le site Web des Centers for Disease Control (CDC) (en anglais seulement) à toutes les personnes désireuses de mieux comprendre leurs risques personnels en ce qui concerne l’infection par la COVID-19.

Les hivers à Ottawa peuvent être difficiles et SPO reconnaît que tous les résidents ne disposent pas du même soutien ou du même accès aux activités hivernales ou aux vêtements appropriés pour l’hiver. Cette année, SPO encourage vivement les membres de notre communauté qui ont des vêtements, des bottes et des accessoires d’hiver neufs ou légèrement utilisés à envisager à faire un don à des organismes locaux à but non lucratif afin de s’assurer que le plus grand nombre possible de résidants aient accès aux activités hivernales.

Groupe de travail sur le dépistage

Le jeudi 19 novembre, le Groupe de travail d’Ottawa sur le dépistage de la COVID-19, dirigé par des partenaires du secteur, a ouvert un nouveau centre de dépistage au volant pour la COVID-19 au Centre national des arts (CNA). Le dépistage au volant est disponible pour les personnes de 14 ans et plus, sur rendez-vous seulement avec une carte valide du Régime d’assurance-maladie de l’Ontario (RAMO). Le nouveau centre est ouvert sept jours sur sept, de 10 h à 18 h. Les rendez-vous peuvent être pris en ligne ou en composant le 613-737-8193. Veuillez noter que le Centre de dépistage au volant sur le chemin Coventry a été fermé.

Le Groupe de travail sur le dépistage de la COVID-19 d’Ottawa continue de diffuser une mise à jour quotidienne sur le dépistage qui fournit des points saillants sur le nombre de résidents testés ce jour-là (jusqu’à 15 h), le délai moyen d’exécution pour les résultats, et plus encore. La mise à jour inclut également tout nouveau renseignement concernant les centres de dépistage, les heures d’ouverture et la prise de rendez-vous.

18 novembre

La Ville redémarre progressivement ses services de loisirs conformément au statut « orange-restreindre » de l’Ontario

Après avoir examiné les nouvelles règles « orange-restreindre » du gouvernement de l’Ontario et veillé à ce que tous les protocoles de sécurité soient en place, la Ville redémarre progressivement ses activités et services de loisirs dans ses emplacements centralisés. La province de l’Ontario a fait passer Ottawa des restrictions modifiées de l’étape deux au nouveau statut « orange-restreindre » le samedi 7 novembre 2020.

Les dates de début des services sont les suivantes :

  • Les salles de musculation et d’entraînement cardiovasculaire rouvriront le samedi 14 novembre
  • La gym des tout-petits en entrée libre reprendra le lundi 16 novembre
  • L’aquaforme reprendra le lundi 23 novembre
  • Le Centre des loisirs pour les aînés de Nepean et le Centre des aînés Churchill rouvriront le lundi 23 novembre
  • Les locations d’arénas peuvent maintenant reprendre pour des jeux dirigés et des jeux modifiés qui évitent le contact physique

Les règles « orange-restreindre » exigent également :

  • Que la distanciation physique soit accrue à trois mètres dans les salles de musculation et d’entraînement cardiovasculaire ainsi que dans les cours de conditionnement physique
  • Une limite de 10 personnes par salle à l’intérieur et de 25 personnes à l’extérieur pour des activités de conditionnement physique
  • Les coordonnées de tous les clients et participants
  • Le port d’un masque dans l’installation, sauf pendant une activité athlétique ou physique

Des réservations sont requises pour accéder à la plupart des activités à la carte. Visitez ottawa.ca/loisirs pour obtenir de plus amples renseignements sur les offres d’activités, les emplacements, les locations de salle, les réservations ainsi que tous les protocoles et toutes les restrictions relatifs à la COVID-19.

Santé Publique Ottawa

Santé publique Ottawa, en collaboration avec la Ville d’Ottawa, continue d’explorer la meilleure façon de soutenir les résidents et les entreprises, à mesure que les restrictions provinciales et locales liées à la COVID19 sont modifiées, tout en respectant le Cadre d’intervention provincial afin de garder l’Ontario en sécurité et ouvert

1.       NOUVEAU sondage pour les membres de notre communauté. 
La phase 4 de notre stratégie d’engagement débute aujourd’hui et comprend un nouveau sondage et des questions du forum sur le site Engage Ottawa en anglais ou Participons Ottawa en français : https://participons.ottawa.ca/covid19. Veuillez en faire la promotion auprès des membres de notre communauté. 
 

2.       Rapport « Ce que l’on a entendu » 
Au début du mois de mai, nous avons lancé une stratégie d’engagement du public afin de recueillir les commentaires du public sur leurs expériences durant la pandémie. Depuis, nous avons lancé deux sondages publics distincts. Les rapports complets sont affichés ici :  
Phase 1 https://participons.ottawa.ca/covid19/news_feed/ce-que-lon-a-entendu-phase-1   

Phase 2 https://participons.ottawa.ca/covid19/news_feed/ce-que-lon-a-entendu-phase-2  

Phase 3 https://participons.ottawa.ca/covid19/news_feed/covid-19-ce-que-l-on-a-entendu-phase-3 

Ces commentaires sont extrêmement précieux pour nous et nous aideront à répondre aux besoins et aux attentes de notre communauté. Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec nous.  

17 novembre

Le lundi 9 novembre 2020, la société pharmaceutique Pfizer et son partenaire BioNTech ont annoncé que leur vaccin expérimental se révélait efficace à 90 % pour prévenir les infections à la COVID-19 dans le cadre des essais de la phase 3 en cours. Bien que ce soit une nouvelle très prometteuse à propos de l’un des nombreux vaccins expérimentaux en développement, la distribution de tout vaccin s’annonce être une entreprise complexe dans le contexte d’une pandémie mondiale.

Afin d’être prête dans l’éventualité où des vaccins seraient mis à la disposition des Canadiens, la Ville d’Ottawa crée de façon proactive le Groupe de travail sur la distribution des vaccins contre la COVID-19, sous la gouverne de la Direction générale des services de protection et d’urgence et en collaboration avec des intervenants clés comme Santé publique Ottawa et le Centre des opérations d’urgence de la Ville.

Ce groupe de travail élaborera un plan complet pour la distribution de vaccins à Ottawa. Ainsi, il travaillera avec les intervenants clés afin de mettre au point des stratégies pour la distribution ordonnée et coordonnée d’éventuels vaccins. Dans le cadre de ce plan, on tiendra compte des partenaires internes et externes, des populations vulnérables et des travaux actuels du Groupe de travail sur les besoins humains de la Ville; de même, on élaborera un plan de communication en parallèle. De plus, le Groupe de travail sur la distribution des vaccins contre la COVID-19 surveillera l’évolution de la situation et rajustera ses démarches de planification en fonction des comptes rendus donnés par les instances gouvernementales supérieures, les autorités de santé publique, les sociétés pharmaceutiques et les intervenants internes et externes.

Memo

Grâce à ce travail proactif, on pourra s’assurer qu’un plan de distribution coordonné est prêt en temps opportun, soit lorsque des vaccins seront accessibles. Entre-temps, il est impératif que tous les résidents continuent de respecter les directives locales en matière de santé publique afin de limiter la propagation de la COVID-19 dans notre communauté.

16 novembre

Prendre soin avec COVID-19 dans la communauté

La semaine dernière, la province a annoncé son nouveau cadre qui place Ottawa dans la phase « Restreindre ». Samedi dernier, Ottawa a vu le retour des repas à l’intérieur dans les restaurants et la réouverture des centres de conditionnement physique, des cinémas et des casinos, avec la mise en place de certaines mesures. C’est une mesure positive pour notre communauté, mais nous devons procéder avec prudence. L’ouverture des lieux augmente les possibilités de transmission de COVID-19 et la possibilité d’une augmentation rapide du taux d’infection est toujours présente.. 

Alors que nous amorçons la deuxième fin de semaine avec ces réouvertures, le message important à partager avec les résidents est : Nous devons rester sur nos gardes pour maintenir les niveaux de COVID-19 à un niveau BAS. Tout comme les écoles peuvent être ouvertes avec des précautions en place, avec le niveau actuel de COVID-19 dans la communauté, les entreprises peuvent ouvrir avec des précautions adéquates en place. C’est ainsi que nous allons gérer la fatigue de COVID-19.

Les résidents sont encouragés à entrer en contact avec les autres en retrouvant un ami ou un être cher en dehors de leur foyer, virtuellement, si possible. Si les résidents choisissent de se rencontrer en personne, SPO aimerait leur rappeler de toujours maintenir une distance physique d’au moins deux mètres, de porter un masque et de rester à l’extérieur si possible.

Le nouveau cadre provincial indique que l’Ontario s’efforce d’établir une approche équilibrée pour nous aider à surmonter cette pandémie. Il ne s’agit pas de franchir la prochaine « vague », mais de trouver des moyens durables d’équilibrer la vie tout en maintenant la transmission de la COVID-19 à un faible niveau dans la communauté. Les réglementations gouvernementales contribuent à protéger les gens, mais il appartient toujours à chacun, quels que soient son âge et son quartier, d’agir de manière plus sûre dans sa vie quotidienne afin de maintenir la COVID-19 à un niveau bas. 

Nous sommes un million de personnes et nos actions individuelles – collectivement – font la différence. 

Budget de l’Ontario

La semaine dernière, le gouvernement de l’Ontario a publié le budget de 2020, le Plan d’action de l’Ontario pour la protection, le soutien et la relance. Comme prévu, le secteur des soins de santé recevra une injection de fonds dans le cadre de la réponse à la pandémie, les hôpitaux recevant la majorité des fonds. Voici quelques initiatives notables : 

  • Augmenter la moyenne des soins directs quotidiens dispensés par une infirmière ou un préposé aux soins de soutien à la personne (PSSP) par résident de soins de longue durée à quatre heures par jour sur une période de quatre ans; 
  • Prévoir quatre milliards de dollars en 2021-2022 et deux milliards de dollars supplémentaires en 2022-2023 pour un soutien spécifique à la protection de la santé des personnes et à la lutte contre la pandémie de COVID-19 
  • Investir 60 millions de dollars sur trois ans à partir de 2020-2021 dans le Plan d’action pour les jeunes Noirs, en doublant son financement de base pour prolonger le programme actuel et créer un nouveau courant d’autonomisation économique qui aidera les jeunes Noirs à réussir sur le plan social et économique.

Vidéo du jour du Souvenir

SPO a rendu hommage à nos anciens combattants et à nos militaires ce 11 novembre en présentant ceux qui ont servi antérieurement et qui travaillent maintenant à la Ville d’Ottawa dans une série d’enregistrements vidéo sur le jour du Souvenir. SPO souhaite remercier le conseiller Matthew Luloffl’ambulancière paramédicale Annoncia Guay Rouselle et le capitaine des pompiers d’Ottawa, John Sobey pour leur participation. 

Vaccin contre la grippe 

Cette semaine, j’ai informé les membres du conseil que Santé publique Ottawa (SPO) a distribué toutes les doses du vaccin trivalent inactivé à forte dose (VTI à forte dose) pour les personnes âgées de 65 ans et plus allouées à SPO dans le cadre du Programme universel de vaccination contre la grippe 2020-2021. Le ministère de la Santé a également informé SPO que l’Ontario a reçu la totalité de ses commandes de vaccin trivalent inactivé à forte dose (VTI à forte dose) pour les aînés et que toutes les doses ont été distribuées par le Service d’approvisionnement médico-pharmaceutique du gouvernement de l’Ontario (SAMPGO). Aucune dose supplémentaire de vaccin trivalent inactivé à forte dose ne devra être fournie à SPO ou à d’autres bureaux de santé en Ontario à l’heure actuelle.

Par conséquent, SPO ne peut répondre à de nouvelles commandes de vaccins à haute dose de la part de médecins de la région. Le VTI à forte dose n’est plus non plus disponible à nos cliniques communautaires de vaccination contre la grippe. Le vaccin peut être encore offert dans certaines pharmacies ou auprès de certains médecins, en quantités limitées. Les résidents devraient se renseigner auprès de leur pharmacie locale ou de leur fournisseur de soins de santé à propos de la disponibilité du VTI à forte dose, mais le report de la vaccination n’est pas conseillé. Pourvu que la distribution provinciale hebdomadaire du vaccin quadrivalent continue sans interruption, les cliniques de SPO demeureront ouvertes.  

Veuillez prendre note que chaque année le gouvernement provincial alloue et distribue un nombre précis de doses de vaccins à distribuer aux bureaux de santé. SPO ne participe pas activement à l’approvisionnement des vaccins, lequel est effectué par les gouvernements provincial et fédéral.  Le gouvernement provincial est au courant de notre objectif de vacciner un plus grand nombre de résidents comparé aux dernières années et que la demande locale pour le vaccin est élevée.  

Pour votre information, le Comité consultatif national de l’immunisation a déclaré qu’il n’y a pas suffisamment de preuves pour qu’il soit possible de formuler une recommandation privilégiée concernant l’utilisation du VTI à forte dose ou du VQI pour les personnes âgées de 65 ans ou plus. Les deux vaccins leur conviennent et sont efficaces chez celles-ci. Il est important que les aînés reçoivent sans tarder le vaccin disponible dans leur secteur.

Pour obtenir de plus amples renseignements concernant la vaccination contre la grippe, veuillez consulter www.santepubliqueottawa.ca/grippe. Si vous avez des questions au sujet des commandes provinciales de vaccins, veuillez contacter uiip.moh@ontario.ca. Merci pour votre patience et votre soutien continu à l’égard du programme de vaccination contre la grippe de Santé publique Ottawa.

Prendre soin de votre santé mentale

Comme les journées deviennent de plus en plus courtes, il est important de vérifier notre bien-être et celui de nos proches pour voir au bon déroulement des choses et s’assurer de faire appel aux bonnes méthodes d’adaptation pour soutenir notre santé mentale. Il est important de se parler de la santé mentale – cela peut nous aider à accroître le dialogue, les connaissances et la recherche d’aide, tout en réduisant la stigmatisation.

SPO nous incite à nous adonner à des activités qui visent à soutenir notre bien-être mental. Pour certains, cela peut signifier revenir à de bonnes habitudes comme dormir suffisamment, être plus actif et bien manger. Pour d’autres, cela peut signifier qu’il faut s’adresser aux nombreux soutiens et professionnels présents en ville pour parler de notre santé mentale et des moyens de surmonter ces difficultés.

Veuillez noter que le service de Counseling on connecte est à la disposition des résidents qui cherchent un soutien en santé mentale. Les résidents ayant besoin d’une aide immédiate peuvent appeler le Centre de détresse d’Ottawa au 613 238‑3311 ou la Ligne de crise au 613 722-6914 

Surdoses et stratégies de réduction des méfaits

En début de semaine, un nouveau rapport de Santé publique Ontario sur les décès liés aux opioïdes pendant la pandémie de COVID-19 a révélé une augmentation de 25 % des décès soupçonnés d’être liés à la drogue en Ontario entre mars et mai 2020, par rapport à la médiane mensuelle signalée en 2019. 

Bien que les données soient encore préliminaires pour Ottawa, nous voyons des indications de tendances similaires. Nos données nous indiquent que les visites aux urgences des hôpitaux d’Ottawa liées aux opioïdes ont augmenté en 2020, dépassant celles de 2019.  

Les chercheurs estiment que plus de 2 200 décès liés aux opioïdes en 2020 auront lieu si le taux hebdomadaire des décès liés aux opioïdes se poursuit pendant le reste de l’année. Il s’agirait du taux le plus important jamais consigné en Ontario, à la hausse par rapport au taux de 2019 de 1 512. 

De plus amples renseignements concernant les façons de prévenir les surdoses et d’y répondre se trouvent sur le site Web de SPO : ArrêtOverdoseOttawa.ca.

13 novembre

Ouverture des centres d’évaluation pour la COVID-19 au Centre national des Arts et au Centre communautaire McNabb

Afin de mieux répondre aux besoins du centre-ville d’Ottawa, deux centres d’évaluation pour la COVID-19 ouvriront dans le stationnement du Centre national des Arts (CNA) et au Centre communautaire McNabb. L’Hôpital d’Ottawa diffusera un communiqué de presse à midi aujourd’hui pour informer les résidents et les médias. Veuillez ne pas divulguer ces informations avant la publication du communiqué de presse.

L’actuel centre d’évaluation au volant, situé sur le chemin Coventry, sera transféré à l’hôtel de ville et au CNA, qui entrera en service le jeudi 19 novembre. Le centre d’évaluation au volant pour la COVID-19 du Centre national des Arts fonctionnera dans le stationnement, offrant un abri, du confort et de la chaleur aux résidents et au personnel d’Ottawa pendant la période hivernale. Pour permettre aux ressources et au personnel de se rendre sur le site, le centre d’évaluation au volant de Coventry fermera officiellement le lundi 16 novembre à 18 h. Pour que les résidents du centre-ville, qui n’ont pas accès à une voiture, puissent également accéder à un test de dépistage de la COVID-19 à proximité, le centre d’évaluation pour la COVID-19 du Centre communautaire McNabb ouvrira la semaine suivante.

Les centres d’évaluation du CNA et de McNabb illustrent la collaboration permanente entre le système de soins de santé d’Ottawa et les partenaires communautaires. Ces sites sont gérés par l’Hôpital d’Ottawa en partenariat avec Santé publique Ottawa, la ville d’Ottawa et le CNA, et chacun de ces partenaires partage l’objectif commun d’assurer que les résidents ont accès à des options de test de dépistage de la COVID-19 pratiques et accessibles. Grâce à cette collaboration avec les partenaires de la santé de la région, le CNA contribue également activement à l’effort collectif visant à soulager les souffrances communautaires causées par la pandémie. Le CNA le fait tout en reconnaissant son engagement permanent à « assurer la santé et la sécurité de ses employés, de ses artistes et de son auditoire au CNA. »

Comme c’est le cas partout en Ontario, il faudra prendre rendez-vous avant de se rendre dans un centre d’évaluation pour un test de dépistage de la COVID-19. La réservation en ligne sera disponible via un site web avant le rendez-vous et pour ceux qui n’ont pas accès à l’internet, les réservations peuvent être faites en composant le 613-737-8193.

Le centre d’évaluation au volant pour la COVID-19 du Centre national des Arts (avec validation de l’inscription ayant lieu dans le stationnement de l’hôtel de ville)

Emplacement : Stationnement de l’hôtel de ville, Entrée de la rue Elgin Stationnement du CNA, Entrée de la rue Albert

Heures: Tous les jours, de 10h à 18h Les résidents valideront d’abord leur inscription au stationnement de l’hôtel de ville (niveau P1) au moment de leur réservation prévue. Ils termineront leur processus d’inscription dans leur véhicule. Ils devront ensuite parcourir la courte distance jusqu’à l’entrée du stationnement du Centre national des Arts, rue Albert, pour y passer des tests. Aucun frais de stationnement ne sera appliqué.

Centre d’évaluation pour la COVID-19 au Centre communautaire McNabb

Emplacement : 180 rue Percy

Heures : Lundi au vendredi, de 10 h à 18 h Les personnes qui n’ont pas de téléphone ou d’accès à Internet peuvent prendre un rendez-vous en personne au centre d’évaluation pour la COVID-19 au Centre communautaire McNabb.

Dépistage dans les centres de santé communautaires d’Ottawa :

Au début du mois de novembre, le Centre de santé communautaire de la Côte-de-Sable, le Centre de santé communautaire de Somerset Ouest et le Centre de santé communautaire du centre-ville ont commencé à proposer le test de dépistage de la COVID-19 aux membres de la communauté du centre-ville d’Ottawa.

Les trois centres de santé communautaires (CSC) servent et donnent la priorité aux personnes qui ont des difficultés à accéder aux autres sites de dépistage de la COVID-19 dans la ville, que ce soit en raison de la langue ou de l’accessibilité. Les CSC fournissent des tests de dépistage de la COVID-19, des évaluations de santé et de l’éducation à la santé, et ont un nombre limité de rendez-vous disponibles quotidiennement. La réservation en ligne est disponible via un site web avant le jour du rendez-vous et les personnes qui n’ont pas accès à Internet peuvent prendre un rendez-vous par téléphone en appelant le 613-789-1500 (CSC du centre-ville et CSC de la Côte-de-Sable) ou le 613-327-8145 (CSC de Somerset Ouest).

S’engager auprès des personnes les plus touchées par la COVID-19 de manière disproportionnée :

L’ouverture du CNA, du Centre communautaire McNabb et de trois des CSC d’Ottawa au test de dépistage de la COVID-19 s’inscrit dans la stratégie plus large du groupe de travail sur le dépistage de la COVID-19 à Ottawa, qui vise à faire participer les personnes les plus touchées par la COVID-19 de manière disproportionnée. Tout au long de la pandémie de la COVID-19, les CSC d’Ottawa et Santé publique Ottawa (SPO) se sont engagés dans des actions de sensibilisation ciblées et des tests communautaires au sein de certaines des communautés les plus touchées de la ville. Les données de SPO orientent la réponse des tests communautaires aux personnes, aux familles et aux communautés qui connaissent des taux plus élevés de COVID-19.

Ces communautés bénéficient d’approches locales en matière d’éducation, d’un accès au dépistage où et quand il est nécessaire, et de soutiens supplémentaires pendant que les individus et les familles demeurent isolés.

Ce modèle communautaire est conforme à ce que d’autres grandes villes ont déjà déterminé comme étant efficace pour atteindre les personnes les plus touchées de façon disproportionnée par la COVID-19. En outre, les éléments fondamentaux du modèle ont été conçus avec la communauté elle-même, et cette approche globale et coordonnée au niveau local :

  • Traite l’accessibilité grâce à des options de test flexibles, réactives et locales ;
  • Permet une sensibilisation et une éducation coordonnées ; et
  • Active un réseau de fournisseurs pour offrir des soins complets à ceux qui doivent rester isolés.

Des équipes d’intervention communautaires ont été actives dans les refuges, les logements collectifs et les maisons de chambres d’Ottawa où la transmission de la COVID-19 s’est produite, ainsi que dans les quartiers connaissant des taux plus élevés de la COVID-19. Ce travail se déroule en grande partie dans les coulisses, mais constitue néanmoins un élément essentiel de la stratégie de dépistage en cours du groupe de travail.

5 novembre

Centres d’évaluation ouverts le jeudi 5 novembre

Clinique de soins et de dépistage COVID-19 – Moodie Heures d’ouverture : Lundi au vendredi, de 8 h à 15 h 30
Emplacement : 595, chemin Moodie
Cliquez ici pour prendre un rendez-vous ou appelez le 613-721-4722.
Clinique de soins et de dépistage COVID-19 – Heron Heures d’ouverture : Lundi au vendredi, de 8 h à 15 h 30
Emplacement : 1485, chemin Heron
Cliquez ici pour prendre un rendez-vous ou appelez le 613-288-5353.
Clinique de soins et de dépistage COVID-19 – Ray-Friel Heures d’ouverture : Lundi au vendredi, de 8 h à 15 h 30
Emplacement : 1585, chemin Tenth Line
Cliquez ici pour prendre un rendez-vous ou appelez le 613-288-5353.
Centre d’évaluation COVID-19 du CHEO à l’aréna Brewer Heures d’ouverture :
Tous les jours, de 8 h 30 à 19 h 30 Emplacement : Aréna Brewer : 151, voie Brewer
Cliquez ici pour prendre un rendez-vous ou contacter l’équipe de l’expérience des patients du CHEO au 613-737-7600 poste 6720.

Test de dépistage de la COVID-19 dans trois des centres de santé communautaires d’Ottawa

Le Centre de santé communautaire du Centre-ville, le Centre de santé communautaire de Sandy Hill et le Centre de santé communautaire de Somerset West administrent désormais le test de dépistage de la COVID-19 aux membres de la communauté du centre-ville d’Ottawa.

Les trois centres de santé communautaires (CSC) serviront et donneront la priorité aux personnes qui éprouvent des difficultés à accéder aux autres sites de dépistage de la COVID-19 dans la ville, que ce soit en raison de la langue ou de l’accessibilité. Ainsi, les trois CSC auront un nombre limité de rendez-vous disponibles quotidiennement.

En tant que centre d’évaluation, les CSC fourniront des tests de dépistage de la COVID-19, des évaluations sanitaires et une éducation à la santé.

Vous trouverez ci-dessous les heures d’ouverture et les informations relatives à la prise de rendez-vous pour les tests de dépistage de la COVID-19 dans chaque CSC :

  • Centre de santé communautaire du centre-ville : 420 rue Cooper, Ottawa Ouvert de 9 h à 16 h, lundi, mardi, mercredi et vendredi
    Cliquez ici pour prendre un rendez-vous ou appelez le 613 789-1500.
  • Centre de santé communautaire de Côte-de-Sable : 221 rue Nelson, Ottawa Ouvert de 9 h à 15 h, du lundi au vendredi
    Cliquez ici pour prendre un rendez-vous ou appelez le 613 789-1500.
  • Centre de santé communautaire Somerset Ouest : 55 rue Eccles, Ottawa Ouvert de 9 h à 16 h, du lundi au jeudi. Ouvert de 9 h à 14 h 30 les vendredi Cliquez ici pour prendre un rendez-vous ou appelez le 613 789-1500.

Qui peut passer un test à un centre d’évaluation pour la COVID-19?

Les centres d’évaluation et les laboratoires d’Ottawa continuent d’avoir la capacité de servir les résidents de notre ville et de produire des résultats en temps opportun. Nous exhortons les résidents d’Ottawa à prendre rendez-vous s’ils répondent aux critères suivants:

1. Vous présentez des symptômes de la COVID-19. OU

2. Vous avez été exposé à un cas confirmé de COVID-19 ou vous avez reçu un avis d’exposition à la COVID-19 de Santé publique Ottawa ou de l’appli Alerte COVID.
OU

3. Vous résidez ou travaillez dans un établissement où il y a une éclosion de COVID-19 selon Santé publique Ottawa.
OU

4. Vous êtes admissible à passer un test dans le cadre d’une initiative de dépistage ciblée dirigée par le ministère de la Santé ou le ministère des Soins de longue durée.

Encourager les résidents d’Ottawa à se faire tester pour la COVID-19

Depuis quelques jours, les centres d’évaluation COVID-19 ont constaté une diminution du nombre de résidents se faisant tester pour la COVID-19. Le test de dépistage est le seul moyen de savoir si vous avez la COVID-19. C’est primordial de protéger sa famille et les gens que vous rencontrez. Le dépistage nous aide à savoir l’intensité de la transmission communautaire pour ensuite orienter les actions afin d’éviter la propagation. Le groupe de travail sur le dépistage de la COVID-19 à Ottawa demande avec instance que les résidents ayant besoin de se faire tester prennent un rendez-vous immédiatement.

Les centres d’évaluation COVID-19 d’Ottawa sont en mesure de servir les résidents de la ville. Si vous devez prendre un rendez-vous pour passer un test de dépistage pour la COVID-19, l’un des six centres de dépistage pourra vous y accueillir. De plus, avec le changement vers des tests avec rendez-vous, il n’y aura plus de longues files ou de délais d’attente. Les laboratoires d’Ottawa ont aussi considérablement réduits le nombre de tests en attente et les résultats peuvent être obtenus en moins de 24 heures.

Si vous éprouvez des symptômes de la COVID-19, ont été en contact rapproché avec une personne dont le test de dépistage de la COVID-19 s’est révélé positif, ou que vous avez reçu une notification d’un contact à haut risque par Santé publique Ottawa ou par l’Application Alerte COVID, prenez un rendez-vous immédiatement. Si vous attendez une ou deux journées pour voir si vos symptômes persistent, vous mettez vos proches et votre communauté en danger.

Au cours des prochaines semaines, nos actions nous prépareront pour l’Ottawa des prochains mois. Nous menons, ensemble, le même combat et nous avons tous un rôle important pour garder la collectivité en sécurité.

29 octobre

Les masques resteront obligatoires au moins jusqu’en janvier

Les masques demeureront obligatoires pour le reste de 2020 et le début de 2021. Aujourd’hui, le Conseil municipal a approuvé la prolongation du Règlement temporaire sur le port obligatoire d’un masque. 

Le Règlement exige le port du masque dans les transports en commun et dans les espaces publics fermés afin de limiter la propagation de la COVID-19. Les espaces publics fermés comprennent les aires communes des immeubles en copropriété et à logements multiples. Le Règlement exige également le port du masque dans les espaces publics ouverts désignés.Bien qu’aucune date de fin précise n’ait été proposée, le Règlement devrait demeurer en vigueur au moins jusqu’à la première réunion du Conseil en janvier. 

La Ville est sur le point d’aller de l’avant avec sa stratégie de réduction des émissions de gaz à effet de serre après l’approbation d’un budget de 2,6 millions de dollars par le Conseil pour le plan Évolution énergétique. Le financement – un excédent provenant des dividendes d’Hydro Ottawa de l’année dernière – serait utilisé pour réaliser 20 projets d’Évolution énergétique au cours des cinq prochaines années, en collaboration avec la communauté. Les projets aideront la corporation de la Ville à atteindre son objectif de réduire les émissions de 100 % d’ici 2040 et d’ici 2050 à l’échelle d’Ottawa. 

Le financement aidera également la Ville à tirer parti du financement fédéral et provincial d’autres initiatives de lutte contre les changements climatiques. Pour parvenir à atteindre les objectifs d’Évolution énergétique, il faudra la collaboration et des investissements de tous les secteurs et de tous les ordres de gouvernement. On estime qu’il faudra 57,4 milliards de dollars, en plus des investissements communautaires prévus. Toutefois, d’ici 2050, ces investissements devraient générer un rendement net de 87,7 milliards de dollars pour toute la communauté. 

Le Conseil a ajouté 309 propriétés du centre-ville au Registre du patrimoine de la Ville afin de faciliter le suivi de la démolition de bâtiments à valeur culturelle et historique. Ces propriétés ont été répertoriées dans le cadre de l’Étude sur le patrimoine du centre-ville, lors de laquelle ont été examinées plus de 3 000 propriétés situées entre le canal Rideau et l’avenue Bronson ainsi qu’entre les rues Gloucester et Catherine. L’inscription d’une propriété dans le Registre du patrimoine n’empêche pas les propriétaires d’effectuer des réparations ou des modifications, mais s’ils veulent la démolir, ils doivent aviser la Ville 60 jours à l’avance. 

Les propriétés du centre-ville ont été exclues des dernières mises à jour du registre en attendant la fin de l’étude sur le patrimoine. Le Conseil envisage d’ajouter un deuxième ensemble de propriétés du centre-ville au Registre du patrimoine d’ici la fin de l’année. 

Le Conseil a reçu le rapport annuel de 2019 du Service paramédic d’Ottawa, qui indique que les paramédics ont répondu à 146 481 appels au cours de l’année dernière. En 2019, pour tous les appels d’urgence, le Service paramédic d’Ottawa a respecté les délais d’intervention approuvés par le Conseil et prévus par la loi et la Ville s’est engagée à embaucher davantage de paramedics pour veiller à ce que le Service paramédic puisse continuer de répondre à la demande croissante. Les délais de déchargement dans les salles d’urgence des hôpitaux continuent de présenter des défis. En effet, en 2019, les paramédics ont attendu 53 663 heures à l’hôpital pour transférer des patients vers des hôpitaux locaux. Cela représente une perte de 64 paramédics ou d’environ 7,7 millions de dollars par année. 

28 octobre

À la lumière de la récente réglementation provinciale qui ramène Ottawa à une 2e étape modifiée, imposant de nouvelles restrictions sur les rassemblements intérieurs et extérieurs et sur les activités admissibles, nous avons passé en revue notre offre de services et avons reconnu que nous devons continuer à être flexibles pour servir nos résidents de la meilleure façon possible.

Après avoir analysé la réglementation provinciale et la décision de suspendre l’inscription à la plupart des programmes, nous avons conclu que la reprise du service en repassant de la 2e étape modifiée à la 3e étape sera axée sur le rétablissement des services temporairement suspendus à nos principales installations à forte utilisation.

Ce modèle d’approche centralisée nous permet d’utiliser efficacement des installations qui peuvent accueillir une gamme de programmes modifiés et être offertes à la location dans chaque secteur de la Ville. Selon notre offre de services de la 3e étape qui a commencé en septembre, nos programmes seront axés sur ce qui suit :

  • Programmes aquatiques, y compris la natation en couloir, les bains publics, les cours de natation;
  • Programmes avant et après l’école;
  • Loisirs inclusifs;
  • Certaines activités à la carte (autres que des sports d’équipe jusqu’à la levée des restrictions liées à la 2e étape);
  • Location d’aréna – pour les pratiques et les exercices seulement jusqu’à la levée des restrictions liées aux activités d’équipe;
  • Club vie active et certains programmes pour les adultes plus âgés;
  • Programmes culturels, notamment les programmes des centres des arts, les galeries d’art, certains musées et programmes virtuels;
  • Locations où il est possible de respecter les restrictions en matière de rassemblement et de distanciation physique.

La reprise du service en repassant de la 2e étape modifiée à la 3e étape sera axée sur le rétablissement des services à nos principales installations à forte utilisation. Cet automne et cet hiver, la Direction générale se concentrera sur la reprise des services lors de l’étape 3, dans les installations centralisées.

La pandémie nous a rappelé l’importance des activités récréatives et culturelles pour la santé physique et mentale globale de notre communauté. Avec l’hiver qui approche à grands pas, la direction générale travaille également à élaborer des programmes d’hiver en plein air. Des efforts concertés seront déployés pour promouvoir et mettre en valeur les activités hivernales qui sont amusantes et en place, comme les patinoires extérieures, les pistes de ski, les sites de glissade et plus. De plus, nous définissons actuellement de nouveaux programmes en plein air pour animer les parcs, les patinoires et les autres sites récréatifs. De plus amples renseignements sur cette initiative seront communiqués prochainement.

27 octobre

Réduction de la propagation de la COVID‑19

Les principaux objectifs de SPO tout au long de l’intervention contre la COVID-19 sont de minimiser les hospitalisations et les décès, de réduire les perturbations sociétales en gardant les écoles ouvertes et d’atténuer les impacts économiques. Il est essentiel qu’ensemble, nous inversions la courbe à la hausse récente du nombre de personnes atteintes. Pour inverser à nouveau la courbe, les mesures doivent viser à prévenir la transmission de la COVID-19; le dépistage et la recherche des contacts ne suffiront pas, car ces approches limitent la propagation après infection. Nous avons le pouvoir d’inverser la courbe dans la bonne direction en nous en tenant aux conseils de base de COVID avisé : limiter les contacts étroits avec les personnes avec lesquelles vous vivez, porter un masque et le porter correctement, se laver les mains et rester chez soi quand on est malade.

Chaque composante des orientations de COVID avisé vise à réduire la transmission. Bien que le fait de se laver les mains, de limiter ses contacts et de rester à la maison quand on est malade constituent des conseils simples, SPO souhaite fournir des renseignements supplémentaires sur l’importance de porter un masque correctement.

Le port d’un masque autour des personnes qui ne font pas partie de votre ménage est essentiel pour réduire la propagation de la COVID-19. Cependant, il est également important que les masques soient portés correctement. Les masques ne sont pas tous fabriqués de la même façon et les différents styles de masques peuvent s’ajuster différemment. Il est donc essentiel de trouver le masque qui convient à votre visage – en couvrant à la fois votre nez et votre bouche – et d’apprendre à le porter correctement. 

Pour porter un masque correctement, SPO propose les conseils suivants :

  • Lavez-vous les mains immédiatement avant de mettre le masque, avant de l’ajuster, avant de l’enlever et après l’avoir enlevé. Utilisez de l’eau et du savon ou un désinfectant pour les mains à base d’alcool pour vous laver les mains.
  • Assurez-vous que votre masque permet de respirer facilement et qu’il couvre complètement et confortablement l’arête du nez et votre bouche, et s’ajuste bien sans laisser d’espace sous le menton et aux côtés de votre visage.
  • Assurez-vous que votre masque est fixé à votre tête par des attaches ou des boucles d’oreilles sans avoir à l’ajuster fréquemment.
  • Si votre masque comporte des plis, assurez-vous que les plis extérieurs sont tournés vers le bas.
  • Si votre masque est muni d’une bande métallique sur le nez, moulez-la doucement sur l’arête de votre nez pour qu’elle soit bien ajustée.
  • Remplacez le masque dès qu’il devient humide, sale, endommagé ou s’il a rétréci après avoir été lavé et séché.
  • Ne partagez pas votre masque avec d’autres personnes, même au sein de votre propre ménage.
  • Ne portez pas votre masque autour de votre cou, sur votre front, sous votre nez, seulement sur votre nez, sur votre menton, sur une oreille, sur votre bras.

Diminution du nombre de résidents d’Ottawa se présentant pour le dépistage de la COVID-19

Le Groupe de travail d’Ottawa sur le dépistage de la COVID-19, dirigé par des partenaires communautaires, étudie les raisons pour lesquelles le nombre de tests a commencé à diminuer à Ottawa. Avec la demande de tests observée plus tôt cet automne, le Groupe de travail s’est efforcé d’augmenter la capacité en donnant la priorité au dépistage auprès des résidents symptomatiques et en prévoyant des lieux et des heures d’ouverture supplémentaires.

Le dépistage est important, car il nous indique qui est infecté, où le virus se propage dans nos communautés et dans quelle mesure il y circule. SPO peut utiliser ces informations pour :

  • Trouver et isoler les personnes atteintes de COVID‑19, afin d’éviter toute nouvelle propagation et de prévenir les éclosions.
  • Faire un suivi auprès des contacts étroits des personnes ayant obtenu un résultat positif afin qu’elles puissent s’isoler, surveiller leurs symptômes et se soumettre au dépistage.
  • Savoir combien de personnes sont infectées, ce qui nous aide à comprendre le niveau de risque dans la communauté.
  • Éclairer les mesures de santé publique qui sont mises en place.
  • Mieux comprendre le virus.

SPO veut que les résidents sachent qu’il est plus facile que jamais de se faire dépister s’ils présentent des symptômes de type COVID‑19 ou s’ils ont été en contact avec une personne dont le résultat du dépistage était positif. Le dépistage est le seul moyen de confirmer si une personne est atteinte de COVID‑19 et il est important de savoir si une personne est infectée pour protéger sa famille et la communauté.

Le Groupe de travail d’Ottawa sur le dépistage de la COVID‑19 distribue une mise à jour quotidienne du dépistage qui fournit des informations clés sur le nombre de résidents qui ont été dépistés ce jour-là (jusqu’à 15 h), le délai moyen de communication des résultats et plus encore. La mise à jour comprend également toute nouvelle information concernant les centres de dépistage, les heures d’ouverture et la prise de rendez-vous.

Les membres du Conseil reçoivent actuellement par courriel la mise à jour quotidienne du Groupe de travail sur le dépistage. Si les membres ne le consultent pas actuellement, SPO vous encourage à le faire.

Faites-vous vacciner contre la grippe!

Il est recommandé de se faire vacciner contre la grippe chaque année, mais étant donné la pandémie actuelle de COVID-19, il est particulièrement important cette année d’éviter la pression exercée sur notre système de santé par la COVID-19 et les virus de la grippe qui circulent en même temps.

Si les résidents ne se font pas vacciner contre la grippe en temps normal, SPO les encourage vivement à le faire cette année. Des niveaux adéquats de vaccination contre la grippe dans notre communauté contribueront à réduire la propagation de la maladie, protégeant ainsi notre population vulnérable et maintenant les admissions à l’hôpital liées à la grippe à un faible niveau. Le fait qu’un plus grand nombre de personnes se fassent vacciner contre la grippe réduit le risque de propagation du virus de la grippe.

Cette année, les habitants peuvent se faire vacciner contre la grippe de plusieurs manières :

  • en prenant rendez-vous avec votre médecin de famille ou un autre fournisseur de soins primaires;
  • en visitant une pharmacie participante (une carte des pharmacies participantes est disponible ici);
  • en prenant rendez-vous dans une clinique de la grippe de SPO.

Les symptômes de la grippe peuvent être similaires à ceux de la COVID-19. SPO continue d’encourager toute personne présentant des symptômes de COVID-19 à se présenter pour un test de dépistage. SPO demande également aux résidents de s’abstenir de se faire vacciner contre la grippe lorsqu’ils ne se sentent pas bien en raison des symptômes de la grippe ou de la COVID-19.

Ottawa est actuellement au plus haut niveau d’alerte pour la COVID-19, il est donc essentiel que nous suivions tous les mesures de santé publique, y compris le port d’un masque, la distanciation physique, l’auto-isolement en cas de maladie et l’exercice d’une hygiène des mains appropriée. Heureusement, toutes ces mesures sont également très efficaces pour prévenir la transmission de la grippe.

Cliniques communautaires de vaccination contre la grippe de SPO

Cette année, en raison de la COVID-19, les cliniques de vaccination contre la grippe de SPO seront à six endroits fixes, par opposition à des cliniques itinérantes dans toute la ville. Ces cliniques fonctionneront sept jours par semaine, y compris les soirs et les fins de semaine.

Les six emplacements sont les suivants :

  • Salle communautaire Notre-Dame-Des-Champs à Navan;
  • Bibliothèque publique d’Ottawa, succursale d’Orléans;
  • Parc Lansdowne – Édifice de l’horticulture dans le Glebe;
  • Centre Mary Pitt à Nepean;
  • Édifice communautaire de Chapman Mills à Barrhaven;
  • Centre commémoratif Eva-James à Kanata.

Afin d’éviter l’encombrement et les files d’attente, SPO ne peut pas accueillir les patients sans rendez-vous dans les cliniques. Les résidents peuvent prendre leurs rendez-vous en ligne ou par téléphone au 613-580-6744.

SPO a déjà constaté un intérêt marqué pour les cliniques de vaccination contre la grippe de cette année, avec des rendez-vous complets pour la semaine du 29 octobre au 4 novembre. Les renseignements concernant les dates des prochains rendez-vous sont disponibles sur le site Web de SPO. Les plages horaires des rendez-vous seront publiées chaque jeudi pour la semaine à venir. L’objectif est d’augmenter régulièrement le nombre de résidents vaccinés au cours des semaines et des mois à venir.

Pour assurer la sécurité de tous pendant la présence de la COVID-19 dans notre communauté, et pour encourager tous les résidents à se faire vacciner, les cliniques de cette année comprendront des mesures de contrôle et de prévention des infections par COVID-19 telles que : le dépistage de la maladie ou de l’exposition à la COVID-19 chez le personnel, les bénévoles et les clients, la distanciation physique en termes d’aménagement de la clinique et du nombre de clients autorisés à entrer dans la clinique à tout moment, l’équipement de protection individuelle pour le personnel et les infirmières ou les infirmiers, le nettoyage accru de l’environnement, l’utilisation d’un système de rendez-vous en ligne pour contrôler le flux de clients et éviter l’encombrement, et l’amélioration des communications.

Pour aider les résidents à savoir à quoi s’attendre dans les cliniques de vaccination contre la grippe cette année, nous avons créé une vidéo de présentation pour leur montrer à quoi ressemblera une clinique de vaccination typique. Nous encourageons les résidents à visionner la vidéo avant leur rendez-vous. Nous demandons aux membres du Conseil de diffuser largement la vidéo au sein de votre communauté.

COVID-19 Opérations et engagement communautaires

La zone de service des opérations communautaires de SPO s’est engagée avec des partenaires communautaires pour apporter des changements positifs dans les résultats sanitaires liés à la COVID-19, notamment :

  • Poursuite de la collaboration avec les partenaires pour mettre en œuvre des événements d’information sur le bien-être dans les quartiers désignés – promotion des pratiques de COVID avisé et évaluation des perceptions, de la compréhension et des obstacles des résidents à l’accès aux soutiens et aux services liés à la COVID-19.
  • Engagement des conseillers à recenser les partenaires et les possibilités clés dans les quartiers pour augmenter la portée de COVID avisé et prévenir la transmission de la COVID-19.
  • Engagement des partenaires du secteur des sports et des loisirs pour fournir des informations sur les éclosions dans les sports organisés et promouvoir les orientations de COVID avisé pour des opérations plus sûres. SPO travaille en collaboration avec les partenaires des bureaux de santé publique régionaux pour partager les pratiques exemplaires et les conseils pour le retour au jeu dans l’Est de l’Ontario.
  • Partenariat avec les Services des règlements municipaux pour partager des communications rappelant aux propriétaires et aux gestionnaires immobiliers leurs obligations en vertu du Règlement provisoire sur le port obligatoire du masque et promouvoir les directives et la signalisation sur la COVID-19 pour les immeubles multirésidentiels. Il s’agit notamment d’afficher des panneaux de signalisation et de veiller à ce que du désinfectant pour les mains soit disponible aux entrées.
  • OPH a collaboré avec les Services à l’enfance de la DGSSC et les services à l’enfance Andrew Fleck pour participer à des séances d’information virtuelles destinées aux fournisseurs de services de garde d’enfants et de services à la petite enfance, aux parents et aux tuteurs. Ces séances ont touché plus de 180 fournisseurs de services représentant tout l’éventail des soutiens aux familles : petits et grands centres, fournisseurs à domicile, organisations autochtones, organisations francophones, conseils scolaires, services aux personnes ayant des besoins particuliers et Centres pour l’enfant et la famille ON pour partager des conseils spécifiques au secteur et répondre aux questions et préoccupations. Afin de mieux faire connaître les dernières orientations, outils et ressources destinés aux parents et aux tuteurs ainsi qu’aux fournisseurs de services de garde d’enfants et de services à la petite enfance, SPO a lancé une nouvelle page Web sur le soutien aux services de garde d’enfants pendant la COVID-19.

L’équipe des opérations communautaires poursuivra ces efforts de sensibilisation, en obtenant le soutien des partenaires communautaires pour aider à diffuser les messages de COVID avisé et à étendre les ressources et le soutien de SPO à toute la communauté. 

COVID‑19 Ce que nous avons entendu – Phase III du sondage de participation du public 

SPO, en collaboration avec la ville d’Ottawa, poursuit une stratégie de participation du public par étapes afin de mieux comprendre l’impact de la COVID‑19 sur les résidents et de contribuer à éclairer les efforts d’intervention. Les informations reçues des résidents contribueront à l’élaboration d’un plan qui s’alignera avec le Cadre visant le déconfinement de la provinceet répondra autant que possible aux besoins et aux attentes de la communauté.

Cette troisième phase de participation du public a été disponible du 21 août au 18 septembre 2020. Ses objectifs étaient d’évaluer les perceptions et la compréhension du public des éléments suivants :

  • le Règlement provisoire sur le port obligatoire du masque et d’autres mesures de contrôle de la COVID‑19, 
  • les cercles sociaux et les restrictions en matière de rassemblements intérieurs et extérieurs,
  • la réouverture des secteurs à risque élevé.

Elle visait également à recueillir des idées sur les pratiques innovantes en matière de sécurité dans les entreprises locales et à évaluer les aspirations et les préoccupations à long terme tout en vivant avec la COVID‑19. Les résidents d’Ottawa ont été invités à faire part de leurs réflexions par le biais d’un nouveau sondage et de questions de forum disponibles sur le site Web Engage Ottawa de la ville en anglais or Participons Ottawa en français.

Les 21 questions du sondage ont recueilli 416 réponses, et trois questions du forum ont obtenu 36 réponses. Les questions ont été organisées par thèmes : le Règlement provisoire sur le port obligatoire du masque, les cercles et rassemblements sociaux, réouverture de la phase 3, lieux de travail, écoles, installations de la ville, perspectives d’avenir et innovations dans les entreprises.

Les principales conclusions du rapport sont les suivantes :

  • Quatre-vingt-neuf pour cent (89 %) des résidents ont déclaré qu’ils soutenaient le Règlement provisoire sur le port obligatoire du masque parce qu’il est scientifiquement prouvé que les masques sont efficaces et constituent un moyen facile de protéger les autres contre la COVID‑19.
  • Les résidents ont indiqué qu’il est difficile de maintenir un cercle social de 10 personnes (ou moins) où tous les membres sont exclusifs les uns des autres pour de nombreuses raisons, notamment les familles nombreuses et le fait d’avoir des enfants à l’école.
  • Quatre-vingt-huit pour cent (88 %) des résidents qui sont des parents/tuteurs ont déclaré qu’ils avaient des inquiétudes concernant l’année scolaire 2020-2021, notamment en ce qui concerne les classes à effectif important et les exemptions relatives à l’utilisation de masques dans les écoles.
  • Les résidents ont fait part de ce qu’ils font pour rester positifs dans les moments difficiles de la pandémie. Les conversations virtuelles et à distanciation physique avec les amis et la famille ont été mentionnées par bon nombre d’entre eux, ainsi que le fait d’être actif et de se concentrer sur la santé mentale. 

Campagne de communication COVID‑19 – Personnes réelles, histoires vécues 

SPO lancera bientôt la campagne de communication COVID‑19 – Personnes réelles, histoires vécues, et recherche des « histoires vécues » de résidents d’Ottawa ayant obtenu un résultat positif pour le virus, notamment ceux :

  • qui ont été gravement atteintes après avoir contracté le virus;
  • qui n’ont pas eu de symptômes du tout et qui peuvent avoir transmis le virus à d’autres personnes;
  • qui savent qu’elles ont probablement rendu d’autres personnes malades, comme un grand-parent ou un enfant, parce qu’elles n’ont pas suivi les conseils de santé publique;
  • qui veulent simplement faire part de leur expérience de la COVID-19, quelles que soient les circonstances.

En communiquant les histoires des résidents, SPO espère sensibiliser les gens à l’impact très réel que peut avoir la COVID‑19 sur leur vie. En fin de compte, l’objectif est de renforcer l’importance des mesures de santé publique et de contribuer à réduire la propagation du virus dans notre communauté. En communiquant leurs histoires, les résidents peuvent aider les autres à mieux comprendre l’impact réel de la COVID-19. Pour ceux qui choisissent de participer à ce projet, leur histoire sera partagée sur les différentes chaînes de SPO.

SPO travaille également avec le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) pour accéder à un groupe de participants par le biais d’un projet de recherche du CHEO. Il s’agit de personnes qui ont déjà exprimé leur intérêt à partager leur histoire à des fins de recherche. Nous continuerons à tenir les membres du Conseil informés de cette initiative à l’avenir.

Mise à jour de l’Équipe de soutien aux écoles pour la COVID‑19

Alors que nous approchons du troisième mois depuis la réouverture des écoles à Ottawa, nous avons vu plus de 224 atteints de la COVID-19 dans les écoles pendant leur période de communicabilité, ce qui signifie que plus de 639 contacts à risque élevé ont dû être isolés. La transmission de la COVID‑19 dans la communauté étant toujours élevée, le virus continue de se frayer un chemin jusqu’à nos écoles. SPO s’efforce de soutenir ses partenaires scolaires, les parents, les tuteurs et les élèves pour les aider à réduire les risques et les impacts.

L’Équipe de soutien aux écoles pour la COVID-19 s’efforce d’améliorer continuellement l’approche et la réponse de SPO pour soutenir notre communauté scolaire. Lorsqu’un résultat positif est signalé, souvent par la direction de l’école, il est d’abord confirmé que la personne ayant obtenu un résultat positif est isolée à la maison. Ensuite, nous confirmons le résultat du laboratoire et commençons immédiatement notre évaluation avec l’école pour identifier les contacts à risque élevé. Nous nous efforçons de communiquer avec l’ensemble de la communauté scolaire et les contacts à risque élevé dès que possible. Notre expérience actuelle montre qu’il faut entre 4 et 24 heures, selon le moment où le résultat de laboratoire est confirmé, pour que les personnes qui doivent rester à la maison et s’isoler puissent le faire immédiatement.

Nous sommes toujours heureux de recevoir les commentaires des enseignants, du personnel des écoles, des directeurs, des parents et des élèves, et nous continuons à en tirer des enseignements. Nous tenons à remercier l’ensemble de la communauté scolaire pour sa rétroaction continue qui nous aide à recenser les lacunes et nous donne l’occasion d’améliorer continuellement notre approche.

L’Équipe de soutien aux écoles pour la COVID‑19 continue d’évaluer sa capacité en personnel et la manière dont les infirmières de santé publique (ISP) peuvent élargir le soutien qu’elles apportent aux communautés scolaires. Nous sommes en train de travailler avec nos partenaires des conseils scolaires pour déterminer comment nous pouvons accroître les efforts de prévention et de sensibilisation pour tous les âges et toutes les étapes, et pour soutenir les résidents et les écoles afin d’assurer la sécurité de nos enfants.

Matériel de communication HalloAvisé

À l’approche de l’Halloween, SPO demande aux membres du Conseil municipal d’envisager de partager nos conseils d’Halloween sur leurs pages de médias sociaux, ou même de les imprimer et de les distribuer aux résidents pour faire en sorte qu’Ottawa soit HalloAvisé cette fin de semaine. Les cartes postales ci-dessous transmettent le message HalloAvisé de SPO en anglais et en français :

  • Carte postale imprimable HalloWise (anglais)
  • Carte postale imprimable HalloAvisé (français)

Si elles étaient imprimées, les cartes postales pourraient être imprimées recto verso avec l’anglais d’un côté et le français de l’autre. Les membres du Conseil sont invités à les transmettre aux écoles et/ou aux groupes communautaires de vos circonscriptions respectives.

On rappelle aux résidents que la province a donné les conseils suivants en ce qui concerne l’Halloween :

« Compte tenu de la forte transmission de la COVID-19 dans les régions sanitaires d’Ottawa, de Peel, de Toronto et de York à l’étape 2 modifiée, le porte-à-porte traditionnel de cueillette de friandises n’est pas recommandé et les gens devraient envisager d’autres façons de célébrer l’Halloween.

Parmi ces autres façons, citons notamment les suivantes :

  • Encourager les enfants à se déguiser et à participer à des activités et à des fêtes virtuelles.
  • Organiser une chasse aux bonbons d’Halloween avec des personnes vivant dans votre propre foyer.
  • Sculpter des citrouilles.
  • Organiser une soirée cinéma ou se raconter des histoires effrayantes.
  • Décorer le devant de votre maison.

Pour passer une bonne fête d’Halloween en toute sécurité, les Ontariens doivent suivre quelques étapes simples :

  • Évitez les rassemblements avec des personnes extérieures à votre foyer.
  • Restez chez vous si vous vous sentez malade, même si vous avez des symptômes légers, ou si vous êtes plus à risque de contracter une maladie grave à cause de la COVID-19.
  • Si vous vivez en dehors des régions sanitaires de l’étape 2 modifiée et que vous allez sortir pour faire la cueillette de friandises :
  • Ne sortez qu’avec les membres de votre foyer.
  • Ne faites la cueillette de friandises qu’à l’extérieur.
  • Tant les personnes qui recueillent les friandises que celles qui les distribuent doivent se couvrir le visage. Un masque de déguisement ne remplace pas un couvre-visage et ne doit pas être porté par-dessus un couvre-visage, car il peut rendre la respiration difficile.
  • Ne vous rassemblez pas et ne vous attardez pas sur le pas de la porte et n’oubliez pas de vous mettre en file à deux mètres l’un de l’autre si vous attendez. Évitez les surfaces et les objets fréquemment touchés.
  • Que vous recueilliez ou distribuiez des friandises, lavez-vous les mains souvent et soigneusement, ou utilisez un désinfectant pour les mains.
  • Ne laissez pas les friandises dans un seau ou un bol que les enfants pourraient toucher, et pensez à utiliser des pinces ou d’autres outils semblables pour distribuer les friandises.

Vous pouvez trouver des informations supplémentaires dans la séance d’information d’Halloween de la province, qui reflètent les conseils formulés récemment par SPO pour être HalloAvisé :

  • H : Hantez vos pensées d’histoires effrayantes avec vos ami(e)s sur Facebook Messenger ou Zoom.
  • A : Adaptez votre célébration en faisant une chasse aux bonbons avec les membres de votre ménage ou avec une personne qui vous sert de soutien si vous vivez seul. Pensez à une chasse au trésor, mais sous le thème de l’Halloween!
  • L : Limitez votre célébration en personne aux membres de votre ménage ou avec une personne qui vous sert de soutien si vous vivez seul.
  • L   Lancez un défi dans votre voisinage : faites une compétition avec vos voisins pour qui aura les meilleures décorations d’Halloween extérieure.
  • O : Organisez une fête costumée virtuelle avec vos ami(e)s.
  • A : Aiguisez vos sens en écoutant des films d’Halloween avec vos enfants ou avec une personne qui vous sert de soutien si vous vivez seul.
  • V : Virtualisez les célébrations avec vos amis.
  • I : Inspirez-vous de votre masque… Comment créer un costume sous le thème de l’année 2020.
  • S : Saluez les personnes qui vous sont chères et qui sont plus à risque avec un coup de téléphone, un petit texto ou sur Facebook Messenger ou Zoom.
  • É : Élaborez un repas amusant et effrayant que vous mangerez avec ceux avec qui vous vivez ou avec les personnes qui vous servent de soutien si vous vivez seul.

Pour de plus amples renseignements sur les conseils de santé publique concernant les festivités d’Halloween de cette année, vous pouvez consulter la page Web HalloAvisé de SPO à l’adresse suivante : SantePubliqueOttawa.ca/SocialAvise#halloween.

Le jour du Souvenir

Chaque année, le 11 novembre, des cérémonies commémoratives sont organisées dans toute la ville pour rendre hommage aux hommes et aux femmes qui ont servi et continuent de servir dans les Forces armées canadiennes. Cette année, SPO encourage encore les résidents à rendre hommage à nos anciens combattants, mais nous demandons que les événements du jour du Souvenir se déroulent de manière virtuelle ou soient accessibles virtuellement. SPO ne recommande pas la tenue de rassemblements en personne à un moment où le statut de la COVID‑19 est à un niveau de risque élevé dans la communauté.

La Légion royale canadienne demande également au public de présenter ses respects virtuellement plutôt qu’en personne pour la Cérémonie nationale du jour du Souvenir de 2020.

Si des organisations locales prévoient d’organiser des événements pour le jour du Souvenir, qui sont autorisés en vertu du règlement 364/20 de l’Ontario, SPO tient à leur rappeler l’importance de suivre toutes les directives actuelles en matière de santé publique. Tous les rassemblements doivent inclure le port de masque et la distanciation physique. Les rassemblements à l’intérieur sont limités à 10 participants, les rassemblements à l’extérieur sont limités à 25 et ceux-ci ne peuvent être combinés.

SPO demande aux membres du Conseil de bien vouloir aider à diffuser ce message aux organisations de vos communautés respectives qui accueillent habituellement des événements du jour du Souvenir.

Pour les résidents qui envisagent d’assister à un événement du jour du Souvenir, SPO recommande ce qui suit :

  • Restez à la maison si vous avez des symptômes, même s’ils sont légers ou si vous avez récemment subi un test de dépistage de la COVID‑19 qui s’est avéré négatif.
  • Maintenez une distanciation physique de deux mètres par rapport à toute personne avec laquelle vous ne vivez pas et limitez les contacts étroits avec les membres de votre ménage.
  • Portez un masque à l’intérieur et portez-en un à l’extérieur si la distanciation physique ne peut être maintenue ou est nécessaire.
  • Lavez-vous les mains ou utilisez fréquemment un désinfectant pour les mains à base d’alcool.

Remarque : Les personnes âgées et les personnes souffrant de graves problèmes médicaux (en anglais seulement) sous-jacents (tels que les maladies cardiovasculaires, l’hypertension artérielle, le diabète, la maladie pulmonaire chronique, la maladie hépatique chronique, le cancer ou qui sont immunodéprimées) sont plus exposées au risque de maladie grave due à la COVID‑19. Nous devrions tous considérer nos risques ainsi que ceux des membres de notre ménage avant de participer à des événements.

Chaque année, le 11 novembre, la cérémonie du jour du Souvenir se tient au Monument commémoratif de guerre du Canada à Ottawa pour commémorer les hommes et les femmes qui ont servi et continuent de servir. Cette année, la cérémonie sera différente, car des changements ont été apportés pour assurer la santé et la sécurité. Vous pouvez regarder la cérémonie et participer aux deux minutes de silence via la page Facebook de la Légion. L’événement est généralement diffusé à l’échelle nationale à la télévision et à la radio locale. Veuillez consulter le site Web de la Légion royale canadienne à l’adresse https://www.legion.ca/fr pour obtenir des informations actualisées sur la cérémonie.

De plus amples renseignements sur les conseils de santé publique pour le jour du Souvenir sont disponibles sur la page Web de SPO intitulée Guidance for Social Gatherings During COVID‑19 à l’adresse suivante : SantePubliqueOttawa.ca/SocialAvise#souvenir

Activités d’hiver

Le mois de novembre approche à grands pas, et il ne faudra pas longtemps avant de voir de la neige au sol. Avec le temps plus froid qui s’annonce, davantage de personnes seront tentées de se réunir à l’intérieur plutôt qu’à l’extérieur. Nous savons que les activités de plein air sont bonnes pour la santé physique et mentale et qu’elles sont généralement plus sûres que les activités intérieures en termes de réduction du risque de transmission de la COVID-19.

L’option la plus sûre consiste à choisir des activités qui peuvent être réalisées avec de simples contacts au sein du ménage ou, si les résidents vivent seuls, avec une ou deux personnes de soutien social choisies. Si les résidents se réunissent avec d’autres personnes, SPO leur demande de porter un masque, de maintenir une distanciation physique, de ne pas partager de collations ou de boissons et, s’ils voyagent, de ne faire du covoiturage qu’avec des personnes de leur ménage.

Voici quelques idées pour s’amuser cet hiver tout en réduisant le risque de COVID-19 :

  • Jeux et loisirs de plein air :
    • Construire un bonhomme de neige.
    • Construire un fort de neige.
    • Se promener pour regarder les lumières de Noël.
  • Patinage sur glace – Conseils :
    • Asseyez-vous sur un banc à l’extérieur pour chausser vos patins au lieu de vous installer dans une cabane.
    • Choisissez des espaces ouverts où il est plus facile de maintenir une distance de deux mètres par rapport aux autres personnes.
  • Ski alpin – Conseils :
    • Ne partagez les remonte-pentes qu’avec les membres de votre ménage ou, si vous vivez seul, avec les personnes d’assistance sociale de votre choix.
    • Restez à l’extérieur et sur les pistes pour éviter le chalet de la station de ski et les endroits bondés.
  • Toboggan – Conseils :
    • Restez avec les membres de votre ménage ou, si vous vivez seul, avec les personnes de soutien social de votre choix.
    • Évitez les collines bondées – revenez à un autre moment.
  • Ski de fond, randonnée ou raquette – Conseils :
    • Trouvez un sentier d’hiver polyvalent pour en profiter, mais gardez une distance de deux mètres avec les personnes extérieures à votre ménage ou avec les personnes d’aide sociale choisies.

SPO demande aux gens de tenir compte de leurs propres facteurs de risque individuels avant de participer à une activité de groupe en plein air. Pour une personne âgée ou une personne souffrant de problèmes médicaux chroniques, la meilleure décision peut être de ne pas participer du tout à des activités de groupe et de se concentrer plutôt sur des activités individuelles. SPO recommande le site Web du CDC à toutes les personnes qui souhaitent mieux comprendre leurs risques personnels d’infection par COVID-19.

Il ne fait aucun doute que cet hiver sera difficile en raison de la pandémie. SPO a déjà commencé à diffuser des messages encourageant les résidents d’Ottawa à rester vigilants en matière de COVID-19 pendant les mois d’hiver. Vous pouvez les trouver sur notre page Web Être Social Avisé – Directives en matière de rassemblements sociaux pendant la COVID-19.

Merci

SPO continue d’encourager les Ottaviens à prendre soin les uns des autres, en faisant chacun notre part pour atténuer la propagation de la COVID-19 et en soutenant les personnes qui en subissent les conséquences. Le conseil municipal a joué un rôle déterminant pour nous aider à atteindre cet objectif. Nous savons qu’il est difficile pour les résidents d’entendre que nous devons maintenir nos mesures de prévention de la COVID‑19 pendant un certain temps encore, surtout lorsqu’il semble qu’il n’y a pas de fin en vue. Nous leur demandons de bien vouloir s’accrocher à nous. Une leçon du passé est que les crises sanitaires passent, et celle-ci passera aussi. Lorsque nous travaillons ensemble pour diminuer la COVID‑19 dans la communauté, la reprise économique peut se faire plus rapidement.

20 octobre

Plus tôt ce matin, la province de l’Ontario a annoncé ses recommandations en matière de santé publique et ses conseils quant à la façon de rester en sécurité au cours de l’Halloween.

La province a émis l’avis qui suit :

« Compte tenu de la forte transmission de la COVID-19 dans les régions sanitaires d’Ottawa, de Peel, de Toronto et de York à l’étape 2 modifiée, le porte-à-porte traditionnel de cueillette de friandises n’est pas recommandé et les gens devraient envisager d’autres façons de célébrer l’Halloween. Parmi ces autres façons, citons notamment les suivantes :

  • Encourager les enfants à se déguiser et à participer à des activités et à des fêtes virtuelles;
  • Organiser une chasse aux bonbons d’Halloween avec des personnes vivant dans votre propre foyer;
  • Sculpter des citrouilles;
  • Organiser une soirée cinéma ou se raconter des histoires effrayantes;
  • Décorer l’avant de votre maison.

Pour une Halloween plus sécuritaire et plus joyeuse, les Ontariens devraient appliquer quelques mesures simples :

  • Évitez les rencontres avec des personnes en dehors de votre foyer;
  • Restez chez vous si vous vous sentez malade, même si vous avez des symptômes légers, ou si vous êtes plus à risque de contracter une maladie grave à cause de la COVID-19;
  • Si vous vivez en dehors des régions sanitaires de l’étape 2 modifiée et que vous allez sortir pour faire la cueillette de friandises :
    • Ne sortez qu’avec des membres de votre foyer;
    • Ne faites la cueillette de friandises qu’à l’extérieur;
    • Tant les personnes qui recueillent les friandises que celles qui les distribuent doivent se couvrir le visage. Un masque de déguisement ne remplace pas un couvre-visage et ne doit pas être porté par-dessus un couvre-visage, car il peut rendre la respiration difficile;
    • Ne vous rassemblez pas et ne vous attardez pas sur le pas de la porte et n’oubliez pas de vous mettre en file à deux mètres l’un de l’autre si vous attendez. Évitez les surfaces et les objets fréquemment touchés;
    • Que vous recueilliez ou distribuiez des friandises, lavez-vous les mains souvent et soigneusement, ou utilisez un désinfectant pour les mains;
    • Ne laissez pas les friandises dans un seau ou un bol que les enfants pourraient toucher et pensez à utiliser des pinces ou d’autres outils semblables pour distribuer les friandises. »

Vous trouverez d’autres conseils dans la fiche d’information de la province sur l’Halloween.

Les présentes recommandations reflètent les conseils formulés récemment par Santé publique Ottawa pour être HalloAvisé :

  • H : Hantez vos pensées d’histoires effrayantes avec vos ami(e)s sur Facebook Messenger ou Zoom.
  • A : Adaptez votre célébration en faisant une chasse aux bonbons avec les membres de votre ménage ou avec une personne qui vous sert de soutien si vous vivez seul(e). Pensez à une chasse au trésor, mais sur le thème de l’Halloween!
  • L : Limitez votre célébration en personne aux membres de votre ménage ou à une personne qui vous sert de soutien si vous vivez seul(e).
  • L : Lancez un défi à vos voisins et organisez un concours de décorations d’Halloween à l’extérieur.
  • O : Organisez une fête costumée virtuelle avec vos ami(e)s.
  • A : Aiguisez votre esprit en regardant des films d’Halloween avec vos enfants ou avec une personne qui vous sert de soutien si vous vivez seul(e).
  • V : Virtualisez les célébrations avec vos amis.
  • I : Inspirez-vous de votre masque… Comment créer un costume sur le thème de l’année 2020?
  • S : Saluez les personnes qui vous sont chères et qui sont plus à risque avec un coup de téléphone, un petit texto ou sur Facebook Messenger ou Zoom.
  • É : Élaborez un repas amusant et effrayant que vous mangerez avec ceux avec qui vous vivez ou avec les personnes qui vous servent de soutien si vous vivez seul. 

Mise à jour du Conseil – Transmission de la COVID-19 dans les sports organisés

Santé publique Ottawa (SPO) enquête activement sur plusieurs situations où la transmission de la COVID-19 s’est produite en relation avec des sports organisés.

Dans ces situations, SPO assure un suivi auprès de toutes les personnes qui obtiennent un résultat de test positif, ainsi qu’auprès de leurs proches. Nous travaillons en étroite collaboration avec les organisations sportives locales pour les informer de la situation et leur fournir des conseils supplémentaires sur l’importance de prendre des mesures préventives lors de la participation à des sports d’équipe.

D’après les enquêtes de gestion des cas, la transmission peut s’être produite de diverses manières, notamment lors d’une joute d’équipe, lors de l’utilisation des vestiaires, lors du covoiturage avec des membres extérieurs au foyer d’un joueur, lors d’un repas pris ensemble par des coéquipiers, des parents, des entraîneurs et d’autres enfants, des membres du personnel d’une équipe qui participent à plusieurs équipes et des personnes ne portant pas de masque.

Nous reconnaissons l’importance de demeurer actif pour notre santé et notre bien-être général. À la lumière de ces événements, il est important de rappeler à toutes les familles qu’elles doivent être COVID avisées lorsqu’elles participent à des sports organisés.

Soyez COVID avisé

La transmission de la COVID-19 est possible avant, pendant et après l’entraînement. Des précautions sont nécessaires pour réduire le risque de transmission tout en permettant l’entraînement.

  • Minimisez les rassemblements sociaux des participants et des spectateurs avant et après l’activité. Cela comprend les gradins, les vestiaires et les zones situées à l’extérieur des installations de loisirs.
  • Limitez le covoiturage et les repas (à domicile ou au restaurant) à ceux de votre ménage.
  • Limitez les rassemblements à l’intérieur et à l’extérieur des installations. Assurez une distanciation physique de deux mètres et le port de masques si les parents et/ou les participants se retrouvent dans les stationnements des installations.
  • N’entraînez pas ou ne jouez pas pour plus d’une équipe.
  • Portez un masque facial à tout moment, sauf en cas d’activité athlétique intense.
  • Maintenez une distanciation physique d’au moins deux mètres par rapport aux autres personnes avant, pendant et après l’activité.
  • Nettoyez et désinfectez le matériel entre deux utilisations.
  • Ne partagez pas votre équipement sportif avec d’autres personnes.
  • Lavez-vous fréquemment les mains en utilisant un produit de friction à base d’alcool ou en vous lavant les mains à l’eau et au savon.
  • Jouez dehors plutôt qu’à l’intérieur.

À compter du mercredi 21 octobre, SPO rendra compte du nombre d’éclosions dans les milieux sportifs et récréatifs sur notre Tableau de bord quotidien de la COVID-19. Les équipes et les organisations individuelles ne seront pas nommées dans ce rapport.

Comme dans d’autres contextes, une éclosion dans une ligue sportive est définie par le fait qu’au moins deux joueurs ou entraîneurs de la même équipe ont obtenu un résultat positif pour la COVID‑19 avec un lien épidémiologique.

SPO rappelle aux résidents que même si l’entraînement est toujours autorisé, les sports et les activités d’équipe sont toujours considérés à risque élevé. La COVID-19 ne fait pas de distinction entre une partie ou un entraînement, il est donc important d’utiliser les mêmes principes fondamentaux de port de masque, de distanciation physique, de lavage des mains et de rester chez soi quand on est malade pour réduire la transmission du virus.

Réglementations provinciales en vigueur

Les règlements modifiés de la phase 2 ont défini les mesures suivantes pour réduire le risque de transmission de la COVID :

  • Les jeux sportifs et/ou les mêlées, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, ne sont pas autorisés pour le moment à Ottawa.
  • N’autorisez que 10 participants (y compris les entraîneurs et les bénévoles) dans l’aréna en même temps; n’autorisez que 25 participants (y compris les entraîneurs et les bénévoles) sur les terrains en même temps.
  • Ne voyagez pas entre Ottawa et d’autres régions pour des entraînements, des joutes, des parties hors concours ou des tournois.
  • Modifier les pratiques et les entraînements sportifs afin qu’ils n’incluent pas de contact entre les personnes.
  • Maintenez en permanence une distanciation physique de deux mètres entre les joueurs, les entraîneurs, les officiels et les autres personnes, et ce, aussi avant et après les séances d’entraînement.
  • Les activités susceptibles d’amener les personnes à s’approcher à moins de deux mètres les uns des autres (p. ex. covoiturage, talonnage) ne doivent pas être pratiquées.
  • Aucun spectateur n’est autorisé.
  • Veillez à ce que les athlètes et les entraîneurs portent toujours un masque, sauf lorsqu’ils pratiquent une activité physique intense.
  • Maintenez l’utilisation du masque et la distance entre les joueurs, les entraîneurs et les parents avant et après les séances d’entraînement.
  • Les casiers, les vestiaires, les douches et les pavillons de l’établissement doivent être fermés, sauf dans la mesure où ils donnent accès à l’entreposage de l’équipement, à des toilettes ou à une partie de l’établissement qui est utilisée pour dispenser les premiers soins.

SPO a des ressources disponibles pour appuyer les organisateurs et les participants de Sports et loisirs à être COVID avisés.

16 octobre

Comité des services communautaires et de protection – Mise à jour sur la Covid-19

Voici le compte rendu sur l’intervention d’urgence que nous avons reçu lors du comité des services communautaires et de protection.

15 octobre

La Ville clarifie davantage les restrictions provinciales sur les activités récréatives et les locations

La Ville a reçu des détails supplémentaires sur les restrictions provinciales modifiées de la deuxième étape et fait une autre mise à jour sur les répercussions sur ses activités récréatives et ses locations, en particulier sur les limites de rassemblement de 10 personnes à l’intérieur et de 25 personnes à l’extérieur. De plus, tout le monde doit porter un masque dans toutes les installations.

Comme il a été souligné vendredi, les nouvelles restrictions ont entraîné la fermeture des salles de conditionnement physique et de musculation et l’arrêt de tous les cours de conditionnement physique et de nombreuses activités sportives d’équipe à l’intérieur. Les programmes de loisirs pédagogiques ont été annulés, à l’exception des cours de natation adaptés. Bien que les sports d’équipe pratiqués avec les installations de la Ville soient limités aux pratiques et aux exercices, le nombre de participants doit également être limité à 25 personnes à l’extérieur et à 10 personnes à l’intérieur, un nombre total qui comprend à la fois les joueurs et les entraîneurs. Le patinage public et les leçons de patinage dans les centres récréatifs intérieurs ont été suspendus.

Limite de 10 participants dans les centres récréatifs, vestiaires fermés

Seuls 10 participants sont autorisés dans un centre récréatif pour les exercices ou les pratiques d’équipe, y compris les entraîneurs. De plus, aucun spectateur n’est autorisé et l’utilisation des vestiaires est limitée à l’entreposage et aux premiers soins.

Interdiction de se déplacer à l’extérieur de la zone rouge pour la mise en forme ou jouer en équipe

Le gouvernement provincial et les autorités de la santé publique demandent à tous les résidents de limiter leurs déplacements, surtout aux endroits situés à l’extérieur de la zone de niveau rouge. Pour limiter le risque de propagation de la COVID-19 dans les régions où le nombre de cas est faible, les gens et les équipes sportives sont priés de ne pas se rendre dans d’autres villes ou endroits pour des jeux d’équipe ou des activités de conditionnement physique. 

Poursuite des activités de natation

La nage et la baignade en couloir, ainsi que les leçons de natation pourront continuer selon les récents règlements, mais avec un nombre limité de participants et avec l’utilisation préalable du système de réservation. Les vestiaires demeureront ouverts pour la douche et les changements de vêtements. Les réservations se feront en ligne jusqu’à deux jours à l’avance. Tous les participants doivent porter un masque partout dans l’installation et autour de la piscine, mais ils pourront retirer leur masque lorsqu’ils entrent dans l’eau.

Sports de raquette – badminton, tennis, squash et racquetball

Les sports de raquette où les participants se trouvent de part et d’autre d’un terrain, comme le tennis et le badminton, sont limités au jeu individuel. À l’inverse, le racquetball et le squash ne sont pas permis, car les deux joueurs jouent à proximité dans une pièce fermée.

Les terrains de basket-ball en plein air, les terrains de balle, les emplacements et les terrains de football restent disponibles pour l’entraînement et la pratique uniquement, avec une occupation maximale de 25 personnes.

Location pour réunions et événements limitée à 10 personnes à l’intérieur, 25 personnes à l’extérieur

Les nouvelles restrictions de rassemblement de 10 personnes à l’intérieur et de 25 personnes à l’extérieur s’appliquent également aux locations dans les installations de la Ville pour les réunions et les réceptions. La location des chambres sera limitée pour une occupation maximale de 10 personnes. Il est possible de réserver des chambres plus petites pour moins de personnes afin d’assurer une distance de deux mètres entre chaque participant.

La seule exception à cette consigne s’applique aux cérémonies ou aux services religieux à l’intérieur pour lesquels le nombre de participants sera basé sur 30 % de la capacité de la salle; les participants devront maintenir une distance de deux mètres entre eux. Pour les événements à l’intérieur et à l’extérieur, les tables doivent être réservées pour un maximum de six personnes. 

La Ville reconnaît les avantages sociaux, physiques et mentaux des programmes de loisirs pour la communauté. En maintenant certaines activités avec des mesures de sécurité en place, nous avons tenté d’établir un équilibre entre les besoins de la communauté et la nécessité de réduire la propagation de la COVID-19.

Pour en savoir davantage sur les nouvelles règles et les nouveaux règlements à Ottawa, visitez le site Web ottawa.ca.

Mise à jour sur les activités de loisirs de la Ville d’Ottawa

Inscription annulée

L’inscription aux programmes de loisirs d’automne est officiellement annulée. Nous sommes heureux de travailler sur un calendrier mis à jour pour la nouvelle année. Ne manquez pas nos programmes d’hiver plus tard cette année!

Fermetures et restrictions

De nouvelles restrictions provinciales sont entrées en vigueur samedi dernier et seront maintenues pendant 28 jours. Les centres de conditionnement physique, dont les salles d’entraînement cardiovasculaire et les salles de musculation, sont fermés, et les cours de conditionnement physique, dont l’aquaforme, ont été suspendus. Les sports d’équipe utilisant les installations de la Ville se limiteront à l’entraînement et aux exercices, sans jeux de mêlée ni jeux de compétition autorisés. Le squash et le racquetball ont été mis en attente en raison de la proximité des joueurs. Vous trouverez un résumé plus détaillé à ottawa.ca. 

Programmes se poursuivant

Nous sommes heureux d’annoncer que vous pouvez encore profiter de certaines activités de loisirs. Les nouvelles restrictions n’auront aucune incidence sur :

Veuillez ne pas sortir de la zone rouge pour le conditionnement physique ou des jeux d’équipe

Le gouvernement provincial et les autorités de la santé publique demandent à tous les résidents de limiter leurs déplacements, surtout aux endroits situés à l’extérieur de la zone rouge. Pour limiter le risque de propagation de la COVID-19 dans les régions où le nombre de cas est faible, les gens et les équipes sportives sont priés de ne pas se rendre dans d’autres villes ou endroits pour des jeux d’équipe ou des activités de conditionnement physique.

Musées et galeries

Les musées et les galeries sont ouverts, mais les expositions interactives sont fermées.

Prix du livre

La remise des Prix du livre d’Ottawa 2020 sera virtuelle, et vous êtes tous invités! Assoyez-vous confortablement pour profiter de la passionnante cérémonie virtuelle le 21 octobre à 18 h et célébrez les meilleurs auteurs d’Ottawa. L’inscription gratuite est nécessaire.

14 octobre

Voici la présentation complète de Santé publique Ottawa sur les dernières nouvelles concernant la COVID-19. 

Si vous avez du temps et que vous souhaitez aider les services de première ligne, consultez cette liste de Centraide de l’Est de l’Ontario, qui présente les groupes locaux offrant du soutien à ceux qui en ont le plus besoin et diverses idées pour les épauler : https://centraideeocovid19.ca/occasions-de-benevolat.

13 octobre

De nouvelles restrictions provinciales ont des répercussions sur les activités récréatives et artistiques de la Ville

En raison de l’annonce de nouvelles restrictions provinciales visant à ralentir la propagation de la COVID-19, la Ville a annoncé la fermeture des centres de conditionnement, y compris les salles de musculation et d’entraînement cardiovasculaire, ainsi que la suspension des cours de conditionnement et d’aquaforme, et la fermeture des expositions interactives dans les musées et les galeries d’art de la Ville. Les sports d’équipe utilisant les installations de la Ville se limiteront à l’entraînement et aux exercices, sans jeux de mêlée ni jeux de compétition autorisés. Ces restrictions seront en vigueur dès demain et le resteront pendant 28 jours.

Les nouvelles restrictions auront des répercussions sur :

  • les salles de musculation et d’entraînement cardiovasculaire
  • les cours de conditionnement (y compris les cours d’aquaforme et de danse) 
  • les activités sportives intérieures – comme le hockey, le volleyball, le basketball et le soccer intérieur
  • les expositions interactives dans les musées, les galeries et les installations culturelles
  • les services de vente de nourriture dans les installations de la Ville 

Les nouvelles restrictions n’auront pas de répercussions sur :

  • les séances de patinage public et les cours de patinage
  • la baignade publique et les cours de natation
  • les activités parascolaires

Les règlements provinciaux concernant les réceptions de mariage et les événements déjà réservés pour la longue fin de semaine de l’Action de grâces demeureront inchangés pour permettre à ces événements de se dérouler comme prévu. D’autres restrictions concernant ces événements, y compris la réduction des limites de rassemblement à 10 personnes à l’intérieur ou à 25 personnes à l’extérieur, entreront en vigueur le mardi 13 octobre.

Le personnel de la ville examinera l’ordonnance provinciale en détail lorsqu’elle sera publiée la semaine prochaine et fournira d’autres mises à jour au besoin.

La Ville est consciente des avantages sociaux, physiques et mentaux que procurent les programmes récréatifs et culturels à la communauté. Nous espérons toutefois que ces restrictions contribueront à la réduction du nombre de cas de COVID-19 afin de permettre la reprise des programmes touchés.  

L’inscription aux programmes récréatifs et artistiques de cet automne, qui a été repoussée la semaine dernière, est désormais annulée. La Ville portera son attention à la conception d’une programmation artistique et récréative pour cet hiver, propice à l’environnement actuel. Elle tient à offrir des programmes amusants et enthousiasmants pour la nouvelle année qui permettront aux résidents de rester actifs, en santé et en sécurité. 

9 octobre

L’Ontario instaure des mesures de santé publique supplémentaires à Toronto, Ottawa et dans la région de Peel

En consultation avec le médecin hygiéniste en chef, le Groupe des mesures de santé publique, les médecins hygiénistes des régions et d’autres experts de la santé, le gouvernement de l’Ontario instaure d’autres mesures de santé publique ciblées dans les circonscriptions sanitaires d’Ottawa, Peel et Toronto. Ces restrictions de l’étape 2 modifiées seront en place pendant au moins 28 jours et feront l’objet d’une révision de façon continue.

Les détails de cette annonce ont été fournis par le premier ministre Doug Ford, la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, le ministre des Finances, Rod Phillips, le médecin hygiéniste en chef, le Dr David Williams, et le directeur de l’Institut des politiques, de la gestion et de l’évaluation de la santé et doyen de la Dalla Lana School of Public Health de l’Université de Toronto, le Dr Adalsteinn Brown.

« Les experts de la santé ont présenté les plus récentes données sur la santé, qui ont révélé certaines tendances alarmantes en matière de santé publique exigeant une attention immédiate et l’adoption rapide de mesures afin d’assurer la sécurité des gens, a déclaré le premier ministre Ford. C’est pourquoi nous prenons la décision difficile, mais nécessaire, de nous plier aux consignes sanitaires et d’imposer d’autres restrictions à Toronto, Ottawa et dans la région de Peel. En agissant avant la longue fin de semaine, nous contribuerons à contenir la propagation dans ces zones névralgiques, à protéger les collectivités environnantes, à établir un bouclier pour nos aînés et personnes les plus vulnérables et à contenir la montée de la deuxième vague. Parallèlement, nous offrons un soutien à nos petites entreprises situées dans ces zones névralgiques. »

« Nous observons une hausse du pourcentage de personnes qui reçoivent un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19, une croissance des taux d’hospitalisation, en plus de constater que des éclosions communautaires font leur chemin jusque dans nos maisons de soins infirmiers et dans les milieux d’hébergement collectif vulnérables, a déclaré le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le Dr David Williams. Nous devons agir rapidement, et tous doivent respecter les lignes directrices de santé publique si nous voulons réussir à freiner la propagation et contenir la deuxième vague. »

À compter du samedi 10 octobre 2020 à minuit une, ces mesures ciblées seront mises en œuvre à Ottawa, Peel et Toronto en raison des taux de transmission plus élevés que la moyenne dans ces régions. Les mesures prises en vertu d’une étape 2 modifiée incluent les suivantes :

  • Abaissement des limites pour tous les rassemblements sociaux et événements publics organisés à un maximum de 10 personnes à l’intérieur et 25 personnes à l’extérieur lorsqu’il est possible de maintenir la distanciation physique. Ces deux limites ne peuvent pas être combinées pour un événement qui se tient à la fois à l’intérieur et à l’extérieur;
  • Interdiction de servir de la nourriture et des boissons dans les restaurants, bars et autres établissements où on sert à manger et à boire, y compris les boîtes de nuit et les aires de restauration des centres commerciaux;
  • Fermeture des :
    • Gymnases et centres de conditionnement physique intérieurs (c.-à-d., cours d’activité physique et salles de musculation et d’exercices);
    • Casinos, salles de bingo et autres établissements de jeu;
    • Cinémas intérieurs;
    • Centres et salles des arts de la scène;
    • Zones réservées aux spectateurs des pistes de course;
    • Expositions interactives ou expositions à risque élevé de contact personnel dans les musées, galeries, zoos, centres des sciences, lieux d’intérêt, etc.;
  • Interdiction d’offrir des services de soins personnels lorsque le couvre-visage doit être retiré pour la prestation du service (p. ex., application de maquillage, taille de la barbe);
  • Diminution des limites de capacité pour les :
    • Services de guides et visites touristiques, qui passent à 10 personnes à l’intérieur et à 25 personnes à l’extérieur
    • Portes ouvertes en immobilier, qui passent à 10 personnes à l’intérieur lorsqu’il est possible de maintenir la distanciation physique.
    • Les cours et l’enseignement en personne (p. ex., cours de cuisine), qui passent à 10 personnes à l’intérieur et à 25 personnes à l’extérieur, avec exemptions pour les écoles, centres de services de garde pour enfants, universités, collèges d’arts appliqués et de technologie, collèges privés d’enseignement professionnel, le Collège de police de l’Ontario, etc.
    • Lieux de réunions et d’événements, qui passent à 10 personnes à l’intérieur et à 25 personnes à l’extérieur
  • La pratique des sports d’équipe doit se limiter à des séances d’entraînement (aucune partie ou mêlée)

Les écoles, les centres de services de garde pour enfants et les lieux de culte demeureront ouverts dans ces collectivités et doivent continuer de respecter les mesures de santé publique en place. Les programmes d’activités avant et après l’école seront également exemptés de ces nouvelles restrictions.

Étant donné les coûts extraordinaires associés à ces fonctions, les réceptions de mariage prévues cette fin de semaine peuvent aller de l’avant conformément aux règles de santé publique actuelles. À compter du mardi 13 octobre 2020 à minuit une, les mesures de santé publique actualisées s’appliqueront aux réceptions de mariage, y compris les nouvelles limites de rassemblement de 10 personnes à l’intérieur et de 25 personnes à l’extérieur dans des espaces événementiels.

« La hausse du nombre de cas de COVID-19 et d’éclosions accompagnée d’une augmentation des taux d’hospitalisation et du nombre d’admissions aux USI est très préoccupante et met la capacité de notre système de santé à risque, a déclaré la ministre Elliott. Nous devons freiner cette tendance dangereuse en resserrant les mesures de santé publique à Ottawa, Peel et Toronto afin de garder nos écoles ouvertes, de protéger nos aînés et nos proches dans les foyers de soins de longue durée, et éviter la nécessité d’adopter des mesures plus sévères plus tard. Ce ne fut pas une décision facile à prendre, mais elle était nécessaire pour possiblement empêcher une situation bien pire. »

En plus des mesures mises en œuvre dans les circonscriptions sanitaires d’Ottawa, Peel et Toronto, le médecin hygiéniste en chef exhorte également les résidents de l’Ontario à :

  • Limiter leurs déplacements à l’extérieur de la maison, sauf à des fins essentielles comme se rendre au travail s’il est impossible de travailler de la maison, se rendre à l’école, faire l’épicerie, se rendre à des rendez-vous médicaux et pratiquer des activités physiques saines à l’extérieur. En outre, les déplacements vers d’autres régions de la province, particulièrement d’une région où le taux de transmission est élevé vers une région où le taux de transmission est plus faible, doivent uniquement se faire pour des motifs essentiels;
  • Observer une distanciation physique d’au moins deux mètres avec les personnes qui ne font pas partie de leur ménage;
  • Porter un couvre-visage s’il n’est pas possible de pratiquer la distanciation physique ou lorsque le port de celui-ci est exigé;
  • Se laver les mains fréquemment et soigneusement; et respecter les limites et règles liées aux rassemblements.

Le médecin hygiéniste en chef et les autres experts de santé publique continuent de suivre étroitement la situation en constante évolution dans l’ensemble de la province pour décider si et à quel moment les mesures de santé publique ou restrictions doivent être ajustées ou resserrées.

Pour une protection supplémentaire, le gouvernement de l’Ontario encourage tous les résidents à télécharger la nouvelle application Alerte COVID sur leur téléphone intelligent à partir de l’App Store d’Apple et de Google Play.

Puisque ces mesures nécessaires de santé publique ont un coût pour les petites entreprises, l’Ontario prévoit et offrira jusqu’à 300 millions de dollars aux entreprises touchées de façon substantielle afin de les aider à assumer les coûts fixes, par exemple les impôts fonciers et les factures d’électricité et de gaz naturel.

« Depuis le début de cette pandémie, le gouvernement a reconnu qu’il doit accorder la priorité à la santé et à la sécurité de la population de l’Ontario, tout en soutenant les travailleurs et les propriétaires d’entreprises durant cette pandémie sans précédent, a déclaré le ministre Phillips. L’Ontario tirera profit de sa collaboration sans précédent avec le gouvernement du Canada pour veiller à ce que les travailleurs soient protégés, que les entreprises soient soutenues et que ces mesures d’aide arrivent dès que possible. »

Cette aide sera fournie par la province et sera accessible dans toute région où ces mesures sont nécessaires. Plus de détails seront divulgués au cours des prochains jours.

Ce financement se fonde sur les mesures prises par le gouvernement pour soutenir les petites entreprises tout au long de la pandémie, y compris l’instauration d’un moratoire temporaire sur les expulsions commerciales, l’octroi de 60 millions de dollars afin d’offrir une subvention de 1 000 $ aux petites entreprises pour atténuer le coût de l’équipement de protection individuelle (EPI) et l’exploration d’options pour permettre de façon permanente aux restaurants et aux bars d’inclure l’alcool dans les commandes de repas à emporter et pour la livraison.

8 octobre

À Santé publique Ottawa, nous sommes reconnaissants de nombreuses choses. Tout le soutien que reçoit SPO de la part de nos collègues municipaux, de la communauté et des résidents d’Ottawa vient mettre un baume sur cette année particulièrement difficile. Malheureusement, les fêtes se présenteront et se vivront différemment cette année en raison de la pandémie de COVID-19.

Les données indiquent que la COVID‑19 se propage trop rapidement à Ottawa en raison d’activités quotidiennes qui font en sorte que, trop souvent, nombre de personnes se retrouvent en contact étroit sans porter de masque. Actuellement, nous perdons du terrain. La prévention constitue la seule manière de ralentir la progression de la crise dans le reste de notre réseau de santé.

Pour ces raisons, je recommande aux résidents qui ont l’intention de célébrer l’Action de grâces de demeurer dans la région, de limiter les réunions aux membres du ménage uniquement et de faire une réunion virtuelle avec leur famille élargie et leurs amis plutôt que de les voir en personne.

Bien que les directives provinciales actuelles permettent les rassemblements intérieurs d’au plus 10 personnes et les rassemblements extérieurs d’au plus 25 personnes, en raison de l’étendue de la transmission de la COVID-19 à Ottawa, SPO recommande de limiter le plus possible les rassemblements. En d’autres termes, veuillez limiter vos rassemblements aux personnes qui vivent dans votre foyer ou à celles qui vous fournissent des services de soutien (membres du personnel soignant). Si vous vivez seul(e) – famille monoparentale, étudiant(e)… – il est important que vous ayez un ou deux contacts en au delà de votre foyer afin de bénéficier d’un soutien social.  

SPO a publié sur son site Web des directives concernant les rassemblements durant la COVID-19 pour aider les résidents pendant les fêtes et la saison hivernale. 

Éclosion de COVID-19 déclarée à l’École élémentaire catholique Horizon-Jeunesse

Cette lettre a pour but de vous informer que Santé publique Ottawa (SPO) a déclaré une éclosion de COVID-19 à l’École élémentaire catholique Horizon-Jeunesse. L’école au complet a donc été fermée, car il existe un risque de transmission touchant plus d’une classe ou d’une zone dans l’école. La durée de la fermeture de l’école n’a pas été déterminée, mais les parents, les tuteurs et le personnel devraient se préparer à une fermeture de deux semaines ou plus.

Selon le document d’orientation du ministère de la Santé et du ministère de l’Éducation de la province, une éclosion est déclarée dans une école dès qu’il a été établi que deux personnes ont obtenu un résultat positif au test de dépistage avec un lien épidémiologique (p. ex., ces enfants ou membres du personnel pourraient avoir été infectés par la COVID-19 à l’école, soit l’un par l’autre, soit par une source commune). Le personnel de SPO va se rendre sur place lundi, le 5 octobre pour évaluer la situation.

En collaboration avec l’école, SPO continuera à surveiller la situation, et les mesures d’éclosion pourraient être renforcées ou atténuées en réponse au risque de transmission dans l’école et à l’évaluation des mesures d’éclosion qui ont été mises en œuvre. SPO continuera à fournir des mises à jour sur la situation, y compris sur tout changement dans les recommandations relatives à l’éclosion. SPO déterminera quand les opérations pourront reprendre en toute sécurité. 

SPO informera certains étudiants et membres du personnel s’il est recommandé de subir un test de dépistage de la COVID-19. Si vous n’avez pas été contacté directement par un membre du personnel de SPO, vous n’avez pas besoin de faire tester votre enfant, sauf s’il présente des symptômes associés à la COVID-19. SPO recommande à tous les élèves/employés qui fréquentent une école actuellement en situation d’éclosion de se surveiller étroitement pour détecter les symptômes de la COVID-19 et recommande fortement qu’ils ne fréquentent pas les établissements où la distanciation physique ne peut pas être maintenu, en particulier les garderies, les groupes de jeu, etc. Il est également déconseillé de visiter des personnes âgées ou souffrant de maladies chroniques pendant cette période. Si des symptômes apparaissent, veuillez visiter un centre d’évaluation de COVID-19, une clinique de soins COVID-19 ou un centre d’évaluation au volant, gérés par nos partenaires hospitaliers locaux. (Veuillez noter que le centre de dépistage au volant ne testera pas les enfants de moins de 14 ans).

*Remarque – Si des symptômes apparaissent et que vous ou votre enfant décidez de subir un test de dépistage, il est important de présenter ce numéro unique 2251-2020-00441 au personnel du centre de dépistage afin que les résultats de vos tests soient classés par ordre de priorité et que SPO puisse être informé le plus rapidement possible. Le personnel du centre de dépistage pourra peut-être vous conseiller sur le temps qu’il faut pour recevoir les résultats de laboratoire à ce moment-là.

Sur la base de ce que l’on sait actuellement du risque de transmission dans cette école, les mesures d’éclosion suivantes sont en cours de révision et de renforcement.

Renforcement de la prévention et du contrôle actuels des infections

Revue et confirmation des pratiques importantes visant à réduire la propagation de la COVID-19, notamment :  

  • vérifier l’exposition et les symptômes de la COVID-19 chez les enfants et le personnel;
  • rester à la maison si on est malade;
  • diviser en cohortes (regrouper et séparer les élèves et les enseignants);
  • nettoyer et désinfecter les surfaces;
  • utiliser un équipement de protection individuelle (p. ex., masque; protection oculaire) lorsque cela est approprié; 
  • adopter une hygiène des mains adéquate;
  • afficher les mesures de santé publique appropriées (p. ex., hygiène des mains, étiquette en matière de toux et d’éternuements);
  • maintenir la distanciation physique. 

Nous reconnaissons que recevoir ce type de nouvelles peut être stressant. Sachez que de l’aide est disponible, et nous vous encourageons à demander de l’aide lorsque vous en avez besoin. Veuillez consulter les ressources disponibles sur notre site Web : Santé mentale et COVID-19

Pour plus de renseignements

Veuillez consulter le site Web de SPO pour obtenir des renseignements sur les symptômes, l’auto-surveillance,l’auto-isolement et le dépistage. Vous trouverez également sur ce site Web le Tableau de bord quotidien de la COVID‑19 qui comprend de l’information actualisée sur la situation de la COVID-19 à Ottawa, y compris des indicateurs pour le suivi local et de l’information sur les décisions relatives à la réouverture.

Si vous avez des questions concernant cette lettre, vous pouvez communiquer avec SPO au 613 580-6744 ou visiter le site Web santepubliqueottawa.ca pour obtenir d’autres renseignements.

7 octobre

Santé publique Ottawa (SPO) a publié des nouvelles données par quartier sur les personnes dont le diagnostic de COVID-19 a été confirmé à Ottawa. Ces données sont fondées sur le lieu de résidence des Ottaviens qui ont reçu un résultat positif au test de la COVID-19. Elles ne reflètent pas nécessairement l’endroit où la maladie a été contractée. L’exposition à la COVID-19 peut se produire partout où les gens se rassemblent, comme lors des rassemblements sociaux, dans les lieux de travail ou dans les services ouverts au public. La meilleure façon de limiter votre exposition à la COVID-19 est de pratiquer la distanciation physique, de limiter les contacts étroits uniquement avec votre famille immédiate et de vous laver les mains. 

Il est important de comprendre que le produit cartographique de SPO n’est pas une carte des « points chauds de COVID-19 » à Ottawa, mais plutôt une carte montrant les taux cumulatifs des cas de COVID-19 et leur distribution par quartier.  

Les quartiers sont des frontières administratives et ne reflètent pas les flux naturels de circulation des résidents d’Ottawa dans de la municipalité ni les communautés dans lesquelles ils vivent, travaillent, jouent et élèvent leur famille. Les zones où les taux sont plus ou moins élevés ne sont pas plus ou moins « à l’abri » de la transmission de la COVID-19. SPO continue de travailler avec le secteur des soins de santé et les partenaires communautaires pour s’assurer que nous répondons aux besoins des populations à risque.  

Ottawa COVID-19 Testing Taskforce – Daily Update – Oct 2

Centres d’évaluation ouverts le mercredi 7 octobre 2020

Emplacement Heures d’ouverture
Centre d’évaluation COVID-19 à l’aréna Brewer Aréna Brewer :
151, voie Brewer
De 8h30 à 19h30
Sur rendez-vous
Centre d’évaluation COVID-19 du CHEO à l’aréna Brewer Aréna Brewer :
151, voie Brewer
De 8h30 à 19h30
Sur rendez-vous
Centre d’évaluation COVID-19 au volant ch. Coventry
300, chemin Coventry
De 11h à 19h
Sur rendez-vous
Clinique de soins pour la COVID-19 – ch. Moodie 595, chemin MoodieDu lundi au vendredi De 8h à 15h30
Sur rendez-vous
Clinique de soins pour la COVID-19 – ch. Heron 1485, chemin HeronDu lundi au vendredi De 8h à 15h30
Sur rendez-vous

3 octobre

Comme vous le savez probablement tous, de nouveaux cas sont signalés quotidiennement dans les écoles, et un nombre croissant d’éclosions se produisent dans les écoles. Nous sommes en plein milieu d’une recrudescence importante et nous devons tous réduire nos contacts étroits afin d’aplatir cette courbe.

Étant donné la hausse alarmante des cas de COVID-19 dans notre communauté au cours des dernières semaines, Santé publique Ottawa demande à chacun de changer ses comportements et de faire de meilleurs choix sociaux. Nous devons tous limiter nos contacts étroits aux personnes avec lesquelles nous vivons et à une ou deux personnes qui nous appuient, faute de quoi il faudra fermer les entreprises et les écoles. En présence d’une hausse exponentielle des résultats positifs au test de dépistage, comme celle que nous observons actuellement, les perturbations dans la société et la pression que subissent nos hôpitaux et nos foyers de soins de longue durée sont trop grandes pour maintenir l’offre de services essentiels. Elles ont également une incidence sur notre capacité à gérer les cas et à rechercher les contacts de façon efficace et opportune. 

Étant donné que la situation est en constante évolution, SPO est heureuse de vous fournir les mises à jour suivantes concernant notre lutte contre la COVID-19.

Outil de dépistage de la COVID-19 en ligne pour les lieux de travail et les établissements d’enseignement postsecondaire

SPO a mis au point un nouvel outil de dépistage en ligne pour aider les employés et les étudiants des collèges et des universités à décider s’ils doivent fréquenter l’école ou se rendre au travail une journée donnée. Ils devraient le remplir chaque jour avant de quitter la maison. Aucun renseignement personnel n’est demandé lorsque vous utilisez l’outil, ce qui signifie que les participants ne peuvent pas être personnellement identifiés ou liés aux réponses qu’ils donnent. Bien qu’il ne soit pas obligatoire d’utiliser cet outil, SPO recommande fortement de le faire. En utilisant l’outil de dépistage, les employés et les étudiants s’autoévaluent pour détecter la présence de symptômes qui, s’ils sont identifiés, pourraient conduire la personne à s’isoler et à subir un test de dépistage au lieu de se rendre sur le lieu de travail ou en classe et de risquer de transmettre le virus.

L’outil est disponible sur la page Web pour les lieux de travail et sur la page Web Le lien. La page Web Le lien de SPO cible spécifiquement les jeunes et les jeunes adultes d’Ottawa. SPO utilise Le lien pour communiquer de l’information en matière de santé publique aux jeunes adultes sur des sujets comme la santé mentale et sexuelle, la toxicomanie et plus encore. SPO prévoit promouvoir l’outil de dépistage et la façon d’y accéder auprès des jeunes adultes en utilisant les médias sociaux. 

Pour infléchir la courbe, nous avons tous besoin de fournir notre part d’efforts en restant COVIDavisé. Le dans COVIDavisé signifie : Isolez-vous lorsque vous êtes malade (et faites-vous tester rapidement si vous présentez des symptômes de la COVID-19). L’outil de dépistage de SPO à l’intention des employés et des étudiants de niveau postsecondaire permet de détecter les symptômes de la COVID-19 afin que les participants puissent s’isoler et réduire le risque de transmission. SPO encourage les membres du Conseil à partager le nouvel outil de dépistage et les pages Web avec les entreprises locales, en les encourageant à les partager avec leur personnel et sur les médias sociaux pour susciter l’intérêt des étudiants du postsecondaire. SPO vous remercie d’aider à partager cet outil avec la communauté.

Document d’orientation à l’intention des installations destinées aux sports et aux activités de conditionnement physique récréatives durant la pandémie de COVID-19

SPO a élaboré de nouvelles consignes pour aider les installations récréatives et les organisateurs sportifs à reprendre les activités le plus sécuritairement possible dans le contexte de la COVID-19. Voici certaines de ces consignes :

  • Demander aux organismes sportifs de la région de remplir le formulaire Modèle et liste de vérification pour le plan de réouverture des fournisseurs de services pour la COVID-19 (plus de détails ci-dessous).
  • Dans la mesure du possible, les activités sportives doivent se dérouler en plein air.
  • Il faut réfléchir aux mesures à prendre pour bien intégrer ou accueillir les personnes qui courent plus de risque d’attraper la COVID-19, par exemple, les personnes âgées et les personnes qui ont un système immunitaire affaibli.
  • Il faut décourager les cris, les chants et les hurlements dans tous les événements sportifs et récréatifs et dans toutes les activités de remise en forme. Ces activités comportent un risque élevé de propagation des gouttelettes.
  • Avant d’arriver sur les lieux, toutes les personnes qui participent à des cours de remise en forme, à des sports ou à des activités récréatives – dont le personnel, les bénévoles et les participants – doivent être invitées à se soumettre à une autoévaluation pour la COVID-19.
  • Les personnes doivent porter un masque à l’intérieur, sauf lorsqu’elles :
    • reçoivent des services qui obligent à enlever le masque;
    • prennent une part active à des activités sportives ou de remise en forme, notamment des activités qui se déroulent dans l’eau, et lorsqu’elles travaillent comme sauveteur dans les piscines intérieures;
    • consomment des aliments ou des boissons, interviennent dans une urgence ou répondent à des besoins médicaux.
  • Maintenir une distance physique d’au moins 2 mètres, y compris dans le hall, les vestiaires, les couloirs et à l’extérieur du terrain de jeu (banc des joueurs, gradins, etc.).
  • Veiller à ce qu’il y ait un désinfectant pour les mains à toutes les entrées et sorties.
  • Respecter les limites de rassemblement.

SPO a créé un modèle et une liste de vérification fondés sur les consignes ci-dessus pour aider les fournisseurs de services (p. ex. organismes communautaires, installations récréatives, groupes sportifs, centres de conditionnement physique, entreprises, etc.) à préparer la réouverture de leur établissement ou la reprise de leurs activités sportives. Il n’est pas obligatoire de remplir le modèle et la liste de vérification et il n’est pas nécessaire de les soumettre à la Ville. Toutefois, SPO encourage les gens à le faire. En remplissant ce modèle, les installations et les organisateurs sportifs fournissent leur part d’efforts pour mettre en œuvre des mesures de santé publique, en gardant à l’esprit la santé et la sécurité des employés, de la clientèle et de la communauté. 

Élection partielle dans le quartier 19 – Cumberland

Le vote par anticipation pour l’élection partielle dans le quartier 19 – Cumberland avait lieu lundi et mardi derniers. SPO travaille en étroite collaboration avec le Bureau des élections de la Ville d’Ottawa pour fournir des conseils aux candidats, aux électeurs et au personnel électoral afin de s’assurer que des mesures sont en place pour réduire le risque de transmission de la COVID-19 pendant l’élection partielle.

En se fondant sur les directives fournies par SPO au Bureau des élections, voici certaines des mesures mises en œuvre dans les bureaux de vote :

  • L’obligation de porter un masque. Si un électeur n’a pas de masque, on lui en fournira un. On encourage les électeurs à porter un masque lorsqu’ils font la file à l’extérieur du bureau de vote. 
  • La limite du nombre de personnes autorisées à l’intérieur du bureau de vote. 
  • Du personnel de gestion des files sera présent aux bureaux de vote.
  • Des repères de distanciation physiques seront installés. Les électeurs et le personnel devront maintenir une distance d’au moins 2 mètres les uns par rapport aux autres.
  • Des parois en acrylique seront installées, et le personnel portera l’équipement de protection individuelle approprié.
  • Des distributeurs de désinfectant pour les mains seront installés. On demande aux électeurs de se désinfecter les mains lorsqu’ils entrent dans le bureau de vote et en ressortent.
  • Des articles de papeterie à usage unique seront fournis (crayons de vote, stylos, enveloppes de vote secret, etc.).
  • Des procédures de nettoyage améliorées seront mises en œuvre.

SPO demande à tous les électeurs de bien vouloir effectuer une autoévaluation pour détecter les symptômes de la COVID19 avant d’entrer dans le bureau de vote. Les résidents et le personnel électoral peuvent le faire à la maison, avant d’aller voter, en accédant à l’outil d’autoévaluation en ligne du gouvernement provincial à covid-19.ontario.ca/fr.

Si un électeur présente des symptômes avant de quitter la maison le jour du vote, SPO a demandé au Bureau des élections de lui enjoindre de nommer un mandataire pour voter en son nom. L’information sur la façon de nommer un mandataire figure sur le site Web des élections de la Ville d’Ottawa à Ottawa.ca/fr/elections. Une affiche d’autoévaluation de SPO sera fixée à l’entrée du bureau de vote, où un membre du personnel électoral (portant un masque et respectant la distanciation physique de 2 mètres) demandera à chaque électeur s’il a i) lu l’affiche et ii) répondu « oui » à l’une des questions, avant d’entrer dans le bureau de vote.

Le personnel électoral a signalé à SPO que la période de vote par anticipation s’était déroulée de façon positive la semaine dernière, et SPO a hâte de continuer à soutenir le Bureau des élections lundi prochain, jour du scrutin. 

Peintures murales SOCIALavisé

Le 4 septembre 2020, SPO a lancé un appel aux artistes locaux d’Ottawa pour participer à la campagne « Soyez COVIDagréable ». Le but de cette campagne est d’intensifier la promotion des campagnes bilingues SOCIALavisé et COVIDavisé de Santé publique Ottawa et de créer des peintures murales pour les ZAC locales en tant qu’outils pour accroître la visibilité des messages de SPO, rappelant au public de porter un masque et de pratiquer la distanciation physique. Alors que les clients continuent de soutenir les entreprises locales, ils remarqueront ces peintures murales dans leur quartier, et cela les encouragera à socialiser de façon sécuritaire.

Des artistes locaux ayant une expérience de la peinture murale publique à grande échelle ont été invités à créer et à soumettre un croquis détaillé qui reflète les valeurs des campagnes Social-avisé.ca et COVIDavisé. Nous avons demandé des croquis qui démontrent de la créativité, une vision et du leadership et qui sont adaptés aux familles. Les artistes ont été choisis par le comité de sélection qui était composé de nos partenaires des ZAC et d’experts internes. 

Les ZAC ont trouvé deux emplacements dans le marché By et sur la rue Sparks qui ont accepté de présenter les peintures, et un troisième emplacement est recherché. SPO travaillera avec les ZAC pour planifier un événement de « dévoilement/lancement » des peintures murales. Détails à suivre.

Action de grâces

L’Action de grâces ayant lieu en fin de semaine prochaine, il est important de reconnaître que les Fêtes et jours fériés vont être différents pendant la pandémie de COVID-19. 

Les résidents qui prévoient célébrer l’Action de grâces devraient demeurer dans leur région, s’efforcer de garder les rassemblements aussi petits que possible et communiquer avec la famille élargie et les amis virtuellement, au lieu de se voir en personne.

Divers facteurs peuvent augmenter le risque de maladie grave lié à la COVID-19. Bien que les directives provinciales actuelles permettent jusqu’à 10 personnes à l’intérieur et 25 à l’extérieur, étant donné l’étendue de la transmission de la COVID-19 à Ottawa, SPO recommande de limiter les rassemblements aux personnes avec qui nous vivons et à une ou deux personnes qui nous soutiennent. 

Halloween

SPO conseille aux représentants municipaux de ne pas organiser ou encourager les fêtes ou les rassemblements d’Halloween cette année. Nous comprenons que c’est une déception pour beaucoup de gens, et nous remercions les membres de la communauté de leur compréhension. SPO encourage différents événements communautaires comme la décoration de maisons ou des concours de costumes pour l’Halloween en ligne.

SPO attend des directives du gouvernement provincial avant d’offrir d’autres conseils sur la tournée des maisons pour l’Halloween.

Dépistage mobile

Comme les membres du Conseil le savent, SPO ne gère ni ne met en œuvre le dépistage, mais offre des conseils et des recommandations à Santé Ontario et aux partenaires locaux de soins de santé qui, eux, le font. 

SPO a recommandé à ses partenaires de dépistage locaux d’établir une approche de communication coordonnée afin de fournir des renseignements à jour, comme l’emplacement des installations de dépistage, les heures d’ouverture et les coordonnées pour les résidents qui ont des questions ou des préoccupations.

SPO demande à ses partenaires de continuer à communiquer cette information à SPO et au public en temps opportun une fois les décisions prises. 

Mois de la santé au travail

Chaque année, SPO célèbre le Mois de la santé au travail au Canada au cours du mois d’octobre. Cette année ne fait pas exception à la règle, et comme la pandémie de COVID-19 est à l’origine de changements dans les situations de travail, il est particulièrement pertinent de souligner l’importance d’un cadre de travail sain. SPO a élaboré des ressources utiles dont elle fera la promotion et qu’elle partagera avec les employeurs locaux. Voici quelques exemples de ces ressources :

  • Le calendrier du Mois de la santé au travail présente de formidables ressources gratuites et vous donne quelques conseils pour conserver une bonne santé mentale. 
  • Le webinaire Protecting the Mental Health of Employees During COVID-19 présenté par Janet Carr des Services de prévention et de sécurité au travail. 
  • Une page Web de SPO consacrée à la santé mentale et à la COVID-19 et aux ressources en matière de santé mentale pour les lieux de travail. 

Nous accordons la priorité à un milieu de travail sain pour nos résidents et nous sommes heureux de continuer à soutenir nos excellentes entreprises et entrepreneurs locaux. 

Mise à jour épidémiologique supplémentaire sur la COVID-19

Le rapport supplémentaire épidémiologique sur la COVID-19 de SPO est actuellement publié chaque mercredi. Les données sont extraites de la Base de données d’Ottawa sur la COVID-19 (BDOC) à partir de 14 h la veille de la publication du rapport.

Nous souhaitons le partager avec vous, car il fournit de l’information sur la COVID-19 qui n’est pas présentée dans le Tableau de bord quotidien sur la COVID-19. Les données contenues dans ce rapport représentent un instantané au moment de leur extraction, reflétant l’information la plus exacte dont dispose SPO. Par conséquent, les chiffres pourraient différer de ceux d’autres sources. 

Le rapport supplémentaire épidémiologique sur la COVID-19 donne un aperçu de l’état de la COVID-19 à Ottawa comparativement à la semaine précédente et contient une section « Points saillants » décrivant le nombre de cas confirmés à Ottawa à ce jour, le nombre de cas dénombrés au cours de la semaine précédente, les groupes démographiques où la majorité des cas sont signalés, les taux d’hospitalisation, et plus encore. Le reste du rapport détaille les cas à Ottawa et les compare à la semaine précédente, indiquant s’ils ont augmenté ou diminué, et donne de l’information sur la gravité des cas et les éclosions, à l’aide de tableaux de données. 

Les rapports sont, bien sûr, accessibles au public et peuvent donc être partagés avec les électeurs afin de les informer de l’état du virus dans notre communauté sur une base hebdomadaire et continue.

2 Octobre

Santé publique Ottawa appelle tous les entrepreneurs à être COVIDavisés et à promouvoir le port obligatoire du masque à l’extérieur!

Nous vous invitons à appuyer la campagne COVIDavisé ensemble et la campagne sur le port du masque dans les lieux publics extérieurs, et à les partager dans vos réseaux et auprès des entreprises de votre région.  

Promouvoir les entreprises locales qui participent à la campagne COVIDavisé ensemble 

La campagne COVIDavisé ensemble vise à aider les entrepreneurs à mettre en œuvre des mesures de santé et de sécurité et à promouvoir leurs efforts pour prévenir la transmission de la COVID-19 afin renforcer la confiance des consommateurs dans nos entreprises locales. 

La campagne COVIDavisé ensemble a été conçue par le Santé publique Ottawa en collaboration avec les Services du développement économique de la Ville d’Ottawa.  

Les entreprises participantes sont priées de s’engager à mettre en place les mesures COVIDavisées suivantes :

  • installer des affiches afin de rappeler à tout le monde la pratique de la distanciation physique et de la politique de port du masque obligatoire; 
  • respecter le règlement sur le port du masque obligatoire; 
  • veiller à ce que les employés portent un masque lorsqu’ils ne peuvent maintenir une distance de deux mètres (y compris dans les salles de pause et les espaces non publics); 
  • encourager les clients à porter un masque dans les lieux extérieurs s’ils ne peuvent pas maintenir une distance de deux mètres avec les autres;    
  • examiner tous les employés avant chaque quart de travail pour vérifier s’ils présentent des symptômes liés à la COVID-19 et s’assurer qu’ils restent à la maison s’ils ont des symptômes ou s’ils ne se sentent pas bien; 
  • modifier la façon de procéder ou utiliser des repères visibles pour assurer une distanciation physique de deux mètres; 
  • rappeler aux employés et aux clients de maintenir dans la mesure du possible une distance physique de deux mètres (six pieds) en tout temps;
  • mettre du désinfectant pour les mains ou des postes de lavage des mains à la disposition des clients et des employés;  
  • former et informer les employés sur l’importance de toutes ces mesures. 

Les propriétaires d’entreprise qui ont instauré les mesures ci-dessus sont invités à utiliser les ressources de la campagne COVIDavisé ensemble pour annoncer que leur entreprise est COVIDavisée. 

Les produits de la campagne COVIDavisé ensemble sont mis à la disposition des entreprises et des associations :  

  • auto-collant pour fenêtre
  • affiche 
  • graphiques numériques pour sites Web ou médias sociaux
  • exemples de messages pour les médias sociaux 

La campagne COVIDavisé ensemble ne constitue pas un agrément de la part de Santé publique Ottawa. Les entreprises qui apposent l’affiche COVIDavisé ensemble démontrent qu’elles participent à notre réponse communautaire collective visant à prévenir la propagation de la COVID-19.

Portez votre masque à l’extérieur

Santé publique Ottawa encourage les résidents à porter leur masque dans les lieux publics extérieurs lorsque la distanciation physique est difficile. Le port du masque signifie être COVIDavisé et cela s’inscrit dans les mesures de santé publique mises en place pour favoriser la reprise des activités économiques et sociales même si la COVID-19 est toujours présente. 

Les ressources suivantes sur le port du masque dans les lieux extérieurs sont maintenant disponibles : 

  • affiche
  • enseigne-chevalet 
  • pochoirs d’art de rue
  • graphiques numériques pour site Web et médias sociaux 
  • exemples de messages pour les médias sociaux

30 septembre

Le service sécuritaire de texto+clavardage en ligne s’étend

Le service sûr de texto et de clavardage en ligne d’Ottawa pour les personnes vivant dans des situations de violence et d’abus domestique pendant la pandémie COVID-19 est heureux d’annoncer que ses services seront étendus à un plus grand nombre de personnes dans le besoin et que ses activités seront prolongées jusqu’en mars 2021.
 
Depuis avril, Pas bien chez soi à Ottawa a tenu près de 700 séances de texto et de clavardage en ligne sécurisées. Centraide de l’Est de l’Ontario, Prévention du crime Ottawa et Hébergement femmes Canada contribuent au financement supplémentaire du service pour qu’il puisse se poursuivre tout au long des mois d’hiver. Le service sera maintenant également offert au comté de Lanark, ainsi qu’aux membres de la communauté LGBTQ2S+, confrontés à la violence domestique.

À propos de Pas bien chez soi à Ottawa :

  • Service de texto et de clavardage en ligne disponible 7 jours sur 7, de 8h30 à minuit.
  • Technologie sécuritaire chiffrée assure que les conversations soient confidentielles et sécurisées.
  • Personnel chevronné qui offre des conseils, des renseignements et du soutien en anglais et français.

Veuillez partager cet outil et nos messages sur les médias sociaux avec vos collègues, vos amis, les membres de votre famille et vos voisins afin de rejoindre ceux qui en ont le plus besoin.

Pas bien chez soi à Ottawa – Textez (613) 704-5535
Clavardez en ligne pasbienottawa.ca

Le retour à l’école

Nous savons que certaines familles dont l’enfant a présenté des symptômes non liés à la COVID‑19, a contracté une autre maladie ou a guéri de la COVID‑19 sont mécontentes de leur expérience de retour à l’école. De nombreuses écoles et garderies refusent l’enfant s’il n’a pas de certificat médical ou de preuve d’un résultat négatif au test de dépistage de la COVID-19, alors que l’exigence de ces documents n’est pas recommandée par Santé publique Ottawa (SPO).

Nous savons que la rentrée scolaire a été plus difficile qu’à l’habitude cette année. De nombreux résidents vivent beaucoup de stress et de frustration en raison des politiques adoptées dans le but de prévenir la transmission de la COVID-19 dans les écoles.

Nous traversons une période très éprouvante. À SPO, nous continuons d’apprendre de nos expériences et nous travaillons à peaufiner nos processus, dans la mesure du possible, afin de faciliter les choses pour tous.

SPO a eu connaissance de nombreux cas d’enfants s’étant vu refuser l’entrée à l’école ou à la garderie sans certificat médical parce qu’ils avaient contracté une maladie dont les symptômes sont semblables à ceux de la COVID-19.

Pour répondre à ce problème, SPO a créé un modèle normalisé de lettre d’Attestation pour le retour à l’école de l’élève à la suite d’une maladie, pour les familles dont l’enfant retourne à l’école après avoir présenté des symptômes de maladie. Les parents et tuteurs peuvent télécharger la lettre sur la page Web de SPO – Soutenir les écoles pendant la COVID-19. Si l’une des quatre situations énoncées dans la lettre s’applique, la lettre peut être utilisée pour permettre le retour de l’enfant à l’école.

Veuillez noter que SPO n’exige pas de test de dépistage négatif ni de certificat médical pour le retour à l’école, à la garderie ou au travail des personnes ayant reçu un diagnostic positif de la COVID-19, si elles se sont auto-isolées pendant la période requise et que leurs symptômes ont disparu.

Nous sommes très reconnaissants envers nos partenaires scolaires pour leur appui et leur coopération continuels.

Veuillez continuer de partager avec les résidents notre page Web Soutenir les écoles pendant la COVID-19, car nous y ajoutons constamment de nouvelles ressources pour les familles.

Pour toute question ou préoccupation, n’hésitez surtout pas à communiquer avec l’équipe de SPO.

29 septembre

Je suis heureux de partager que, en réponse aux demandes pour des données plus précises sur la distribution géographique des diagnostics de COVID-19 dans notre communauté, Santé publique Ottawa s’est associée à l’Étude de quartiers d’Ottawa pour publier les taux et les comptages de COVID-19 au niveau des quartiers sur une base mensuelle.

Ce nouveau niveau de données sera accessible sur le site Web de Étude de quartiers d’Ottawa et un lien sera affiché dans la section de cartographie du site Web de SPO. La publication initiale, le lundi 28 septembre 2020, comprendra des données jusqu’au 31 août 2020. Par la suite, les données seront mises à jour mensuellement avec la prochaine publication, prévue pour la première semaine d’octobre, qui comprendra les données jusqu’au 30 septembre 2020. 

Il est important de comprendre que l’objectif n’est pas d’identifier les “points chauds de COVID-19” à Ottawa, mais plutôt de montrer les taux cumulés de diagnostics de COVID-19 et leur distribution par quartier. 

SPO rappelle à tous les résidents que la COVID-19 demeure un risque actuel dans chaque collectivité d’Ottawa. 

Les données sur les quartiers sont basées sur le lieu de résidence des Ottaviens dont l’infection à la COVID-19 a été confirmée et ne reflètent pas nécessairement le lieu où la maladie a été contractée. L’exposition à la COVID-19 peut se produire partout où les gens se rassemblent en contact étroit, tels que les résidences ou les chalets, les parcs et les installations sportives, les lieux de travail, les services essentiels ou d’autres établissements ouverts au public. La meilleure façon de limiter l’exposition à la COVID-19 est de pratiquer la distanciation physique, de limiter les contacts étroits, de porter des masques à l’intérieur et de garder les mains propres.

Les zones urbaines ont tendance à avoir une densité de population plus élevée, ce qui peut présenter des conditions plus favorables à la transmission. De plus, les déterminants sociaux de la santé, comme le revenu et l’origine ethnique, peuvent contribuer à des différences dans la prévalence de la maladie et les comportements en matière de santé. Les Ontariens qui ont obtenu un résultat positif au test de dépistage pour la COVID-19 étaient plus susceptibles de vivre dans des quartiers à faible revenu ou des quartiers où le pourcentage de groupes racialisés et d’immigrants récents était plus élevé.

L’application Alerte COVID téléchargeable

Au début de l’été, le gouvernement fédéral et le gouvernement provincial ont lancé l’application Alerte COVID pour pouvoir alerter les Ontariens en cas d’exposition potentielle à la COVID-19.

En raison de l’évolution de la situation depuis l’été, nous continuons d’inviter tous les résidents à télécharger cette application.

L’application Alerte COVID vous permet de savoir si vous avez été en contact étroit avec quelqu’un qui a été dépisté de la COVID-19. Elle donne aussi accès aux conseils et aux ressources les plus récents de la santé publique, pour tous ceux qui reçoivent un message indiquant qu’ils ont pu être exposés au virus. Il s’agit entre autres des mesures recommandées, par exemple se soumettre au dépistage, s’isoler et surveiller les symptômes. 

Plus ceux et celles qui se servent de cette application seront nombreux, plus elle sera efficace et permettra d’enrayer la propagation du virus. Pour en savoir plus sur cette application, consultez le site canada.ca.

COVID-19 et stigmatisation

La pandémie de COVID-19 a donné lieu à une hausse de la stigmatisation et des préjugés à l’endroit des personnes qui ont contracté le virus. Cette stigmatisation peut provoquer des comportements discriminatoires en raison d’un lien perçu avec la maladie. Santé publique Ottawa a rédigé un énoncé de position sur la stigmatisation et la COVID-19 pour contrer la stigmatisation et les préjugés à l’endroit des personnes qui ont contracté le virus de la COVID-19  qui sont perçues comme étant originaires de l’endroit d’où provient le virus. 

Parmi les solutions proposées, mentionnons l’adoption d’un langage axé sur la personne.  Plutôt que de parler d’un cas de COVID-19, nous disons « une personne ayant obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 ». Nous pouvons aussi parler de façon positive et reconnaître que les raisons pour lesquelles une personne obtient un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 sont souvent hors de son contrôle, la nécessité de travailler et l’incapacité de s’auto-isoler pouvant augmenter le risque d’exposition. Nous devons orienter les gens vers les mesures de soutien existantes et nous pouvons rectifier les mythes, les rumeurs et les stéréotypes. Vous trouverez d’autres idées dans notre énoncé qui est accessible sur notre site Web. Unissons-nous pour lutter contre la stigmatisation dans notre collectivité.

SPO continue de travailler avec le secteur des soins de santé et les partenaires communautaires pour s’assurer de répondre aux besoins des populations à risque élevés. Nous vous invitons à nous faire part de vos commentaires sur la meilleure façon de répondre aux besoins de vos électeurs.

23 septembre

Mise à jour de Santé publique Ottawa

Ordre en vertu de l’article 22 

Compte tenu de l’augmentation de la transmission dans la communauté, et à la lumière de situations récentes où les directives de santé publique sont lentes à être respectées, j’ai émis une ordonnance de classe de l’article 22 de la Loi sur la protection et la promotion de la santé qui stipule que toute personne dont le test est positif, qui présente des signes et des symptômes de COVID-19, qui est un contact étroit d’une personne dont le test est positif, qui a obtenu un résultat positif pour la COVID-19 et qui attend un résultat de test ou qui a d’autres motifs raisonnables de croire qu’elle est atteinte de COVID-19 doit s’isoler sans délai. Ces personnes doivent rester isolées pendant 14 jours, à moins que la COVID-19 ne soit exclue, et elles doivent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter d’exposer d’autres personnes à la COVID-19. 

Le non-respect de cet ordre peut entraîner une amende pouvant aller jusqu’à 5 000,00 $ pour chaque jour ou partie de chaque jour où l’infraction se produit ou se poursuit. 

Dans de rares circonstances, SPO a émis des ordonnances en vertu de l’article 22 à des particuliers, mais le nombre de personnes dont le test est maintenant positif fait qu’il est important d’avoir l’outil en place pour agir rapidement en cas de besoin.  SPO rend plus explicite pour le public l’autorité dont nous disposons pour protéger la santé de la population. Toronto a mis cela en place depuis des mois et n’a pas encore dû passer à l’émission d’amendes.  Cette autorité s’accompagne de la responsabilité de l’appliquer de manière appropriée. Les infirmières de la Santé publique d’Ottawa détermineront quand il faudra recourir à une escalade. D’après notre expérience, lorsque les infirmières expliquent l’ordonnance, aucune autre escalade n’est nécessaire.  Contrairement à l’amende imposée par les agents des règlements d’urgence, la santé publique doit poursuivre quelqu’un en justice pour faire appliquer cet ordre et donc convaincre un juge de paix de son bien-fondé pour protéger la santé du public.  Le juge de paix rend une décision et fixe l’amende si quelqu’un est coupable. 

La grande majorité des gens sont raisonnables lorsqu’une infirmière leur explique pourquoi nous avons besoin de ces informations, ou qu’ils doivent faire certaines choses, et que nous préservons leur confidentialité lors du suivi des contacts. Cependant, un petit pourcentage de personnes présente plus de difficultés à accomplir notre mandat de santé publique. Les exemples typiques sont les personnes qui refusent de s’isoler ou qui refusent de divulguer leurs contacts proches. C’est dans ce type de situations que nous devons utiliser les pouvoirs de santé publique pour protéger la santé du public.  

Les gens ont demandé ce que cela signifie pour les familles.  L’outil de dépistage scolaire existant comporte des dispositions pour les parents d’enfants dont les symptômes sont habituels pour eux (par exemple, les allergies). En ce qui concerne les enfants qui ont le nez qui coule ou d’autres symptômes légers d’un “rhume”, l’agence provinciale de santé publique (Santé public Ontario) examine les preuves pour les symptômes dans l’outil de dépistage provincial. Étant donné que nous sommes en pleine résurgence, avec une augmentation des cas dans les écoles et maintenant des épidémies dans les écoles, nous devons garder les enfants présentant des symptômes en dehors de l’école pour accroître notre capacité à garder les écoles ouvertes. Nous reconnaissons que c’est un défi pour les parents dont les enfants développent des symptômes. Si l’enfant obtient un résultat négatif au test COVID-19, il peut retourner à l’école/la garderie après avoir été sans symptômes pendant 24 heures. Les autres membres de la famille, s’ils ne présentent pas de symptômes, peuvent aller au travail/à l’école dès que le test négatif est reçu. 

Les gens ont également demandé s’ils devaient s’isoler s’ils ne faisaient que passer un test parce qu’ils le voulaient, sans avoir été exposés de manière significative.  Cet ordre ne s’applique pas aux personnes qui ne présentent pas de symptômes ou de facteurs de risque.  Notez également que le test est recommandé pour les personnes présentant des symptômes et les personnes orientées par la santé publique. 

Nous avons tous un rôle à jouer pour inverser la tendance à la hausse dans les cas que nous avons observés ces dernières semaines et nous devons le faire maintenant. Comme vous l’avez vu dans la description par SPO de certains scénarios récents, ce virus se propage facilement au sein des familles et entre les familles et les milieux. Si nous n’arrêtons pas les chaînes de transmission, un cas devient plusieurs et des centaines de personnes exposées doivent s’isoler pendant deux semaines. Il est essentiel de veiller à ce que les personnes restent chez elles lorsqu’elles sont malades. 

Les détails de cet ordre sont disponibles sur notre site Web

Dépistage 

La semaine dernière, il a été démontré que la capacité de dépistage actuelle à Ottawa ne répond pas à la demande.   

Comme vous le savez, SPO ne gère ni ne met en œuvre le dépistage, mais fournit des conseils et des recommandations à Santé Ontario et à nos partenaires locaux du secteur de santé, qui le font. Nous continuons de communiquer à nos partenaires que la priorité en matière de capacité de dépistage supplémentaire devrait aller aux écoles, à soutenir les sites de dépistage existants, à répondre aux groupes de quartiers identifiés par les données épidémiologiques et à élargir l’accès à travers la géographie.  

Nous recommandons également que les partenaires locaux de dépistage établissent une approche de communication coordonnée, y compris un site Web centralisé pour appuyer leurs opérations afin de fournir des informations actualisées telles que l’emplacement des installations de dépistage, les heures d’ouverture et des coordonnées pour les résidents qui ont des questions ou des préoccupations. Nous recommandons également le prolongement des heures d’ouverture à 12 h par jour, sept jours sur sept.  

Nous sommes heureux d’apprendre qu’une attention particulière est accordée à la mise en œuvre de la plupart de nos recommandations, y compris un site Web de dépistage imminent et une capacité accrue. Nous sommes également heureux d’apprendre qu’une approche plus coordonnée sera bientôt mise en place en ce qui concerne le dépistage.   

Les membres du Conseil seront intéressés d’apprendre que la CICC envisage de faire passer les centres de dépistage gérés par les hôpitaux à un modèle basé sur les rendez-vous, semblable à celui en place au service au volant du chemin Coventry, ce qui permettrait d’atténuer les problèmes liés aux longues files d’attente et à l’incertitude des temps d’attente pour les résidents qui souhaitent se faire dépister.   

Mise à jour quotidienne du tableau de bord COVID-19  

En réponse aux commentaires des utilisateurs et afin de fournir une présentation plus complète des données sur la COVID-19 à Ottawa, SPO est heureuse de présenter une nouvelle version de son Tableau de bord quotidien de la COVID-19. Le nouveau tableau de bord affichera davantage de données, sera plus convivial et comprendra la possibilité de filtrer les données, rendant ainsi l’information plus accessible au public. Les cartes des quartiers sont également en cours de révision et nous sommes en bonne voie pour rendre publiques les données au niveau des voisinages d’ici une semaine. 

L’équipe d’épidémiologie de SPO, en collaboration avec Données ouvertes de la ville d’Ottawa (Direction générale des services novateurs pour la clientèle) et l’équipe des services de technologie de l’information, a travaillé à l’amélioration du tableau de bord sur la COVID-19 tout au long de la réponse à celle-ci.  

Veuillez noter que ces changements n’ont pas d’incidence sur les rapports quotidiens de SPO à la province.  

Écoles  

Les résidents d’Ottawa doivent continuer à faire leur part pour maintenir la transmission dans la communauté à un faible niveau afin d’empêcher la COVID-19 d’entrer dans les écoles.  

Je comprends la frustration et l’anxiété des parents et du personnel scolaire lorsqu’il s’agit de nos écoles et de la question de savoir s’il faut les garder ouvertes. Nous avons un objectif collectif de les garder ouvertes. Fermer les écoles aurait un impact négatif important sur la communauté. 

Je tiens à assurer le Conseil que l’équipe scolaire de SPO et l’équipe de prévention et de contrôle des infections font un compte rendu avec les conseils scolaires afin d’améliorer continuellement la réponse. Nous continuons à collaborer avec les conseils scolaires et les organismes locaux pour mettre en œuvre les normes et les directives provinciales. Avec nos partenaires des conseils scolaires, SPO répond aux questions et aux préoccupations des familles, du personnel scolaire et des élèves concernant la COVID-19, en s’assurant de fournir les informations les plus récentes possibles. À ce jour, nous avons reçu des commentaires très positifs sur les infirmières scolaires des quatre conseils scolaires, car ces infirmières répondent à une myriade de questions des directions d’école, des enseignants, du personnel et des parents. 

À ce jour, 47 personnes ont été testées positives à la COVID-19 dans 34 écoles d’Ottawa alors qu’elles fréquentaient l’établissement scolaire. Et nous signalons deux éclosions dans nos écoles. 

Au cours des quatre dernières semaines, l’Équipe de soutien scolaire COVID-19 (ESSC) de SPO a embauché et intégré 45 infirmières de santé publique (ISP), et continuera à soutenir les conseils scolaires dans leur mise en œuvre des directives et orientations provinciales afin de s’assurer que le retour à l’école est aussi sûr que possible pour les enfants et les jeunes d’Ottawa. 

Des ISP ont été affectées à plus de 290 écoles d’Ottawa, chaque infirmière ayant un portefeuille allant de 4 à 12 écoles, en fonction d’un certain nombre de facteurs, notamment la charge de COVID-19 dans les différentes communautés. 

Dès qu’une personne en milieu scolaire obtient un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19, les rôles spécifiques de l’infirmière de santé publique sont les suivants : 

  • Identifier les contacts étroits, y compris le personnel et les étudiants; 
  • Envoyer des communications générales à chaque communauté scolaire lorsqu’une personne obtient un résultat positif, et notification de tous contacts étroits dans les 24 heures; 
  • Informer les contacts étroits une fois leur période d’isolement terminée; 
  • Indiquer aux écoles les élèves ne devant pas fréquenter l’école parce qu’ils sont des contacts étroits ou qu’ils ont obtenu un diagnostic de COVID-19. 

Foyers de soins de longue durée 

On a beaucoup appris sur le risque que représente la COVID-19 pour les résidents des foyers de soins de longue durée, et la majorité des foyers d’Ottawa ayant connu récemment des éclosions montrent une meilleure capacité à contenir la transmission de la COVD-19.  

Malheureusement, il y a deux cas où des aides supplémentaires sont nécessaires. En vertu de la Loi sur la protection et la promotion de la santé de l’Ontario, Santé publique Ottawa (SPO) a demandé à l’Hôpital d’Ottawa (HO) d’assumer la gestion du foyer de soins de longue durée West End Villa à compter du 18 septembre 2020 et du Manoir Extendicare Laurier à compter du 20 septembre 2020, avec le soutien du gouvernement de l’Ontario, puisque le processus d’émission d’ordonnances de gestion volontaires par le ministère des Soins de longue durée prendra plus de temps.  

Les mesures décrites dans ce décret sont nécessaires pour atténuer les risques sanitaires liés à l’actuelle éclosion de COVID-19 dans ces établissements. Cela a été réalisé en collaboration avec le ministère des Soins de longue durée, le ministère de la Santé, Santé Ontario et l’Hôpital d’Ottawa.  

Dîner dans les restaurants  

Santé publique Ottawa travaille avec l’Équipe de développement économique de la ville pour planifier et mettre en œuvre de nouvelles ressources pour les entreprises, y compris les restaurants, qui sera bientôt lancée sous la forme d’une campagne appelée COVIDavisé ensemble.   

COVIDavisé ensemble s’appuie sur la campagne de sensibilisation du public COVIDavisé de SPO, qui encourage tous les résidents à faire preuve de sagesse dans leurs actions, mais a été adaptée pour les entreprises.     

Les objectifs de cette campagne sont les suivants :   

1.    Sensibiliser les entreprises aux ressources de SPO;  

2.    Présenter les mesures de santé et de sécurité mises en œuvre par les entreprises locales; et, par ce biais, contribuer à 

3.    Renforcer la confiance des consommateurs dans nos entreprises locales.    

Les ressources de la campagne comprendront une page Web sur le lieu de travail mise à jour de SPO, des médias sociaux de SPO, des vidéos présentant la manière dont les entreprises locales (y compris les restaurants) font preuve de sagesse face à la COVID19, ainsi qu’une variété de ressources pour les entreprises telles que des autocollants pour vitrines, des affiches, des exemples de médias sociaux et des graphiques que les entreprises et les associations peuvent utiliser sur leurs propres sites Web et comptes de médias sociaux.   

Cette collaboration avec nos collègues de la Direction générale de la planification, de l’infrastructure et du développement économique a rendu nos ressources plus pertinentes pour le monde des affaires et a contribué à amplifier nos messages de santé publique. 

Nous continuons à publier les nouvelles foires aux questions (FAQ) sur notre page Web pour aider à répondre aux questions concernant la ventilation intérieure et la transmission de la COVID-19. Nous continuerons à mettre à jour notre site Web et à partager les nouvelles informations avec le monde des affaires en utilisant nos canaux de communication habituels.  

Réunion du Conseil de la santé – 21 septembre  

J’aimerais remercier les membres du Conseil de la santé (CS) pour une réunion productive lundi soir.   

Nous avons discuté de l’annonce provinciale concernant les nouvelles équipes de Santé Ontario, d’une déclaration de principe de SPO sur la stigmatisation et la COVID-19, de la campagne de vaccination contre la grippe de cet automne et de la réponse actuelle de SPO à la pandémie. 

Cameron Love, le directeur général de l’hôpital d’Ottawa, s’est adressé au conseil d’administration au nom du comité d’intervention COVID-19 de Champlain (CICC). Le Dr Love a fait le point sur la réponse du secteur régional de la santé à la pandémie à ce jour, ainsi que sur son état de préparation et ses préparatifs pour l’hiver. Il a également engagé une discussion positive et fructueuse avec les membres du conseil sur la stratégie de dépistage et les efforts visant à accroître l’efficacité et les capacités dans notre région. La réunion peut être visionnée dans son intégralité sur la chaîne YouTube de SPO.  

Enfin, je tiens à remercier tous les membres du Conseil pour leur contribution à la diffusion des messages de SPO. Tout au long de la réponse, nous avons constaté que l’engagement des conseillers et de leurs personnes-ressources au sein de la communauté était essentiel pour aider les résidents à rester informés. Veuillez continuer à partager les informations de SPO avec les familles, les amis et les intervenants communautaires. 

21 septembre

Soutenir les écoles pendant la COVID-19 

Aperçu

Nous sommes conscients que la pandémie de COVID-19 nous fait vivre des moments pénibles et que la décision d’envoyer votre enfant à l’école n’est pas facile à prendre. Chaque famille doit évaluer sa propre situation, surtout si un enfant ou un membre de la famille ou du ménage présentent un risque plus élevé de conséquences graves attribuables à la COVID-19. Il serait également judicieux de tenir compte de l’état de santé de votre enfant, de ses besoins en matière d’apprentissage et de la capacité de votre famille de trouver des services de garde et des ressources pour vous aider à assurer son éducation à domicile. Chaque famille doit choisir l’option qui lui convient le mieux.

Il est important de limiter la transmission de la COVID-19 dans la collectivité pour aider à empêcher le virus de s’introduire dans les écoles. Nous cherchons avant tout à ce que la réouverture des écoles se déroule de la façon la plus sécuritaire possible. Parents, Santé publique d’Ottawa et conseils scolaires : tous ont leur rôle à jouer pour rendre la rentrée scolaire aussi sécuritaire que possible.  

Rôle de Santé publique Ottawa 

Conformément aux normes et aux directives provinciales, SPO assume le rôle suivant :

  • Soutenir les conseils scolaires dans leurs plans de réouverture et fournir des renseignements sur la santé publique.
  • Fournir aux écoles des conseils sur la prévention et le contrôle des infections tant en classe que dans les moyens de transport.
  • Gérer les cas et les éclosions de COVID-19, notamment en fournissant des directives aux écoles concernant la confirmation et le contrôle des éclosions.
  • Soutenir le dépistage et la surveillance de la population scolaire.
  • Fournir un soutien continu par l’intermédiaire d’une infirmière scolaire spécialisée en santé publique qui sera affectée à un groupe d’écoles et pourra aider à répondre aux demandes de renseignements portant précisément sur les écoles.
  • Fournir des ressources sur la COVID-19 adaptées à l’âge.
  • Fournir du soutien au bien-être mental, notamment en élaborant des ressources et des outils scolaires sur des sujets comme la résilience, les habiletés d’adaptation positives et la réduction du stress et de l’anxiété.
  • Faciliter l’acheminement vers les ressources et le soutien communautaire à la disposition du personnel des écoles, des élèves et de leur famille.

Rôle des conseils scolaires

  • Élaborer et mettre en œuvre des plans de réouverture conformément aux lignes directrices et aux recommandations du ministère de la Santé, du ministère de l’Éducation et de Santé publique Ottawa (SPO).
  • Communiquer avec la communauté scolaire au sujet des mesures de prévention de la COVID-19 et de la façon dont les cas et les éclosions seront traités, en collaboration avec SPO.
  • Soutenir SPO et d’autres intervenants, le cas échéant, dans les enquêtes sur les cas, les contacts et les éclosions.
  • Tenir des registres exacts des présences du personnel et des élèves, ainsi que des coordonnées à jour pour le personnel et les élèves, accessibles rapidement pour les enquêtes et les communications.
  • Faciliter la formation du personnel scolaire en ce qui concerne les mesures de prévention et de contrôle des éclosions et l’utilisation des équipements de protection individuelle.

Rôle des parents et des tuteurs

  • Tous les matins, évaluez votre enfant à l’aide de l’outil de dépistage. Cet outil vous aidera à décider s’il devrait aller à l’école ou au service de garde pour la journée.
  • Selon les recommandations de l’outil de dépistage, d’un fournisseur de soins de santé ou de Santé publique Ottawa (SPO), faites passer un test de dépistage de la COVID-19 à votre enfant.
  • Votre enfant doit rester à la maison en attendant de recevoir les résultats du test et s’il a été en contact rapproché avec un cas confirmé de COVID-19.
  • Contactez l’école le plus tôt possible si votre enfant :
    • doit s’absenter parce qu’il présente des symptômes de la COVID-19;
    • a reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 et est présentement en isolement;
    • est en isolement car il a été en contact rapproché avec un cas confirmé de COVID-19.
  • Fournissez à l’école les coordonnées à jour de chaque parents ou tuteurs ainsi que des personnes à contacter en cas d’urgence.
  • Informez l’école des troubles de santé de votre enfant, s’il en a (fournissez les documents appropriés si nécessaire).
  • Assurez-vous que votre enfant est à jour dans ses vaccins.
  • Dotez-vous d’un plan dans l’éventualité où votre enfant doive s’absenter de l’école pour une période prolongée ou doive rentrer à la maison au cours de la journée.
  • Prenez connaissance de toutes les communications de l’école et de SPO, et consultez régulièrement la page Web Soutenir les écoles pendant la COVID-19.
  • Appelez le Centre d’information de Santé publique Ottawa (CISPO) au 613-580-6744 si vous avez des questions à propos d’une lettre reçue de la part de SPO.
  • À noter : Les parents et tuteurs n’ont PAS à contacter SPO pour déclarer qu’un enfant est malade, présente des symptômes de la COVID-19 ou a reçu un résultat négatif au test de dépistage. SPO contactera les parents et tuteurs au besoin.

Liens utiles :

Pour réussir à vivre avec la présence du virus, il nous faut continuer d’être COVIDavisés et reconnaître que chacun a son rôle à jouer pour limiter sa propagation.

Plans de réouverture d’école

Veuillez consulter votre conseil scolaire pour connaître ses plans de réouverture d’école.  

Outil de dépistage de la COVID-19 pour l’école et service de garde d’enfants

Cet outil de dépistage vise à aider les parents et les tuteurs à décider si leurenfant peut aller à l’école/la garderie ou non. Cet outil doit être utilisé quotidiennement avant d’aller à l’école/la garderie pour chaque enfant individuellement. Aucun renseignement personnel n’est demandé en remplissant l’outil, ce qui signifie que vous ou votre enfant ne pouvez pas être identifiés personnellement ni liés à vos réponses. L’utilisation de cet outil est volontaire. Il est recommandé de communiquer avec un fournisseur de soins de santé si vous avez d’autres questions concernant la santé de votre enfant. Cet outil pourrait être modifié à mesure que de nouvelles directives du ministère de la Santé et des données probantes relatives aux risques de la COVID-19 sont disponibles.

Processus lorsqu’une personne a testé positive à la COVID-19

Santé publique Ottawa a pour objectif de prévenir la transmission de la COVID-19 et de protéger les enfants et le personnel des écoles. Si quelqu’un dans une école a obtenu un résultat positif de COVID-19, Santé publique Ottawa collaborera avec l’école pour réduire le risque de transmission de la COVID-19 en instaurant quelques ou toutes les mesures suivantes :  

  • communiquer régulièrement avec l’école;  
  • passer en revue et confirmer les mesures importantes visant à réduire le risque de propagation de la COVID-19, notamment :  
    • effectuer un dépistage pour l’exposition ou les symptômes de la COVID-19 chez les élèves et le personnel;  
    • rester à la maison si on est malade;  
    • mettre en cohorte (regrouper et séparer) les élèves et le personnel;  
    • nettoyer et désinfecter les surfaces;  
    • utiliser un équipement de protection individuel au besoin (p. ex., un masque); 
    • adopter une hygiène des mains adéquate;  
    • afficher les mesures de santé publique appropriées (p. ex., lavage des mains, hygiène respiratoire);   
    • maintenir la distanciation physique.   
  • se rendre à l’école et fournir des conseils supplémentaires au besoin;  
  • fournir des recommandations sur le dépistage, conformément aux lignes directrices provinciales 
  • déterminer si l’école peut poursuivre ses activités et si des mesures additionnelles sont nécessaires;  
  • identifier les personnes susceptibles d’avoir été en contact avec la ou les personnes ayant reçu un diagnostic positif à la COVID-19;  
  • communiquer avec les personnes infectées pour les conseiller;   
  • en cas d’interruption des activités de l’école dans le cadre de la gestion de la pandémie, déterminer la date à laquelle les activités pourront reprendre en toute sécurité;  
  • aider l’école à s’assurer du maintien à long terme des pratiques importantes.  

Informations pour parents et étudiants 

Voici quelques messages clés importants que les parents et les tuteurs doivent passer en revue avec leur enfant avant la rentrée scolaire : 

  • Reste à la maison lorsque tu es malade, même si les symptômes sont légers. Reste chez toi pour éviter de propager ta maladie à d’autres personnes.  
  • Veille à ce que tes effets personnels et ta nourriture ne soient pas partagés avec les élèves et le personnel.   
  • Pratique l’accueil « sans contact » avec tes amis et tes enseignants à l’école. Partageons un signe de la main et non nos germes.  
  • Couvre ta toux et tes éternuements avec un mouchoir ou avec le haut de ton bras, pas avec tes mains! Jette le mouchoir, et lave-toi les mains immédiatement. 
  • Si tu ne te sens pas bien, dis-le à quelqu’un. 
  • Évite de te toucher le visage. Nous pouvons facilement transmettre les germes de nos mains à notre masque ou à notre visage.  
  • Apporte ta propre bouteille d’eau de la maison pour rester hydraté tout au long de la journée.  
  • Lorsque tu ne portes pas de masque, la distanciation physique est particulièrement importante pour te maintenir en bonne santé, toi et tes amis. 
  • Demande de l’aide si tu en as besoin. Il est normal de ne PAS se sentir bien. Consulte certains de nos soutiens de bien-être mental.  
  • Assure-toi que tes immunisations sont à jour. 

18 septembre

Restrictions concernant les rassemblements privés et application accrue du port du masque en vigueur pour réduire le nombre de cas de COVID-19.

Les nouvelles resrictions régionales concernant les rassemblements privés à l’intérieur et à l’extérieur et une application plus rigoureuse du Règlement provisoire sur le port obligatoire du masque ont maintenant été mises en place pour répondre à la récente augmentation du nombre de cas positifs de COVID-19 à Ottawa.

Des restrictions régionales concernant les rassemblements intérieurs et extérieurs appliquées à Ottawa

Alors qu’Ottawa rejoint les régions de Toronto et de Peel à titre de points chauds de la COVID-19, la province de l’Ontario a restreint les rassemblements dans les résidences privées à 10 personnes à l’intérieur et 25 personnes à l’extérieur.

Ces restrictions sont fondées sur des données qui montrent que la majorité des cas sont le résultat de contacts étroits lors de rassemblements sociaux privés – comme les réceptions et les grands barbecues.

Ces restrictions s’appliquent également aux événements, fêtes, dîners, rassemblements ou réceptions de mariage organisés dans des résidences privées, des arrière-cours, des parcs et autres endroits récréatifs.

Le défaut de se conformer à ces restrictions peut entraîner une amende de 10 000 $.

Les nouvelles limites ne s’appliqueront pas aux événements ou rassemblements tenus dans des entreprises ou des installations où le personnel est présent, comme les bars, les restaurants, les cinémas, les centres de congrès ou les salles de banquet, les centres de conditionnement physique et de sports récréatifs ainsi que les événements de prestation des arts. Les règles existantes, notamment les mesures de santé et de sécurité en milieu de travail, pour ces entreprises et installations sont toujours en vigueur.

Toutefois, les Services des règlements municipaux de la Ville renforceront les contrôles afin d’assurer que les entreprises se conforment aux directives et aux réglementations provinciales et locales de santé – notamment par l’accès à des désinfectants pour les mains, la signalisation et les exigences de port du masque.

La Ville renforce les mesures d’application du Règlement provisoire sur le port obligatoire du masque

Avec le Règlement provisoire sur le port obligatoire du masque en vigueur depuis les deux derniers mois, les Services des règlements municipaux de la Ville renforceront le contrôle de son application, s’éloignant des avertissements pour émettre des accusations assorties d’amendes. Plus de 250 avertissements ont été donnés depuis que le règlement a été adopté le 15 juillet.

Les personnes qui ne sont pas exemptées de l’application du règlement et omettent de porter un masque peuvent recevoir une amende de 240 $, comprenant une suramende compensatoire pour les victimes. Les propriétaires d’entreprises ou les propriétaires fonciers qui ne respectent pas le règlement peuvent recevoir une amende de 490 $, comprenant une suramende compensatoire pour les victimes.

La décision de donner une contravention reposera sur le fait qu’un avertissement est jugé insuffisant ou que la personne ou l’entreprise n’en est pas à sa première infraction.

Outre les exigences liées au port du masque et les restrictions concernant les rassemblements privés, il est rappelé aux résidents de demeurer COVIDavisés pour se protéger et protéger ceux qui les entourent : 

  • Isolez-vous si vous vous sentez malade 
  • Restez à deux mètres des personnes à l’extérieur de votre foyer
  • Pratiquez une bonne hygiène des mains.

Pour en savoir plus sur les programmes et services de la Ville, consultez ottawa.ca ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

17 septembre

Veuillez noter que Santé publique Ottawa publie un supplément épidémiologique hebdomadaire sur la COVID-19 qui est accessible sur https://www.santepubliqueottawa.ca/fr/index.aspx. Ce supplément contient des renseignements qui ne figurent pas dans le Tableau de bord quotidien de la COVID-19. Les données sont extraites de la base de données d’Ottawa sur la COVID-19 (BDOC) à 14 heures le jour précédant la publication du rapport. 

Le dernier supplément a été publié hier soir et peut être consulté ici : Supplément du 16 septembre 2020 [PDF]. Voici quelques-unes des observations énoncées dans ce supplément :  

• Le nombre de cas signalés au cours de la dernière semaine (253 cas entre le 7 septembre et le 13 septembre) était 86 % plus élevé que celui de la semaine précédente (136 cas du 31 août au 6 septembre).  

• Chez les enfants d’âge scolaire, les taux de cas signalés les plus élevés ont été observés chez les jeunes de 13 à 19 ans (école secondaire).  

• Sept nouvelles éclosions ont été déclarées dans des milieux de soins de santé au cours de la dernière semaine, soit quatre de plus que la semaine précédente.  On dénombre 16 éclosions en cours dans des établissements de soins de santé. 

Veuillez noter que les données présentées dans ces suppléments sont un instantané au moment de l’extraction et qu’elles reflètent les renseignements les plus précis dont dispose Santé publique Ottawa au moment de la production des suppléments.

10 septembre

Santé publique Ottawa (SPO) travaille en étroite collaboration avec les conseils scolaires locaux pour mettre en œuvre les normes et les directives provinciales visant à soutenir la réouverture des écoles. Pour prévenir la transmission de la COVID-19 dans les écoles, il est essentiel de la limiter dans la communauté même. L’objectif premier est de s’assurer que la rentrée des classes se déroule de la façon la plus sécuritaire possible, en trouvant un équilibre entre le risque de transmission de la COVID-19 et l’atténuation d’autres méfaits pour le bien-être des élèves, des familles et du personnel. 

Santé publique Ottawa (SPO) a élaboré un outil de dépistage en ligne dont l’objectif est d’aider les parents et les tuteurs à décider si leurs enfants peuvent aller à l’école ou au service de garde. 

Cet outil de dépistage doit être rempli tous les jours avant que chaque enfant, considéré individuellement, fréquente l’école ou le service de garde. Aucun renseignement personnel n’est requis lorsque l’on remplit le questionnaire, ce qui signifie que la personne qui répond et l’enfant dont il est question ne peuvent être personnellement identifiés ou liés aux réponses. L’utilisation de cet outil est volontaire. 

SPO demande de promouvoir l’utilisation de l’outil au sein de leur quartier en retransmettant par Twitter le message de rappel publié par SPO, avec un lien à l’outil en ligne. Les liens aux messages importants qui peuvent être retransmis figurent  
ci-dessous: 

Twitter: COVID-19 Screening Tool for School or Child Care (En) 

Twitter: Outil de dépistage de la COVID-19 pour l’école et service de garde d’enfants (Fr)  

 SPO apprécie votre appui en vue de partager cette ressource précieuse au sein de vos résidents. 

SPO continuera de travailler avec nos écoles et le personnel scolaire afin d’assurer la sécurité de nos populations vulnérables.   

9 septembre

Santé Publique Ottawa

Nous avons reçu une mise jour de Santé publique Ottawa de la part Dre Vera Etches, Médecin chef en santé publique.

Voici la présentation complète de Santé publique Ottawa sur les dernières nouvelles concernant la COVID-19.

Le 8 septembre 2020, Santé publique Ottawa (SPO) a publié des nouvelles données de quartier sur les personnes dont le diagnostic de COVID-19 a été confirmé à Ottawa. 

En plus des renseignements sur les personnes ayant reçu un diagnostic de COVID-19 par quartier, c’est-à-dire le nombre de personnes ayant reçu un diagnostic de COVID-19 par 100 000 habitants, ces données comprennent maintenant aussi les nombres des 30 derniers jours et des 14 derniers jours, comme l’a expliqué la Dre Etches pendant sa mise à jour au Conseil ce matin. 

Il est important de comprendre qu’il ne s’agit pas d’une carte des « points chauds de la COVID-19 » à Ottawa, mais plutôt d’une carte montrant les taux cumulatifs de cas de COVID-19 et leur répartition par quartier. Certains des secteurs où SPO a relevé des grappes de COVID-19 chevauchent d’autres quartiers.  

SPO aimerait rappeler à tous les résidents que la COVID-19 demeure présente dans chaque collectivité d’Ottawa. Les quartiers sont des limites administratives et ne reflètent pas la circulation naturelle des résidents d’Ottawa dans la municipalité ni les collectivités dans lesquelles ils vivent, travaillent, jouent et élèvent leur famille.   

Les données sur les quartiers sont fondées sur le lieu de résidence des Ottaviens qui ont reçu un résultat positif au test de la COVID-19. Elles ne reflètent pas nécessairement l’endroit où la maladie a été contractée. L’exposition à la COVID-19 peut se produire partout où les gens se rassemblent, comme dans les lieux de travail, les services essentiels ou d’autres établissements ouverts au public ainsi que dans le chalets ou les foyers de parents et amis. La meilleure façon de limiter l’exposition à la COVID-19 est de continuer de pratiquer la distanciation physique, de limiter les contacts étroits uniquement avec votre famille immédiate, de se laver fréquemment les mains, et le porter un masque dans les situations où la distance physique peut être difficile à maintenir. 

Les régions urbaines ont tendance à avoir une densité de population plus élevée, ce qui rend la distance physique difficile. De plus, les déterminants sociaux de la santé, comme le revenu et l’origine ethnique, peuvent contribuer aux différences dans la prévalence des maladies et les comportements de santé. Les Ontariens qui ont obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 étaient plus susceptibles de vivre dans des quartiers à faible revenu ou des quartiers comptant un pourcentage plus élevé de minorités visibles et d’immigrants récents. 

Vous pouvez consulter les nouvelles données sur les quartiers sur la page Web des produits cartographiques de SPO.  

SPO continue de travailler avec le secteur des soins de santé et ses partenaires communautaires pour veiller à répondre aux besoins des populations à risque. 

Soutenir les écoles pendant la COVID-19 – mise à jour

Au moment où se poursuit la réouverture des écoles dans notre région, Santé publique Ottawa (SPO) continue de collaborer avec les conseils scolaires locaux et les organisations pour mettre en œuvre les normes et les directives provinciales. Aux côtés de ses partenaires des conseils scolaires, SPO continue de répondre aux questions et aux préoccupations des familles, du personnel scolaire et des élèves concernant la COVID-19 et s’assure de fournir les informations les plus récentes possibles.

Les résidents d’Ottawa doivent encore faire leur part pour maintenir la transmission dans la communauté à un faible niveau afin d’aider à empêcher l’entrée de la COVID-19 dans les écoles en premier lieu.

SPO continue de surveiller et d’évaluer les données épidémiologiques locales liées aux personnes qui ont reçu un diagnostic de COVID-19, les risques de transmission communautaire et l’absentéisme dans les écoles. La prise de décision se fondera sur les données les plus récentes dont on dispose.

Équipe de soutien aux écoles pour la COVID-19

SPO a mis sur pied une équipe de soutien aux écoles pour la COVID-19 qui réunit du personnel chevronné et 45 infirmières et infirmiers en santé publique. Ils recevront une formation sur les secteurs d’intervention privilégiés visant à soutenir les écoles. Les infirmières et infirmiers en santé publique travaillent avec les écoles à la fois virtuellement et régulièrement dans le milieu scolaire pour aider à répondre aux questions de la communauté scolaire. Ils fournissent aux écoles une liste de contrôle pour s’assurer que leurs plans et pratiques sont mis en œuvre de manière à répondre à nos attentes en matière de prévention et de contrôle des infections. En tant qu’agents de liaison de SPO, nos infirmières et infirmiers seront à la disposition des directions et seront régulièrement présents dans les écoles. Ils travailleront également pour appuyer les écoles privées d’Ottawa et les quatre plus grands établissements d’enseignement postsecondaire de la ville (l’Université d’Ottawa, l’Université Carleton, le Collège Algonquin et La Cité).

Équipe d’intervention en réponse aux grappes dans les quartiers

SPO a également mis sur pied une équipe d’intervention en réponse aux grappes dans les quartiers. En collaboration avec l’équipe d’épidémiologie de SPO, elle recensera les quartiers où se trouvent des grappes de cas de COVID-19, se mobilisera rapidement et y interviendra de façon continue. L’équipe mènera des enquêtes et examinera les données pour déterminer les facteurs communs, les obstacles et les inégalités qui sont potentiellement la cause profonde de la propagation accrue de la COVID-19. Les grappes de cas dans la communauté peuvent exacerber les inégalités en matière de santé et découler de désavantages socio-économiques en raison d’une variété d’enjeux, comme l’accès aux services de soins de santé. Les grappes de cas sont plus susceptibles de se produire, et sont plus difficiles à contrôler, dans les endroits où les personnes ne sont pas en mesure de mettre en œuvre des mesures de protection personnelle (p. ex., la distanciation physique). C’est également le cas dans les endroits où se trouvent des barrières qui bloquent l’accès aux services de soins de santé, comme la langue, la racialisation, la pauvreté, un manque de confiance envers l’autorité ou le gouvernement, ou encore où les résidents croient que les institutions se soucient peu de leurs préoccupations et de leur réalité. L’intervention face à ces grappes de cas peut demander la participation de divers partenaires communautaires. Par ailleurs et surtout, dans les situations où les grappes de cas au sein de la

communauté ont lieu dans des secteurs densément peuplés d’immigrants et de populations racialisées, l’intervention peut exiger que la communauté se mobilise de façon authentique pour participer aux stratégies d’intervention définies selon les renseignements de représentants communautaires bien informés et ayant de nombreux liens avec les résidents en question.

L’équipe d’intervention en réponse aux grappes dans les quartiers réunit des membres du personnel qui ont de l’expérience comme agents de développement communautaire et peuvent travailler avec des partenaires communautaires pour mettre au point un plan visant à réduire la propagation du virus. Cette équipe concentre ses efforts sur le travail auprès de la communauté, sur l’établissement de liens avec des partenaires et des membres de la communauté et, par conséquent, sur l’efficacité accrue des précautions et des interventions à l’égard de la COVID-19. Cette équipe travaillera également en étroite collaboration avec des partenaires ciblés, notamment les navigateurs du Centre de santé pour nouveaux arrivants, le groupe de travail sur les besoins humains et les Services sociaux et communautaires afin de faciliter l’accès aux solutions et de réduire les obstacles. En outre, SPO a créé un petit bassin de ressources pour s’adjoindre et rembourser des leaders de la collectivité à titre d’ambassadeurs de SPO qui pourraient être mieux placés pour interpréter ou mettre en contexte les interventions et les messages clés, et ainsi favoriser leur succès.

L’équipe d’intervention en réponse aux grappes dans les quartiers travaillera avec les infirmières et infirmiers en santé publique qui ont été affectés à des écoles dans ces quartiers, et les soutiendra. De concert avec les intervenants et les partenaires communautaires, y compris le Comité d’intervention de la COVID-19 de Champlain (CICC), les infirmières et infirmiers en santé publique participeront à la promotion de la santé et de la prévention, et l’appuieront, dans ces communautés.

Gestion des éclosions

Le 26 août, la province a publié un document d’orientation sur la gestion des éclosions dans les écoles, qui décrit les responsabilités des bureaux de santé publique (BSP), du ministère de la Santé, de Santé Ontario, de Santé publique Ontario (SPO), du ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences, du ministère de l’Éducation, des administrateurs scolaires et des conseils scolaires. Les directives s’appliquent également aux services de garde des écoles.

Selon les directives provinciales, on entend par éclosion dans une école deux ou plusieurs cas de COVID- 19 confirmés en laboratoire chez les élèves ou les membres du personnel (ou d’autres visiteurs) dans une école avec un lien épidémiologique, dans une période de 14 jours, où au moins un cas aurait raisonnablement acquis l’infection à l’école (y compris le transport et les services de garde avant ou après l’école).

La fin d’une éclosion peut être déclarée après une période d’au moins 14 jours où rien ne permet de confirmer une transmission en cours pouvant raisonnablement être liée à l’exposition à l’école et lorsqu’aucune autre personne malade associée aux premières cohortes exposées est en attente de résultats de tests.

Conformément aux directives provinciales, SPO est responsable de ce qui suit :

  • Faire enquête sur les groupes de personnes ayant reçu un diagnostic de la COVID-19 liés aux emplacements scolaires (p. ex., le transport scolaire, la fréquentation sur place ou travail dans un emplacement scolaire physique, les programmes avant et après l’école qui sont offerts à l’école ou les autres installations partagées avec l’école).
  • Déterminer s’il y a une éclosion, déclarer une éclosion et déclarer la fin d’une éclosion. Une éclosion est terminée après une période d’au moins 14 jours où rien ne permet de confirmer une transmission en cours pouvant être liée à l’exposition à l’école et lorsqu’aucune autre personne malade associée aux premières cohortes exposées est en attente de résultats de tests.
  • Fournir des directives et des recommandations à l’école concernant les mesures de contrôle des éclosions qui sont en phase avec les consignes du ministère de l’Éducation et du ministère de la Santé.
  • Donner des recommandations sur l’isolement des cohortes et l’éventuelle nécessité d’une fermeture partielle ou complète de l’école selon l’ampleur d’une éclosion.
  • Formuler des recommandations indiquant qui doit subir un test de dépistage et à quel moment. Ces recommandations doivent s’inscrire dans la stratégie de dépistage plus globale de la province. Dans certains cas, faciliter une approche coordonnée en matière de dépistage, en collaboration avec Santé Ottawa, y compris la prestation d’un numéro d’enquête ou d’éclosion.
  • Mener une enquête sur place dans le cadre d’une éclosion, au besoin, en coordination avec l’école et le conseil scolaire ainsi que les autres intervenants pertinents (p. ex., le ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences).
  • Émettre des décrets du médecin chef en santé publique ou de son mandataire en vertu de la Loi sur la protection et la promotion de la santé (LPPS), au besoin.
  • Déclarer la fin de l’éclosion.

Pour prévenir la transmission de la COVID-19 dans les écoles, il est essentiel de la limiter dans la collectivité même. La détection et l’intervention précoces en cas d’éclosion dans les écoles sont essentielles pour contrôler la transmission du virus dans la collectivité. SPO suivra les normes provinciales et fournira des directives en matière de prévention et de contrôle des infections aux écoles pour les scénarios de transport et les scénarios en classe. Conformément à la procédure normale, lorsqu’une personne reçoit un diagnostic de COVID-19, Santé publique Ottawa recherche les personnes qui ont été en contact avec le cas, détermine les contacts étroits et communique avec les personnes directement concernées.

Dépistage

Conformément aux directives provinciales relatives à la gestion des éclosions dans les écoles, Santé Ontario est responsable de coordonner la planification locale chez les partenaires du système de santé pour le dépistage, afin d’assurer l’accessibilité des ressources pour réaliser les tests, en plus de :

• Déployer des ressources pour réaliser les tests et les modalités permettant de répondre aux besoins en matière de tests définis par le BSP.

• Collaborer avec les BSP, les conseils scolaires et les écoles pour surveiller les demandes de tests et l’accès aux tests.

• Collaborer avec les centres de dépistage afin d’optimiser la cueillette d’échantillons et la répartition afin de réduire les délais.

  1. Le CICC et Santé publique Ontario (SPO) travaillent ensemble pour mettre en œuvre les politiques du ministère de la Santé de l’Ontario sur les priorités en matière de dépistage à Ottawa.

Le CICC continue d’employer, d’exploiter et de gérer le centre d’évaluation de l’aréna de Brewer Park, le centre d’évaluation dans le stationnement du GTR sur le chemin Coventry sur rendez-vous ainsi que les deux Cliniques de soins pour la COVID-19 (promenade Moodie et chemin Heron) par l’entremise d’hôpitaux de la localité. Les questions liées à la stratégie provinciale de dépistage peuvent être soumises en ligne à l’aide d’un formulaire en ligne.

Travail en cours

SPO continue de rencontrer régulièrement les conseils scolaires pour évaluer et examiner les plans de réouvertures, et pour fournir des commentaires à cet effet. Divers scénarios axés sur les écoles ont été prévus et mis en pratique au moyen d’exercices sur table. Grâce à ces exercices, les intervenants ont pu déterminer les besoins et les lacunes entourant une intervention adéquate lors de situations courantes pouvant se produire à l’école. Ils ont passé en revue les scénarios initiaux, avec la haute direction des conseils scolaires et de SPO, concernant les personnes symptomatiques à l’école et les cas confirmés de COVID-19 à l’école. D’autres scénarios et exercices sur tables suivront au niveau des surintendants et des infirmières et infirmiers de l’équipe de soutien aux écoles pour la COVID-19.

SPO a examiné les plans de réouvertures des quatre plus grands établissements d’enseignement postsecondaire d’Ottawa (l’Université d’Ottawa, l’Université Carleton, le Collège Algonquin et La Cité) et les a rencontrés.

SPO continue de donner aux écoles et aux conseils scolaires des directives sur la prévention de la COVID- 19 et sur l’état de préparation nécessaire à la gestion des personnes ayant reçu un diagnostic de COVID- 19, des contacts et des éclosions, conjointement aux consignes du ministère de l’Éducation et du ministère de la Santé.

Stigmatisation

Malheureusement, la pandémie de COVID-19 a donné lieu à une hausse de la stigmatisation et des préjugés à l’endroit des personnes qui ont contracté le virus, des personnes dont on pense qu’elles sont porteuses du virus en raison de leur apparence, et des personnes que l’on pense originaires des régions où le virus de la COVID-19 est apparu la première fois.

En raison de cette hausse de la stigmatisation, certaines personnes ne veulent pas subir un dépistage de la COVID-19 ou consulter pour obtenir les soins dont elles ont besoin. Il arrive aussi qu’elles refusent de communiquer de l’information sur leurs contacts et qu’elles se sentent isolées ou rejetées, voire qu’elles soient victimes de violence.

Le personnel de SPO offre actuellement une formation pour s’assurer que ses messages permettent de réduire et d’éliminer la stigmatisation découlant de la COVID-19.

Prochaines étapes

SPO continue de travailler en étroite collaboration avec les intervenants communautaires et avec des partenaires comme CHEO, les équipes de soins de santé de la région et les pédiatres dans la collectivité, pour s’assurer que la rentrée des classes se déroule de la façon la plus sécuritaire possible, en trouvant un équilibre entre le risque de transmission de la COVID-19 et l’atténuation d’autres méfaits pour le bien-être des élèves, des familles et du personnel.

Des ressources à l’intention des étudiants, des familles et des conseils scolaires concernant la COVID-19 et la rentrée scolaire seront mises à jour à mesure que de nouveaux renseignements seront disponibles.

2 septembre

Le 13 août dernier, Dan Chenier, Directeur général des loisirs, de la culture et des installations, a avisé les membres du Conseil que des programmes avant et après l’école seraient proposés dans plusieurs installations de loisirs de la ville. À l’époque, nous avions l’intention de lancer ces programmes le 3 septembre, en même temps que la rentrée scolaire, et de débuter les inscriptions à ces programmes le 24 août.

Depuis lors, de nombreux ajustements ont été apportés aux plans de retour en classe de chaque conseil scolaire, et la plupart d’entre eux ont repoussé à la deuxième et à la troisième semaine de septembre leur calendrier de lancement de ce service. De plus, seules 71 inscriptions (moins de 8 pour cent des 949 places disponibles) ont à ce jour été reçues dans les 17 installations, la plupart d’entre elles ayant reçu moins de cinq inscriptions à leur programme avant et après l’école. Jusqu’à présent, aucune installation ne peut compter sur un nombre suffisant d’inscriptions pour assurer la viabilité de leur programme.

Par conséquent, le personnel a commencé à informer les quelques parents et tuteurs inscrits au programme que notre service ne débutera pas le 3 septembre, mais plutôt le lundi 5 octobre. Nous espérons que dans l’intervalle les calendriers de retour en classe des différents conseils scolaires seront finalisés, et que les parents et les tuteurs auront l’occasion de mieux cerner leur besoin de ce service pour l’année scolaire qui s’amorce. Il sera possible de démarrer ce service plus tôt à certains endroits si un afflux d’inscriptions y rendait le programme viable.

Nous révisons actuellement le matériel de communication de ce programme et prévoyons lancer une nouvelle campagne destinée à faire connaître à d’éventuels clients l’existence de ce service. Vers la fin de septembre, nous serons plus à même de déterminer et d’annoncer les installations où les inscriptions sont suffisantes pour offrir le programme.

26 août

Modifications au Règlement temporaire sur le port obligatoire d’un masque

Afin de limiter la propagation de la COVID-19 lors de la réouverture des écoles et des commerces, le Conseil municipal a prolongé aujourd’hui, jusqu’à la fin octobre, le règlement temporaire qui rend les masques obligatoires dans les espaces publics intérieurs. Les masques sont également obligatoires dans les zones communes des condominiums et des immeubles à appartements. Le Conseil peut prolonger à nouveau le règlement temporaire lors d’une prochaine réunion.

Le Conseil a délégué au directeur général des services d’urgence et de protection le pouvoir d’exiger des masques, selon les besoins, dans les zones extérieures où la distanciation physique n’est pas possible. Sur avis du médecin hygiéniste, le directeur général peut rendre les masques obligatoires dans toute zone à haut risque pendant une période maximale de 60 jours, et annuler l’ordonnance une fois le risque réduit.

Les résidents sont encouragés à continuer à pratiquer la distanciation physique, à se laver les mains fréquemment et à rester chez eux lorsqu’ils sont malades.

La Ville reste en état d’urgence afin de maintenir la flexibilité nécessaire pour répondre à d’éventuelles éclosions de COVID-19 ou à une seconde vague d’infection. Le Conseil a reçu une mise à jour sur les activités de rétablissement et de réouverture des services de la Ville, qui intègrent les conseils des responsables de la santé publique et demeurent axées sur la santé et la sécurité du personnel et des résidents. Le Groupe de travail sur les besoins humains continue de soutenir nos résidents les plus vulnérables, y compris ceux qui sont à risque, qui vivent dans des foyers de groupe et des refuges et qui sont sans abri. Le mois prochain, le Conseil recevra un rapport d’étape sur l’impact de la COVID-19 sur le budget de la Ville et les mesures d’atténuation financières associées.

Le directeur municipal, Steve Kanellakos et la Dre Vera Etches ont également fait le point sur la réponse de la ville, en plus des efforts continus de Santé Publique Ottawa. Consultez leurs présentations pour plus d’informations.

24 août

Santé Publique Ottawa a publié les résultats d’une enquête menée en juin dernier auprès de la population, quant aux services de santé

Comme vous le savez, la pandémie de COVID-19 perturbe les services de santé. De nombreuses opérations chirurgicales et des rendez-vous non urgents ont été reportés ou annulés et d’autres services de santé en personne ont été fermés ou limités. Dans les années à venir, ces reports ou annulations auront des répercussions à long terme pour un grand nombre de résidents d’Ottawa. Au cours de la semaine, Santé publique Ottawa a publié les résultats d’une enquête menée en juin dernier auprès de la population, quant aux services de santé.Voici les principales constatations :

  • Près de la moitié (45 %) des résidents d’Ottawa ont évité d’obtenir des services de santé pendant la pandémie, alors qu’ils auraient fait appel à ces services dans des circonstances normales. Cela est plus probable chez les personnes handicapées (65 %).
  • Dans le cas de près de deux tiers des résidents d’Ottawa (68 %), leur rendez-vous a été reporté ou annulé depuis le début de la pandémie. Ce taux était plus élevé pour les personnes âgées de 45 à 54 ans (79 %) et pour les ménages ayant un enfant âgé de 12 à 18 ans (79 %).
  • Les résidents d’Ottawa estimaient, dans une proportion de 28 %, que les perturbations de l’accès aux services de santé ont eu des répercussions négatives sur leur santé. Cette situation était particulièrement notable chez les personnes handicapées, 17 % ayant déclaré une santé nettement plus mauvaise et 32 % une santé un peu moins bonne.
  • Les résidents d’Ottawa qui se sont dits préoccupés au sujet de leur santé mentale et de leur bien-être émotionnel, et qui ont déclaré un stress plus élevé ou un sentiment de solitude, ou vouloir parler à quelqu’un de leur santé mentale et ne pas savoir où se tourner, étaient plus susceptibles de signaler qu’ils évitaient les services de santé, que leurs rendez-vous avaient été repoussés ou qu’ils ressentaient une détérioration de leur santé.

Le rapport complet est affiché sur le site Web de Santé Publique Ottawa

 

21 août

Santé publique Ottawa veut connaître vos commentaires !

La Ville d’Ottawa et Santé publique Ottawa continuent d’explorer la meilleure façon de soutenir les résidents et les entreprises, alors que les restrictions de la COVID-19 sont progressivement levées, tout en respectant le cadre visant le déconfinement de la province de l’Ontario.

  1. Rapport « Ce que l’on a entendu »
    Au début du mois de mai, nous avons lancé une stratégie d’engagement du public afin de recueillir les commentaires du public sur leurs expériences durant la pandémie. Depuis, nous avons lancé deux sondages publics distincts. Les rapports complets sont affichés ici :
    Phase 1 https://participons.ottawa.ca/covid19/news_feed/ce-que-lon-a-entendu-phase-1

Phase 2 https://participons.ottawa.ca/covid19/news_feed/ce-que-lon-a-entendu-phase-2

2. NOUVEAU sondage pour les membres de notre communauté.
Alors que nous cherchons à trouver un équilibre tout en vivant avec la COVID-19, nous voulons davantage entendre les membres de notre communauté. La phase 3 de notre stratégie d’engagement débute aujourd’hui et comprend un nouveau sondage et des questions ponctuelles hebdomadaires disponibles sur le site Engage Ottawa en anglais ou Participons Ottawa en français : https://participons.ottawa.ca/covid19. Veuillez en faire la promotion auprès des membres de notre communauté.

 

9 août

Une mise à jour sur les services municipaux

Au cours des derniers mois, nous avons tous dû procéder à des changements, notamment en ce qui concerne les services de la ville.

Vous trouverez ci-dessous des informations sur les plans de relance des services municipaux suivants :

  • Locations de locaux communautaires
  • Centres du service à la clientèle
  • Bibliothèque Publique d’Ottawa
  • Automne: Grand ménage de la capitale Glad

Pour une liste complète des plans de relance d’Ottawa, veuillez consulter le site-web suivant.

N’oubliez pas de Soyez COVIDavisé

  • A– Ayez toujours un masque ou un couvre-visage avec vous lorsque vous êtes dans des lieux publics intérieurs et lorsque vous ne pouvez pas demeurer à deux mètres (six pieds) des autres.
  • V– Vérifiez votre état de santé.
  • I– Isolez-vous lorsque vous êtes malade (et faites-vous tester rapidement si vous présentez des symptômes de la COVID).
  • S– Suivez les consignes pour une bonne hygiène des mains. Lavez-vous souvent les mains ou utilisez un désinfectant pour les mains, surtout avant de toucher votre visage.
  • É– Éliminez les risques en vous tenant à deux mètres (six pieds) des personnes qui ne font pas partie de votre foyer.

Téléchargez notre fiche d’information « Ce que vous devez savoir sur la COVID-19 ».

Les dernières mises à jour et informations de Santé publique Ottawa sont disponibles sur leur site web.

Rouvrir en toute sécurité

Pour préserver la santé publique, la Ville portera toute son attention sur les éléments suivants :

  • Le réaménagement des installations pour faciliter la distanciation physique et assurer des conditions de travail sécuritaires aux employés municipaux
  • Des changements de personnel et de la prestation des services pour limiter la taille des foules et promouvoir les services en ligne pour les résidents
  • Fournir au personnel municipal les équipements de protection individuelle et mesures préventatives
  • Mettre en place des protocoles d’évaluation de la santé des employés et du public
  • Effectuer un nettoyage fréquent et minutieux de toutes les installations de la Ville
  • Communiquer des mises à jour aux employés et aux résidents à mesure que la situation évolue
  • Demander aux résidents de porter un masque lorsqu’ils dans les espaces publics fermés des installation de la Ville D’Ottawa ou lorsqu’ils utilisent le transport en commun

Locations de locaux communautaires

Alors que le gouvernement de l’Ontario fait passer Ottawa à la phase trois de son plan de déconfinement, la Ville rouvrira les locations d’espace intérieur et extérieur de douze installations récréatives et de quatre installations culturelles à compter du 4 août. Tous les contrats de location du mois d’août ont été annulés, et les nouvelles demandes seront acceptées à compter du lundi 27 juillet.

La phase trois du plan de déconfinement du gouvernement provincial orientera l’attribution des espaces communautaires pour les activités, les programmes et les événements. Le nombre maximal de personnes permis dans un rassemblement passe à 50 personnes à l’intérieur et à 100 personnes à l’extérieur.

Les installations suivantes rouvriront pour les locations, mais à certaines heures seulement :

La Ville évaluera la faisabilité et la disponibilité de l’espace au cas par cas, selon le type d’activité, le nombre de participants ou de personnes présentes et la capacité de l’espace de permettre une distanciation physique adéquate. L’espace doit permettre d’accorder quatre mètres carrés par personne présente pour que chacune puisse maintenir une distance de deux mètres par rapport aux autres, contribuant ainsi à éviter la propagation de la COVID-19.

Pour plus d’informations à ce sujet, veuillez consulter le site web suivant.

Centres du service à la clientèle

Dans le cadre du plan de relance de la Ville d’Ottawa, les centres du service à la clientèle suivant acceptent des rendez-vous afin d’offrir des services en personne.

Depuis le 15 juillet 2020, le port du masque est obligatoire dans les espaces publics fermés des installations de la Ville d’Ottawa, conformément au Règlement temporaire sur le port obligatoire d’un masque.

Services offerts par ServiceOttawa

Les services suivants seront fournis sur rendez-vous seulement. Pour pour en savoir plus et prendre rendez-vous, veuillez sélectionner un service :

Pour plus d’informations à ce sujet, veuillez consulter le site web suivant.

Bibliothèque Publique d’Ottawa

Dans le cadre de notre reprise graduelle des services en personne, nous offrirons de nouveaux services en personne dans certaines succursales à compter du lundi 17 août.

Les clients pourront entre autres consulter la collection, utiliser un ordinateur public sur rendez-vous et obtenir une carte de bibliothèque. Les employés de ces succursales seront sur place pour offrir de l’aide aux lecteurs et répondre aux questions.

Pour plus d’information sur les services offerts aux succursales, veuillez visiter cette page.

Succursales offrant de nouveaux services en personne

Les succursales qui offrent actuellement des services sans contact commenceront à offrir les nouveaux services en personne le lundi 17 août. En voici la liste :

  • Alta Vista
  • Beaverbrook
  • Blackburn Hamlet
  • Carlingwood
  • Carp
  • Centennial
  • Cumberland
  • Elmvale Acres
  • Emerald Plaza
  • Greely
  • Greenboro
  • Centrale
  • Nepean Centrepointe
  • Gloucester Nord
  • Ruth E. Dickinson
  • Stittsville
  • St-Laurent

Les succursales suivantes ouvriront le lundi 17 août et offriront également les nouveaux services en personne :

  • North Gower
  • Richmond
  • Vanier

Avec cette nouvelle vague de réouverture, ce sont 22 des 33 succursales de la Bibliothèque publique d’Ottawa qui auront rouvert.

La réouverture des succursales suivantes, qui était initialement prévue pour août, a dû être repoussée à une date indéterminée en raison de difficultés de dotation dans le contexte de la COVID-19 :

  • Sunnyside, Hazeldean, Manotick, Orléans et Rideau.

Automne: Grand ménage de la capitale Glad

L’inscription pour la campagne d’automne commencera le 15 août 2020

Pour plus d’informations à ce sujet, veuillez consulter le site web suivant

 

21 juillet

Le Groupe de travail sur les besoins humains de la Ville d’Ottawa continue de fournir du soutien aux résidents pendant la période COVID19.

Alors que les circonstances continuent de changer, le groupe est déterminé à répondre aux besoins des collectivités, tout en concentrant ses efforts sur la sécurité alimentaire, l’itinérance et l’hébergement, ainsi que sur les services de proximité et les services sociaux.

Les dernières mises à jour sur les soutiens disponibles se trouvent sur le site Web de la Ville d’Ottawa: https://ottawa.ca/fr/famille-et-services-sociaux/famille-et-services-sociaux-info-covid-19/groupe-de-travail-sur-les-besoins-humains 

15 juillet

La Ville d’Ottawa approuve un règlement obligatoire sur les masques
Exigences réglementaires

  • Toute personne qui entre ou passe du temps dans un espace public fermé doit porter un masque couvrant sa bouche, son nez et son menton.
  • Tout exploitant d’un espace public fermé est tenu d’aviser, au moyen d’une signalisation et de façon verbale, ses clients de l’exigence de porter un masque.
  • Tout exploitant d’un espace public fermé est tenu de fournir à ses clients un désinfectant pour les mains à base d’alcool à l’entrée et à la sortie de son établissement.

Exemptions au règlement administratif

  • Les jeunes enfants, les personnes atteintes de troubles médicaux ou de handicaps qui les empêchent de porter un masque en toute sécurité, les personnes qui ne peuvent pas mettre ou enlever leur masque sans assistance, les personnes qui se livrent à différentes activités, comme la natation ou l’exercice physique.
  • Les employés qui se trouvent dans différentes zones publiques du bâtiment sont tenus de porter un masque, sauf s’ils se trouvent derrière une barrière comme un plexiglas.

Amendes et entrée en vigueur

  • Les amendes imposées atteindront un montant raisonnable, conformément aux autres règlements municipaux.
  • Différentes amendes seront imposées aux particuliers et aux entreprises, si cela est jugé nécessaire.

Date d’entrée en vigueur et d’abrogation

Le projet de règlement administratif est temporaire – Il entrera en vigueur immédiatement après avoir été adopté par le Conseil et le demeurera jusqu’à la prochaine réunion du Conseil (le 26 août). Le Conseil pourra ensuite décider de le prolonger, si cela est jugé nécessaire à l’atteinte des objectifs de santé publique de l’avis du médecin hygiéniste.

Pour plus de contexte, jetez un coup d’œil aux diapositives qui m’ont été communiquées par Santé publique Ottawa ci-dessous: COVID-19 (FR)

Pour plus d’information sur les masques, veuillez consulter les sources ci-dessous :

13 juillet

L’Ontario est confiant de pouvoir passer graduellement à l’étape 3 et prêt à le faire

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé que la majorité des entreprises et des espaces publics pourront rouvrir à la troisième étape de son cadre visant le déconfinement de la province, moyennant la mise en place des mesures appropriées de santé publique et de sécurité au travail. Pour déterminer quelles régions pourront passer à cette nouvelle étape, et quand, et ainsi permettre à la province de progresser sur la voie de la reprise économique, le gouvernement consultera le médecin hygiéniste en chef et d’autres experts en santé publique et s’appuiera sur les tendances des principaux indicateurs de santé publique.

L’Ontario assouplira les restrictions relatives aux rassemblements publics dans les régions autorisées à passer à la troisième étape du déconfinement:

  • Pour les activités sociales organisées à l’intérieur, la limite passera à 50 personnes maximum.
  • Pour les activités sociales en plein air, la limite passera à 100 personnes maximum.
  • Malgré l’assouplissement des restrictions, il restera nécessaire de respecter l’écart sanitaire.

Ces restrictions s’appliquent aux activités sociales organisées à l’intérieur et en plein air comme les événements et activités communautaires, les concerts, les spectacles, les festivals, les conférences, les activités sportives et récréatives de conditionnement physique, les collectes de fonds, les salons et les visites immobilières. Chacune de ces activités reste soumise aux exigences relatives au respect d’un écart sanitaire de deux mètres avec autrui.

Pour plus d’informations, visitez le site Web du gouvernement de l’Ontario : https://www.ontario.ca/fr/page/deconfinement-de-lontario

6 juillet

Port du masque obligatoire dans les espaces publics fermés

Alors qu’un nombre croissant d’entreprises et de lieux communautaires ouvrent et que les gens ont de plus en plus de contacts, le risque d’une augmentation rapide du nombre d’infections et d’éclosions est omniprésent. Par conséquent, nous devons poursuivre le travail acharné que tous ont réalisé dans la région pour nous mener là où nous en sommes aujourd’hui. Le nombre croissant de données probantes scientifiques en constante évolution appuient le port d’un masque dans les lieux publics fermés comme mesure importante de réduction de la transmission de la COVID-19, alors que le risque d’augmentation des taux d’infection existe toujours.

C’est pourquoi aujourd’hui, Dre Vera Etches, médecin hygiéniste pour Santé publique Ottawa, ainsi que les médecins hygiénistes du Bureau de santé du district de Leeds, Grenville et Lanark, du Bureau de santé de l’Est de l’Ontario, et du Bureau de santé du comté et du district de Renfrew ont annoncé une approche régionale au port du masque sur leur territoires respectifs. Cette annonce fait suite à la déclaration du vendredi 3 juillet du maire Jim Watson et du président du Conseil de santé d’Ottawa, le conseiller Keith Egli.

À la suite d’une consultation avec les partenaires communautaires, dont des membres du secteur des entreprises, tel que Ottawa Board of Trade, le conseil des zones d’amélioration commerciale d’Ottawa, Tourisme Ottawa et le Regroupement des Gens d’affaires de la Capitale Nationale, Dre Etches a donné aux propriétaires d’entreprises, aux exploitants et aux employés d’Ottawa la directive de mettre en œuvre des politiques de port obligatoire d’un masque dans les lieux publics fermés. Cette directive, émise en vertu de la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d’urgence (LPCGSU) du Règlement de l’Ontario 263/20, entrera en vigueur le 7 juillet à 0 h 01.

Cette directive permet de veiller à ce que les entreprises mettent en place des politiques obligeant le port du masque dans les lieux publics fermés (intérieurs), incluant les exemptions où certaines personnes ne peuvent pas en porter. Pour obtenir plus de détails, dont une liste des lieux publics fermés et des exemptions, veuillez lire la lettre, envoyée aux propriétaires d’entreprises, aux exploitants et aux employés, dans son intégralité.

Il est essentiel de noter que la mise en œuvre d’une politique sur le port obligatoire d’un masque doit être adoptée et appliquée « de bonne foi », et employée principalement dans le but d’éduquer les gens sur le port du masque dans les lieux publics.  Personne ne devra être tenu de prouver qu’il répond à l’une ou l’autre des exemptions énumérées dans les directives.

Des directives et des ressources concernant les lieux de travail se trouvent sur le site Web de Santé publique Ottawa à santépubliqueottawa.ca/lieuxdetravailCOVID19. Pour obtenir d’autres renseignements sur les masques, les directives et les ressources, y compris sur les affiches recommandées, veuillez visiter la page santépubliqueottawa.ca/masques.

Au cours de la transition vers la réouverture des entreprises et des lieux communautaires d’une façon plus sécuritaire, il est essentiel de continuer de déployer des efforts pour contrôler la propagation de la COVID-19 et de travailler à prévenir la recrudescence du nombre de cas. Autrement dit, il faut être conscient de la COVID-19 dans nos activités quotidiennes et dans l’opération de nos commerces, y compris l’accès à des lieux publics fermés.

Nous vous remercions de vos efforts soutenus à protéger la santé et la sécurité des résidents d’Ottawa.

l’État de la santé mentale à Ottawa durant la pandémie de COVID-19

Cet après-midi, Santé publique Ottawa (SPO) a publié un rapport sur l’État de la santé mentale à Ottawa durant la pandémie de COVID-19, fondé sur les résultats d’un sondage réalisé auprès de la population, au début du mois de juin 2020.

Vous trouverez ce rapport sur le site Web de SPO de même qu’aux liens ci-dessous :

https://www.santepubliqueottawa.ca/fr/reports-research-and-statistics/societal-impacts.aspx

4 juillet

La Ville communique une mise à jour sur la réouverture de certains de ses services et de certaines de ses installations

La Ville mettra en place des protocoles et des caractéristiques de sécurité relatifs à la COVID-19 alors qu’elle se prépare pour la phase un de réouverture de certaines de ses installations et de certains services pour le lundi 6 juillet.

Le plan de la Ville se fonde sur les lignes directrices de Santé publique Ottawa et rejoint le plan du gouvernement ontarien en matière d’assouplissement des mesures d’urgence. Étant donné que la santé publique, le soutien communautaire et la reprise économique sont tous liés, ce plan de réouverture progressif donne la priorité à des programmes et services qui font la promotion d’une reprise sûre et stratégique de l’économie d’Ottawa, comprenant un soutien constant à l’égard des communautés vulnérables.

Centres du service à la clientèle – Place Ben-Franklin et hôtel de ville d’Ottawa

La sécurité des résidents et du personnel municipal est primordiale. Tous les services rouverts suivront les lignes directrices en matière de santé publique. À compter du 6 juillet, les Centres du service à la clientèle à l’hôtel de ville d’Ottawa et à la Place-Ben-Franklin seront ouverts sur rendez-vous seulement pour les comptoirs de service suivants : permis de mariage, Commissaire à l’assermentation, produits d’OC Transpo/paiements Presto, demandes d’accès à l’information et achats de sacs jaunes pour les petites entreprises qui participent à la collecte des déchets et des matériaux recyclables de la Ville.

Les résidents pourront acheter des permis de stationnement sur rue en ligne à ottawa.ca/stationnement. Tous les autres services peuvent être accessibles par le 3-1-1 en ligne.

À ces deux mêmes Centres du service à la clientèle, le comptoir des Services du Code du bâtiment fournira également sur rendez-vous seulement les services suivants : les dépôts de demandes de permis de construire, la délivrance des permis de construire et les paiements. La Ville continuera de fournir des services en ligne à ottawa.ca pour les demandes de permis de construire, la délivrance de permis de construire, les demandes de permis d’enseigne, l’information sur le zonage, les présentations de rapports de conformité et tous les formulaires, demandes et droits.

Les résidents peuvent également prendre rendez-vous afin de régler, dans un centre du service à la clientèle, les frais relatifs aux demandes d’aménagement, au Comité de dérogation, aux terrains à vocation de parc et aux rediffusions, ou d’obtenir la déclaration sous serment nécessaire au dépôt de toute demande d’aménagement.

En vigueur dès le vendredi 3 juillet, les clients pourront fixer des rendez-vous en ligne en visitant ottawa.ca (les rendez-vous le jour même seront offerts sous réserve de la disponibilité). Si vous n’avez pas accès à Internet, vous pouvez composer le 3-1-1 pour fixer un rendez-vous avec un préposé de la Ville d’Ottawa. Pour fixer un rendez-vous dans un Centre du service à la clientèle, choisissez l’option 6. Pour le comptoir des Services du Code du bâtiment, choisissez l’option 7.

La Cour des infractions provinciales au 100, promenade Constellation demeurera fermée jusqu’à nouvel ordre.

Centres d’emploi et de services sociaux (Services financiers) et bureau du Programme de suppléments de loyer

Des services au comptoir et de dépôt de documents limités seront offerts dans les quatre centres situés au 370, rue Catherine, au Centre Mary-Pitt (deuxième étage, ouest, 100, promenade Constellation), au 2020, chemin Walkley et au 2339, chemin Ogilvie, les jours de semaine de 10 h à 15 h. Pour tous les autres services, le personnel fournira du soutien par téléphone et par courriel de 8 h 30 à 16 h 30.

L’emplacement du Centre Mary-Pitt (deuxième étage, ouest, 100, promenade Constellation) sera également le seul endroit offrant des services au comptoir et de dépôt de documents limités pour le Programme de suppléments de loyer. Il sera ouvert uniquement les jours de semaine, de 10 h à 15 h. Le personnel continuera de fournir du soutien par téléphone et par courriel les jours de semaine de 8 h 30 à 16 h 30.

Protocoles et mesures de sécurité dans les centres du service à la clientèle

Afin de promouvoir la distanciation physique et de réduire les risques pour les clients et le personnel, les protocoles et caractéristiques de sécurité suivants liés à la COVID-19 seront en place dans les Centres du service à la clientèle et les centres d’emploi et de services sociaux :

  • Écrans de protection en plexiglas
  • Signalisation sur la distanciation physique et autocollants de sièges et de plancher
  • Produits désinfectants dans les aires communes, tant pour les visiteurs que pour le personnel
  • Présence d’un représentant du Centre du service à la clientèle qui accueillera les visiteurs, qui permettra de contrôler l’afflux de clients et les guidera vers le comptoir approprié.

Service Ontario au Centre de services gouvernementaux de l’hôtel de ville fonctionnera selon ses propres protocoles modifiés en raison de la COVID-19.

La Ville rouvrira aussi la totalité des 10 centres municipaux de garde d’enfants le 6 juillet. Des renseignements pour les parents figurent à ottawa.ca.

La Clinique de stérilisation au 26, porte Concourse, bureau 5, fonctionnera uniquement sur rendez-vous du lundi au jeudi, de 9 h à 12 h et de 13 h à 16 h. La clinique replanifiera les rendez-vous annulés. Les propriétaires des animaux demeureront dans leur véhicule et les animaux seront admis et récupérés à l’extérieur de la clinique. Les animaux plus petits doivent être dans une cage de transport. D’autres protocoles d’urgence seront mentionnés lors de l’appel de rendez-vous.

Protocoles et mesures de sécurité liés à la COVID-19 dans les installations

Hôtel de ville, Place-Ben-Franklin et place Mary-Pitt

Des entrées et portes de sortie seront désignées à l’hôtel de ville, à la Place-Ben-Franklin et à la place Mary-Pitt (100, promenade Constellation). Des distributeurs de désinfectant pour les mains seront aussi installés dès l’entrée de l’édifice et à la sortie. Les visiteurs pourront suivre les flèches directionnelles affichées, ce qui permettra d’éviter les contacts entre visiteurs et de promouvoir la distanciation physique. Les surfaces fréquemment touchées seront nettoyées et désinfectées régulièrement.

Aidez-nous à vous protéger vous et les autres

Les résidents ont un rôle important à jouer pour éviter une seconde vague de cas positifs. La Ville encourage tous les visiteurs à aider à prévenir la propagation et à éviter une seconde vague de COVID-19 en suivant les mesures de santé publique suivantes :

  • Restez à la maison quand vous êtes malade.
  • Arrivez seul aux rendez-vous, autant que possible.
  • Portez un masque en tissu pour une protection accrue – particulièrement dans les situations où le maintien de la distanciation physique peut être difficile, comme dans les ascenseurs de la place Mary-Pitt (100, promenade Constellation). Puisque certaines personnes peuvent être porteuses du virus sans le savoir, les masques peuvent réduire le risque de propagation de la COVID-19.
  • Pratiquez la distanciation physique – restez à deux mètres de distance des autres.
  • Pratiquez une bonne hygiène des mains – lavez-vous les mains au savon et à l’eau ou utilisez un désinfectant pour les mains.
  • Évitez de vous toucher le visage.

Pour de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, veuillez consulter ottawa.ca/fr/covid19 ou composer le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également communiquer avec nous par Facebook, Twitter et Instagram.

29 juin

La réouverture progressive des piscines et la modification des cours de natation font sensation

La Ville prévoit maintenant une approche progressive de l’ouverture des pataugeoires et une ouverture graduelle des piscines intérieures et extérieures – en mettant en place des mesures de prévention de la COVID-19.

Pataugeoires.

Les pataugeoires de la Ville seront ouvertes de façon progressive, le premier groupe de pataugeoires ouvrant le 6 juillet et un deuxième groupe le 13 juillet, comme indiqué sur le site ottawa.ca. Des préposés aux pataugeoires seront présents à la piscine pour assurer la surveillance de la sécurité. Le nombre d’admissions sera réduit pour permettre la distanciation physique.

Piscines intérieures et extérieures

Les piscines intérieures et extérieures seront ouvertes progressivement à partir de la semaine du 6 juillet et jusqu’au 20 juillet. Certains centres aquatiques n’ouvriront pas cet été en raison de la réglementation provinciale relative à l’utilisation des centres dans le cadre de la pandémie de COVID-19, des travaux de construction/réparation en cours et de la disponibilité des ressources.

Le nombre de nageurs sera considérablement réduit pour les bains publics et les bains de longueurs afin de garantir le maintien de la distanciation physique. Afin d’accueillir le plus grand nombre de nageurs possible, le programme de natation sera établi en séances d’une heure avec des blocs de quinze minutes entre les séances pour permettre au personnel de gérer le nombre d’entrées et de sorties du centre. Dans la phase initiale de réouverture des piscines, la Ville recommande que les personnes de plus de 65 ans et celles qui sont immunodéprimées ou qui ont des problèmes de santé sous-jacents ne participent à aucun programme de natation.

Cours de natation modifiés en raison de la COVID

La Ville a modifié son programme d’initiation à la natation pour y intégrer des mesures de prévention de la COVID-19. Les instructeurs de natation maintiendront une distanciation physique avec les participants et un parent ou tuteur doit accompagner son enfant dans la piscine pour les cours suivants :

  • Cours privés – Préscolaire à Natation Junior 4
  • Préscolaire à Natation Junior de 1 à 4 ans – classes à faible ratio
  • Natation Junior 1 et 2 inclus

Les cours pour tous les niveaux dureront 30 minutes afin de permettre une distanciation physique entre les participants qui entrent et sortent du centre. Cela laisse également suffisamment de temps pour nettoyer et désinfecter les zones communes.

Le guide des cours de natation sera affiché en ligne à ottawa.ca, et l’inscription aura lieu le lundi 13 juillet à 21 h. Les places pour les cours de natation seront limitées afin de réduire le nombre de participants à chaque séance et de permettre une bonne distanciation physique.

La Ville n’offrira pas de cours d’aquaforme, de ratio régulier, de nage de puissance, ni de cours de sauvetage et de leadership pendant cette phase de réouverture.

Pour aider à réduire le risque, certains des mesures et protocoles relatifs à la COVID-19 qui seront mis en place dans les centres de la piscine sont les suivants :

  • Un point d’entrée et de sortie, avec un membre du personnel assurant le respect de la distanciation physique.
  • Les nageurs des piscines extérieures entreront et sortiront par le portail et non par le centre.
  • Le nettoyage et la désinfection fréquents des zones communes, des surfaces à forte fréquentation, des vestiaires et des toilettes, et des gilets de sauvetage.
  • Les saunas, les bains de vapeur, les baignoires à remous, les plongeoirs, les balançoires à corde et les glissades d’eau seront fermés.
  • Les aires de visionnement seront fermées ou alors leur capacité sera réduite, afin de permettre une bonne distanciation physique.
  • Les parents ou tuteurs qui n’accompagnent pas leur enfant dans la piscine pour les cours de natation sont encouragés à attendre à l’extérieur du centre.
  • Flux directionnel des nageurs autour de l’extérieur de la piscine pour entrer et sortir de la zone de natation.
  • Un évier et un urinoir sur deux seront fermés dans les toilettes.
  • Des désinfectants pour les mains seront placés dans les zones centrales pour les clients et le personnel.

Les nageurs sont priés de jouer leur rôle pour se protéger et protéger les autres contre la COVID-19 :

  • Prenez une douche à la maison avant d’aller à la piscine.
  • Portez votre maillot de bain pour aller à la piscine.
  • Pratiquez une hygiène personnelle conforme à la directive sur la COVID-19 – en vous lavant ou en vous désinfectant les mains, en restant à la maison lorsque vous présentez des symptômes.
  • Portez des lunettes de protection lorsque vous nagez.
  • Gardez une distance de deux mètres par rapport aux autres nageurs et au personnel.
  • Portez un masque lorsque vous vous promenez à l’intérieur du centre. Certaines personnes infectées par la COVID-19 peuvent avoir le virus sans le savoir. Les masques peuvent aider à réduire le risque de propagation du virus.

Pour obtenir des renseignements actualisés sur la pandémie de la COVID-19 à Ottawa, consultez le site ottawa.ca/covid19 ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-9656). Vous pouvez aussi communiquer avec nous sur FacebookTwitter et Instagram.

NOUVEAU sondage pour les membres de notre communauté

La Ville d’Ottawa et Santé publique Ottawa continuent d’examiner les meilleurs moyens d’aider les résidents et les entreprises à mesure que les restrictions seront graduellement levées, tout en respectant le cadre visant le déconfinement de la province.

Entre temps, nous voulons en savoir plus sur les membres de notre communauté. La phase 2 de notre stratégie de consultation publique, qui est lancée aujourd’hui, comprend un nouveau sondage et des questions de forum disponibles sur Engage Ottawa (en anglais) ou Participons Ottawa (en français): https://participons.ottawa.ca/. Nous vous invitons à en faire la promotion auprès des membres de notre communauté.

26 juin

Sauveteurs en poste aux plages municipales à partir de samedi

Des sauveteurs assureront la surveillance des plages municipales de la baie Mooneys et de l’île Petrie ainsi que de la plage Westboro à partir du samedi 27 juin. La plage Britannia restera fermée pendant la saison en raison des travaux de restauration du lit de la rivière prévus.

Les sauveteurs seront en poste tous les jours de midi à 19 h jusqu’au 30 août. Santé publique Ottawa procédera régulièrement à des analyses de la qualité de l’eau. Consultez ottawa.ca/plages pour être informé des avis d’interdiction de baignade et pour savoir si des sauveteurs sont en poste. Consultez le site santepubliqueottawa.ca pour obtenir les derniers résultats des analyses de la qualité de l’eau.

N’oubliez pas les pratiques de sécurité à respecter à propos du soleil, de l’eau et de la COVID-19 et profitez d’une journée saine et amusante à la plage.

  • Tenez-vous à au moins deux mètres des autres dans l’eau et sur la plage.
  • Désinfectez-vous les mains fréquemment.
  • Évitez de toucher votre visage et les objets qui appartiennent aux autres (chaises, balles, frisbees, etc.).
  • Évitez que vos jeunes enfants ne s’éloignent trop de vous.
  • Rendez-vous à la plage la plus proche pour limiter les déplacements.
  • Effectuez un autodépistage et restez chez vous si vous êtes malade ou si vous présentez des symptômes de maladie.
  • Apportez un masque pour les situations où la distanciation physique peut être difficile à pratiquer. Comme certaines personnes peuvent être porteuses du virus de la COVID-19 sans le savoir, les masques peuvent aider à réduire le risque de propagation de la maladie.

Afin de vous aider, vous et votre famille, à rester en sécurité et en bonne santé, la Ville a collaboré avec Santé publique Ottawa pour mettre en œuvre les mesures de prévention de la COVID-19 :

  • Renforcement des mesures de nettoyage des toilettes des plages, des postes des sauveteurs et des équipements de sauvetage;
  • Installation de toilettes portatives supplémentaires à certains endroits;
  • Arrêt des locations de planches à pagaies ou de filets de volley-ball.

Toutefois, la location de fauteuils roulants adaptés à la plage est toujours offerte selon le principe du premier arrivé, premier servi.

Même si la tendance est positive en ce qui concerne la diminution des cas de COVID-19, chacun doit rester vigilant et attentif à ses comportements. Pour empêcher une deuxième vague, évitez les grandes foules où les règles de la distanciation physique peuvent être compromises. Nous avons été à même de constater les résultats malheureux de situations similaires dans de nombreux parcs et plages d’Amérique du Nord.

Respectez également la qualité de nos plages et de nos parcs en évitant d’y jeter vos déchets. Jetez vos déchets dans les poubelles ou ramenez-les à la maison et déposez-les dans votre bac vert ou dans vos bacs de recyclage et de déchets.

Les stationnements des plages seront ouverts. Consultez également octranspo.com pour planifier votre itinéraire de transport en commun jusqu’aux parcs et aux plages.

Pour obtenir des renseignements à jour sur la pandémie de COVID-19 à Ottawa, consultez ottawa.ca/covid19 ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-9656). Vous pouvez également communiquer avec nous par Facebook, Twitter et Instagram.

24 juin

Réunion du Conseil Municipal

Le Conseil municipal s’est réuni aujourd’hui de manière principalement virtuelle; la majorité des membres y participaient par téléphone pour maintenir une distance physique et ralentir la propagation du nouveau coronavirus.

Le directeur municipal a expliqué comment la Ville répond à la COVID-19; une présentation à voir. Présentation au conseil par le directeur municipal

Le point le plus important : continuez de socialiser, de votre domicile. Appelez vos proches ou soupez avec vos voisins sur vidéo. Et si la situation vous pèse, parlez-en au Centre d’aide 24/7 de la Ville.

Centre d’aide : 613-238-3311

Ligne de crise en santé mentale : 613-722-6914 ou 1-866-996-0991

N’hésitez surtout pas à téléphoner si vous avez besoin de soutien.

Santé publique Ottawa

Nous avons aussi reçu une mise jour de Santé publique Ottawa de la part Dre Vera Etches, Médecin chef en santé publique.

Voici la présentation complète de Santé publique Ottawa sur les dernières nouvelles concernant la COVID-19. Santé publique Ottawa – Présentation au conseil

Si vous avez du temps et que vous souhaitez aider les services de première ligne, consultez cette liste de Centraide de l’Est de l’Ontario, qui présente les groupes locaux offrant du soutien à ceux qui en ont le plus besoin et diverses idées pour les épauler : https://centraideeocovid19.ca/occasions-de-benevolat.

Vous pouvez également vous inscrire comme bénévole sur le site de Bénévoles Ottawa.

22 juin

COVID-19 : document d’orientation pour les lieux de culte

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé que les lieux de culte pourront rouvrir à compter du 12 juin 2020 pour autant que la distanciation physique soit respectée et que le nombre de participants ne dépasse pas 30 % de la capacité d’accueil habituelle du bâtiment. Les chefs des communautés religieuses devraient considérer avec soin la façon et le moment de la réouverture des lieux de culte. Ils devraient par ailleurs s’assurer que les plans de réouverture sont conformes aux protocoles, aux directives et aux exigences du gouvernement de l’Ontario, ainsi qu’à toutes les exigences de Santé publique Ottawa et de la Ville d’Ottawa. Cela comprend l’examen et l’instauration des mesures énoncées dans le document de Santé publique Ottawa intitulé Entreprises et lieux de travail – Information sur la COVID-19 et dans la trousse de réouverture des entreprises fournie par la Ville d’Ottawa. De plus, tous les lieux de culte devraient suivre les recommandations particulières ci-dessous en matière de santé publique et examiner leur programmation et leurs services religieux afin d’assurer autant que possible la protection de tous leurs fidèles, et en particulier celle des plus vulnérables d’entre eux. Les recommandations de Santé publique Ottawa sont susceptibles de changer à mesure que de nouveaux renseignements sont disponibles.

Dépistage

  • Tous les fidèles, y compris les enfants, doivent faire l’objet d’un dépistage à leur arrivée ou avant leur entrée dans un lieu de culte chaque fois qu’ils assistent à un service religieux. L’entrée sera interdite à quiconque a) présente un ou plusieurs symptômes de la COVID-19, b) a été en contact étroit avec une personne atteinte de la COVID-19 ou avec une personne présentant des symptômes de la COVID-19 au cours des 14 jours précédents, c) a voyagé à l’extérieur du Canada au cours des 14 jours précédents.
  • Le personnel et les bénévoles doivent remplir un questionnaire d’auto-évaluation sur papier chaque jour avant d’entreprendre leurs tâches.
  • Le dépistage pour les fidèles, le personnel et les bénévoles peut être fait au moyen de l’outil d’auto-évaluation pour la COVID-19 du gouvernement de l’Ontario ou de l’outil de dépistage de Santé publique Ottawa. Toute personne à qui l’outil d’auto-évaluation recommande de subir un test de dépistage de la COVID-19 (parce qu’elle a des symptômes), doit s’abstenir d’assister aux activités et aux services religieux en personne.
  • Envisagez de mettre en place un système de confirmation de présence aux activités et aux offices. Cela pourrait aussi permettre aux fidèles de remplir par la même occasion le questionnaire d’auto-évaluation.
  • Installez des affiches sur la porte d’entrée ainsi qu’à différents endroits dans le lieu de culte pour inciter les personnes qui ne se sentent pas bien, qui ont des symptômes de la COVID-19, qui ont voyagé à l’étranger au cours des 14 derniers jours ou qui ont été en contact étroit avec un cas confirmé de COVID-19 à se manifester.
  • Envisagez d’installer les affiches de Santé publique Ottawa sur les pratiques exemplaires en matière de santé et de sécurité : S’arrêter avant d’entrer et s’auto-évaluer, Pratiquez la distanciation physique, Mesures simples pour prévenir la propagation des microbes, Mettre et enlever un masque non médical de façon sécuritaire.

Établissements

  • Conformément à l’annonce du gouvernement provincial, le nombre de participants sur place ne doit pas excéder 30 % de la capacité d’accueil du bâtiment. Les responsables des lieux de culte devront évaluer leurs propres espaces pour s’assurer que l’occupation maximale de 30 % peut néanmoins permettre le respect de la distanciation physique entre les ménages. Certains espaces ou encore leurs entrées ou leurs sorties peuvent ne pas permettre une capacité de 30 % et le cas échéant, une occupation maximale inférieure devra être déterminée.
  • Les exploitants qui choisissent de rouvrir devraient considérer que les restrictions en matière de capacité ne suffisent pas à elles seules à régler tous les importants facteurs susceptibles de contribuer à la propagation de la COVID-19. D’autres facteurs incluent : l’espace et la mobilité des entrées et des sorties, la grandeur et la forme du bâtiment où la congrégation doit se rassembler, l’aménagement des espaces où les paroissiens passeront du temps, l’activité qui se déroulera à chacun des rassemblements, le dépistage des participants et les procédures de nettoyage.
  • N’autorisez qu’un point d’entrée et un autre point de sortie séparé, en particulier s’il risque d’y avoir des chevauchements entre les entrées et les sorties des participants. Cependant, dans le cas des bâtiments susceptibles d’accueillir un grand nombre de personnes, il peut être nécessaire de pallier le risque d’entassement par un contrôle plus strict des processus d’entrée et de sortie (p. ex., faire sortir une rangée de paroissiens à la fois) ou en utilisant des entrées et des sorties supplémentaires. Dans ce cas, les établissements doivent exercer une certaine coordination entre les portes pour s’assurer de ne pas dépasser 30 % de la capacité maximale autorisée du bâtiment. Une distance d’au moins deux mètres doit être maintenue durant toutes les étapes de l’arrivée, de l’entrée et de la présence dans le bâtiment.
  • Si les conditions météorologiques le permettent, gardez les portes d’entrée et de sortie ouvertes de façon que les visiteurs n’aient pas besoin de toucher aux poignées ou aux barres des portes.
  • Aérez les lieux en ouvrant les portes, les fenêtres, etc.
  • Disposez du désinfectant pour les mains contenant au moins 60 % d’alcool aux entrées et aux sorties, ainsi que dans toutes les pièces du bâtiment (s’il y a lieu).
  • Tous les visiteurs devraient être priés de se laver les mains en entrant et en sortant.
  • Marquez les bancs pour assurer une distance physique suffisante entre les membres de ménages différents.
  • Installez des panneaux directionnels dans tous les bâtiments et dans toutes les zones afin de maintenir la distanciation et d’éviter que les gens circulent à contresens.
  • Réservez (s’il y a lieu) des endroits où les fidèles, les employés et les bénévoles peuvent s’asseoir ou se tenir debout et posez des marques au sol pour en indiquer l’emplacement.
  • Gérez l’accès aux toilettes de façon à permettre la distanciation physique ainsi que le nettoyage et la désinfection des lieux. Veillez à ce que les toilettes soient bien pourvues en savon liquide et en serviettes de papier et que de l’eau courante tiède soit disponible. Dans les toilettes où il y a plusieurs lavabos, songez à bloquer un lavabo sur deux pour assurer la distanciation physique.
  • Cessez l’utilisation d’objets communs (p. ex., verres, vaisselles, etc.)
  • Les lieux de culte qui offrent gratuitement des espaces ou qui louent des locaux à d’autres personnes, à des groupes ou à des entreprises doivent s’assurer que ces personnes, groupes ou entreprises respectent également les présentes directives et toute autre exigence du gouvernement de l’Ontario.

    Nettoyage et désinfection :

    -Nettoyez et désinfectez les surfaces fréquemment touchées au moins deux fois par jour (lorsque le bâtiment est occupé) ou après chaque office (p. ex., des groupes distincts de fidèles), selon ce qui est le plus fréquent. Les surfaces les plus susceptibles d’être contaminées incluent, entre autres, les poignées de porte, les rampes, les boutons d’ascenseurs, les boutons des refroidisseurs d’eau ou des fontaines, les interrupteurs, les poignées des toilettes et des robinets, les objets de culte, les dispositifs électroniques et les ordinateurs portables. Veuillez consulter le document d’information de Santé publique Ontario sur le Nettoyage et désinfection des lieux publics :

    -N’utilisez que des produits nettoyants et désinfectants dont l’emballage comporte un numéro d’identification de médicament (DIN). Vous pouvez aussi utiliser des désinfectants de faible niveau approuvés pour un usage en milieu hospitalier.

    -Vérifiez les dates de péremption des produits nettoyants et désinfectants et suivez toujours le mode d’emploi du fabricant. Assurez-vous que le produit que vous utilisez convient à l’objet qui doit être nettoyé ou désinfecté.

    -Les bacs à ordures doivent être doublés d’un sac en plastique.

    -Vous pouvez trouver des recommandations relatives à l’assainissement environnemental sur le site Web de Santé publique Ottawa.

Protection des fidèles, des employés et des bénévoles

  • Une distance physique de deux mètres doit être maintenue en tout temps, et dans toutes les directions, entre les personnes de ménages différents. Les personnes d’un même ménage peuvent s’asseoir ensemble, mais elles doivent ensuite demeurer assises. Vous devriez proposer plusieurs offices et occasions de prière afin de réduire le nombre de personnes présentes. Si plusieurs services ont lieu le même jour, les heures auxquelles chaque service débute et se termine doivent permettre aux participants de sortir en toute sécurité, en évitant d’entrer en contact avec les fidèles du service suivant. Allouez suffisamment de temps entre les offices pour permettre le nettoyage et la désinfection des surfaces communes.
  • Groupes ou familles. Par exemple, lorsque cela est possible, organiser les offices de façon que ce soit les mêmes groupes ou familles qui y assistent chaque jour ou chaque semaine afin de mélanger le moins possible les groupes et les familles.
  • Songez à d’autres façons de faire participer les personnes les plus vulnérables à la COVID-19, notamment des services en ligne.
  • Pensez à établir des plafonds d’assistance (en plus de la limite gouvernementale de 30 % de la capacité du bâtiment) pour faire en sorte que la distanciation physique soit respectée. Déterminez une méthode pour surveiller et appliquer les limites d’assistance à chacun des services.
  • Pensez à mettre en place un système permettant aux fidèles de confirmer leur présence à certains services ou à certaines activités pour éviter le plus possible d’accueillir trop de monde.
  • Tous les employés et les bénévoles doivent porter un masque en tout temps dans les lieux de culte.
  • Les participants devraient porter des masques en tissu pour réduire le risque de transmission de la maladie. Ceux qui ne peuvent pas porter un masque doivent s’abstenir d’assister aux offices. S’ils croient devoir absolument y assister, ils doivent porter une visière et se tenir à au moins deux mètres d’écart des autres en tout temps. Vous pouvez trouver de l’information sur les masques, entre autres la façon de les utiliser correctement, sur la page Web de Santé publique Ottawa sur les masques.
  • Veillez à ce que l’hygiène des mains et l’étiquette de la toux et des éternuements soient respectées à l’intérieur du lieu de culte. Rappelez aux fidèles qu’ils doivent éviter de toucher leur visage sans s’être d’abord lavé les mains. Apposez des affiches pour renforcer l’application de ces mesures.
  • Les enfants devraient rester auprès de leurs parents. Les activités réservées aux enfants devraient être suspendues.
  • Les employés et les bénévoles devraient recevoir de l’information et de la formation sur les mesures de distanciation physique, les processus et les pratiques d’hygiène à respecter.
  • Pour aider Santé publique Ottawa à rechercher les contacts d’une personne qui aurait reçu un diagnostic positif à la COVID-19 après avoir fréquenté un lieu de culte, les lieux de culte devraient obtenir les coordonnées des personnes qui assistent à leurs services. Ils devraient être aussi prêts à communiquer les recommandations de Santé publique Ottawa aux fidèles en cas d’exposition à la COVID-19.

Activités plus risquées

  • Les lieux de culte devraient passer en revue l’ensemble de leurs activités, rituels et pratiques afin de déterminer s’ils augmentent le risque de propager la COVID-19 aux fidèles, aux employés ou aux bénévoles. Toute activité ou pratique qui augmente le risque de COVID-19 en raison des contacts (p. ex., toucher des surfaces ou des objets) ou de la transmission de gouttelettes (p. ex., éternuements, toux, cris) devrait être cessée ou modifiée à titre préventif. La section suivante donne des conseils au sujet de certaines activités courantes plus risquées susceptibles de se dérouler dans un lieu de culte :
  • Activités sociales : Les activités sociales telles que le partage d’un dîner ou souper qui auraient lieu lors d’activités confessionnelles sont interdites en ce moment.
  • Chant, concerts et spectacles :
  • Le virus peut se transmettre sur de plus grandes distances par la salive ou les gouttelettes respiratoires de personnes infectées qui chantent, crient, jouent de certains instruments, comme les instruments à vent, ou se produisent sur scène (p. ex. au théâtre ou en dansant). Ces activités sont considérées comme à risque élevé et sont donc interdites.

    -Le chant choral et les psaumes ne sont pas permis. Envisagez plutôt de recourir à de la musique instrumentale (sans instruments à vent) ou d’utiliser des enregistrements sonores et des vidéos. Les répons devraient se faire à voix basse. Les chefs religieux devraient se servir de microphones à moins que l’espace soit restreint.

    -Interactions interpersonnelles :

    -Se donner des poignées de main, s’étreindre, se toucher ou se passer des objets est à éviter, sauf entre membres d’un même ménage. Encouragez les gens à se saluer par un sourire, un salut ou un signe de la main.

    -Les rituels religieux exigeant un contact interpersonnel, comme les onctions d’huile, augmentent la probabilité de transmission de la maladie et devraient donc être reportés, effectués de façon différente qui réduise au minimum le contact physique, ou s’il est impossible de passer outre, être pratiqués de la façon la plus sécuritaire possible en utilisant par exemple un équipement de protection approprié.

    Nourriture :

    -Le service de nourriture et de boisson doit être interrompu pour le moment.

    Mariages et services funèbres :

    -Dans le cas d’un mariage, d’un service funèbre ou de toute autre cérémonie qui se produit à l’intérieur d’un lieu de culte, le nombre maximal de participants doit équivaloir à 30 % de la capacité maximale du bâtiment. Toutefois, les exigences ci-dessus continuent de s’appliquer, y compris l’interdiction de se rassembler socialement avant et après le service et de servir de la nourriture.

    -Les mariages et les services funèbres qui se déroulent à l’extérieur peuvent accueillir jusqu’à 50 personnes et doivent respecter les mesures de distanciation physique.

    -Les réceptions sont limitées à dix personnes ou moins.

    Objets partagés :

    -Évitez de distribuer ou de partager des objets qu’il est difficile de nettoyer et de désinfecter avant et après chaque usage (livres, cantiques, tapis de prière, couvre-chefs, programmes, etc.).

    -Pensez à communiquer l’information au moyen de projecteurs ou de systèmes audiovisuels.

    -Les microphones devraient être installés et ne pas être touchés par les ceux qui les utilisent, car ces dispositifs sont difficiles à nettoyer et à désinfecter.

    -N’offrez pas de récipients à partager pour les liquides. S’il le faut pour des raisons religieuses ou spirituelles, il est permis de toucher des objets de cérémonie si l’on pratique l’hygiène des mains avant et après y avoir touché.

    -Il ne faut ni embrasser ni étreindre un objet commun de cérémonie ou y appuyer le visage.

18 juin

Aujourd’hui, au Comité des services communautaires et de protection de la ville, nous avons reçu une mise à jour du personnel sur sa réponse face au COVID en ce qui concerne les soins de longue durée, en plus de tout le travail que l’équipe des services communautaires et sociaux fait pour soutenir tous les résidents pendant cette période difficile. Les équipes de la ville travaillent d’arrache-pied pour assurer la protection des résidents dans les établissements de soins de longue durée de la ville, tout en mettant en place des mesures et des ressources supplémentaires pour faciliter les visites en toute sécurité avec les membres de la famille. Le groupe de travail sur les besoins humains continue de travailler avec les résidents, les organismes de service et nos bureaux pour identifier les besoins et combler les lacunes dans le soutien de tous les résidents d’Ottawa.

En ce qui concerne le plan décennal de la ville en matière de logement et de lutte contre l’itinérance, le personnel de la ville a fait une mise à jour détaillée des objectifs et des résultats de ce plan, dont certains points saillants figurent dans la présentation ci-jointe. Après avoir déclaré l’urgence en matière de logement et les sans-abris, il s’agit d’un plan très important pour notre ville. J’ai soumis des motions et une orientation pour que l’accent soit d’abord sur la famille, l’importance des données et des rapports ainsi qu’une boîte à outils pour inciter les propriétaires de propriétés privés.

Le personnel reviendra au quatrième trimestre 2020 pour fournir un plan financier à long terme, en plus du rapport 2020 sur le logement abordable de la capital lors du comité d’urbanisme du 25 juin.

Le travail se poursuit afin de fournir à tous les résidents une clé en main pour leur propre maison.

15 juin

Réouverture des centres de garde d’enfants

Le but de cette note est de faire le point sur la réouverture des centres de garde d’enfants, avec des informations spécifiques sur les centres de garde d’enfants municipaux gérés par la ville, compte tenu de l’annonce faite par la province le 9 juin. Il s’agit d’une situation qui évolue rapidement, avec un flux continu d’informations en provenance de la province pour soutenir les efforts de réouverture des services de garde d’enfants en Ontario. Les Services à l’enfance continuent de coordonner et de planifier au niveau du système et au sein des centres municipaux de garde d’enfants afin de s’assurer que les services répondent aux besoins des familles.

Annonce provinciale sur la réouverture des services de garde d’enfants

Le 9 juin 2020, la Ville d’Ottawa a reçu de la province des informations sur sa décision de permettre la réouverture des centres de garde d’enfants à partir du 12 juin 2020. Voici les informations que la Ville a reçues de la province à ce jour sur son approche de réouverture :

  • À partir du 12 juin, les centres de garde d’enfants sont autorisés à rouvrir, une fois qu’elles ont mis en place des protocoles de santé et de sécurité stricts et renforcés, conformément aux directives provinciales, afin d’assurer la sécurité du personnel et des enfants.
  • À compter du 26 juin 2020, les services de garde d’enfants d’urgence, y compris le financement provincial associé, prendront fin.
  • Tous les services de garde d’enfants agréés devront suivre les nouvelles directives opérationnelles provinciales, y compris les protocoles renforcés de santé et de sécurité, ainsi que les conseils des unités locales de santé publique.

La province a précisé le 11 juin que les fournisseurs de services ne sont pas tenus d’obtenir l’approbation des protocoles de santé et de sécurité par leur unité locale de santé publique. Lorsqu’ils élaborent des protocoles de santé et de sécurité, les fournisseurs de services sont tenus de respecter les directives énoncées dans le document d’orientation opérationnelle du ministère de l’Éducation et doivent examiner les informations disponibles sur le site Web de leur unité locale de santé publique. SPO élabore actuellement des directives à l’intention des prestataires locaux à l’aide des lignes directrices existantes en matière de garde d’enfants en situation d’urgence et en les adaptant en fonction de la nouvelle orientation provinciale.

Les Services à l’enfance, en partenariat avec les fournisseurs de services de garde d’enfants, soutiennent la réouverture de centres de garde d’enfants agréés à Ottawa. Bien que les fournisseurs de services locaux travaillent avec diligence à l’examen et à la mise en œuvre des nouvelles directives provinciales, on prévoit que la réouverture prendra du temps et n’aura pas lieu le 12 juin, comme le propose la province. Les centres de garde d’enfants agréés doivent apporter plusieurs changements opérationnels qui prennent du temps à mettre en œuvre, notamment l’élaboration d’un plan d’intervention face à la COVID-19, l’opérationnalisation de ratios réduits et de plus petits groupes, l’acquisition d’équipement de protection individuelle et la formation du personnel. Nous demandons aux familles d’être patientes avec les fournisseurs de services, car ils s’assurent que des mesures de santé et de sécurité renforcées sont en place avant la réouverture afin que les enfants retournent dans un environnement aussi sûr que possible.

Centres municipaux de garde d’enfants

Le 10 juin 2020, la Ville a annoncé une réouverture progressive des centres municipaux de garde d’enfants vers la mi-juillet (à confirmer). Cela permettra d’assurer un délai suffisant pour appuyer et faciliter l’accès des familles en services de garde d’urgence, ainsi que pour recevoir et mettre en œuvre les conseils actuellement élaborés par Santé publique Ottawa, comme indiqué précédemment dans cette note de service.

Sur la base d’un précédent sondage auprès des parents, la Ville estime qu’environ 60 % des enfants précédemment inscrits aimeraient retourner dans les centres municipaux de garde d’enfants lors de leur réouverture. La Ville doit maintenant confirmer les besoins et les intentions des parents en matière de garde d’enfants et évaluer comment la demande peut être satisfaite dans le cadre de la réduction prévue des places disponibles (en raison de la réduction des ratios et d’autres directives).

La Ville a également besoin de temps pour planifier la réouverture des centres municipaux de garde d’enfants afin :

  • D’examiner et d’appliquer les nouvelles directives opérationnelles provinciales ainsi que les directives locales en cours d’élaboration par Santé publique Ottawa;
  • De former le personnel revenant sur les nouvelles directives et procédures;
  • D’acquérir l’approvisionnement nécessaire d’équipement de protection individuelle (EPI);
  • De préparer, nettoyer et assainir les installations de manière adéquate;
  • D’assurer la transition des trois centres municipaux de garde d’enfants qui fonctionnent actuellement en tant qu’établissements d’urgence et aider les travailleurs essentiels à accéder aux services de garde d’enfants pour leurs enfants.

Garde d’enfants en cas d’urgence

La province a annoncé le 9 juin 2020 que les services de garde d’enfants d’urgence et le financement associé prendront fin le 26 juin 2020. Pour le moment, aucune autre demande de services de garde d’enfants d’urgence ne sera traitée et les familles sont encouragées à utiliser le Registre et liste d’attente des services de garde d’enfants (RELAGE) si elles ont besoin d’aide pour trouver des options de garde d’enfants ou si elles doivent demander une subvention pour les frais de garde.

Financement

Les gouvernements fédéral et provinciaux ont mis en place des programmes qui soutiennent le secteur de la garde d’enfants pendant cette période. Le 11 mai, la province a annoncé une approche de financement durable du secteur des services de garde d’enfants et de ON y va, qui sera en place pendant la période de fermeture d’urgence et s’alignera sur le calendrier du Plan d’intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19.

Le 11 juin, la province a publié le document d’orientation sur le financement qui fournit les paramètres de financement que les gestionnaires du système municipal consolidé doivent suivre tout en soutenant les exploitants et le secteur des services de garde d’enfants pendant la période de réouverture, jusqu’à la fin du mois d’août. Les paramètres de financement se résument par les points suivants :

  • Les soutiens fédéraux disponibles dans le cadre du Plan d’intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19 doivent continuer à être optimisés.
  • Des fonds seront fournis pour pallier à la réduction de la capacité des centres de garde d’enfants qui rouvrent et les coûts d’équipement de protection individuelle (EPI) et de nettoyage accrus (en plus des coûts de nettoyage habituels avant la COVID-19).
  • Un financement sera également accordé pour soutenir l’augmentation des effectifs nécessaires dans les centres de garde d’enfants en vue de leur réouverture (dépistage, nettoyage, couverture, etc.).
  • Le financement continue d’être fourni selon les principes du plan de viabilité (c.-à-d. les paramètres de financement pendant la période de fermeture) pour les centres de garde d’enfants et les centres ON y va pour l’enfant et la famille qui restent fermés pendant la phase de réouverture, afin de soutenir les frais généraux fixes admissibles et la programmation virtuelle ON y va.

Les Services à l’enfance continueront à travailler en collaboration avec le Groupe Consultatif sur la planification du réseau de services de garde d’enfants et de la petite enfance afin de déterminer les solutions qui soutiennent le secteur.

Engagement sectoriel

Le Groupe Consultatif sur la planification du réseau de services de garde d’enfants et de la petite enfance continue de se réunir toutes les deux semaines pour cibler et recenser les besoins locaux et les mesures nécessaires pour faciliter la réouverture des services de garde d’enfants et de petite enfance.

Le 12 juin, les fournisseurs de services de garde d’enfants et de la petite enfance ont reçu une demande de participation à un sondage de la part de la Direction générale des services sociaux et communautaires de la Ville d’Ottawa. L’objectif du sondage est de comprendre comment les organismes communautaires à but non lucratif se préparent à reprendre les services après la COVID-19, y compris leurs capacités et les défis attendus. Les résultats du sondage permettront d’éclairer les prochaines étapes du travail de reprise des services de la Ville d’Ottawa au sens large et aideront la Ville à déterminer comment elle peut appuyer ses partenaires communautaires.

11 juin

OC Transpo impose le port d’un masque en tissu et d’autres changements dès le 15 juin

À partir du lundi 15 juin 2020, les usagers devront porter un masque en tissu ou un couvre-visage équivalent dans les autobus, les trains, les stations ainsi que les minibus et les taxis sous contrat de Para Transpo. Alors ne partez pas sans votre masque!

Par solidarité, nous demandons à chacun d’entre vous de faire votre part pour protéger le plus possible la santé et la sécurité de ceux et celles que vous croiserez.

En prévision du retour au service intégral, qui entrera en vigueur le dimanche 28 juin, OC Transpo adopte plusieurs mesures pour rendre le transport en commun le plus sécuritaire possible avant que l’achalandage n’augmente. Ces mesures ont été mises au point de concert avec Santé publique Ottawa.

Changements chez OC Transpo, en vigueur dès le 15 juin 2020

  • Tous ceux et celles qui le pourront devront porter un masque en tissu ou un couvre‑visage équivalent. Les jeunes enfants ainsi que les personnes handicapées ou qui ont des problèmes de santé les empêchant de porter le masque seront exemptés. Pour avoir de l’information sur les masques, nous vous invitons à consulter le site santepubliqueottawa.ca.
  • Des écrans de protection seront installés autour des cabines des chauffeurs dans tous les autobus conventionnels, et les usagers pourront recommencer à monter par l’avant.
  • Les usagers utilisant la porte avant devront payer leur passage. Ceux qui ont une carte Presto ou un laissez-passer U‑Pass seront invités à monter par l’arrière des autobus articulés ou à étage et à passer leur carte devant le lecteur. Les usagers des autobus ordinaires de 12 mètres (40 pieds) devront obligatoirement monter par l’avant, à moins d’être dans une zone de tarification contrôlée.
  • Toutes les stations de l’O‑Train et la plupart des stations du Transitway sont dotées de distributeurs de désinfectant pour les mains.
  • Les chauffeurs de Para Transpo continueront de porter le masque chirurgical et la visière.
  • Dans les véhicules de Para Transpo, les déplacements continueront de se limiter à un client par déplacement tant que l’achalandage sera assez faible et que cela ne pénalisera pas les usagers.
  • Le nettoyage quotidien rigoureux de tous les véhicules de transport en commun, de toutes les stations et de toutes les zones réservées aux employés se poursuivra.

Nous rappelons aux usagers de ne pas utiliser le transport en commun s’ils ne se sentent pas bien, s’ils ont eu des contacts avec un cas confirmé ou présumé de COVID-19 ou s’ils ont récemment fait un voyage à l’étranger.

Le personnel d’OC Transpo sera présent dans certaines stations durant la semaine du 15 juin pour rappeler aux usagers qu’ils doivent désormais porter un masque en tissu. Ils auront avec eux un nombre limité de masques jetables qu’ils pourront distribuer à ceux qui n’en auront pas parce qu’ils auront oublié le leur à la maison ou ignoreront la nouvelle obligation. Par ailleurs, à compter du début du mois de juillet, Centraide vendra des masques dans certaines stations.

Pour de plus amples renseignements sur les services de transport en commun, veuillez consulter le site octranspo.com ou appeler au 613-741-4390.

Pour en savoir plus sur les programmes et les services de la Ville, veuillez consulter le site ottawa.ca ou appeler au 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.

10 juin

Réunion du Conseil Municipal

Le Conseil municipal s’est réuni aujourd’hui de manière principalement virtuelle; la majorité des membres y participaient par téléphone pour maintenir une distance physique et ralentir la propagation du nouveau coronavirus.

Le directeur municipal a expliqué comment la Ville répond à la COVID-19; une présentation à voir. Présentation au conseil par le directeur municipal

Le point le plus important : continuez de socialiser, de votre domicile. Appelez vos proches ou soupez avec vos voisins sur vidéo. Et si la situation vous pèse, parlez-en au Centre d’aide 24/7 de la Ville.

Centre d’aide : 613-238-3311

Ligne de crise en santé mentale : 613-722-6914 ou 1-866-996-0991

N’hésitez surtout pas à téléphoner si vous avez besoin de soutien.

Santé publique Ottawa

Nous avons aussi reçu une mise jour de Santé publique Ottawa de la part Dre Vera Etches, Médecin chef en santé publique.

Voici la présentation complète de Santé publique Ottawa sur les dernières nouvelles concernant la COVID-19. Santé publique Ottawa – Présentation au conseil

Si vous avez du temps et que vous souhaitez aider les services de première ligne, consultez cette liste de Centraide de l’Est de l’Ontario, qui présente les groupes locaux offrant du soutien à ceux qui en ont le plus besoin et diverses idées pour les épauler : https://centraideeocovid19.ca/occasions-de-benevolat.

Vous pouvez également vous inscrire comme bénévole sur le site de Bénévoles Ottawa.

La Ville tiendra le premier de trois dépôts de déchets ménagers dangereux prolongés

La Ville remplace les dépôts de déchets ménagers dangereux annulés par trois dépôts prolongés. Le premier événement durera six jours à compter du lundi 22 juin. Les résidents seront en mesure de se débarrasser quotidiennement de déchets ménagers dangereux au 3100, chemin Conroy de 8 h à 16 h jusqu’au samedi 27 juin.

La Ville, en consultation avec Santé publique Ottawa, a examiné les mesures de sécurité pour protéger la santé et la sécurité des résidents et du personnel et a publié les procédures en ligne.

On encourage les résidents à visiter le dépôt le jour de leur collecte régulière des déchets afin de limiter la circulation et de rendre le processus plus facile à gérer pour le personnel.

Le dépôt acceptera seulement les déchets ménagers dangereux et n’acceptera pas les déchets électroniques. Les résidents doivent en tout temps demeurer dans leurs véhicules et, en raison des restrictions opérationnelles, le personnel ne videra pas les bacs, les chariots, les bidons d’essence et autres et ne les remettra pas aux résidents.

Le travail cessera promptement à 16 h et il est possible que les résidents ne soient pas en mesure de se débarrasser de leurs déchets cette journée-là s’il y a de longues files d’attente en fin de journée.

La Ville fournira de plus amples détails concernant les deux autres dépôts une fois que leurs emplacements et leurs dates seront confirmés.

Ces informations sont susceptibles d’être modifiées en fonction de l’évolution de la crise de la COVID-19. Pour plus d’informations sur les répercussions de la COVID-19 sur les programmes et services de la Ville, visitez Ottawa.ca.

9 juin

La Ville annonce son nouveau programme de camps d’été, modifié en raison de la COVID-19

Les inscriptions déjà effectuées pour les camps d’été ont été annulées. Il est maintenant possible de consulter le cyberguide du nouveau Camp plaisirs d’été de la Ville, à l’adresse ottawa.ca/campsdété.

Le camp Plaisirs d’été commencera le 6 juillet à la condition que les restrictions provinciales soient allégées afin de permettre la tenue des camps de jour pour enfants et selon les directives de la deuxième étape du plan annoncé par la province.

La Ville a conçu ces camps conformément aux lignes directrices provinciales et selon les conseils de Santé publique Ottawa, qui recommandent la mise en place de mesures préventives et de stratégies d’atténuation, y compris l’éloignement physique et la restriction du nombre de personnes par groupe.

Voici quelques-unes des mesures de santé publique qui seront renforcées et strictement appliquées dans les camps de la Ville :

  • Des groupes plus petits.
  • Du personnel supplémentaire pour l’application des mesures d’éloignement physique et de nettoyage.
  • Des protocoles de dépistage pour les enfants et le personnel.
  • Des vitrines de protection en plexiglas installées aux endroits appropriés.
  • Des indications au plancher pour marquer les deux mètres d’éloignement physique requis.
  • Le port d’un équipement de protection individuelle chez le personnel, dont des masques en tissu, pour les situations où l’éloignement physique ne peut être maintenu.
  • Le port de masques en tissu encouragé chez les participants, pour les activités où la distance de deux mètres peut être difficile à maintenir.

Il n’y aura pas de sorties, de natation, de patinage, d’invités spéciaux ou d’amuseurs, ni de programmes spécialisés. La programmation tournera plutôt autour d’activités créatives et amusantes – sports, jeux, bricolage – qui faciliteront le respect de l’éloignement physique. Il y aura également des activités à l’extérieur lorsque possible.

Les camps sont destinés aux enfants âgés de 4 à 12 ans, et pourront accueillir les frères et sœurs dans un même groupe. Des camps en français seront offerts à certains endroits. Le coût est de 219 $ par semaine, et les heures de camp, de 8 h à 17 h.

L’inscription au Camp plaisirs d’été s’effectuera en ligne seulement, à partir du lundi 15 juin à 21 h. Nous acceptons les paiements par carte de crédit ou par carte de débit VISA/MasterCard.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre fiche de questions et réponses à l’adresse ottawa.ca/campsdété. Les parents et tuteurs qui veulent plus d’information ou qui ont des questions peuvent écrire à Campplaisirsdete@ottawa.ca.

8 juin

J’aimerais rappeler à tout le monde de visionner le tableau de bord quotidien de SPO pour prendre connaissance des informations sur la COVID-19, présentées en format facile à consulter. La Base de données d’Ottawa sur la COVID-19 (BDOC) de Santé publique Ottawa est un système dynamique de déclaration des maladies qui permet de mettre à jour de manière continue les données initialement saisies. Les données extraites de ces bases de données représentent un instantané au moment de l’extraction et peuvent différer de celles des rapports précédents ou ultérieurs.

Le document sera actualisé quotidiennement en parallèle à la mise à jour épidémiologique. Vous pouvez consulter ces renseignements à la page Web des statistiques de SPO.

Ottawa passe à la deuxième étape de la réouverture ; les restrictions sur les rassemblements sont assouplies

Ottawa et les communautés environnantes de l’est de l’Ontario font partie des régions sélectionnées par santé publique Ontario qui passeront à la deuxième étape du plan de réouverture économique de la province le vendredi 12 juin.

Bien que les entreprises et les lieux de travail de la phase 2 puissent ouvrir dès le 12 juin, les dates et les approches peuvent varier en fonction des besoins locaux de chaque communauté et de la capacité de chaque entreprise ou service à respecter les directives de sécurité au travail et les conseils de santé publique.

En suivant les conseils généraux de santé publique et en mettant en œuvre des mesures de sécurité sur le lieu de travail, les lieux de travail et les personnes peuvent contribuer à la réussite de la phase 2. Pour toutes les informations concernant l’étape 2, visitez le site : https://www.ontario.ca/fr/page/deconfinement-de-lontario-ce-quenglobe-chaque-etape#section-2

3 juin

Mise à jour épidémiologiqusur la COVID-19

Santé publique Ottawa (SPO) est actuellement en transition vers un nouveau système de gestion et de signalement des cas. Cette transition permettra à SPO de mieux gérer les volumes de cas de la COVID-19, de faciliter les options de travail à distance pour notre équipe de gestion des cas et de continuer à respecter nos obligations provinciales en matière de rapports. Afin de soutenir la transition, SPO procède actuellement à l’assurance de la qualité pour valider les données du nouveau système. Jusqu’à ce que soit terminé, SPO publiera un rapport condensé sur la COVID-19 à Ottawa.

Les mises à jour épidémiologiques disponibles sur la page Web Statistiques sur la maladie à coronavirus (COVID-19) à Ottawa fournissent un résumé de l’activité de la COVID-19 à Ottawa à ce jour. Depuis le 28 mai 2020 à 14 h, il y a eu 240 décès au total. Une nouvelle éclosion a été signalée et il y a 18 éclosions en cours dans des établissements.

Figure 1 Résumé des éclosions de COVID-19 par type d’établissement

Figure 2. Situation des éclosions confirmées de COVID-19 dans les foyers de soins de longue durée, Ottawa

Remarques :

1. Les données sont issues de l’iPHIS en date de 14 h le 28 mai 2020.
2. Sept éclosions sont résolues et dix sont actives.
3. Ces éclosions reflètent les définitions au moment où elles ont été déclarées.
4. En milieu institutionnel, un cas de COVID-19 confirmé en laboratoire, chez un membre du personnel ou un résident, est considéré comme une éclosion.

Figure 3. Situation actuelle des éclosions confirmées de COVID-19 dans les maisons de retraite (MR), Ottawa

Remarques :

1. Les données sont issues de l’iPHIS en date de 14 h le 28 mai 2020.
2. Onze éclosions sont résolues et cinq sont actives.
3. Ces éclosions reflètent les définitions au moment où elles ont été déclarées.
4. En milieu institutionnel, un cas de COVID-19 confirmé en laboratoire, chez un membre du personnel ou un résident, est considéré comme une éclosion.

1 juin

La Commission du transport en commun approuve le plan de rétablissement de la COVID-19 du service d’OC Transpo

La Commission du transport en commun a approuvé aujourd’hui le plan de rétablissement du service de transport en commun d’OC Transpo, un plan qui fait partie intégrante de la feuille de route de la Ville d’Ottawa pour la phase de rétablissement des services dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Deux messages clés sont lancés aux usagers dans le document : ils doivent obligatoirement porter un masque en tissu lorsqu’ils utilisent le transport en commun à partir du 15 juin, et ils doivent s’abstenir d’utiliser le transport en commun s’ils sont malades.

OC Transpo a modifié son service pour tenir compte des niveaux d’achalandage inférieurs à la normale en raison de la pandémie et assurer la disponibilité des ressources en personnel en cas de propagation à grande échelle de la maladie. Rapidement, OC Transpo a ajouté des trajets ou des autobus de plus grandes dimensions pour permettre aux usagers de respecter les consignes d’éloignement physique à bord et continuer à desservir les lieux où sont offerts des services essentiels ainsi que l’ensemble des quartiers de la ville. À partir du mois de mars, OC Transpo a mis en place de nombreuses mesures de santé et de sécurité à la fois pour les usagers et les employés, notamment un nettoyage amélioré des véhicules et des installations et l’embarquement par les portes arrière pour la plupart des usagers.

Le 27 avril, le gouvernement de l’Ontario a annoncé un plan de réouverture de l’économie ontarienne en trois étapes. À mesure que les activités reprendront dans les lieux de travail, les entreprises, les écoles et d’autres installations, le service de transport en commun à Ottawa connaîtra une hausse d’achalandage. Le service de transport en commun joue un rôle fondamental dans la reprise économique de la ville d’Ottawa en permettant aux gens de se déplacer d’un bout à l’autre de la ville.

Le plan de rétablissement d’OC Transpo tient compte de la hausse de l’achalandage et sera modifié selon une approche par étapes. Il prévoit la mise en place de mesures de santé et de sécurité avant la hausse de l’achalandage prévue, et il sera modifié à mesure que les recommandations de Santé publique Ottawa changeront et que la situation liée à la COVID-19 évoluera.

Étape 1 – Maintien du service actuel modifié jusqu’au samedi 27 juin

Jusqu’au 27 juin, OC Transpo continuera d’offrir le service actuel modifié, qui correspond à environ 60 % du service habituel en semaine. Il continuera d’apporter des modifications requises pour maintenir l’éloignement physique à bord et offrir des correspondances vers les lieux de prestation des services essentiels.

Étape 2 – Port obligatoire du masque et mise en place d’autres mesures à compter du lundi 15 juin

En prévision de la hausse de l’achalandage et du retour au niveau de service estival, les mesures suivantes entreront en vigueur à compter du lundi 15 juin :

  • Les usagers et les employés devront porter un masque en tissu ou un couvre-visage équivalent lorsqu’ils entreront dans les autobus, les trains, les stations, les minibus de Para Transpo et les taxis sous contrat.
  • Conformément aux recommandations du gouvernement de l’Ontario, les jeunes enfants et les personnes ayant un handicap ou un problème médical qui les empêche de porter un masque ne seront pas tenus d’en porter un.
  • Les usagers peuvent consulter www.santepubliqueottawa.ca pour obtenir des renseignements sur l’achat ou la fabrication de masques.
  • Les usagers monteront à nouveau dans les autobus par la porte située à l’avant. Ainsi, ils auront plus d’espace pour respecter les consignes d’éloignement physique et pourront payer leurs droits de passage normalement.
  • Des cloisons entourant l’espace du chauffeur seront installées dans tous les autobus conventionnels d’ici le 15 juin.
  • Les usagers pourront monter à l’avant de l’autobus et devront payer leurs droits de passage.
  • Des distributeurs de désinfectant pour les mains seront installés dans toutes les stations de l’O-Train et dans la plupart des stations du Transitway.
  • L’ensemble des véhicules de transport en commun, des stations et des zones réservées aux employés feront l’objet de mesures renforcées de nettoyage quotidien.
  • Les chauffeurs de Para Transpo continueront de porter des masques chirurgicaux et des visières.
  • Les déplacements assurés par le personnel de Para Transpo continueront d’être limités à un passager par trajet tant que le niveau d’achalandage demeurera assez faible pour que le service aux usagers n’en souffre pas.

Un plan de communication et de commercialisation complet sera mis en œuvre pour informer les usagers des changements à venir.

Étape 3 – Début du service estival le dimanche 28 juin

OC Transpo passera à l’horaire d’été le dimanche 28 juin. Cette date coïncide avec l’horizon de planification de la Ville pour la fin des mesures d’urgence, prévue le 1er juillet.

  • Tous les circuits seront opérationnels. Le réseau en service sera le même que celui qui était en place de janvier à mars 2020.
  • Le service scolaire ne sera pas offert.
  • Le service d’autobus aux stations Blair, Hurdman et Tunney’s Pasture fera l’objet d’un contrôle strict qui visera à éviter que la convergence des autobus vers ces principales stations de correspondance entraîne un achalandage excessif dans les zones d’attente et sur les quais des stations.
  • Les nouveaux arrêts d’autobus prévus aux stations Blair et Place d’Orléans seront mis en place le 28 juin, ce qui contribuera à réduire l’encombrement et à améliorer la circulation des usagers dans ces stations.
  • Le Centre de service à la clientèle (CSC) au Centre Rideau rouvrira lorsque possible afin d’offrir les services en personne suivants aux usagers d’OC Transpo : réception des demandes pour l’EquiPass, le laissez-passer Accès et le laissez-passer communautaire; prise de photos pour les laissez-passer à coût réduit et les autres cartes d’identité; configuration des rabais sur les cartes Presto ou remplacement des cartes Presto.

Étape 4 – Début du service automnal le dimanche 30 août

OC Transpo passera à l’horaire d’automne le dimanche 30 août. Cette date coïncide avec le début de l’année scolaire.

  • Le réseau de service de transport en commun sera le même que celui qui était en place depuis janvier. Sur la plupart des circuits, la fréquence des véhicules et la capacité du service seront comparables à celles du service hivernal pré-COVID-19.
  • Le service scolaire sera offert et sera assuré à pleine fréquence sur les circuits desservant les établissements postsecondaires. Le service scolaire pourrait être modifié en fonction des décisions qui seront prises par le gouvernement provincial, les universités et les collèges.
  • OC Transpo prévoira la mise en disponibilité de ressources supplémentaires pour faire face à la nécessité de fournir au besoin plus d’espace aux usagers et permettre ainsi à ces derniers de respecter les consignes d’éloignement physique en vigueur.

OC Transpo surveillera de près les mises à jour du plan de réouverture de la province de l’Ontario et apportera les modifications nécessaires en fonction de l’achalandage prévu.

Consultez octranspo.com pour en savoir plus sur le plan de rétablissement du service de transport en commun d’OC Transpo.

Pour en savoir plus sur les programmes et services de la Ville, consultez ottawa.ca ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.

Le point sur les camps d’été

La Ville a annulé ses programmes de camp d’été qui devaient initialement avoir lieu du 29 juin au 28 août. Ils seront remplacés par de nouveaux camps d’été fondés sur les mesures de santé publique liées à la COVID-19. Les détails sur les inscriptions, les dates, les emplacements et les activités des camps seront annoncés prochainement. La tenue de ces camps dépendra de l’accord du gouvernement provincial.

En réponse à la pandémie de COVID-19, les nouveaux camps d’été adhéreront aux directives de distanciation physique et aux décrets d’urgence de la province de l’Ontario. Par conséquent, des mesures de sécurité strictes et améliorées seront en place au début des camps de la Ville, notamment :

  • des groupes plus petits;
  • du personnel supplémentaire pour veiller au respect des exigences en matière de distanciation physique et de désinfection;
  • des protocoles de dépistage pour les participants et le personnel.

Les parents ou les tuteurs dont un enfant est actuellement inscrit à un camp n’ont pas à entreprendre de démarche car le programme sera automatiquement annulé et un crédit sera porté à leur compte. Ils pourront utiliser ce crédit lors d’une inscription à un futur programme (dont les camps restructurés), le conserver pour s’en servir ultérieurement ou encore, ils pourront obtenir un remboursement intégral en accédant à ottawa.ca. Si certaines personnes ont payé au moyen d’un chèque postdaté, celui-ci leur sera renvoyé et tout paiement par carte de crédit inexécuté sera annulé.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, veuillez consulter la page ottawa.ca/covid19 ou composer le 3-1-1 (ATS : 613-580-9656). Vous pouvez également communiquer avec nous par le biais de FacebookTwitter et Instagram.

Le point sur les parcs

Avec l’arrivée du beau temps, vous aurez envie de profiter du plein air. La Ville a amorcé la première étape de déconfinement de la province en donnant accès aux installations des parcs.
Les installations sportives de plein air et les terrains polyvalents sont maintenant ouverts, y compris :

  • les terrains de balle;
  • les terrains de soccer;
  • les terrains de disque-golf;
  • les courts de tennis;
  • les terrains de paddle-tennis;
  • les installations de tennis de table et les terrains de pickleball;
  • les terrains de basketball;
  • les planchodromes.

En outre, les aires pour chiens sans laisse, les bancs, les aires de pique-nique et les abris sont de nouveau accessibles au public. Les terrains de sport sont ouverts uniquement pour un usage occasionnel et pour des groupes ne dépassant pas cinq personnes. Il faut en tout temps respecter la distanciation physique de deux mètres.
Les interdictions provinciales sont toujours en vigueur en ce qui concerne:

  • les structures de jeu;
  • les balançoires;
  • les glissoires;
  • les aires de jeux d’eau;
  • les pataugeoires;
  • et le matériel d’exercice.

Nous voulons avoir de vos nouvelles!

Par suite de la fermeture temporaire des installations de la Ville d’Ottawa, nous aimerions recevoir vos commentaires. Répondez à nos sondages sur les loisirs et les camps d’été. Il vous suffit de cliquer sur les liens ci-après pour avoir votre mot à dire.

Les ambassadeurs de parc sont là pour vous aider

Ouvrez l’œil pour repérer les employés de la Ville d’Ottawa vêtus d’un tee-shirt vert dans les parcs de la ville. Les ambassadeurs de parc peuvent vous donner des renseignements utiles, répondre à vos questions et dissiper toute confusion que vous pourriez avoir à l’égard de ce qui est permis de faire dans les parcs, les sentiers et les espaces naturels de la ville – tout en maintenant la distance de deux mètres avec les autres, bien évidemment!

S’amuser avec Dexter

Dexter continue de divertir les résidents d’Ottawa et il lance un défi à tous les dinosaures! Consultez notre page Facebook pour prendre connaissance du tout dernier défi lancé par Dexter. Quelqu’un a-t-il parlé de faire danser les dinosaures?

29 mai

La collecte en bordure de trottoir de la Bibliothèque publique d’Ottawa commencera en juin

Le Conseil d’ministration de la Bibliothèque publique d’Ottawa a publié son plan de ramassage limité en bordure du trottoir à partir de juin.

C’est une excellente nouvelle pour les personnes qui attendent avec impatience la possibilité d’accéder à un livre qui n’est pas une copie numérique.

À partir du 8 juin, les bibliothèques accepteront les retours et pourront programmer des ramassages par rendez-vous en bordure de trottoir.  Important de noter que la Bibliothèque publique d’Ottawa  travaille avec des ressources limitées et il pourrait y avoir des retards.

Le nouvel horaire du service en bordure de rue aux six succursales désignées est le suivant :

  • Lundi et mercredi : 10 h à 18 h
  • Mardi et jeudi : 13 h à 20 h
  • Vendredi et samedi : 10 h à 16 h

Lisez la suite pour connaître tous les détails du nouveau service. Nous vous invitons à consulter régulièrement cette page pour être au courant des dernières nouvelles à mesure que la situation évolue.

À partir du lundi 8 juin : Retours en bordure de rue

Vous pourrez retourner vos articles de bibliothèque à ces six (6) succursales selon le nouvel horaire.

  • Centrale
  • Beaverbrook
  • Cumberland
  • Nepean Centrepointe
  • Ruth-E.-Dickinson
  • Greenboro

Les retours ne seront acceptés qu’aux heures suivantes. Tous les postes de retour demeureront fermés. Vous n’avez pas besoin de prendre rendez-vous pour rapporter des articles.

  • Lundi : 10 h à 18 h
  • Mardi : 13 h à 20 h
  • Mercredi : 10 h à 18 h
  • Jeudi : 13 h à 20 h
  • Vendredi : 10 h à 16 h
  • Samedi : 10 h à 16 h
  • Dimanche : FERMÉ

27 mai

Réunion du Conseil Municipal

Le Conseil municipal s’est réuni aujourd’hui de manière principalement virtuelle; la majorité des membres y participaient par téléphone pour maintenir une distance physique et ralentir la propagation du nouveau coronavirus.

Le directeur municipal a expliqué comment la Ville répond à la COVID-19; une présentation à voir. Présentation au conseil par le directeur municipal

Le point le plus important : continuez de socialiser, de votre domicile. Appelez vos proches ou soupez avec vos voisins sur vidéo. Et si la situation vous pèse, parlez-en au Centre d’aide 24/7 de la Ville.

Centre d’aide : 613-238-3311

Ligne de crise en santé mentale : 613-722-6914 ou 1-866-996-0991

N’hésitez surtout pas à téléphoner si vous avez besoin de soutien.

Santé publique Ottawa

Nous avons aussi reçu une mise jour de Santé publique Ottawa de la part Dre Vera Etches, Médecin chef en santé publique.

Voici la présentation complète de Santé publique Ottawa sur les dernières nouvelles concernant la COVID-19. Santé publique Ottawa – Présentation au conseil

Si vous avez du temps et que vous souhaitez aider les services de première ligne, consultez cette liste de Centraide de l’Est de l’Ontario, qui présente les groupes locaux offrant du soutien à ceux qui en ont le plus besoin et diverses idées pour les épauler : https://centraideeocovid19.ca/occasions-de-benevolat.

Vous pouvez également vous inscrire comme bénévole sur le site de Bénévoles Ottawa.

La Base de données d’Ottawa

La Base de données d’Ottawa sur la COVID-19 de Santé publique Ottawa (BDOC) sont des systèmes dynamiques de signalement des maladies qui permettent la mise à jour continue des données entrées antérieurement. Les données extraites de ces bases de données représentent un instantané au moment de l’extraction et peuvent différer de celles des rapports précédents ou ultérieurs.

Le document sera mis à jour quotidiennement en même temps que la mise à jour de l’épidémiologie. Il peut être consulté sur la page web des statistiques de Santé publique d’Ottawa.

Mise à jour sur le Groupe de travail sur les besoins humains

Lancement de la nouvelle page Web Famille et services sociaux – info COVID-19 – le 14 mai. La page Web (https://ottawa.ca/fr/famille-et-services-sociaux/famille-et-services-sociaux-info-covid-19) contient tous les renseignements des services sociaux et communautaires pour les résidents au sujet de la COVID-19 :

  • Garde des enfants et activités en ligne
  • Aide financière
  • Services de logement et de lutte contre l’itinérance
  • Groupe de travail sur les besoins humains
  • Ressources pour les personnes dans le besoin
  • Soutiens aux aînés et foyers de soins de longue durée gérés par la Ville
 

22 mai

Accès accru aux propriétés de la CCN

La Commission de la capitale nationale (CCN) entame aujourd’hui l’étape 2 de son Cadre pour l’utilisation par le public des propriétés de la CCN. Cette étape est la suite logique des mesures prises jusqu’à maintenant pour offrir un meilleur accès public. Elle s’inscrit dans la foulée du déclenchement de la première étape du plan de déconfinement de la Province de l’Ontario; de l’élimination, par la Province de Québec, des points de contrôle entre les villes de Gatineau et Ottawa, et du rétablissement, au Québec, de l’usage des parcs, le jour.

Par conséquent, dès le vendredi 22 mai 2020, 9 heures, la plupart des parcs de stationnement situés sur les terrains urbains de la CCN, ainsi que ceux de la Ceinture de verdure et du parc de la Gatineau, seront ouverts au public, quand c’est possible. La CCN encourage fortement la population à continuer de suivre les consignes d’éloignement physique sur ses propriétés, qu’il s’agisse d’un parc ou d’un sentier, y compris en stationnant un véhicule.

La CCN s’est aussi efforcée d’offrir aux résidants plus d’espace pour profiter sainement du grand air, en rendant certains tronçons de ses promenades accessibles exclusivement aux piétons et cyclistes.

La CCN annonce aujourd’hui qu’elle réserve, à l’essai, la plupart des promenades du parc de la Gatineau aux modes de transport actif. Elle prolonge également le projet de la promenade de la Reine-Elizabeth. Ces deux projets pilotes se poursuivront jusqu’au dimanche 28 juin 2020.

Ces fermetures, combinées à celles des projets pilotes des promenades Sir‑John‑A.‑Macdonald et Sir-George-Étienne-Cartier (de 8 h à 16 h le weekend), représentent plus de la moitié de la longueur totale des promenades de la CCN. Cet usage modifié des promenades vise à offrir un accès extérieur accru et plus sain, en réaction à la pandémie de COVID-19.

Chaque weekend, c’est donc plus de 50 % de tout le réseau de promenades de la CCN qui est réservé au transport actif. Ces conditions facilitent grandement le respect des règles d’éloignement physique par les résidants de la région de la capitale nationale. La CCN remercie ses partenaires municipaux, ses parties prenantes et les responsables de la santé publique de la région pour leur collaboration, qui a facilité cette réalisation.

Pour en savoir plus sur les moyens employés par la CCN pour offrir un meilleur accès public, se rendre sur ccn-ncc.gc.ca/nouvelles/covid-19.

21 mai

Publication des données sur la COVID-19, par quartier

À compter du mercredi 20 mai 2020 et toutes les deux semaines par la suite, SPO inclura un aperçu cartographique des cas de la COVID-19 pour l’ensemble d’Ottawa, en fonction des quartiers.

Statistiques sur la maladie à coronavirus (COVID-19) à Ottawa

20 mai

La Ville ouvre certaines installations extérieures des parcs dans le cadre de la première étape du plan de déconfinement

La Ville met en œuvre la première étape de déconfinement de la province en ce qui concerne les installations des parcs. Conformément à l’annonce provinciale de la semaine dernière, les installations sportives de plein air et les terrains polyvalents, y compris les terrains de balle, de soccer, de disque-golf, de tennis, de paddle-tennis, de tennis de table, de pickleball et de basketball et les planchodromes, sont maintenant ouverts. Il faut en tout temps respecter la distanciation physique de deux mètres.

De plus, les parcs canins sans laisse, les bancs, les aires de pique-nique et les kiosques de jardin sont ouverts.

Les équipes de la Ville installeront les filets de tennis et ouvriront les parcs canins sans laisse immédiatement; le travail sera effectué au cours des deux prochaines semaines. Les terrains de sport sont uniquement ouverts pour l’usage informel en respectant les mesures de distanciation physique et en évitant les rassemblements de plus de cinq personnes. La location de terrains pour le sport de compétition ne reprendra pas avant que les ordonnances provinciales ne permettent les compétitions sportives.

Les interdictions provinciales sont toujours en vigueur en ce qui concerne les structures de jeu, les balançoires, les glissoires, les aires de jeux d’eau et de jets d’eau, les pataugeoires et le matériel d’exercice.

Dans le cadre de la première étape de déconfinement, les ordonnances provinciales d’urgence demeurent en vigueur, interdisant les rassemblements de plus de cinq personnes à l’extérieur de votre foyer actuel. Ces ordonnances s’appliquent à l’utilisation publique des installations extérieures des parcs ouvertes. Afin de respecter la distanciation physique et de limiter la propagation de la COVID-19 lorsque vous utilisez les installations sportives de plein air, veuillez maintenir une distance de deux mètres des autres et éviter de toucher l’équipement sportif des autres. Veuillez aussi vous laver les mains souvent et éviter de vous toucher le visage.

Bancs, tables de pique-nique et kiosques de jardin

Les restrictions sur les bancs, les tables de pique-nique et les kiosques de jardin ont aussi été allégées dans le cadre de la première étape du plan de déconfinement de la province, à condition de respecter la distanciation physique.

Les bancs et les tables ne sont pas nettoyés fréquemment. Veuillez donc vous laver les mains après les avoir touchés et évitez de vous toucher le visage. 

Parcs canins sans laisse clôturés

Les parcs canins sans laisse clôturés situés dans les parcs municipaux sont maintenant ouverts.

N’oubliez pas que la clôture des parcs canins sans laisse est un point de contact courant et n’est pas nettoyée. Veuillez vous laver les mains avant d’entrer dans le parc canin et après en être sorti, et évitez de vous toucher le visage.

Vous pouvez aussi promener votre chien dans les espaces verts des parcs à condition de respecter la désignation du parc. Les résidents peuvent consulter la carte au ottawa.ca pour connaître la désignation de leur parc.

Pour obtenir des renseignements à jour sur la pandémie de COVID-19 à Ottawa, visitez le site ottawa.ca/covid19 ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-9656). Vous pouvez également vous connecter avec nous par l’intermédiaire de Facebook, Twitter et Instagram.

La Ville publie une trousse à outils afin d’aider les entreprises à rouvrir leurs portes en toute sécurité

La Ville d’Ottawa a conçu une trousse à outils, en consultation avec Santé publique Ottawa, afin d’aider les entrepreneurs à répondre à des questions cruciales, avant qu’ils ne puissent rouvrir leurs commerces en toute sécurité.

L’assouplissement graduel des restrictions liées à la pandémie de COVID-19 dans les mois à venir posera de nouveaux défis aux entreprises locales, ainsi que des possibilités d’innovation. Alors que l’Ontario commence à rouvrir l’économie, nous encourageons toutes les entreprises et organisations d’Ottawa à s’assurer qu’elles sont prêtes à retourner au travail en toute sécurité.

Les membres de la communauté des affaires d’Ottawa peuvent accéder à la boîte à outils en ligne. Elle fournit des informations sur la préparation de votre lieu de travail et de vos employés, la reprise de vos activités conformément aux règles de distanciation physique, ainsi que des liens vers des ressources officielles telles qu’une signalisation de la santé publique, des lignes directrices propres aux divers secteurs et des programmes gouvernementaux d’aide financière. Les informations et les ressources seront régulièrement mises à jour sur le site Web, car les directives du gouvernement de l’Ontario et de Santé publique Ottawa continuent d’évoluer.

19 mai

Le gouvernement de l’Ontario protège la santé et la sécurité des élèves pendant la pandémie de COVID-19 en prolongeant la fermeture des écoles pour le reste de l’année scolaire. Cette décision a été prise après avoir consulté le médecin hygiéniste en chef, les responsables de la santé du Groupe de commandement de l’Ontario pour la lutte contre la COVID-19 et les experts médicaux de SickKids. En parallèle, le gouvernement planifie la réouverture des écoles pour l’année scolaire 2020-2021, la réouverture progressive des services de garde d’enfants et l’ouverture des camps de jour estivaux, qui n’aura lieu que si les tendances positives enregistrées par les principaux indicateurs de santé publique se maintiennent.

Tous les élèves qui, avant le décret initial ordonnant la fermeture des écoles, en mars, étaient en voie d’obtenir cette année leur diplôme de fin d’études secondaires pourront l’obtenir. Et tous les élèves de la province recevront leur bulletin scolaire.

Plus tard cet été, le gouvernement rendra public un plan visant à renforcer les protocoles d’apprentissage et de sécurité afin de permettre aux élèves et au personnel de retourner dans les classes pour l’année scolaire 2020-2021. Un programme amélioré d’apprentissage en ligne appuiera ce plan et favorisera la continuité de l’apprentissage de tous les élèves à l’échelle de la province, quels que soient les défis qui pourraient se présenter au cours des prochains mois.

Les écoles privées, les centres de garde agréés et les centres ON y va resteront également fermés afin d’assurer la sécurité des enfants, des familles et du personnel tout au long de la première étape du cadre visant le déconfinement de la province. Les services de garde d’enfants d’urgence continueront à fonctionner et à fournir un soutien au personnel de la santé et aux autres travailleurs et travailleuses de première ligne. La réouverture progressive des services de garde devrait commencer lorsque la province sera prête à lancer la deuxième étape de son déconfinement. Cette réouverture s’accompagnera de protocoles de sécurité rigoureux qui permettront de protéger les plus jeunes apprenants de l’Ontario et le personnel qui les encadre.

En supposant que se poursuivent les tendances positives qu’enregistrent les principaux indicateurs de santé publique, on pourra permettre aux camps de jour estivaux, tant intérieurs qu’extérieurs, d’ouvrir en juillet et en août de cette année, moyennant le respect de consignes strictes en matière de santé et de sécurité qui seront élaborées en partenariat avec les autorités de santé publique locales, le ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences, et les municipalités. Les camps avec nuitée ne seront pas autorisés à ouvrir cet été.

La province a également dévoilé un plan élargi d’apprentissage pendant l’été pour les élèves de l’Ontario. Axé sur sept points, il vise à garantir que les élèves auront toutes les chances d’apprendre pendant les mois estivaux. Les programmes d’apprentissage en été ont été élargis de manière à atteindre un record de participation des élèves et de permettre au plus grand nombre de jeunes Ontariens et Ontariennes de bien se préparer pour l’année scolaire 2020-2021, en leur inspirant la confiance et en leur donnant les connaissances nécessaires pour réussir.

Le gouvernement tire parti de tous les outils, ressources, technologies et services possible pour favoriser l’apprentissage à domicile, en aidant les conseils scolaires à offrir une expérience équitable et efficace grâce aux technologies et à l’Internet, en particulier pour les élèves qui vivent dans les régions rurales ou isolées de l’Ontario. Afin d’améliorer l’accès à l’apprentissage à distance, la province s’est associée à 34 organisations et entreprises privées, ainsi qu’à des conseils scolaires, pour satisfaire aux principaux besoins des éducateurs, des élèves et de leur famille pendant la pandémie de COVID-19.

L’Ontario s’efforce de définir et de rendre disponibles des solutions très efficaces et peu coûteuses pour améliorer considérablement l’expérience d’apprentissage à domicile, aujourd’hui et à l’avenir. Les conseils scolaires et d’autres parties prenantes ont identifié comme des besoins urgents pendant la fermeture des écoles l’accès aux ressources d’apprentissage numériques, les mesures de soutien en éducation de l’enfance en difficulté et en santé mentale, ainsi que l’accès à Internet et aux appareils électroniques. Les organisations et entreprises qui ont contribué à ces démarches ont été identifiées par le biais d’un appel de propositions qui s’est tenu sur le site Web L’Ontario, ensemble du 31 mars au 21 avril 2020.

15 mai

Nous sommes heureux d’annoncer que Santé publique Ottawa (SPO) a levé l’état d’éclosion au foyer Garry J. Armstrong. Jusqu’à présent, on ne compte aucun cas chez les résidents et il n’y a eu aucun nouveau cas chez le personnel depuis 14 jours.

La sécurité de nos résidents et de notre personnel reste notre priorité absolue. Les foyers suivent des protocoles opérationnels en accord avec SPO, le ministère de la Santé et le ministère des Soins de longue durée.

Le personnel continuera à prendre contact avec les membres de la famille au fur et à mesure que des résultats de tests individuels des résidents seront reçus.

Afin de prévenir la propagation de la COVID-19 au sein du foyer, des mesures préventives supplémentaires ont déjà été mises en œuvre. Elles comprennent :

  • Veiller à ce que le personnel travaillant dans le foyer porte un masque et un équipement de protection individuelle (EPI) approprié;
  • Procéder au dépistage auprès des contacts de la personne infectée, qu’ils soient symptomatiques ou non;
  • Fournir une formation et un soutien supplémentaires sur les éclosions à l’ensemble du personnel en fonction dans les foyers;
  • Désinfecter toutes les zones de travail pour assurer la santé et la sécurité de notre personnel et des résidents et mettre en place des services d’environnement supplémentaires pour désinfecter toute la zone du foyer
  • Affecter les employés de façon cohérente à chaque unité dans la mesure du possible et limiter leurs déplacements dans le foyer pendant leurs quarts de travail;
  • Encourager les résidents à rester dans leur unité et limiter les résidents à leur chambre dans la mesure du possible

Nous continuerons à suivre les conseils de SPO et les directives du ministère de la Santé. Nous fournirons des informations supplémentaires dès qu’elles seront disponibles

Un rappel que la ville a annoncé des mesures sur la façon dont les familles peuvent rester en contact avec leurs proches dans les foyers de soins de longue durée de la ville. Vingt employés supplémentaires de la ville ont été redéployés pour aider les foyers et nous sommes maintenant prêts à étendre les services pour inclure des visites programmées et supervisées à travers des fenêtres entre les résidents et leurs proches.

13 mai

Réunion du Conseil Municipal

Le Conseil municipal s’est réuni aujourd’hui de manière principalement virtuelle; la majorité des membres y participaient par téléphone pour maintenir une distance physique et ralentir la propagation du nouveau coronavirus.

Le directeur municipal a expliqué comment la Ville répond à la COVID-19; une présentation à voir. Présentation au conseil par le directeur municipal

Le point le plus important : continuez de socialiser, de votre domicile. Appelez vos proches ou soupez avec vos voisins sur vidéo. Et si la situation vous pèse, parlez-en au Centre d’aide 24/7 de la Ville.

Centre d’aide : 613-238-3311

Ligne de crise en santé mentale : 613-722-6914 ou 1-866-996-0991

N’hésitez surtout pas à téléphoner si vous avez besoin de soutien.

Santé publique Ottawa

Nous avons aussi reçu une mise jour de Santé publique Ottawa de la part Dre Vera Etches, Médecin chef en santé publique.

Voici la présentation complète de Santé publique Ottawa sur les dernières nouvelles concernant la COVID-19. OPH – Présentation au conseil

Si vous avez du temps et que vous souhaitez aider les services de première ligne, consultez cette liste de Centraide de l’Est de l’Ontario, qui présente les groupes locaux offrant du soutien à ceux qui en ont le plus besoin et diverses idées pour les épauler : https://centraideeocovid19.ca/occasions-de-benevolat.

Vous pouvez également vous inscrire comme bénévole sur le site de Bénévoles Ottawa.

Logement communautaire d’Ottawa : bâtir ensemble des communautés résilientes

Avec plus de 15 000 logements et servant plus de 32 000 locataires partout en ville, Logement communautaire d’Ottawa (LCO) est le plus grand propriétaire d’Ottawa. La COVID-19 nous rappelle que notre rôle va au-delà de celui de propriétaire. Nous avons un grand cœur : nous répondons aux besoins de tous les groupes démographiques dans la plupart des quartiers d’Ottawa, y compris plus de 6 000 personnes âgées et 9 000 jeunes.

Le logement est un droit de la personne et nous sommes fiers d’aider les personnes dans le besoin. À titre de plus grand propriétaire de la Ville, nous prenons notre rôle très au sérieux. Les communautés de LCO se trouvent à la croisée des chemins où se trouvent les systèmes de soins de santé, d’éducation, de justice et de services sociaux. Notre travail ne consiste pas seulement à faire l’entretien d’immeubles, mais également à bâtir fièrement des communautés résilientes.

Chaque résident, entreprise, organisme communautaire et service gouvernemental a été touché par la pandémie de COVID-19. Même si les choses sont bien différentes en ce moment, LCO continue d’appuyer les locataires grâce à une équipe dévouée composée d’employés et de partenaires qui redoublent d’efforts pendant cette période sans précédent. Le secteur du logement fait partie des services essentiels et LCO continue de répondre aux besoins urgents des locataires 24 h sur 24 et 7 jours sur 7.

Le concept de partenariat est au cœur de nos actions. Nous constatons nous-mêmes les avantages d’une coordination entre les organismes et les groupes comme le Groupe de travail sur les besoins des personnes de la Ville d’Ottawa, Santé publique Ottawa, Centraide de l’Est de l’Ontario, la Fondation communautaire d’Ottawa, la Banque d’alimentation d’Ottawa et plusieurs autres.

Dans le cadre des mesures prises pour lutter contre la COVID-19, LCO a lancé des milliers d’appels auprès de ses locataires pour s’assurer de leur bien-être et pour cerner les vulnérabilités de la communauté. Nous sommes sensibles à ces vulnérabilités et travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires communautaires pour nous assurer que les soutiens sont accessibles à ceux qui en ont besoin.

Nous sommes reconnaissants envers l’équipe résiliente formée des employés et des partenaires de LCO, qui travaille 24 heures sur 24, alors que nous continuons de construire de nouveaux logements et exécutons des projets de modernisation des services aux locataires.

Ottawa a déclaré une situation d’urgence en matière de logement abordable et d’itinérance à Ottawa. Comme plus de 12 000 personnes se trouvent sur la liste d’attente d’un logement, la pression est encore plus forte durant cette crise. LCO prépare une phase de rétablissement. Nous avons maintenant la capacité de fournir plus de 10 000 logements pour appuyer les priorités locales, en offrant des solutions de logement plus récentes et écologiques pour la prochaine décennie.

Entre-temps, tout le monde participe aux efforts pour aplatir la courbe! Nous sommes solidaires et le resterons, Ottawa.

Mathieu Fleury – Président, Conseil d’administration, Logement Communautaire d’Ottawa et conseiller, Quartier Rideau-Vanier

Stéphane Giguère – Directeur général, Logement Communautaire d’Ottawa

12 mai

Chatting to Wellness lance un programme pour briser la solitude chez les aînés

Chatting to Wellness lance un programme de conversation gratuit destiné aux aînés de partout au Canada pour briser la solitude et l’isolement, sentiments aggravés par les mesures d’isolement mises en place pour freiner la pandémie de COVID-19. Ainsi, des étudiants universitaires de la région sont disponibles bénévolement chaque soir de semaine pour parler au téléphone avec des aînés.

Les conversations de 45 minutes, initiées par les aînés, sont entièrement gratuites et peuvent avoir lieu entre 18 h et 21 h (HE), du lundi au vendredi. Les aînés peuvent s’inscrire eux-mêmes sur le site www.chattingtowellness.ca/phonechats, ou demander à un proche de le faire pour eux.

Chatting to Wellness est un organisme étudiant à but non lucratif voué à briser l’isolement et la solitude chez les aînés pour améliorer leur santé mentale. Avant la pandémie, les bénévoles se rendaient chaque semaine dans des maisons de retraite pour bavarder avec des aînés qui se sentaient seuls, isolés ou abandonnés.

Depuis sa création il y a deux ans, Chatting to Wellness a organisé plus de 3 000 séances de conversation en personne auprès d’aînés de la région du Grand Toronto et du sud de l’Ontario. Les séances sont offertes par des étudiants bénévoles qui ont à cœur la santé mentale et le mieux-être des aînés. C’est une occasion pour les aînés de parler librement, de ce dont ils ont envie, et de se vider le cœur. Selon les commentaires recueillis, 90 % des aînés ayant participé à trois séances consécutives interagissaient davantage avec leur communauté. Ces résultats concordent avec une étude récente de Statistique Canada montrant que la participation et le soutien sociaux contribuent à une meilleure santé mentale et physique009

11 mai

 

Réouverture des magasins de détail de l’Ontario pour la collecte en bordure de trottoir et la livraison

À compter d’aujourd’hui, un plus grand nombre d’Ontariens et Ontariennes retournent au travail d’un bout à l’autre de la province. C’est le résultat des mesures du gouvernement provincial autorisant les magasins de détail dont l’entrée donne sur la rue à offrir à leurs clients des services de collecte en bordure de trottoir et de livraison. Au cours de la fin de semaine, les jardineries, les pépinières, les quincailleries et les magasins de fournitures de sécurité ont commencé à rouvrir leurs portes et à accepter les achats en magasin. Tous les détaillants sont invités à suivre les consignes en matière de sécurité qui ont été émises afin de protéger leur personnel, leur clientèle et le grand public pendant la pandémie de COVID-19.

En outre, les parcs provinciaux et les réserves de conservation commencent dès aujourd’hui à rouvrir, les activités y étant limitées dans un premier temps à la marche, la randonnée, le vélo et l’observation des oiseaux. L’accès à tous les parcs et réserves de conservation de la province sera gratuit jusqu’à la fin du mois de mai.

Le ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences, en partenariat avec les associations de santé et de sécurité de l’Ontario, a publié maintenant plus de 80 documents d’orientation sectoriels en matière de santé et de sécurité, qui concernent notamment les services de collecte en bordure de trottoir et de livraison. Le ministère de la Santé a également publié un document d’orientation à l’intention des lieux de travail essentiels. Les propriétaires d’entreprises doivent utiliser cette orientation pour élaborer des plans de réouverture adaptés à leurs activités et pour protéger leur personnel, leurs clients et le grand public alors que la province se prépare à relancer progressivement l’économie.

L’assouplissement des restrictions imposées aux magasins de détail s’inscrit dans le cadre de la première phase du cadre visant le déconfinement de la province, intitulée Protection et soutien, qui vise la reprise sécuritaire des activités de certaines entreprises. Le cadre énonce également les principes directeurs pour la réouverture progressive et sûre des entreprises et des espaces publics et la reprise des services. En outre, il présente les critères que le médecin hygiéniste en chef et les experts en santé de l’Ontario utilisent pour conseiller le gouvernement sur l’adaptation ou l’assouplissement des mesures d’urgence.

Joignez-vous à l’assemblée virtuelle sur la COVID-19 à Ottawa

La Ville d’Ottawa tiendra une assemblée virtuelle sur la COVID-19 à Ottawa le jeudi 14 mai, à 15 h.

Tous les résidents sont invités à se joindre à nous pour une mise à jour portant sur des enjeux communautaires urgents et les réponses à vos questions au sujet de la pandémie de COVID-19. Afin de maintenir une distance physique et de réduire les risques de propagation du virus, cette assemblée se tiendra en ligne.

Comment joindre l’assemblée :

Le maire Jim Watson animera une discussion avec notre panel composé de :

  • Keith Egli, président du Conseil de santé d’Ottawa;
  • Steve Kanellakos, directeur municipal;
  • Dre Vera Etches, médecin chef en santé publique;
  • Anthony Di Monte, directeur général des Services de protection et d’urgence;
  • Peter Sloly, chef du Service de police d’Ottawa.

Pour obtenir des renseignements à jour sur la pandémie de COVID-19 à Ottawa, visitez le site ottawa.ca/covid19 ou appelez au 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.

7 mai

Soins de longue durée Plan relatif aux contacts entre les résidents et les familles dans le cas de la COVID-19

Hier, la ville a annoncé des mesures sur la façon dont les familles peuvent rester en contact avec leurs proches dans les foyers de soins de longue durée de la ville. Vingt employés supplémentaires de la ville ont été redéployés pour aider les foyers et nous sommes maintenant prêts à étendre les services pour inclure des visites programmées et supervisées à travers des fenêtres entre les résidents et leurs proches. Vous trouverez plus de détails dans ce mémo. Soins de longue durée Plan relatif aux contacts entre les résidents et les familles dans le cas de la COVID-19

En cas d’éclosion, le Foyer est tenu de mettre en place des mesures de sécurité supplémentaires, comme l’exigent la province et Santé publique Ottawa. Puisque les établissements Peter D. Clark et Garry J. Armstrong sont actuellement aux prises avec des éclosions, les visites ne sont malheureusement pas permises pour le moment. Le personnel informera les familles lorsqu’il sera possible de faire des visites. Entre-temps, le personnel continuera de soutenir les résidents pour communiquer avec leurs familles au moyen de Skype, d’appels téléphones, de courriels et de lettres personnelles.

Processus pour les visites planifiées

On demande aux visiteurs de communiquer avec le foyer à l’avance pour fixer un rendez-vous.

  • Le processus de réservation des visites sera le même que le processus actuellement utilisé pour planifier les appels FaceTime, Skype et téléphoniques.
  • Les visiteurs seront seulement autorisés à moins de deux mètres du bâtiment pendant les visites aux fenêtres prévues afin de permettre aux résidents de laisser leurs fenêtres ouvertes en toute sécurité lorsqu’ils n’ont pas de visiteurs.
  • Les heures de visite sont de 9 h 30 à 12 h, de 13 h 30 à 16 h 30 et de 18 h 30 à 20 h 30, chaque jour. Cet horaire est échelonné pour tenir compte des heures de repas des résidents et de la disponibilité du personnel pour soutenir les visites prévues entre les résidents et les familles.
  • Si le résident auquel vous rendez visite a une fenêtre accessible dans sa chambre située au rez-de-chaussée, la visite peut avoir lieu avec la fenêtre fermée.

Voici la note de service sur la Note de Service Soins de longue durée

Pour plus d’information sur ma position concernant les soins de longue durée plan relatif aux contacts entre les résidents et les familles dans le cas de la COVID-19 SVP lire mon commentaire du 30 avril dernier.

Masques non médicaux pour les employés de première ligne

La Ville d’Ottawa a acheté des masques non médicaux (en tissu) pour les employés de première ligne.

La Section de la logistique du Centre des opérations d’urgence a coordonné l’achat des masques non médicaux. La semaine dernière, la Ville a reçu une première livraison de masques destinés aux employés de première ligne.

Le Service des transports a commencé à distribuer des masques à l’arrivée de la première expédition la fin de semaine dernière. Nous continuerons de distribuer à notre main-d’œuvre au fur et à mesure que d’autres expéditions arriveront.

Il s’agit d’une décision personnelle et le personnel n’est pas tenu de porter des masques pour le moment. Il est également important de noter que les masques à eux seuls ne peuvent pas empêcher la propagation de COVID-19 et doivent être utilisés avec les précautions appropriées telles que le lavage fréquent des mains et la distanciation physique (sociale). Si les employés choisissent de porter un masque, ils suivront les directives de Santé publique Ottawa sur les masques.

6 mai

La Ville d’Ottawa permet l’utilisation limitée des espaces verts dans les parcs. L’interdiction d’utiliser l’équipement de jeu et les installations des parcs reste en vigueur

La Ville, en consultation avec Santé publique Ottawa (SPO) permet maintenant l’utilisation limitée des espaces ouverts dans les parcs et sur les plages. Cela n’inclut pas l’utilisation des terrains de sport et de balle.

À compter de maintenant, les personnes et les familles peuvent profiter de l’air frais et faire certaines activités à l’extérieur dans les parcs municipaux. Tout le monde doit également respecter les interdictions en vigueur conformément aux décrets d’urgence de la province, notamment l’interdiction d’organiser des événements publics, de faire des rassemblements de plus de cinq personnes et d’accéder à certaines installations récréatives extérieures, et à les utiliser.

SPO maintient que seuls les membres d’un même foyer doivent participer aux activités afin de limiter la propagation de la COVID-19 et de sauver des vies. SPO souligne également qu’il importe de respecter les mesures de distanciation physique adéquates et de se tenir à deux mètres les uns des autres.

Voici des exemples d’activités autorisées pour des membres d’un même foyer ou des personnes formant un groupe de cinq personnes maximum :

  • Se lancer la balle, botter un ballon de soccer et se lancer un ballon de football
  • Faire voler un cerf-volant
  • S’asseoir sur une couverture, sur le gazon ou sur une chaise de jardin
  • Faire de l’exercice et des étirements sur un matelas de yoga – non pas dans le cadre d’un cours
  • Laisser les jeunes enfants courir et dépenser de l’énergie

Si vous n’êtes pas avec les membres de votre famille, les décrets provinciaux imposent toujours des restrictions quant aux événements et aux rassemblements de plus de cinq personnes et continuent d’interdire l’accès ou l’utilisation relativement à l’ensemble des terrains de sport ou de balle (p. ex., les terrains de football, de soccer, de balle, de tennis et de basketball), des planchodromes, des structures et des terrains de jeux, des balançoires, des bancs, des tables à pique-nique, des kiosques de jardin et des aires réservées aux chiens sans laisse.

Par ailleurs, l’interdiction relative à l’utilisation des parcs comprend toutes les activités sportives et séances d’entraînement organisées, comme le football, la balle molle, le hockey-ball, le soccer, le disque volant d’équipe et le basketball – même si ces activités ne sont pas pratiquées sur un terrain de sport ou de balle, car il est impossible de les faire en respectant les mesures de distanciation physique adéquates.

Conformément aux décrets provinciaux, les rampes de mise à l’eau dans les parcs restent fermées et les quais saisonniers ne seront pas installés pour le moment. Il est toujours strictement interdit aux amateurs de canot, de kayak et d’autres embarcations de mettre à l’eau toute embarcation dans un parc ou sur une plage de la Ville.

Pour de plus amples renseignements sur les programmes et services de la Ville, veuillez consulter ottawa.ca/covid19 ou composer le 3-1-1 (ATS : 613-580-9656). Vous pouvez également communiquer avec nous par FacebookTwitter et Instagram.

Mise à jour sur les masques non médicaux

Santé publique Ottawa encourage l’utilisation de masques non médicaux et de couvre-visages dans notre communauté. Le message suivant donne aux membres du Conseil un aperçu de l’utilisation des masques non médicaux et des couvre-visages, qu’ils peuvent communiquer aux résidents. Vous trouverez tous les renseignements de Santé publique Ottawa sur les masques en allant sur le site santepubliqueottawa.ca.

Aperçu

  • Les masques médicaux et les respirateurs N95 ne doivent PAS être portés par des membres en santé de la collectivité, car ils doivent être réservés aux travailleurs de la santé et autres personnes qui fournissent des soins directs aux patients atteints de la COVID-19.
  • Le port d’un masque médical ou d’un couvre-visage NE saurait remplacer la distanciation physique, le lavage des mains, ni le suivi de votre état de santé.
  • Le port d’un masque non médical ou d’un couvre-visage peut offrir une protection supplémentaire, surtout lorsqu’il est difficile de maintenir l’éloignement physique (p. ex., dans une épicerie, un autobus) et peut contribuer à protéger les personnes qui vous entourent.
  • Les masques non médicaux peuvent comprendre :
    • ceux qui sont faits de tissu (coton, p. ex.);
    • ceux qui ont des poches permettant d’y insérer des filtres;
    • et ceux qui sont utilisés pour recouvrir d’autres masques ou respirateurs afin de protéger leur utilisation.

Vous devez porter un masque non médical si vous :

  • êtes malade et toussez ou éternuez, veuillez porter un masque non médical pour protéger les personnes autour de vous contre la maladie. C’est très important surtout si vous allez à un rendez-vous, une clinique ou unhôpital. En outre, même si vous portez un masque, ne vous rendez pas dans d’autres lieux publics. Si vous avez besoin de soins médicaux, vous recevrez un masque médical ou chirurgical approprié. Suivez les instructions qui vous sont données dans le conteste des soins de santé sur la façon de retirer et d’entreposer votre masque non médical;
  • si vous vous rendez dans un lieu où il est difficile de maintenir des mesures d’éloignement physique, comme dans un supermarché, à la pharmacie ou dans les transports publics, comme le recommande dorénavant OC Transpo;
  • si vous prenez soin d’une personne malade
  • et si vous prenez soin de quelqu’un qui tousse ou éternue, en particulier si elle ne peut pas porter de masque. La personne malade et le soignant doivent porter un masque non médical.

Il ne faudra jamais de mettre un masque non médical ou tout autre couvre-visage aux jeunes enfants de moins de deux ans, ni aux personnes qui ont des troubles respiratoires, sont inconscientes ou sont incapables de le retirer par elles-mêmes.

Pour en savoir plus sur l’éloignement physique et le l’hygiène des mains pour les enfants, veuillez visiter le site santepubliqueottawa.ca.

Lorsque vous portez un couvre-visage, veuillez tenir compte de ce qui suit :

  • Le couvre-visage ne peut pas bloquer TOUTES les particules de virus qui se propagent lorsque quelqu’un tousse ou éternue;
  • le couvre-visage devrait s’ajuster parfaitement, mais confortablement sur le côté de votre visage, vous permettant de respirer en toute sécurité tout en étant fixé avec des attaches ou des boucles latérales.

    le couvre-visage devrait pouvoir résister à des cycles fréquents dans les machines à laver et à sécher

    Lorsque vous portez un masque, prenez les précautions suivantes pour vous protéger et protéger les autres :

  • assurez-vous que le masque est bien ajusté (sans espace vide) sur votre bouche et votre nez;
  • changez le masque en touchant seulement les sangles ou les attaches d’oreilles dès qu’il est humide ou souillé. Ne touchez pas l’avant du masque;
  • placez le masque usagé directement dans la machine à laver ou dans un sac qui peut être vidé dans la machine à laver et ensuite jeté;
  • lavez les masques en tissu dans la machine à laver avec d’autres articles à l’aide d’un détergent à lessive ordinaire et d’un cycle à l’eau chaude, puis séchez-les soigneusement;
  • si un masque non médical ne peut être lavé, jetez-le et remplacez-le dès qu’il est humide, souillé ou froissé. Jetez les masques de manière appropriée dans une poubelle doublée d’un sac en plastique. Ne laissez pas les masques jetés dans les paniers de magasinage ou sur le sol. Ne placez pas un masque utilisé sur une surface de travail, dans une aire commune ou sur un équipement, car il pourrait contaminer cette surface;
  • ne donnez pas votre masque à une autre personne;
  • maintenez une distance d’éloignement physique et lavez-vous souvent les mains.
  • lavez-vous les mains avec du savon et de l’eau ou utilisez un désinfectant pour les mains à base d’alcool avant et après avoir mis un masque; évitez de toucher le masque lorsque vous le portez;Comment fabriquer un masque non médical

    Si vous voulez vous confectionner un masque non médical, Santé Canada donne des instructions pour en fabriquer un, avec ou sans couture, et spécifie les types de tissus les plus appropriés, comme le coton, un t-shirt ou un bandana. Voici un lien vers le site Web de Santé Canada pour apprendre à fabriquer un masque non médical.

     

    Voyages

    Les voyageurs doivent savoir que tous les passagers aériens doivent porter un masque non médical ou un couvre-visage pour se couvrir le nez et la bouche pendant le voyage. Lorsqu’ils utilisent des modes de transport maritime, ou lorsqu’ils voyagent en train, en autobus ou en autocar, les voyageurs sont invités à porter des masques non médicaux ou des couvre-visages autant que possible. Pour de plus amples informations, consultez le site : Mise en place de nouvelles mesures relatives aux masques non médicaux et aux couvre-visages dans le réseau de transport du Canada (Transport Canada).

    Achat de masques

    Santé publique Ottawa propose une liste de fabricants de masques locaux. Les noms des fournisseurs ont été suggérés par des résidents d’Ottawa, par l’entremise des médias sociaux. Santé publique Ottawa (SPO) n’avalise aucun fournisseur de masques non médical en particulier et ne peut garantir que ces fournisseurs pourront assurer le maintien de leurs stocks. SPO n’est pas responsable de tout problème lié au fournisseur ou au produit acheté. La liste ci-dessous vous est donnée afin de promouvoir le port du masque non médical dans les lieux où il est difficile de respecter les mesures de distanciation physique. Si vous ou les résidents de votre quartier connaissez d’autres fournisseurs à Ottawa ou au Canada dont le nom n’apparaît pas ci-dessous, veuillez nous envoyer un message à l’adresse suivante healthsante@ottawa.ca. Voici la liste à jour :

    • About Face Masks
    • BALBEA
    • Benton’s Menswear
    • Blondie Apparel
    • EMK Clothing
    • FabricMasks.ca
    • Frank and Oak
    • Gogo Bags
    • H4x
    • House of Noni
    • Indi Arts Collective (tailles enfant et adulte)
    • Kehingi Vintage
    • Life More Simple
    • LilHelper.ca
    • Maritime Tartan Company
    • Money Penny Designs
    • Monster Muffin
    • Oddball Workshop
    • Ottawa Artisans
    • Ottawa Facemasks
    • Sénateurs d’Ottawa
    • Paddye Mann Clothing
    • Peace Collective
    • Roots
    • Search and Rescue Denim
    • Stephano’s Tailor Shop
    • Stronger Together
    • The Eco Club
    • The Orange Room
    • THAWRIH
    • Well.ca (tailles enfant et adulte)
 

5 mai

CHEO devient le premier hôpital pédiatrique du Canada à offrir un service d’urgence virtuel

À compter d’aujourd’hui, le Service des urgences de CHEO offre des rendez-vous virtuels avec un(e) urgentologue pédiatrique aux enfants et adolescents qui requièrent des soins urgents sans que leur vie ne soit menacée au plan médical – devenant ainsi le premier hôpital pédiatrique au Canada à le faire.

Le Service des urgences de CHEO est toujours ouvert pour les visites en personne et CHEO encourage quiconque a besoin d’une visite en personne à venir.

CHEO continue à demander aux familles de consulter premièrement leur médecin de famille, fournisseurs de soins primaires et pédiatres, quand il est possible de le faire et de toujours suivre leurs recommandations quand on leur conseille de venir en personne au Service des urgences de CHEO.

Pour commencer, CHEO offrira 24 rendez-vous virtuels par jour, entre 9 h et 21 h par le biais de connections vidéos sécurisées.

Marche à suivre

  • Allez sur www.cheo.on.ca, où vous pouvez soumettre une demande de rendez-vous 24 heures sur 24.
  • CHEO a élaboré une liste de vérification d’auto-triage qui indique si un rendez-vous virtuel est approprié dans ce cas. CHEO demande toujours que les familles consultent d’abord leur fournisseur de soins primaires toutes les fois qu’il est possible de le faire.
  • Si vous demandez une visite virtuelle pour soins urgents, on vous demandera de remplir un formulaire électronique sécurisé pour obtenir plus de détails.
  • Un(e) commis à l’inscription de CHEO communiquera avec vous pour établir un rendez-vous virtuel. Entre 7 h 30 et 23 h 30, vous recevrez un appel de retour dans les 30 minutes suivantes. Les réponses pendant la nuit pourraient prendre un peu plus de temps.

Bien que CHEO s’attend à traiter bon nombre de rendez-vous entièrement de façon virtuelle, on demandera à certaines familles ou jeunes de se présenter en personne à CHEO aux fins d’évaluation plus poussée.

Si vous avez besoin de soins urgents en personne, leur Service des urgences est toujours là pour vous. S’il vous faut vraiment venir en personne,  assurez-vous de respecter les marqueurs de distanciation physique et de mettre un masque à votre arrivée.

4 mai

Les marchés d’Ottawa

Je suis heureux de vous annoncer que les marchés d’Ottawa ont lancé un marché en ligne, cliquez et ramasser pour lancer la saison 2020 pour le Marché By et Parkdale. Un nombre croissant de producteurs locaux, tels que Rochon Gardens, Nat’s Bread et Against the Grain Farms, mettront leurs produits en ligne sur www.ottawmarkets.ca : Vous choisissez, vous cliquez et vous vous présentez au lieu de ramassage du Marché By ou Parkdale.

Le processus sera identique à celui de la collecte sans contact dans votre épicerie et fonctionnera initialement trois jours par semaine (mardi, jeudi, samedi), mais s’adaptera en fonction de la saison et de la demande.

Période d’essai : 9 mai, 12 mai, 14 mai 2020 (10 h à 13 h)
Coup d’envoi officiel : 16 mai 2020
Site de commande : www.ottawamarkets.ca

COVID-19 : Partagez vos pensées

Alors qu’Ottawa et le reste du monde continuent de répondre à cette crise sans précédent de l’histoire, la Ville d’Ottawa et Santé publique Ottawa souhaitent connaître vos pensées, vos points de vue et votre compréhension des restrictions actuelles en place liées à la COVID-19.

La Ville et Santé publique Ottawa explorent actuellement la façon dont nous pouvons rouvrir la ville de façon sécuritaire et graduelle suivant une approche progressive tout en respectant le de la province de l’Ontario visant le déconfinement de la province.

Nous souhaitons vous consulter sur les mesures que vous avez prises pour vous protéger et protéger vos proches contre la COVID-19. L’information provenant de différents ordres de gouvernement était-elle facile à obtenir et à comprendre? Quel genre d’appui avez-vous obtenu? Avez-vous des idées sur la façon de poursuivre la distanciation physique à l’avenir?

Pour participer au sondage visitez le https://participons.ottawa.ca/covid19

30 avril

Mesures préventives en matière de soins de longue durée

L’équipe des Soins de longue durée de la Ville poursuit son excellent travail en priorisant la sécurité des résidents et du personnel. Avec quatre foyers et plus de 7 000 résidents, la Ville a adopté et continuera d’adopter l’approche consistant à donner la priorité à la sécurité des résidents pour limiter la propagation du COVID19.

Santé publique Ottawa a souligné l’importance de sortir dehors tout en respectant les mesures de distanciation physique. Les résidents des foyers de soins de longue durée doivent pouvoir profiter du plein air en toute sécurité sur le terrain des foyers. Les visites familiales à travers une fenêtre ne posent pas problème, mais si les résidents rencontrent ensuite des membres de leur famille en personne ou interagissent en personne avec les membres de la famille d’un autre résident, ils risquent d’infecter tous les autres résidents. À plusieurs reprises, les visiteurs n’ont pas respecté les exigences de distanciation physique et sont entrés en contact direct avec le personnel et les résidents. Par conséquent, le personnel a dû réagir immédiatement.

La Ville reconnaît l’importance du contact avec la famille et est consciente des défis que pose cette période difficile. Le personnel anime des visites virtuelles entre les résidents et leur famille et continuera de le faire. Cette semaine, les foyers de soins de la Ville ont déployé des ressources supplémentaires du Service des loisirs, de la culture et des installations afin de favoriser la communication des résidents avec leur famille sur Skype, au téléphone, par courriel, par courrier, etc. Le contact en personne avec les résidents n’est peut-être pas possible en ce moment, mais le personnel peut toujours fixer une visite aux fenêtres pour les résidents vivant avec une affection chronique afin de suivre les règles de distanciation sociale et protéger tous les résidents.

Des restrictions sont en vigueur pour les terrains des foyers de soins de longue durée administrés par la Ville afin de protéger les résidents contre la propagation du virus. Il est important que les résidents profitent du plein air en toute sécurité à l’approche du beau temps. La Ville doit trouver une approche respectueuse et sécuritaire pour faciliter les visites aux fenêtres avec les familles.

Nous remercions les familles des résidents pour leur collaboration et leur compréhension continue tandis que l’équipe tente d’assurer la sécurité de tous. Nous remercions aussi chaudement l’équipe des Soins de longue durée de la Ville pour leur dévouement constant envers l’offre de soins sécuritaires de qualité à nos résidents de foyers de soins de longue durée.

Voici la note de service sur les Mesures préventives des Services de soins de longue durée.

29 avril

J’ai le plaisir d’annoncer que la Ville d’Ottawa, en consultation avec le gouvernement de l’Ontario et les exploitants de marchés de producteurs agricoles de la ville, évalue les possibilités qui permettraient de rouvrir ces installations en toute sécurité.

Les renseignements suivants ont été colligés par les équipes de la Direction générale de la planification, de l’infrastructure et du développement économique (DGPIDE), de la Direction générale des services de protection et d’urgence (SPU) et de Santé publique Ottawa (SPO).

Farmer’s Markets Ontario (FMO) a appris du gouvernement provincial que « les marchés de producteurs agricoles, qui vendent principalement de la nourriture, sont considérés comme des lieux de travail essentiels selon les dispositions du décret d’urgence en vigueur ». La Ville a d’ailleurs pu confirmer auprès des différents ministères provinciaux concernés, notamment auprès du ministre de l’Agriculture, que ces marchés offrent en effet un service essentiel. Ils doivent cependant respecter les directives énoncées par FMO.

Ces directives ont été élaborées en collaboration avec SPO afin que les exploitants de marchés agricoles puissent reprendre leurs activités de manière sûre. Bientôt publiées sur le site Web de SPO, ces directives expliqueront comment respecter les règles de distanciation physique et détailleront les protocoles de lavage de mains et de désinfection dans un environnement de marché public.

À l’échelle locale, nous continuons de suggérer aux entreprises d’opter pour le commerce électronique afin de freiner la propagation du virus. Certains propriétaires se sont dotés de politiques conformément auxquelles des marchés proposent maintenant un service de type « cliquez et ramassez ». Par exemple, le personnel municipal est en discussion avec les organisateurs de marchés souhaitant s’installer sur des terrains de la Ville afin que ce type de système soit adopté, entre autres au marché Beechwood (où on vise une ouverture en juin) et au Marché des producteurs agricoles d’Ottawa du parc Lansdowne (où on vise une ouverture d’ici la deuxième semaine de mai). Nous travaillons par ailleurs avec les gestionnaires des Marchés d’Ottawa afin que des systèmes de ce genre soient instaurés dès l’ouverture des marchés By et Parkdale. L’utilisation du terrain d’un parc municipal peut s’avérer complexe vu le décret d’urgence provincial, qui ordonne la fermeture des espaces récréatifs des parcs, en particulier dans les parcs où on trouve des installations polyvalentes. C’est sur la base de ces données que le personnel examine actuellement les demandes au cas par cas. Soyez cependant assurés que nous collaborons avec les exploitants de marchés pour trouver des solutions qui seront sûres pour tous : exploitants, commerçants et clients.

L’éducation musicale à la maison avec OrKidstra

En ces temps difficiles, OrKidstra trouve de nouvelles façons d’aider les enfants à se prendre en charge et à construire une communauté grâce à la musique. OrKidstra est fier de partager gratuitement ses vidéos KiddlyWinks en ligne.

KiddlyWinks d’OrKidstra est un programme d’éducation musicale populaire, amusant et basé sur des valeurs, destiné aux enfants en âge de fréquenter l’école primaire !

Pour visionner toutes les vidéos, visitez https://orkidstra.ca/programs/kiddlywinks-intro/

28 avril

Jardins communautaires

Nous sommes heureux de vous annoncer que la province de l’Ontario permet maintenant l’utilisation des jardins collectifs et communautaires à l’échelle de la province. Ces jardins sont une source essentielle d’aliments frais pour certains Ontariens, Ontariennes et leur famille, y compris ceux qui sont confrontés à l’insécurité alimentaire. Les médecins hygiénistes locaux fourniront des conseils, des recommandations et des instructions qui devront être respectés afin que les jardins puissent être utilisés, notamment en ce qui concerne l’écart sanitaire de même que le nettoyage et la désinfection des équipements et des surfaces fréquemment touchés.

  • Fatima Manor for Seniors – 280 Montford
  • Jardin communautaire de Vanier – Parc Richelieu, 300 Des Pères Blancs
  • Jardin communautaire de Basse-Ville – 40 rue Cobourg
  • Jardin communautaire Angel Square  – 40 rue Cobourg
  • Oasis Food Growing Project – 221 rue Nelson
  • Jardin communautaire St. Joes Supper Table – 151 Avenue Laurier
  • Bureau du développement durable de l’Université d’Ottawa – 141 Louis-Pasteur
  • Jardin communautaire de la Côte-de-Sable – 154 Avenue Mann
  • Jardin communautaire de la Strathcona Heights – 430 Wiggins

Recommandations pour les coordonnateurs et les coordonnatrices des jardins familiaux et communautaires afin de réduire la propagation de la COVID-19

  1. Demander l’approbation du propriétaire des jardins pour avoir la permission de se servir des jardins en 2020.
  2. Élaborer, pour chaque jardin, un plan d’exploitation prévoyant une section sur la prévention des infections en tenant compte des facteurs propres aux jardins, par exemple la superficie des jardins, leur aménagement, la proximité des lots les uns par rapport aux autres, les zones communes et les commodités sur les lieux, ainsi que les dispositions ou les restrictions particulières qui pourraient s’appliquer aux jardiniers risquant d’attraper la COVID-19.
    • Limiter le nombre de jardiniers sur les lieux de chaque jardin à un nombre qui permettra de respecter la distanciation physique voulue. Tenir compte de la programmation des droits d’accès des jardiniers pour éviter qu’il y ait trop de personnes à la fois dans les jardins.
    • Permettre aux jardiniers d’avoir accès aux jardins pour la plantation, l’entretien et la récolte des produits alimentaires exclusivement.
    • Ne pas planifier ni organiser, dans les jardins, d’événements réunissant de nombreuses personnes sur les lieux.
  3. Faire parvenir le plan opérationnel de 2020 à Alimentation juste Ottawa pour commentaires et approbation avant d’ouvrir les jardins. Il se peut aussi que les propriétaires fonciers veuillent consulter un exemplaire de ce plan pour faire des commentaires et l’approuver.
  4. Faire parvenir un exemplaire du plan opérationnel final des jardins de 2020 à tous les jardiniers pour qu’ils puissent collaborer à la prévention de la propagation de la COVID‑19 et permettre à ceux et celles qui ne souhaitent pas suivre le plan ni jardiner cette année de se désengager de leur obligation. La communication électronique ou de vive voix du plan peut constituer le meilleur moyen de diffuser ce plan ou de le faire adopter, à plus forte raison s’il faut le faire dans différentes langues.
  5. Mettre à jour la liste des membres, des employés et des bénévoles inscrits à l’heure actuelle et faire un suivi de ceux qui se sont engagés à participer à l’application des politiques et des protocoles de la COVID-19, ce qui pourrait aider les efforts de communication et le pistage nécessaire des contacts rapprochés, entre autres.
  6. Poser des panneaux indicateurs précisant que seuls les jardiniers, employés et bénévoles inscrits sont autorisés à cultiver les lots. Tenir compte des personnes‑ressources à contacter dans les jardins s’il y a des questions ou des suggestions pour améliorer le fonctionnement des jardins ou la prévention des infections.
  7. Offrir des ressources aux jardiniers pour qu’ils soient au courant des mesures qu’ils doivent prendre afin de prévenir la propagation de la COVID-19 dans leur jardin, notamment :
    • les précautions à prendre pour s’échanger en toute sécurité les matériaux et outils de jardinage;
    • les mesures à prendre pour nettoyer et désinfecter les surfaces fréquemment touchées comme les tuyaux de jardin, les poignées de porte et de clôture et les outils, entre autres;
    • dans la mesure du possible, prévoir du savon et de l’eau pour le nettoyage et pour se laver les mains, ainsi qu’un désinfectant approuvé pour la désinfection des surfaces couramment touchées. Si vous fournissez des produits, gardez les étiquettes d’origine et rangez‑les correctement pour éviter qu’ils se déversent et pour prévenir les risques d’empoisonnement accidentel.
  8. Poser des panneaux indicateurs évidents et bien en vue dans toutes les entrées des jardins pour rappeler aux membres, aux employés et aux bénévoles inscrits les signes et les symptômes de la COVID-19 et les endroits où ils peuvent s’adresser pour demander de l’aide s’ils ont ces symptômes (outil d’autoévaluation de l’Ontario, professionnel de la santé ou Télésanté Ontario [1-866-797-0000]). Des ressources et des affiches sont publiées en ligne sur le site SantéPubliqueOttawa.ca/Coronavirus dans différentes langues et portent sur les questions comme le lavage des mains, le protocole à suivre si on tousse et la distanciation physique.
  9. Poser des panneaux indicateurs évidents et bien en vue partout dans les jardins — surtout dans les endroits où il y a des biens d’équipement et des outils communs, entre autres — en rappelant aux membres, aux employés et aux bénévoles inscrits les exigences à respecter quand ils cultivent les jardins, afin de prévenir la transmission de la COVID-19.

Recommandations pour les jardiniers dans les jardins communautaires afin de prévenir la propagation de la COVID-19

Le risque de propager le virus de la COVID-19 dans les milieux en plein air comme les jardins communautaires est moindre qu’à l’intérieur. Il s’agit entre autres du risque de propagation d’humain à humain et du risque que posent les surfaces contaminées. Il est généralement plus facile de respecter la distanciation en plein air, la circulation de l’air est meilleure, et le soleil émet des rayons ultraviolets. En outre, nous savons que le virus survit moins longtemps sur les surfaces qui ne sont pas lisses et que les rayons ultraviolets tuent en 60 minutes tous les coronavirus du SRAS. Pour des renseignements plus généraux et actualisés sur la COVID-19, veuillez consulter notre page.

Il faut savoir qu’en plus de respecter une distance d’au moins 2 mètres les uns par rapport aux autres, il est très important d’avoir une bonne hygiène des mainspour se protéger et pour protéger les autres contre l’infection, à l’intérieur et en plein air.

  1. Prévoir une autoévaluation de la COVID-19 chaque jour avant de se présenter dans les jardins pour s’assurer qu’on n’est pas malade. Si l’autoévaluation révèle qu’il faut s’auto-isoler ou consulter un médecin, il ne faut pas se rendre dans les jardins tant que le problème n’est pas réglé.
  2. Appliquer de saines pratiques d’hygiène personnelle, par exemple en se lavant les mains, en toussant ou en éternuant dans le coude et en s’abstenant de se toucher le visage (la bouche, le nez ou les yeux) tant qu’on ne s’est pas lavé les mains aussitôt avant. Le lavage des mains est la meilleure protection contre le transfert accidentel du virus à la bouche, au nez ou aux yeux, qui sont les points d’accès de l’infection. Lavez‑vous les mains le plus tôt possible avant et après avoir jardiné. S’il est évident que les mains sont sales, il est préférable de les laver avec du savon et de l’eau; toutefois, le produit assainisseur à mains peut être efficace si on enlève d’abord la saleté.
  3. Se servir de ses propres gants de jardinage et les apporter chez soi pour les laver avec du savon et de l’eau propre chaque fois qu’on s’en est servi. Toujours bien se laver les mains aussitôt après avoir enlevé les gants.
  4. Respecter la distanciation sociale par rapport aux autres personnes dans les jardins :
    • garder une distance d’au moins 2 mètres (6 pieds) par rapport aux autres afin de limiter le nombre de personnes avec lesquelles on est en contact rapproché, sauf les membres de votre ménage qui jardinent en même temps;
    • limiter le nombre de jardiniers dans chaque jardin. Il ne doit y avoir qu’un ou 2 jardiniers par lot de jardin. S’il y a plus de 1 ou 2 jardiniers, il est plus difficile de respecter une distance d’au moins 2 mètres par rapport aux autres, et la situation devient injuste pour les autres jardiniers.
  5. Envisager de réduire le plus possible l’utilisation des outils communs et nettoyer et désinfecter les outils partagés avec d’autres.
  6. La pratique normale qui consiste à porter des gants de jardinage et à s’abstenir de se toucher le visage et à se laver les mains après avoir jardiné sont des mesures de protection contre la propagation de l’infection causée par les surfaces contaminées.
  7. Envisager de porter un masque non médical quand il est difficile de respecter le principe de la distanciation physique, afin de protéger les autres contre la propagation des gouttelettes quand on expire, que l’on parle, que l’on tousse ou que l’on éternue, entre autres.
  8. Se laver les mains le plus tôt possible après avoir touché des surfaces couramment touchées dans les jardins. Se rappeler qu’on ne peut pas présumer qu’une surface est propre quand on la touche : il faut toujours se laver les mains avant de se toucher une partie du visage, quelle qu’elle soit, même si on pense qu’une surface que l’on a touchée est propre.
  9. Penser à apporter du savon et de l’eau et un produit désinfectant pour nettoyer et désinfecter les surfaces couramment touchées avant de s’en servir et, idéalement, après les avoir touchées. Les produits de nettoyage et de désinfection couramment utilisés sont efficaces contre la COVID-19. Les recommandations suivantes sur le nettoyage et la désinfection visent à réduire les risques liés à la transmission par les surfaces. Il faut d’abord nettoyer les surfaces avec du savon et de l’eau, puis les désinfecter.
    • Suivre les recommandations de Santé publique Ontario sur le nettoyage et la désinfection des lieux publics, consulter la fiche d’information de Santé publique Ontario sur le nettoyage et la désinfection des lieux publics et lire les instructions de l’étiquette du fabricant pour s’assurer que les produits sont bien préparés et appliqués; prévoir un temps de contact suffisant pour le produit désinfectant afin de permettre de tuer les germes; enfin, s’assurer que la personne qui prépare et applique les produits porte des gants et tout l’équipement supplémentaire recommandé de protection individuelle.
  10. Bien laver les fruits et les légumes à l’eau courante du robinet comme on le fait normalement dans la préparation des aliments. Toujours se laver les mains avec du savon et de l’eau avant de laver les fruits et les légumes et avant et après avoir manipulé différents types de produits alimentaires. Consulter le site Garder les aliments sécuritaires (nettoyez, cuisez, réfrigérez, séparez) de Santé publique Ottawa pour de plus amples renseignements.

27 avril

L’Ontario dévoile les principes qui orienteront le déconfinement

Le gouvernement de l’Ontario a publié aujourd’hui un cadre visant le déconfinement de la province et définit les critères qu’appliqueront le médecin hygiéniste en chef et les experts en santé de l’Ontario pour conseiller le gouvernement sur l’assouplissement des mesures d’urgence. Le cadre établit également les principes directeurs pour la réouverture progressive et sûre des entreprises et des espaces publics et la reprise des services. Enfin, il dévoile les détails de la stratégie de consultation que dirigera le Comité ontarien de l’emploi et de la relance afin d’éclairer les plans de relance économique de l’Ontario.

Le gouvernement prévoit une approche par étapes pour relancer l’économie provinciale et des mesures adéquates pour permettre aux entreprises de rouvrir de manière sûre. Les responsables de la santé publique surveilleront attentivement la mise en œuvre de chaque étape, qui durera de deux à quatre semaines, afin d’évaluer l’évolution de la pandémie et de déterminer tout changement de stratégie qui pourrait se révéler nécessaire pour protéger la santé publique.

  • Étape 1 : Dans le cas des entreprises qui ont reçu l’ordre de fermer ou de restreindre leurs activités, rouvrir les lieux de travail qui peuvent immédiatement modifier leurs activités afin de respecter les lignes directrices en matière de santé publique. Rouvrir certains espaces en plein air comme les parcs et autoriser les rassemblements d’un plus grand nombre de personnes. Permettre aux hôpitaux de procéder à certaines interventions chirurgicales non urgentes et programmées et d’offrir d’autres services de soins de santé.
  • Étape 2 : Sur la base d’une évaluation des risques, rouvrir plus de lieux de travail, par exemple dans l’industrie des services, des bureaux et des commerces de détail. Autoriser certains grands rassemblements publics et rouvrir davantage d’espaces en plein air.
  • Étape 3 : Rouvrir tous les lieux de travail de façon responsable et assouplir davantage les restrictions concernant les rassemblements publics.

Tout au long de cette stratégie progressive, des mesures seront maintenues pour protéger les populations vulnérables. Il restera nécessaire de respecter l’écart sanitaire, de se laver les mains fréquemment et de pratiquer l’hygiène respiratoire. D’importants plans d’atténuation des risques seront mis en œuvre pour limiter les risques de santé publique.

Pour relancer l’économie, le gouvernement tiendra compte de facteurs comme le risque de propagation du virus et la capacité à mettre en œuvre des mesures de protection pour maintenir les lieux de travail sûrs. Le médecin hygiéniste en chef et d’autres experts de la santé conseilleront le gouvernement sur l’assouplissement des mesures de santé publique en se basant sur une série de critères définis, notamment :

  • Une diminution constante, pendant deux à quatre semaines, du nombre de nouveaux cas de COVID-19 par jour;
  • Une capacité suffisante du système de soins actifs et intensifs, y compris l’accès à des ventilateurs et la disponibilité de l’équipement de protection individuelle de façon continue;
  • La capacité des bureaux de santé publique de communiquer dans les 24 heures avec environ 90 % des nouveaux cas de COVID-19 et de fournir des instructions afin d’enrayer la propagation communautaire;
  • Le dépistage continu des cas soupçonnés de COVID-19, surtout auprès des populations vulnérables, afin de déceler rapidement de nouvelles éclosions.

Des entreprises locales et l’Université d’Ottawa unissent leurs efforts pour épauler les travailleurs essentiels

Cette semaine, j’ai eu l’occasion de parler aux employés et aux étudiants de l’Université d’Ottawa ainsi qu’aux employés de Canadian Hydro Components de leur travail formidable à l’appui des travailleurs de la santé à Ottawa.

Au cours du dernier mois, l’Université d’Ottawa a travaillé avec différents professionnels de la santé pour créer des visières réutilisables destinées à protéger les travailleurs essentiels. Ces visières comprennent trois parties principales : un serre-tête, un écran transparent et une bande élastique.

Plus de 25 bénévoles ont donné aussi bien des bandes imprimées en 3D et des fournitures d’emballage que des lunchs maison. Outre ces bénévoles, des entreprises comme Canadian Hydro Components, Lumentum et Luzchem ont participé à la fabrication des bandes imprimées en 3D. ETM Industries a également mis au point le moule à injection pour l’un des modèles de serre-tête afin d’accélérer le processus d’impression en 3D.

Ce groupe a été en mesure de distribuer plus de 7 000 visières aux travailleurs de la santé, principalement dans les grands hôpitaux d’Ottawa, les foyers de soins de longue durée et les maisons de retraite ainsi que les cliniques, dont Ottawa Inner City Health, qui offre des soins de santé aux résidents les plus vulnérables. Pour en savoir plus sur ces initiatives, consultez le site https://covid.makerepo.com/.

Quel bel exemple de passion et d’innovation rapidement mises en commun au bénéfice de nos travailleurs essentiels. Bravo!

24 avril

Masques

Les membres de la communauté qui sont en bonne santé ne doivent pas porter de masques médicaux et de respirateurs N95. Pour les professionnels de la santé qui cherchent des renseignements sur l’équipement de protection individuelle, veuillez consulter notre section Mesures de prévention et de contrôle des infections.

Les masques non médicaux peuvent comprendre ceux qui sont faits de tissu (p. ex., coton); ceux qui ont des poches pour insérer des filtres; et ceux qui sont utilisés pour recouvrir d’autres masques ou respirateurs afin de prolonger leur utilisation. Le port d’un masque non médical ne remplace PAS la nécessité de la distanciation physique, le lavage des mains et la surveillance de votre état de santé. Le port d’un masque non médical peut offrir une protection supplémentaire, surtout lorsque la distance physique est difficile à maintenir (p. ex., dans une épicerie, dans l’autobus).

Toutefois, le porte d’un masque non médical peut aider à protéger les gens autour de vous.

Pour vous protéger contre la COVID-19, suivez les recommandations de santé publique : restez à la maison, lavez-vous les mains souvent et ne vous touchez pas le visage. Il n’existe aucune preuve que les masques en tissu fait maison, ou les masques non médicaux vous protègent contre la COVID-19. Ceux-ci présentent un certain nombre de limitations : le port d’un masque peut augmenter le risque d’infection si vous vous touchez votre visage plus souvent pendant que vous le réajustez ou si vous ne vous laver pas les mains avant de le mettre et de l’enlever.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les masques non médicaux, veuillez consulter le site Web de Santé Canada relatif aux masques et aux couvre-visage non médicaux.

23 avril

Mise à jour sur le dépistage dans les foyers de soins de longue durée

Conformément aux lignes directrices provinciales concernant les protocoles de dépistage de la COVID-19, SPO a communiqué les recommandations provinciales en ce qui concerne le dépistage de la COVD-19 à tous les foyers de SLD et toutes les MR. Veuillez noter que, selon les directives du ministère de la Santé, un seul cas confirmé de la COVID-19 dans un établissement entraîne la déclaration d’une éclosion dans l’établissement. La page Web de SPO sur les critères pour le dépistage de la COVID-19 fournit des détails en ce qui concerne les personnes qui devraient être testées pour la COVID-19, en fonction de celles qui en ont le plus besoin. Ces renseignements seront mis à jour sous peu pour intégrer les nouvelles lignes directrices.

Le 21 avril 2020, la province a annoncé des tests de surveillance proactifs pour comprendre l’état actuel de la COVID-19 dans les foyers de SLD et les MRs, y compris des tests ciblés sur les résidents et le personnel asymptomatiques. Lors du dépistage des résidents et du personnel symptomatiques et asymptomatiques en cas d’éclosion de la COVID-19, les contacts étroits sont une priorité et des tests supplémentaires permettront de mieux comprendre la prévalence de la COVID-19 chez les résidents et le personnel, particulièrement chez les personnes asymptomatiques. SPO maintient les communications avec la province et avec nos partenaires du secteur de la santé afin de déterminer les meilleurs moyens pour mener à bien de manière efficace et efficiente la nouvelle initiative provinciale de surveillance. Étant donné le grand nombre de résidents et d’employés de la région à tester, il faudra plusieurs semaines pour coordonner et mener à bien cette opération.

Il est particulièrement important de mentionner qu’un test négatif n’exclut pas qu’une personne soit infectée, puisqu’elle pourrait incuber une infection et que le résultat pourrait donc être faussement rassurant. Les tests effectués au début d’une infection peuvent également être faussement négatifs si la charge virale d’une personne est faible. Il est difficile de s’appuyer sur les résultats des tests et de procéder à des tests continus de dépistage des personnes initialement négatives, ce qui soulève des préoccupations quant à la durabilité et à la possibilité de distraction par rapport à l’importance primordiale des efforts de prévention et de contrôle des infections. Les EPI tels que les masques, les gants, les lunettes et les blouses, ainsi que les pratiques saines de prévention et de contrôle des infections sont ce qui fait une différence dans la réduction de la transmission.

Fermeture temporaire d’un centre éducatif

Hier, le 22 avril, un membre du personnel du centre éducatif Esther By a déclaré ne pas se sentir bien et est allé se faire tester pour la COVID-19 à la suggestion de Santé publique Ottawa. Les résultats de ce test devraient être disponibles d’ici 24 à 48 heures.

Le plus haut niveau de sécurité des éducateurs, enfants et familles en services de garde d’urgence demeure notre priorité. En consultation avec Santé publique Ottawa (SPO), la décision a été prise de fermer immédiatement l’établissement de façon temporaire, jusqu’à ce que les résultats du test du membre du personnel soient connus.

Cette fermeture temporaire affecte 4 familles. Des communications ont été fournies aux familles et aux employés ce soir.

Il est important de noter que nous avons planifié cette éventualité et que nous avons suivi de près les recommandations de SPO. La santé et la sécurité de nos clients et employés sont notre priorité absolue et nous continuerons de suivre les conseils de nos collègues de SPO pour nous assurer de protéger nos employés tout en fournissant des soins et des services essentiels à nos résidents.

22 avril

Réunion du Conseil Municipal

Le Conseil municipal s’est réuni aujourd’hui de manière principalement virtuelle; la majorité des membres y participaient par téléphone pour maintenir une distance physique et ralentir la propagation du nouveau coronavirus.

Le directeur municipal a expliqué comment la Ville répond à la COVID-19; une présentation à voir. Présentation au conseil par le directeur municipal

Le point le plus important : continuez de socialiser, de votre domicile. Appelez vos proches ou soupez avec vos voisins sur vidéo. Et si la situation vous pèse, parlez-en au Centre d’aide 24/7 de la Ville.

Centre d’aide : 613-238-3311

Ligne de crise en santé mentale : 613-722-6914 ou 1-866-996-0991

N’hésitez surtout pas à téléphoner si vous avez besoin de soutien.

Santé publique Ottawa

Nous avons aussi reçu une mise jour de Santé publique Ottawa de la part Dre Vera Etches, Médecin chef en santé publique.

Voici la présentation complète de Santé publique Ottawa sur les dernières nouvelles concernant la COVID-19. OPH – Présentation au conseil

Si vous avez du temps et que vous souhaitez aider les services de première ligne, consultez cette liste de Centraide de l’Est de l’Ontario, qui présente les groupes locaux offrant du soutien à ceux qui en ont le plus besoin et diverses idées pour les épauler : https://centraideeocovid19.ca/occasions-de-benevolat.

Vous pouvez également vous inscrire comme bénévole sur le site de Bénévoles Ottawa.

21 avril

Diagnostic positif de COVID-19 d’un employé dans le foyer de soins de longue durée Garry J. Armstrong Home

Aujourd’hui, nous avons reçu confirmation qu’un employé d’un des foyers de soins de longue durée de la Ville d’Ottawa, le foyer Garry J. Armstrong Home, dans la Basse-Ville, a reçu un diagnostic positif de COVID-19. La personne est présentement en isolement à la maison et est asymptomatique. L’employé a travaillé pour la dernière fois le 18 avril.

Nous travaillons directement avec Santé publique Ottawa (SPO) afin de déterminer les prochaines étapes en vue de procéder au dépistage des résidents ou du personnel du foyer. SPO assure le suivi auprès des familles et des amis qui ont pu être en contact étroit avec la personne. Des communications ont été transmises aujourd’hui aux membres du personnel, aux résidents et aux membres des familles.

Il est important de noter que nous avons planifié cette éventualité et que nous avons suivi de près les recommandations de SPO. La santé et la sécurité de nos résidents et de nos employés sont notre priorité absolue et nous continuerons de suivre les conseils de nos collègues de SPO pour nous assurer de protéger nos employés tout en fournissant des soins et des services essentiels à nos résidents.

Afin de freiner la propagation de COVID-19 à l’intérieur du foyer, d’autres mesures de prévention ont rapidement été mises en place, notamment :

  • Une éclosion a été déclarée au foyer et tout le personnel porte des masques et de l’équipement de protection individuelle (EPI) approprié lorsqu’il fournit des soins directs.
  • Effectuer des tests de dépistage chez les personnes ayant été en contact avec la personne infectée, qu’elles présentent des symptômes ou non.
  • Offrir à l’ensemble du personnel de la formation et du soutien supplémentaires sur les éclosions de maladie;
  • Toutes les aires de travail ont été désinfectées afin d’assurer la santé et la sécurité de nos résidents et de notre personnel. Des préposés à l’entretien ménager supplémentaires ont été mis en place pour désinfecter le foyer au complet.

Nous continuerons d’appliquer les conseils de SPO et les directives du ministère de la Santé. Il s’agit notamment des mesures suivantes :

  • Seuls les visiteurs essentiels peuvent entrer dans le foyer
  • Mettre en congé d’isolement les membres du personnel qui obtiennent un résultat positif au test de dépistage.
  • Accroître le nettoyage des aires communes et des surfaces qui sont fréquemment touchées.
  • Maintenir une distance physique entre collègues.
  • Se laver fréquemment les mains et éviter de se toucher le visage;
  • Rester à la maison lorsque l’on ne se sent pas bien.

Les mesures suivantes sont toujours en place pour protéger les résidents et le personnel :

  • le personnel fait l’objet d’un dépistage deux fois par jour, au début et à la fin de son quart de travail, y compris une vérification de la température;
  • les résidents font l’objet d’un dépistage deux fois par jour pour détecter tout symptôme, et tout résident présentant des symptômes sera isolé et soumis à un test de dépistage du virus;
  • les nouveaux résidents admis ou réadmis dans le foyer seront isolés pendant 14 jours;
  • les résidents ne sont autorisés à quitter la propriété que pour des rendez-vous médicaux essentiels. Autrement, ils ne sont pas autorisés à quitter la propriété ou à rendre visite à leurs amis ou leur famille. Les résidents qui le font seront isolés pendant 14 jours;
  • le personnel a prévu des quarts de nettoyage supplémentaires pour augmenter la fréquence de désinfection des surfaces de contact.

Mise à jour de le groupe de travail sur les besoins humains

Le 9 avril, la Ville a reçu 6,6 millions de dollars sur un engagement de 13,3 millions de dollars du ministère des Affaires municipales et du Logement au moyen du Fonds d’aide aux services sociaux pour 2020-2021. Ce financement s’ajoute aux 4,8 millions de dollars déjà reçus dans le cadre du programme fédéral de Vers un chez-soi du Plan d’intervention économique du Canada à l’égard de la COVID-19, ce qui porte le financement total immédiat à 11,4 millions de dollars. Ce financement vise à répondre aux besoins des personnes vulnérables pendant cette crise, y compris les personnes à risque ou qui sont sans abri, les personnes qui vivent dans des logements ou des logements avec services de soutien, les personnes à faible revenu, les bénéficiaires de l’aide sociale ou d’autres personnes qui ont besoin de services sociaux.

Le mandat complet du Fonds d’aide aux services sociaux et la trousse de demande simplifiée se trouvent à l’adresse site Web Soutien et assistance. Nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec les organismes communautaires pour veiller à ce que toutes les demandes de renseignements liées au Fonds d’aide aux services sociaux soient triées de façon appropriée et traitées en temps opportun afin de permettre un processus de répartition des fonds efficace et sans heurts. Nous voulons que ces fonds soient distribués d’ici le début du mois de mai.

Sécurité alimentaire

Le Groupe de travail sur les besoins humains a créé et distribué des fiches de renseignements sur les ressources alimentaires afin de fournir aux résidents des renseignements sur les principales options de collecte et de prestation de services alimentaires dans leurs collectivités. Une fiche de renseignements plus courte destinée spécifiquement aux personnes âgées est également disponible. La fiche d’information sur les ressources alimentaires est disponible en anglais et en français et elle sera bientôt disponible dans six autres langues.

Vérifications du bien-être

Au cours de la dernière semaine, Logement communautaire d’Ottawa (LCO) a effectué des appels téléphoniques aux 1 451 résidents figurant sur sa liste d’appels d’urgence. En plus des appels téléphoniques de vérification que LCO a déjà effectués, LCO a commencé à appeler les plus vulnérables de ses 6 300 aînés.

Le Groupe de travail sur les besoins humains s’est associé à la Croix‑Rouge pour effectuer des vérifications du bien-être par porte-à-porte pour tous les résidents de LCO qui n’ont pas pu être joints par téléphone. Des trousses de ressources et de soutien multi-

langues ont été créées pour aider les résidents lors de ces vérifications de bien-être. Les vérifications de bien-être, qui commenceront le mardi 21 avril, permettront de s’assurer que tous les résidents vulnérables sont rejoints, quel que soit leur accès au téléphone.

À la fin du mois d’avril, à la suite des vérifications du bien-être par porte à porte au sein des résidences de LCO, le Groupe de travail sur les besoins humains élaborera un plan pour répondre aux besoins des personnes les plus isolées et les plus vulnérables de nos collectivités plus vastes. Ce plan comprendra les mesures suivantes :

  • travailler avec les conseils scolaires pour rejoindre les familles prioritaires qui n’ont pas encore été rejointes;
  • établir des liens avec d’autres fournisseurs de services qui soutiennent les résidents vulnérables de la Ville pour voir comment nous pouvons appuyer les mesures de sensibilisation;
  • travailler avec les bureaux des conseillers pour rejoindre les populations isolées dans chaque quartier;
  • travailler avec les associations communautaires pour déterminer les lacunes de soutien;
  • déterminer la meilleure façon de communiquer avec les résidents de chaque quartier.

Refuges communautaires et familiaux

La distanciation physique reste l’un des meilleurs moyens de prévenir la propagation de la COVID-19. Le surpeuplement dans les refuges et la tendance des clients à se regrouper augmentent les risques de propagation rapide en cas d’éclosion. Les Services de logement et leurs partenaires communautaires travaillent sans relâche pour mobiliser de nouvelles installations afin d’aider cette population particulièrement vulnérable à mettre en oeuvre cette importante stratégie de prévention.

20 avril

Centre d’évaluation COVID-19

Mise à jour du dépistage de Covid-19: La liste des symptômes et des personnes nécessitant un dépistage de COVID-19 a été élargie.

Le Centre d’évaluation COVID-19 est une clinique extra-hospitalière où les personnes seront évaluées par un fournisseur de soins de santé, et dépistées pour la COVID-19 si nécessaire. Il est géré par L’Hôpital d’Ottawa et le CHEO, en partenariat avec Santé publique Ottawa (SPO) et la Ville d’Ottawa.

Si vous êtes en détresse (par exemple, si vous avez des difficultés respiratoires importantes, des douleurs thoraciques, si vous vous évanouissez ou si les symptômes d’une maladie chronique s’aggravent considérablement), ne vous rendez pas au Centre d’évaluation ou dans une Clinique de soins COVID-19. Rendez-vous au service d’urgence le plus proche ou appelez le 9-1-1.

  • Les symptômes les plus courants de la COVID-19 sont la fièvre, la toux et la difficulté à respirer.
  • Les symptômes les moins courants de la COVID-19 sont la fatigue inexpliquée, le délire (une affection médicale grave qui implique la confusion, des changements de mémoire et des comportements bizarres) les chutes, le déclin fonctionnel aigu, l’aggravation des maladies chroniques, les nausées, les vomissements, la diarrhée, les douleurs abdominales, les frissons, les maux de tête, la laryngotrachéite aiguë ou la perte du goût/de l’odeur.
  • D’autres signes de la COVID-19 peuvent apparaître tels des symptômes respiratoires nouveaux ou qui s’aggravent : mal de gorge, écoulement nasal, éternuements, congestion nasale, voix enrouée ou difficulté à avaler.

Il est recommandé aux personnes suivantes de se faire dépister pour la COVID-19 SI elles présentent au moins l’un des symptômes les plus courants OU l’un des symptômes les moins courants de la COVID-19 OU un symptôme respiratoire nouveau ou qui s’aggrave (veuillez consulter la liste des symptômes ci-dessus) :

  • Les travailleurs de la santé ou les membres du personnel qui travaillent dans des établissements de santé, ainsi que tous les membres de leur ménage
  • Les résidents et le personnel des foyers de soins de longue durée, des maisons de retraite, des établissements correctionnels, des refuges pour sans-abri, des établissements de santé mentale, des hospices et d’autres lieux de vie collective
  • Les personnes hospitalisées et celles qui seront probablement hospitalisées
  • Membres de communautés éloignées, isolées, rurales et/ou autochtones
  • Les soignants et prestataires de soins
  • Les premiers répondants comme les pompiers, policiers et paramédics.
  • Les personnes ayant des contacts fréquents en matière de soins de santé, comme les patients atteints de cancer ou ceux qui subissent des traitements de chimiothérapie ou de dialyse, qui vont subir ou ont subi une transplantation, les femmes enceintes et les nouveau-nés

Il est recommandé aux personnes suivantes de se faire dépister pour la COVID-19 SI elles présentent au moins l’un des symptômes les plus courants de la COVID-19 comme une fièvre, une toux ou la difficulté à respirer.

  • Les personnes ayant eu des contacts étroits avec cas confirmés ou probables.
  • Les voyageurs internationaux de retour qui se font soigner.
  • Les travailleurs des infrastructures critiques – cela comprend les épiceries, les services alimentaires, les travailleurs de l’entretien et du transport, et les services publics.

Les patients qui répondent aux critères ci-dessus seront soumis au dépistage du COVID-19, qui consiste à prélever un échantillon de la gorge ou du nez à l’aide d’un écouvillon.

Important: Vous n’avez PAS besoin de contacter Santé publique Ottawa avant de vous rendre dans un Centre d’évaluation.
 
Emplacement et heures d’ouvertures :

Aréna Brewer
151, voie Brewer
Accès par l’avenue Bronson, en face de l’Université Carleton
Ouvert de 9 h  à 15 h 30, tous les jours

211

If you are an Ontario resident & you need help finding food banks, mental health resources or financial relief programs, dial 211 and they will point you in the right direction.

You are not alone.

17 avril

Mise au point de Santé publique Ottawa

Devant les questions des résidents quant à la distanciation physique, Santé publique Ottawa (SPO) a confirmé qu’il n’y a pas de problème à discuter de loin avec un voisin de part et d’autre d’une clôture, par exemple, tant que les deux personnes restent à deux mètres de distance.

SPO a aussi ajouté de nouvelles ressources à son site Web suggérant des stratégies pour rester actif durant cette période, ainsi qu’une vidéo sur la préservation de sa santé mentale.

Dois-je obtenir des soins? Où puis-je aller?  

  • C’est à l’aréna Brewer qu’a été installé le centre d’évaluation principal, où ont lieu la majorité des dépistages de la COVID-19.
  • Si vos symptômes sont généralement faibles et s’il vous est possible de le faire, veuillez rester à la maison. Ne demandez un dépistage de la COVID-19 que si vous répondez aux plus récents critères encadrant ces tests. Il se pourrait aussi que vous n’ayez pas besoin de soins de santé particuliers.
  • Si vous présentez des symptômes de plus en plus graves indiquant une maladie respiratoire (de la fièvre, une toux qui s’aggrave ou des symptômes semblables à ceux d’une grippe, par exemple) et que vous avez besoin de soins médicaux, vous devez vous rendre à une clinique de soins COVID-19.
  • Si vous êtes en détresse (grandes difficultés à respirer, douleur à la poitrine, évanouissement ou aggravation marquée des symptômes d’une maladie chronique, par exemple), n’allez pas au centre d’évaluation ni aux cliniques de soins COVID-19, mais plutôt à l’urgence la plus près de chez vous, ou appelez le 9-1-1.

En aucun cas une personne gravement malade ne devrait hésiter à aller à l’urgence. Les hôpitaux de la région d’Ottawa ont tous la capacité de fournir des soins d’urgence aux personnes qui en ont besoin. On y applique des mesures de contrôle et des protocoles de lutte anti-infectieuse stricts.

DÉPISTAGE
Les critères de dépistage ont été élargis pour les travailleurs essentiels, les intervenants de première ligne, les résidents et le personnel des centres de soins de longue durée, les maisons de retraite et les malades hospitalisés. Les laboratoires de la régiontravaillent par ailleurs à augmenter leur capacité d’analyse des résultats.

PRÉVENTION DU CRIME OTTAWA

Prévention du crime Ottawa (PCO) a lancé une nouvelle initiative visant à offrir du soutien et de l’aide aux victimes (anciennes ou actuelles) de violence familiale ou de mauvais traitements.

Ces personnes peuvent communiquer avec des conseillers formés et bilingues, en ligne à l’adresse pasbienottawa.ca, ou par messagerie texte au 613‑­704‑­5535, tous les jours de 8 h 30 à minuit. N’hésitez pas à utiliser ces outils technologiques sûrs.

SERVICES MUNICIPAUX

Les programmes et services essentiels aux résidents sont maintenus. Les services assurés en personne sont cependant suspendus jusqu’au 30 juin, et toutes les installations municipales (équipements sportifs et récréatifs, bibliothèques publiques, musées, centre de garde municipaux, etc.) seront fermées jusqu’à cette même date.

Les parcs municipaux et leurs équipements resteront fermés. Les résidents peuvent les traverser pour aller quelque part, mais ils doivent se tenir à bonne distance des autres.

L’accès aux parcs de stationnement du parc Mooney’s Bay, de l’île Petrie et du parc Britannia est maintenant interdit aux véhicules jusqu’à ce que les autorités municipales annoncent la réouverture des parcs.

Voici une liste des équipements et des endroits fermés actuellement :
-terrains de sport publics;
-terrains de balle;
-terrains de basketball et de tennis;
-terrains de planche à roulettes;
-parcs canins;
-structures de jeu;
-balançoires;
-glissoires;
-structures à grimper;
-structures de conditionnement physique pour adultes;
-bancs et tables de pique-nique.

Les festivals et les événements spéciaux sont annulés ou reportés. Le marché des producteurs agricoles d’Ottawa du parc Lansdowne et l’activité Portes ouvertes Ottawa (prévue les 6 et 7 juin) sont tous deux annulés. La plantation d’arbres et le Grand ménage de la capitale Glad ont été reportés jusqu’à nouvel ordre.

Certains programmes, notamment de plantation de végétaux ou d’entretien, sont soit suspendus, soit maintenus et réduits. Les projets communautaires printaniers, par exemple les points de dépôt de déchets ménagers dangereux (DMD), sont reportés.

La décharge du chemin Trail est fermée au public.

SERVICES DE GARDE D’ENFANTS

Conformément à une directive du gouvernement provincial, les fournisseurs de services de garde d’enfants ne peuvent plus percevoir de frais de garde pour les services qui ne sont pas fournis durant l’épidémie de COVID-19.

Aucun enfant ne perdra sa place et aucun parent ne sera pénalisé parce qu’il n’a pas payé les frais habituels. La Ville continuera de verser sa contribution jusqu’à ce que le gouvernement provincial confirme l’aide qu’il apportera à ce secteur.

LA FOI DURANT LA COVID À OTTAWA

En réponse à la COVID, les organisations religieuses d’Ottawa ont adapté et mis en œuvre les directives de Santé Publique Ottawa.

Avril est un mois important avec de nombreuses célébrations et événements, en passant par Pâques, le Ramadan et le Pessa’h.

Voulez-vous en savoir plus sur la façon dont les organisations religieuses travaillent pour soutenir les résidents d’Ottawa en ces temps difficiles?

Ces derniers jours, j’ai organisé des réunions virtuelles avec des chefs religieux afin de comprendre comment ils se sont adaptés et continuent de se rapprocher de leurs communautés pendant cette période. Ces discussions m’ont permis d’observer un thème commun : nous sommes tous dans le même bateau. La foi est importante pour plusieurs et la communauté est là pour se soutenir mutuellement.

J’ai eu le plaisir de rencontrer des dirigeants catholiques et anglicans pour la première partie (https://www.youtube.com/watch?v=2Rorj8-tFps) et pour la 2e partie j’ai eu la chance de discuter avec les leaders musulmans et juifs. (https://www.youtube.com/watch?v=BnxzRoHAV0k)

ONTARIO

L’Ontario est toujours en état d’urgence : le 14 avril, le gouvernement provincial a prolongé la déclaration de situation d’urgence pour une période de 28 jours, soit jusqu’au 12 mai. Cette décision permettra au gouvernement de continuer à exploiter tous les outils qui sont à sa disposition pour veiller à la santé et à la sécurité de la population ontarienne durant la pandémie de COVID-19.

Durant cette période, le gouvernement a aussi suspendu les échéances associées à certaines décisions municipales et reporté les modifications de la Loi de 1997 sur les redevances d’aménagement afin que les municipalités continuent de recevoir les revenus nécessaires au financement de leurs infrastructures liées à la croissance (réseaux routiers, d’égouts et de distribution d’eau, services de police et de sécurité incendie, etc.).
On trouvera l’intégralité des changements et davantage de renseignements à ontario.ca/fr.

SÉCURITÉ ALIMENTAIRE DANS LE QUARTIER RIDEAU-VANIER

En cette période d’état d’urgence, l’importance de nos banques d’alimentation et des autres programmes de lutte contre la faim ressort de façon évidente. Si c’est dans notre quartier que la fréquentation des banques d’alimentation est actuellement la plus élevée, des personnes qui n’ont peut-être jamais eu à y recourir sont maintenant contraintes de compter sur ces services essentiels. Cette crise n’épargnant personne, nos banques d’alimentation communautaires – qui reçoivent l’appui de la Banque d’alimentation d’Ottawa – resteront ouvertes et continueront à servir les résidents.

Ces organismes continuent de collaborer étroitement avec Santé publique Ottawa pour veiller à ce que leurs opérations demeurent sûres pour les résidents, le personnel et les bénévoles. Nos centres de ressources et nos centres d’activités communautaires ont aussi modifié leur fonctionnement pour, entre autres, offrir de manière sûre des collations aux familles dans le besoin. Les refuges avec lesquels nous travaillons ont aussi adapté leur service de repas offert aux clients et aux résidents démunis afin de continuer d’aider ces groupes en toute sécurité.

Les résidents de Strathcona Heights ont eu de sérieuses difficultés à s’approvisionner, dans le contexte où une banque d’alimentation a été forcée de fermer temporairement en raison de la COVID-19. En faisant appel à d’importants partenaires communautaires (la Société de logement communautaire d’Ottawa, le Centre de santé communautaire Côte-de-Sable, le Centre de ressources pour parents ainsi que des ressources de la Ville), mon équipe, des bénévoles du coin et la Banque d’alimentation d’Ottawa ont pu ouvrir une banque d’alimentation éphémère dans ce secteur ces dernières semaines.

Grâce à la flexibilité et au dévouement de ces partenaires, nous sommes parvenus à offrir des services alimentaires essentiels dans une zone souvent décrite comme un « désert alimentaire ».

Je poursuis mes efforts pour qu’une banque d’alimentation permanente voie le jour à Strathcona Heights et pour accroître la sécurité alimentaire des résidents de ce quartier en expansion.

En ces temps incertains, grâce à la Banque d’alimentation d’Ottawa et à ses collaborateurs dévoués, personne ne restera sur sa faim. Le travail suit son cours.

Ceux et celles pour qui c’est possible peuvent faire un don à la Banque en visitant la page suivante : https://www.ottawafoodbank.ca/fr/faire-un-don/ 

Toute personne ayant besoin de services alimentaires peut appeler au 2­-1-­1, où on la mettra en contact avec les ressources de sa région.

PARTENARIAT ENTRE LA VILLE ET L’UNIVERSITÉ D’OTTAWA

L’Université d’Ottawa offre un coup de main à ses étudiants et aux résidents d’Ottawa pendant cette pandémie. L’Université d’Ottawa offre de l’espace pour les tests de COVID-19, des cliniques, de l’équipement médical et de l’ingéniosité en matière d’impression 3D. Ils mettent également leurs efforts de recherche au service de la recherche de solutions, notamment d’un vaccin. L’Université a vraiment fait un pas en avant pour aider la communauté d’Ottawa. Pour ses étudiants, ils déclarent qu’ils s’engagent à faire en sorte que chacun des étudiants terminent son trimestre et ses études.

Voici quelques une des initiatives qui ont mise en place par l’Université d’Ottawa

Soutien aux services de première ligne :

  • L’Université d’Ottawa a offert ces laboratoires comme lieux supplémentaires pour réaliser des tests de dépistage de la COVID-19, ainsi que les grands espaces intérieurs  afin d’y installer des cliniques publiques, au besoin.
  • L’Université d’Ottawa a fait don à nos hôpitaux locaux de 252 boîtes de matériel médical essentiel, y compris 260 000 paires de gants, 25 000 masques, 2 119 masques N95 ainsi que d’autres fournitures utiles.
  • Les étudiants et étudiantes mettent à contribution leur ingéniosité et leur esprit entrepreneurial et travaillent à la conception et à la production de protecteurs faciaux et de pièces de respirateurs à l’aide des imprimantes 3D de l’atelier Makerspace, en collaboration avec l’Hôpital Montfort.
  • Le Centre de compétences et de simulation de l’Université d’Ottawa a adapté ses exercices de formation par simulation et mis ses installations à contribution pour préparer le personnel médical à la pandémie de COVID-19. Des vidéos 3D en réalité virtuelle sur les nouvelles procédures et des conseils connexes sont partagés en libre accès dans les réseaux sociaux et contribuent à la lutte mondiale contre le virus.

Recherche sur la COVID-19 :

  • Les chercheurs et chercheuses de l’Université d’Ottawa travaillent sans relâche pour trouver des solutions à la crise de la COVID-19, notamment en tentant de développer des tests diagnostiques réalisables n’importe où et des agents thérapeutiques (dont un vaccin par vaporisation nasale), et en s’intéressant au comportement du virus ainsi qu’aux enjeux de santé publique.

Aide à la population étudiante

  • La population étudiante sera en mesure de conclure son trimestre grâce à l’apprentissage en ligne et à distance.
  • L’Université d’Ottawa continue d’offrir du soutien en santé mentale aux étudiants et étudiantes qui sont toujours en résidence, ainsi qu’à celles et ceux qui sont rentrés chez eux.

Résidences

  • L’Université d’Ottawa travaille également avec la Ville d’Ottawa afin d’héberger des familles parmi les plus vulnérables (soit environ 65 personnes) dans l’une de nos résidences.

LE COVID ET L’IMPACT SUR LE SPORT

Il y a tout juste deux ans, la City of Ottawa Ringuette Association (OCRA) était désignée comme ville hôte du Championnat canadien de ringuette 2020.

Le championnat, prévu du 5 au 11 avril 2020, devait avoir lieu sur des patinoires aux quatre coins de la ville.

Depuis l’annonce de la désignation, il n’est pas exagéré de dire que des bénévoles ont investi des milliers d’heures pour préparer la ville en vue de l’événement.

Le 13 mars, alors que la pandémie de coronavirus frappait la ville d’Ottawa, Ringuette Canada a officiellement annulé l’événement.

Pour Phyllis Bergmans, présidente de l’OCRA, c’est un euphémisme de dire que cette décision est décevante.

Ce ne sont pas les heures de bénévolat perdues ni l’annulation des services, des ententes avec les entreprises et des réservations de patinoires ou d’installations de la Ville qui la désolent le plus.

Pour elle, ce sont les athlètes (du groupe des 16­19 ans et de la ligue des plus de 19 ans), qui perdent au change.

« Pour beaucoup de joueuses de partout au pays, ce championnat représentait une chance unique, soit parce qu’elles vieillissent, soit pour d’autres raisons. Certaines sont à l’aube de l’âge adulte, et elles ont travaillé très fort pour se rendre où elles sont, pour atteindre leur objectif. On parle ici de l’élite canadienne du sport », explique-t-elle.

Il a fallu annuler les réservations de chambres d’hôtel, ainsi qu’un gala devant réunir 2 000 invités et un déjeuner communautaire de crêpes. Phyllis Bergmans indique que le comité organisateur avait travaillé fort pour boucler ces ententes et faire de l’édition 2020 un succès.

La suite des choses n’est pas encore claire. L’OCRA pourrait-elle accueillir l’événement en 2021? C’est du moins ce que l’on espère. Phyllis Bergmans a déposé une demande auprès de Ringuette Canada pour que l’événement de l’an prochain ait lieu à Ottawa plutôt qu’à Calgary. Elle attend toujours une réponse. « On se croise les doigts, les orteils… on croise tout », dit-elle. Elle reconnaît que ce changement se répercuterait sur les éditions suivantes, mais fait valoir qu’une telle annonce donnerait aux résidents d’Ottawa de quoi avoir hâte au printemps prochain.

OC TRANSPO – MISE À JOUR DU SERVICE EN RAISON DE LA COVID-19

À la suite d’un examen minutieux de l’achalandage sur le réseau durant la pandémie de la Covid-19, OC Transpo a ajusté ses services sur tout le réseau en raison de la diminution du nombre de clients. Le service est toujours offert dans tous les voisinages et auprès des services essentiels. Les nouveaux niveaux de service permettent aux clients de respecter les mesures de distanciation physique. OC Transpo continue de recueillir les commentaires et d’ajuster ses services en conséquence, pour assurer la sécurité des clients et du personnel à bord.

Voici les changements de service qui concernent les circuits de notre quartier :

À compter du 10 avril : 
Circuit 12 : Nouveau trajet le matin à partir de Blair à 7 h 30 / Nouveau trajet le matin à partir de Parlement à 7 h 44

À compter du 6 avril :
Circuit 12 : Nouveau trajet le matin à partir de Blair à 6 h 30

À compter du 2 avril :
Circuit 7 : Nouveaux trajets le matin à partir de St-Laurent à 5 h 42 et à 7 h / Nouveau trajet le matin à partir du Centre Rideau vers 5 h 42
Circuit 9 : Nouveau trajet le matin à partir du centre-ville vers Hurdman à 6 h 12
Circuit 12 : Nouveaux trajets le matin à partir de Blair à 5 h 30 et à 6 h

D’autres détails sur tous les changements se trouvent sur le lien ici.

Si vous avez des commentaires ou des préoccupations à ce sujet, vous pouvez communiquer avec OC Transpo ici et à notre bureau à l’adresse Mathieu.fleury@ottawa.ca.

15 avril

Où trouver de la nourriture à Ottawa pendant la Covid-19

Bonne bouffe Ottawa – https://bonnebouffeottawa.ca/

À cause de COVID-19, Bonne Bouffe Ottawa a décidé de consacrer la page d’accueil à une ressource pour trouver les aliments pour ceux qui ont de la difficulté à acheter et pour ceux qui sont en meilleur posture financière.

Sur le site vous aller trouver:

  • Des ressources publiées par la ville d’Ottawa concernant ce qui est ouvert maintenant pour le soutien alimentaire d’urgence, pour les ménages et pour les personnes aînée qui sont isolées.
  • Bonne bouffe à votre porte vient d’être lancé : une boîte de fruits et légumes frais à 20 $ avec livraison gratuite (grâce à la Fondation communautaire d’Ottawa) pour ceux qui en on besoin.
  • Guide d’achat d’aliments locaux de Savourez Ottawa : tous les producteurs ont été mis à jour le 8 avril 2020, y compris ceux qui ont des boutiques en ligne – en partenariat avec les services des affaires rurales et du développement économique, et géré par l’initiative “Just Food for the Savour Ottawa”.
  • Ferme ASC : une liste détaillée de ceux qui ont encore des boîtes disponibles pour la saison 2020.
  • Épiceries et restaurants : trouvez des magasins et des restaurants en ligne qui sont ouverts et fonctionnent avec des options de ramassage ou de livraison.
  • Répertoire FoodLink : banque alimentaire, programme de repas communautaire, cuisine communautaire ou programmes de repas – ressource existante en partenariat avec Santé publique Ottawa et Bonne Bouffe.
  • Marchés des producteurs : Nous confirmons par l’intermédiaire de Farmers’ Markets Ontario cette semaine que les marchés des producteurs sont de nouveau inclus dans les services alimentaires essentiels par la province de l’Ontario. De nombreux marchés s’orientent vers l’Internet avec des options de ramassage, et cette évolution est soutenue par Rural Affairs et Bonne Bouffe. Les informations seront mises à jour sur https://bonnebouffeottawa.ca/ dès qu’elles seront confirmées.

Pour en savoir plus sur ce site, veuillez contactez: info@justfood.ca

Mise à jour sur le chemin Montréal

La ville d’Ottawa a déterminé avec les renseignements sur les lieux de travail essentiel fournis par la Province que la construction de projets d’infrastructures essentielles, y compris les routes, les ponts, les égouts, l’eau, le transport en commun et le transport – constitue un service essentiel. Donc, pour le moment, la Ville ne suspend pas les travaux sur ces types de projets. La Ville travaille en collaboration avec le secteur et veille à respecter les restrictions et les recommandations des autorités de santé municipales, provinciales et fédérales, et du ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences.

Le mois de mars a été utilisé pour préparer la construction de la conduite principale.

Il s’agissait notamment de « couper et recouvrir » les conduites d’eau principales des rues latérales entre le chemin North River et l’avenue Marier, de remplacer les sections des égouts pluviaux et sanitaires aux extrémités du chemin North River, d’entretenir les arbres tout au long de la route, des puisards installés sur le chemin Montréal, du chemin North River jusqu’à la promenade Vanier, ainsi que l’enlèvement des feux de circulation pour les piétons le long du chemin Montréal.

Le mois d’avril est le début des travaux de la conduite d’eau. Cela signifie que le service d’eau hors terre temporaire sera installé du chemin North River à l’avenue Marier, et que l’équipement et le matériel seront entreposés sur l’avenue Savard, l’avenue St-Anne et la rue Dupuis. L’entretien des égouts sanitaires souterrains aura lieu le long du chemin Montréal, l’installation de la conduite d’eau principale aura lieu et l’entretien d’Enbridge se fera au chemin Montréal et à l’avenue Mona.

Pour obtenir des mises à jour hebdomadaires, inscrivez-vous à l’infolettre ici: montrealroad@ottawa.ca. Pour obtenir plus d’information, visitez le site ottawa.ca/montrealroad

14 avril

Étiquette des achats durant la Covid-19

Vous devez rester à la maison si vous avez des symptômes.

Si vous devez faire des achats essentielles, ne sortez pas pendant les heures de pointe et assurez-vous de toujours bien respecter les mesures de distanciation physique en maintenant une distance de deux mètres avec les autres personnes. Les magasins s’adaptent aux nouvelles informations qu’ils reçoivent et changent leurs manières de procéder afin de protéger leur clientèle, leurs employés et ces familles.

  • Soyez patient
    • Le contrôle du nombre de personnes permises dans le magasin à un moment donné augmente la distance physique.
  • Respectez les panneaux des magasins
    • Les allées désignées peuvent être devenues à sens unique, avec des marquages sur le sol.
    • Écoutez les employés
    • Ils ont été formés quant aux précautions à prendre et veulent assurer la sécurité de tous.
  • Faites vos achats seul
    • Moins il y a de personnes dans les magasins, plus on peut respecter les mesures de distanciation physique et moins on est exposé au virus.
  • Préparez une liste détaillée
    • En organisant bien votre liste, vous flânerez moins dans les allées du magasin et y passerez donc moins de temps.
  • Ne prenez que ce dont vous avez besoin
    • Mais approvisionnez-vous pour deux semaines, au cas où vous tomberiez malade (ou un membre de votre famille).
  • Soyez compréhensif
    • Il est possible que certains produits soient en rupture de stock.
  • Regardez, mais ne touchez pas
    • Ne touchez que les produits que vous allez acheter.
  • Soyez patient à la caisse à la caisse
    • Il est possible qu’une caisse sur deux soit ouverte pour permettre la distanciation physique.
    • Attendez votre tour.
    • Une fois que vous aurez déposez vos articles sur le tapis de caisse, allez à l’autre bout de la caisse.
    • N’attendez pas en face du caissier et restez loin de lui.
  • Utilisez des sacs propres
    • Si vous pouvez utiliser vos sacs, veillez à ce qu’ils soient propres. Les magasins ne peuvent permettre au personnel d’emballer des articles qu’en utilisant les sacs fournis par le magasin.
  • Payer en plastique
    • Payez sans contact si vous le pouvez et évitez de payer en espèces pour réduire les surfaces que vous touchez et limiter les échanges d’argent.

« Soyez aimable. C’est ensemble que nous sommes plus forts! »

Pas bien chez soi?

Vous vivez avec la violence ou l’abus ou vous connaissez quelqu’un dans cette situation? L’éloignement physique pendant la crise de la COVID-19 pourrait empirer les choses. Pas bien chez soi à Ottawa est un service de texto et de clavardage bilingue et sécuritaire disponible 7 jrs sur 7, de 8h30 à minuit.

Vous n’êtes pas seule. Connectez avec une conseillère!

Envoyez un texto au (613) 704-5535 Clavardez en ligne au pasbienottawa.ca

9 avril

Le point sur la réunion du Conseil municipal

Le Conseil municipal s’est réuni hier de manière principalement virtuelle; la majorité des membres y participaient par téléphone pour maintenir une distance physique et ralentir la propagation du nouveau coronavirus.

Le directeur municipal a expliqué comment la Ville répond à la COVID-19; une présentation à voir. Présentation au conseil par le directeur municipal

Le point le plus important : continuez de socialiser, de votre domicile. Appelez vos proches ou soupez avec vos voisins sur vidéo. Et si la situation vous pèse, parlez-en au Centre d’aide 24/7 de la Ville.

Centre d’aide : 613-238-3311

Ligne de crise en santé mentale : 613-722-6914 ou 1-866-996-0991

N’hésitez surtout pas à téléphoner si vous avez besoin de soutien.

Santé publique Ottawa

Nous avons aussi reçu une mise jour de Santé publique Ottawa de la part Dre Vera Etches, Médecin chef en santé publique.

Voici la présentation complète de Santé publique Ottawa sur les dernières nouvelles concernant la COVID-19. OPH – Présentation au conseil

Si vous avez du temps et que vous souhaitez aider les services de première ligne, consultez cette liste de Centraide de l’Est de l’Ontario, qui présente les groupes locaux offrant du soutien à ceux qui en ont le plus besoin et diverses idées pour les épauler : https://centraideeocovid19.ca/occasions-de-benevolat.

Vous pouvez également vous inscrire comme bénévole sur le site de Bénévoles Ottawa.

Nouvelles de la Ville

Ouverture de la deuxième Clinique de soins COVID-19 de l’est d’Ottawa

Afin de répondre aux besoins de la région dans la gestion de la COVID-19, une deuxième clinique de soins ouvrira jeudi dans l’est d’Ottawa. Elle sera gérée par l’Hôpital Montfort, en partenariat avec Santé publique Ottawa et le Centre de coordination des soins cliniques de la région.

La principale fonction de la clinique sera de traiter les personnes présentant des symptômes de maladies respiratoires – toux, fièvre et symptômes ressemblant au rhume – qui ne peuvent être pris en charge à domicile. Elle sera située dans l’ancienne école intermédiaire St. Patrick de Guildwood Estates, 1485 chemin Heron, au coin de Alta Vista.

Le jour de son ouverture, le jeudi 9 avril, la clinique sera ouverte de 10 h à 14 h. Par la suite, les heures régulières de la clinique seront de 9 h à 16 h, du lundi au vendredi, incluant les jours de congé férié.

Le grand ménage de la Capital

En raison de la pandémie actuelle de COVID-19, vous ne pouvez pas vous adonner à des travaux de nettoyage hors des limites de votre propriété. Nous recommandons aux résidents de rester à la maison et de restreindre toutes les activités non essentielles à l’extérieur de leur maison et des limites de leur propriété. Vous comprendrez que cette décision a été difficile à prendre pour la Ville d’Ottawa qui, en temps normal, est toujours très reconnaissante de toute l’aide que les membres de la collectivité peuvent lui apporter dans le cadre de ces travaux de nettoyage. N’oubliez pas que tous les parcs sont fermés et que les résidents ne sont autorisés qu’à les traverser tout en respectant les mesures d’éloignement physique exigées. 

Si vous-mêmes ou des membres de votre foyer souhaitez entreprendre des travaux de nettoyage sur votre propre propriété, veuillez respecter les directives et les mesures connexes suivantes qui sont prescrites par la loi.

  • Les résidents sont invités à rester à la maison et à limiter leurs interactions physiques aux seuls membres de leur foyer.
  • Seuls les rassemblements d’au plus cinq personnes à un seul endroit sont autorisés.
  • Les gens qui ont voyagé récemment ou qui sont malades doivent s’isoler en restant à l’intérieur de leur maison et en évitant de participer à des activités extérieures où ils risqueraient d’entrer en contact avec d’autres personnes, comme des voisins.
  • Éloignement physique : il est recommandé de maintenir une distance de deux mètres (six pieds) entre vous et les gens qui vous entourent en tout temps. Cela inclut les autres personnes qui peuvent passer devant votre maison et vos voisins qui pourraient se trouver sur leur propriété.
  • Si vous vivez dans une habitation à logements multiples, il est recommandé de NE PAS participer à des activités de nettoyage extérieur, à moins que vous puissiez vous assurer qu’une distance de deux mètres (six pieds) peut être maintenue en TOUT temps.
  • Il est recommandé aux personnes de plus de 70 ans de s’isoler et de ne pas participer à des activités de nettoyage en plein air.

Partenariat entre la ville et l’Université d’Ottawa

L’Université d’Ottawa offre un coup de main à ses étudiants et aux résidents d’Ottawa pendant cette pandémie. L’Université d’Ottawa offre de l’espace pour les tests de COVID-19, des cliniques, de l’équipement médical et de l’ingéniosité en matière d’impression 3D. Ils mettent également leurs efforts de recherche au service de la recherche de solutions, notamment d’un vaccin. L’Université a vraiment fait un pas en avant pour aider la communauté d’Ottawa. Pour ses étudiants, ils déclarent qu’ils s’engagent à faire en sorte que chacun des étudiants terminent son trimestre et ses études.

Voici quelques une des initiatives qui ont mise en place par l’Université d’Ottawa

Soutien aux services de première ligne :

  • L’Université d’Ottawa a offert ces laboratoires comme lieux supplémentaires pour réaliser des tests de dépistage de la COVID-19, ainsi que les grands espaces intérieurs  afin d’y installer des cliniques publiques, au besoin.
  • L’Université d’Ottawa a fait don à nos hôpitaux locaux de 252 boîtes de matériel médical essentiel, y compris 260 000 paires de gants, 25 000 masques, 2 119 masques N95 ainsi que d’autres fournitures utiles.
  • Les étudiants et étudiantes mettent à contribution leur ingéniosité et leur esprit entrepreneurial et travaillent à la conception et à la production de protecteurs faciaux et de pièces de respirateurs à l’aide des imprimantes 3D de l’atelier Makerspace, en collaboration avec l’Hôpital Montfort.
  • Le Centre de compétences et de simulation de l’Université d’Ottawa a adapté ses exercices de formation par simulation et mis ses installations à contribution pour préparer le personnel médical à la pandémie de COVID-19. Des vidéos 3D en réalité virtuelle sur les nouvelles procédures et des conseils connexes sont partagés en libre accès dans les réseaux sociaux et contribuent à la lutte mondiale contre le virus.

Recherche sur la COVID-19 :

  • Les chercheurs et chercheuses de l’Université d’Ottawa travaillent sans relâche pour trouver des solutions à la crise de la COVID-19, notamment en tentant de développer des tests diagnostiques réalisables n’importe où et des agents thérapeutiques (dont un vaccin par vaporisation nasale), et en s’intéressant au comportement du virus ainsi qu’aux enjeux de santé publique.

Aide à la population étudiante

  • La population étudiante sera en mesure de conclure son trimestre grâce à l’apprentissage en ligne et à distance.
  • L’Université d’Ottawa continue d’offrir du soutien en santé mentale aux étudiants et étudiantes qui sont toujours en résidence, ainsi qu’à celles et ceux qui sont rentrés chez eux.

Résidences

  • L’Université d’Ottawa travaille également avec la Ville d’Ottawa afin d’héberger des familles parmi les plus vulnérables (soit environ 65 personnes) dans l’une de nos résidences.

Escroqueries et infractions contre les biens liées à la COVID-19


Malheureusement, des criminels profitent de la pandémie du coronavirus pour mener leurs activités. Voici une excellente ressource, adaptée de Victim Support Europe, qui précise les types de crimes qu’il faut connaître et les moyens à prendre pour se protéger.

Ces informations sont disponibles en quatre langues (EN, FR, ع, 中文) sur le site web de PCO.

À l’heure actuelle, des experts ont cerné trois grands types de criminalité liée au coronavirus :

  1. Cybercriminalité : Puisque ceux et celles qui restent à la maison, surtout les télétravailleurs, sont plus nombreux, le risque de failles de sécurité, de piratage et de fraude augmente. Il y a même des sites Web frauduleux et des applications trompeuses qui soi-disant suivent le coronavirus et qui sont en fait des hameçonneurs ou des arnaqueurs. Interpol fait aussi état de fraudes par téléphone, dans lesquelles les criminels appellent les victimes en affirmant représenter des cliniques ou des hôpitaux, en prétendant qu’un parent de la victime est tombé malade du virus et en demandant le paiement des soins médicaux. Ne faites pas parvenir de paiement à des personnes que vous ne connaissez pas et vérifiez toute l’information que l’on vous donne par téléphone ou en ligne. Suivez les conseils d’Europol ciaprès pour vous assurer de vous protéger.
  1. Faux remèdes et produits médicaux : Il n’y a pas de remède connu, à l’heure actuelle, pour la COVID-19. Il n’y a pas de vaccin non plus. N’achetez rien de ce qui est vendu comme type de médicament ou de remède contre le coronavirus, puisque ces médicaments ou remèdes n’existent pas. Europol fait état de milliers de produits pharmaceutiques contrefaits et saisis, d’appareils médicaux saisis et de milliers de sites Web retirés.
  1. Crime organisé contre la propriété : On a appris que dans différents pays de l’Union européenne, des malfaiteurs ont accès à des résidences privées en se présentant comme des membres du personnel médical offrant des documents d’information ou des produits d’hygiène ou procédant au « dépistage du coronavirus » afin de commettre des vols et des cambriolages. Restez vigilant(e) et ne laissez pas entrer des personnes que vous ne connaissez pas.

Si vous êtes victime d’un type de crime, veuillez consulter le site Web de l’Unité d’aide aux victimes en situation d’urgence du Service de police d’Ottawa pour prendre connaissance de l’aide offerte

8 avril

Alors que nous entrons dans une nouvelle semaine d’éloignement sanitaire, je tiens à vous remercier d’avoir écouté les conseils de notre médecin hygiéniste en chef et d’être restés à la maison. Cela peut sembler peu de chose, mais en restant à la maison, même durant la célébration de Pâque et Pessah, vous, votre famille et vos proches, vous aidez.

Il est essentiel, alors que nous entrons dans une nouvelle semaine, de rester en bonne santé, motivés et concentrés, ce qui peut être difficile lorsqu’on essaye de travailler à la maison, possiblement de s’occuper de ses enfants (qui peuvent également nécessiter davantage d’études scolaires) et de ne pas se sentir isolé.

Sachez que vous n’êtes pas seul. Tout le monde ressent la même chose, moi aussi! J’ai cependant trouvé que la meilleure façon de garder le cap est de continuer à sortir, à faire de l’exercice, à parler à mes amis et à ma famille autant que possible par vidéoconférence, par téléphone et par textos. Je continue également à consulter tous les programmes, les informations et les idées que la Ville a à offrir pour vous aider à garder l’esprit actif.

Voici les dernières informations dont nous disposons sur la situation pandémique dans la Ville et, comme toujours, vous pouvez vous tenir au courant de cette question et d’autres questions concernant la ville en visitant mathieufleury.ca ou en me suivant sur les médias sociaux.

Encouragez nos entreprises

Vous voulez encourager les entreprises de notre communautés? Plusieurs de nos entreprises sont encore ouvertes et offrent des achats et des services en ligne, des plats à emporter ou le service à livraison. Avec l’aide des trois ZAC, j’ai créé quatre affiches, une pour chaque communauté, pour tous les commerces qui sont encore ouverts et que vous pouvez encourager. N’hésitez pas à encourager vos commerces préférés pendant cette période difficile pour tout le monde.

Voici une liste de tous les commerces ouverts dans notre quartier.

Encouragez les entreprises du Marché By
Encouragez les entreprises de Vanier
Encouragez les entreprises de la rue Rideau
Encouragez les entreprises de la Côte-de-Sable

La décision du gouvernement du Québec et l’impact sur la traversé des ponts interprovinciaux

Récemment, le gouvernement du Québec a émis de nouvelles restrictions concernant l’entrée et la sortie de leur province.

Les maires d’Ottawa et de Gatineau ont clairement souligné la semaine dernière la nécessité pour les résidents des deux côtés de la rivière des Outaouais de rester chez eux à moins qu’ils ne soient des travailleurs essentiels. Comme vous pouvez le voir par les rues vides de notre communauté, les résidents respectent ces directives.

Il s’agit d’une mesure importante pour aider à arrêter la propagation de la maladie à coronavirus et à assurer la sécurité et la santé des résidents de l’Ontario et du Québec.

Je suis convaincu qu’il est important de ne pas ajouter plus de stress ou de retards aux travailleurs essentiels qui tentent de se rendre à leur travail – de part et d’autre du pont.

Cette nouvelle mesure du gouvernement du Québec soulève donc un certain nombre de questions que je considère comme préoccupantes, notamment les obstacles supplémentaires qu’elle peut créer dans une situation déjà difficile pour certaines personnes.

Les questions relatives aux travailleurs non essentiels, qui traversent pour d’autres raisons, telles que les familles séparées ou divorcées ayant la garde partagée de leurs enfants ou une personne qui s’occupe d’un membre âgé de la famille, ne sont pas abordées. De plus, il y a un problème : la liste des travailleurs essentiels n’est pas la même d’une province à l’autre – que signifie tout cela?

Je pense qu’il est important de suivre les directives de notre ministère de la Santé, qui à Ottawa et en Ontario n’a pas recommandé cette mesure.

Mes trois demandes au gouvernement du Québec :

  • Veuillez créer un système de voie rapide pour les travailleurs des services essentiels venant ou allant travailler.
  • Veuillez expliquer clairement comment les besoins particuliers des familles de la région (prise en charge d’une personne âgée ou de parents divorcés) peuvent être satisfaits en toute sécurité.
  • Veuillez mettre en place des pratiques exemplaires avec des professionnels de la santé afin que les résidents et les agents de contrôle n’augmentent pas le risque de propagation de la COVID-19 aux points de contrôle.

Nouvelles de la Ville

La Ville a annoncé qu’elle maintiendrait l’état d’urgence et prolongerait les fermetures actuelles des installations, des services et des grands rassemblements publics de la ville jusqu’au 30 juin 2020. Aucun permis d’événement ne sera pas délivré tant que Santé publique Ottawa n’aura pas jugé cela possible.

Les installations gérées par la Ville qui sont fermées comprennent :

  • les installations récréatives et culturelles – y compris les complexes récréatifs, les centres communautaires, les arénas, les piscines, les théâtres et les musées;
  • l’accès du public aux bâtiments administratifs, y compris l’hôtel de ville;
  • les parcs et équipements de la Ville : terrains de balle, courts, parcs pour planches à roulettes, équipements et structures de jeu, aires de parc à chiens fermées et terrains de sport (y compris ceux des installations de loisirs de la ville);
  • les installations de la Bibliothèque publique d’Ottawa – y compris le bibliobus;
  • les espaces publics gérés par la ville à Lansdowne – y compris les parcs, le pavillon Aberdeen et le bâtiment de l’horticulture.

La ville continuera également de suspendre les services en personne, y compris :

  • les centres de service à la clientèle de la Ville;
  • le Palais de justice de la Loi sur les infractions provinciales, situé au 100, promenade Constellation, à Nepean, jusqu’au 29 mai 2020 (à réévaluer par la suite);
  • les centres de garde d’enfants agréés, y compris les centres de garde d’enfants municipaux, et le Centre pour l’enfant et la famille ON y va;
  • les comptoirs des Services du Code du bâtiment;
  • les inspections des maisons de chambres;
  • les contrôles des taxis;
  • les audiences du Tribunal de contrôle des animaux et du Comité d’appel en matière de permis et de normes de biens-fonds;
  • les lectures des appareils pour mesurer le bruit à l’intérieur entre 7 h et 23 h;
  • la clinique de stérilisation au 26, Concourse Gate – les clients ayant déjà des rendez-vous seront contactés pour les reporter;
  • le Centre de permis d’entreprise au 735, avenue Industrial;
  • les services directs au comptoir pour les permis d’entreprise seront suspendus. Les clients peuvent appeler le 3-1-1.
  • l’inspecteur en chef des permis exercera également le pouvoir délégué de prolonger les dates de renouvellement qui seront mises en œuvre pour les catégories de permis expirant en mars et en avril (à réévaluer par la suite).

La modification de certains services se poursuivra également :

  • les plaintes relatives au stationnement non autorisé sur des propriétés privées nécessiteront désormais de nouvelles procédures électroniques pour la preuve d’autorité;
  • seules les plaintes relatives aux normes foncières intérieures qui comportent des risques immédiats pour la santé et la sécurité, ou une plainte relative à des services essentiels seront examinées;
  • les prestataires d’Ontario au travail n’ont pas à déposer de documents, y compris les états de déclaration de revenus. Ces documents peuvent être remis au travailleur social à une date ultérieure;
  • les gens ne peuvent pas visiter les bureaux d’Emploi et services sociaux. Ils peuvent faire une demande par téléphone ou en ligne. Les bureaux fonctionnent à des heures réduites en semaine de 10 h à 15 h.

Cette décision sera examinée régulièrement en consultation avec les responsables de Santé publique Ottawa et les gouvernements fédéral et provincial.

La Ville a également annoncé que le programme d’emploi d’été pour étudiants 2020 sera reporté à la fin du mois de mai. Cette décision sera révisée en fonction de l’évolution de la situation.

En outre, la saison touristique annoncée par la Ville sera affectée et Santé publique Ottawa continuera de fournir des mises à jour sur ce qui sera autorisé à continuer. Il se peut que les festivals cherchent de nouvelles dates pour leurs activités.

Séance de discussion ouverte

La Ville d’Ottawa organise une séance de discussion ouverte virtuelle sur la COVID-19 à Ottawa le jeudi 9 avril à 14 h.

Les résidents sont invités à se joindre à nous pour une mise à jour sur les questions communautaires urgentes et pour obtenir des réponses à leurs questions sur la pandémie de COVID-19. Afin de maintenir l’éloignement sanitaire et de réduire la propagation du virus, cette réunion se déroulera en ligne.

Comment y participer :

  • regardez en direct à partir de 14 h sur le canal YouTube de la Ville d’Ottawa, sur le canal 22 de RogersTV ou sur le site Web de RogersTV;
  • composez le 613 233-1979 (code 6010568#) pendant la discussion avec vos questions pour le groupe d’experts.

Le maire Jim Watson animera une discussion avec le groupe d’experts, notamment :

  • Keith Egli, président, Conseil de santé d’Ottawa;
  • Steve Kanellakos, directeur municipal;
  • Dre Vera Etches, médecin-chef en santé publique;
  • Anthony Di Monte, directeur général est Services de protection et d’urgence;
  • Peter Sloly, chef du Service de police d’Ottawa.

Rappel concernant les parcs

Le temps chaud du printemps vous incitera peut-être à sortir, mais n’oubliez pas que tous les parcs de la ville d’Ottawa et leurs équipements demeurent fermés. Pratiquez l’éloignement sanitaire et maintenez une distance minimale de deux mètres par rapport aux autres.

Pour en savoir plus : https://ottawa.ca/fr/nouvelles/rappel-aux-residents-les-installations-et-les-equipements-des-parcs-demeurent-fermes

Établissements de soins de longue durée

Nous avons deux établissements de soins de longue durée à Rideau-Vanier (Champlain et Gary J. Armstrong).

J’aimerais profiter de l’occasion pour remercier notre équipe de soins de longue durée, les résidents et les familles pour leur adaptation continue aux mesures de réponse à la pandémie de COVID‑19.

Afin d’assurer la sécurité de ses résidents et de minimiser le risque de COVID-19, l’accès n’est pas autorisé, sauf pour les visiteurs essentiels. La Ville d’Ottawa avait mis en place ces mesures le 14 mars dernier pour protéger les résidents et le personnel. Un visiteur essentiel est défini comme une personne qui fournit des services de soutien essentiels.

Les membres de notre équipe de professionnels des soins de longue durée suivent toutes les recommandations du médecin hygiéniste afin de protéger les résidents et l’ensemble du personnel.

Voici les mesures qui sont mises en place pour protéger les résidents :

  • le personnel fait l’objet d’un dépistage deux fois par jour, au début et à la fin de son quart de travail, y compris une vérification de la température;
  • les résidents font l’objet d’un dépistage deux fois par jour pour détecter tout symptôme, et tout résident présentant des symptômes sera isolé et soumis à un test de dépistage du virus;
  • les nouveaux résidents admis ou réadmis dans le foyer seront isolés pendant 14 jours;
  • les résidents ne sont autorisés à quitter la propriété que pour des rendez-vous médicaux essentiels. Autrement, ils ne sont pas autorisés à quitter la propriété ou à rendre visite à leurs amis ou leur famille. Les résidents qui le font seront isolés pendant 14 jours;
  • le personnel a prévu des quarts de nettoyage supplémentaires pour augmenter la fréquence de désinfection des surfaces de contact.

Dans l’éventualité de cas confirmé ou soupçonné de COVID-19, les foyers suivront le plan de pandémie des services de soins de longue durée, les directives des ministères de la Santé et des Soins de longue durée, et les conseils de Santé publique Ottawa;

Les mesures comprennent :

  • des précautions en matière de contact et de gouttelettes pour les interactions du personnel avec les résidents soupçonnés, présumés ou confirmés d’avoir la COVID-19. Les précautions comprennent des gants, des écrans faciaux ou des lunettes de protection, des sarraus et des masques chirurgicaux ou de procédure;
  • l’isolement de tout résident présentant des symptômes respiratoires et sa soumission à un test de dépistage;
  • la mise en place d’une limite sur le mélange entre le personnel et les résidents, afin de limiter la propagation du virus dans le foyer.

Le personnel suit les précautions de routine recommandées et les protocoles réguliers pour l’utilisation de l’équipement de protection individuelle (EPI) en tout autre temps. Il y a actuellement un approvisionnement approprié d’EPI dans les foyers et les soins de longue durée continuent de travailler avec la province et les fournisseurs pour maintenir les stocks nécessaires afin d’assurer la sécurité de tous.

Encore une fois, un chaleureux merci à notre personnel de soins de longue durée qui travaille dur pour assurer la sécurité et le confort de nos résidents, ainsi qu’aux résidents et à leurs familles qui continuent de s’adapter à cette époque sans précédent.

Livraison de nourriture pour les personnes âgées

Des services de livraison de nourriture sont actuellement offerts par de nombreux partenaires communautaires dans toute la ville. Les Bons compagnons – Centre pour les personnes âgées, les Services de Montfort Renaissance et le Réseau de soutien communautaire de Champlain (20 organismes) livrent des produits d’épicerie et des repas surgelés, et vont chercher et livrer des ordonnances. Ils travaillent également avec une épicerie locale qui permet au personnel de passer des commandes en ligne pour des produits d’épicerie destinés aux personnes âgées, puis l’agence vient les chercher et les livre sans frais.

Livraison de nourriture pour personnes âgées à faible revenu (nécessitant les services de la Banque d’alimentation)

Les organismes communautaires collaborent pour assurer la livraison de repas aux personnes âgées à faible revenu. Les personnes à faible revenu qui ont besoin de nourriture peuvent s’adresser au Réseau de soutien communautaire de Champlain ou au 2-1-1 qui les mettra en contact avec un service qui répondra à leurs besoins. Le Groupe de travail sur les besoins des personnes travaille actuellement avec le Réseau de soutien communautaire de Champlain et Caredove pour améliorer leur nouveau portail avec des informations destinées à toutes les personnes vulnérables confrontées à des problèmes de nourriture, d’accès aux services, etc. pendant la COVID-19.

Informations pour les locataires qui ne peuvent pas payer leur loyer ce mois-ci

L’Ontario a interdit les expulsions pour ceux qui ne peuvent pas payer leur loyer en avril. Les résidents qui ont été touchés financièrement par la COVID-19 ou qui font face à une urgence imprévue et qui ne sont pas en mesure de répondre à leurs besoins de base pourraient avoir droit à une aide en se rendant sur le site d’Ontario au travail et en cliquant sur Aide financière ou en composant le 3-1-1 et en sélectionnant la langue, puis le 4 pour les services sociaux. Les locataires qui participent au programme Ontario au travail ou au Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées peuvent communiquer directement avec l’agent chargé de leur dossier.

Coordination des efforts de bénévolat

(livraison d’épiceries et d’ordonnances, et interruption de l’isolement par un appel…).

Le Centre des Bons compagnons et le Réseau de soutien communautaire de Champlain (20 organismes) assurent la livraison d’épiceries et d’ordonnances. En ce qui concerne les bénévoles, la ville s’est associée à Centraide et à la Fondation communautaire pour financer trois mois de coordination des bénévoles de Bénévoles Ottawa afin de répondre aux besoins de la communauté pendant cette crise.

Services à l’enfance

Les services de garde d’enfants d’urgence sont réservés exclusivement aux enfants des travailleurs des services essentiels et critiques identifiés dans la liste des travailleurs admissibles aux services de garde d’enfants d’urgence de la province et qui n’ont pas d’autre solution de garde d’enfants. Cela comprend les professionnels de la santé réglementés, les premiers intervenants et les personnes qui effectuent un travail essentiel à la prestation des services essentiels dans une municipalité. Il convient toutefois de noter que Santé publique Ottawa recommande toujours que les enfants restent à la maison si possible.

7 avril

OC Transpo s’efforce d’améliorer le service pour les travailleurs des services essentiels pendant cette période difficile. La fréquentation est évaluée de manière régulière et le service sera mis à jour régulièrement.

Les dernières mises à jour contribuent à encourager les efforts d’éloignement sur les itinéraires les plus fréquentés.

En vigueur à partir d’aujourd’hui, le 6 avril :

#12 : Nouveau trajet du matin au départ de Blair à 6h30

En vigueur le 2 avril :
#7 : Nouveaux voyages du matin au départ de Saint-Laurent à 5 h 42 et 7h / Nouveau voyage du matin au départ du Centre Rideau à environ 5 h 42

#9 : Nouveau voyage matinal du centre-ville à Hurdman à 6 h 12

#12 : Nouveaux voyages matinaux de Blair à 5 h 30 et 6 h

La liste complète des changements du 30 mars est disponible ici : https://mathieufleury.ca/wp-content/uploads/2020/03/Oc-Transpo.pdf

Vous trouverez ici des informations sur tous les changements : https://www.octranspo.com/fr/planifiez/changements-service/changements-de-service-du-30-mars/

Fermeture de la rue Rideau

La rue Rideau (de la promenade Sussex jusqu’à la rue Dalhousie) sera fermée dès le 26 avril en raison d’un projet de réfection. Ce projet permettra d’apporter des améliorations aux éléments paysagers et aux infrastructures. Les améliorations qui toucheront les clients du transport en commun comprennent de nouveaux écrans d’affichage des heures de départ en temps réel, des panneaux indicateurs et des abribus. La rue Rideau devait rouvrir vers la fin de l’année.

Les autobus de notre quartier (6, 7, 9 12, 14, 15, 17 et 18) seront déviés pendant la fermeture et emprunteront pour la plupart le pont Mackenzie-King. Les autobus des circuits 6 et 7 et du circuit 9 Hurdman emprunteront l’avenue Daly.

Vous trouverez d’autre information ici: https://www.octranspo.com/fr/nouvelles/article/fermeture-de-la-rue-rideau-le-dimanche-19-avril/

Des nouvelles de la ville d’Ottawa

Les parcs de la Ville et leurs installations sont fermés; seules les promenades sont autorisées

Avec le retour du beau temps, il est important de noter que tous les parcs de la Ville et leurs installations sont fermés jusqu’au 30 juin 2020. Cette règle s’étend aux structures de jeux, aux terrains de sport, aux bancs publics et aux tables à pique‑nique. Vous trouverez sur le site Web de la Ville d’Ottawa la liste complète des parcs et des installations fermés.

Il est permis de faire des promenades en respectant le principe de la distanciation physique, qui consiste à garder un écart de deux mètres lorsque vous croisez quelqu’un.

Les installations récréatives et culturelles restent fermées

Toutes les installations récréatives et culturelles, dont les complexes récréatifs, les centres communautaires, les arénas, les piscines, les théâtres et les musées, sont fermées jusqu’au 30 juin 2020.

Au moment d’écrire ces lignes, les programmes de la saison estivale devraient se dérouler comme prévu. Nous vous donnons l’assurance que s’il y a des programmes qui sont annulés en raison de la COVID-19, les droits d’inscription vous seront remboursés sans pénalité.

Théâtres Meridian et Centre des arts Shenkman

Le Centre des arts Shenkman et les Théâtres Meridian @ Centrepointe sont fermés jusqu’au 30 juin 2020. Nous vous invitons à consulter les comptes rendus publiés sur les sites Web des Théâtres.

Abonnements en cours à Ottawa

Avec effet le 27 mars 2020, les mensualités prélevées automatiquement sont suspendues. Lorsque les établissements de loisirs rouvriront leurs portes, nous porterons au crédit de votre compte le nombre de jours de fermeture. Nous créditerons automatiquement vos mensualités prélevées automatiquement jusqu’à épuisement du crédit. Nous recommencerons ensuite à prélever normalement vos mensualités.

Divertissements

Bien que nous ne puissions pas nous réunir physiquement avec les amis et la famille, nous pouvons profiter de tous les divertissements qu’offre le monde virtuel. Vous pouvez bavarder en vidéo ou par téléphone pour rester connecté(e). Vous pouvez peut‑être même vous réunir en ligne pour garder le moral en participant à une séance d’exercices à la maison.

N’oubliez pas de profiter du plein air et de vous oxygéner. C’est le moment idéal pour des chasses au trésor dans le jardin ou pour compter les oiseaux maintenant que le printemps est arrivé. Laissez une note pour le lapin de Pâques, faites des gâteaux de boue et partez à la chasse aux vers. Laissez vos enfants donner libre cours à leur imagination.

Nous vous invitons à consulter notre page Facebook et à nous faire savoir ce que fait votre famille pour se tenir occupée! Continuez de nous lire : pour égayer vos vendredis, nous lancerons bientôt les Vendredis Frigid’Art!

Encouragez les entreprises de la Côte-de-Sable

Vous pouvez encourager les entreprises de la Côte-de-Sable?

De nombreuses entreprises de la Côte-de-Sable offrent des achats, des plats à emporter et des services de livraison.

Voici une liste des entreprises de la Côte-de-Sable qui sont encore ouverte.

3 avril

Je souhaite tous les résidents une belle fin de semaine et soyez prudent. Veuillez respecter les directives du médecin hygiéniste en chef et rester à la maison.

Pendant la fin de semaine, si vous cherchez les informations les plus récentes, veuillez consulter le site ottawapublichealth.ca.

Des nouvelles de la ville

La Ville d’Ottawa tiendra une assemblée virtuelle sur la COVID-19 à Ottawa le jeudi 9 avril, à 14 h.

Tous les résidents sont invités à se joindre à nous pour une mise à jour portant sur des enjeux communautaires urgents et les réponses à vos questions au sujet de la pandémie de COVID-19. Afin de maintenir une distance physique et de réduire les risques de propagation du virus, cette assemblée se tiendra en ligne.

Comment joindre l’assemblée :

Le maire Jim Watson animera une discussion avec notre panel composé de :

  • Keith Egli, président du Conseil de santé d’Ottawa;
  • Steve Kanellakos, directeur municipal;
  • Dre Vera Etches, médecin chef en santé publique;
  • Anthony Di Monte, directeur général des Services de protection et d’urgence;
  • Peter Sloly, chef du Service de police d’Ottawa.

Un rappel pour les parcs

Le retour des beaux jours vous donne envie de sortir, mais n’oubliez pas que les parcs et équipements de la ville d’Ottawa sont fermés. Respectez les mesures de distanciation physique & maintenez une distance de 2 m entre vous & les autres personnes.

https://ottawa.ca/fr/nouvelles/residents-are-reminded-all-park-amenities-and-equipmentremain-closed

Encouragez le Marché By

Vous pouvez encourager les entreprises du Marché By?

De nombreuses entreprises dans le Marché By offrent des achats, des plats à emporter et des services de livraison.

Voici une liste des entreprises du Marché By qui sont encore ouverte.

Concert à écouter en direct en fin de semaine

Même si les grands rassemblements et les événements sont présentement annulés à cause du Coronavirus, on peut quand même s’amuser en écoutant de la musique diffusée en directe par nos artistes canadiens préférés. Pour vous divertir, j’ai créé une liste de spectacles de musique en ligne: https://mathieufleury.ca/concerts-a-ecouter-en-direct-en-fin-de-semaine/

Ontario

Sur les conseils du médecin hygiéniste en chef, le gouvernement de l’Ontario réduit la liste des entreprises classées comme étant essentielles et ordonne la fermeture d’un plus grand nombre de lieux de travail. Cette mesure est nécessaire pour prévenir la propagation de la COVID-19 et protéger la santé de la population ontarienne, tout en garantissant l’offre des biens et services essentiels.

Le gouvernement ordonne, à compter du samedi 4 avril 2020 à 23 h 59, la fermeture de toutes les entreprises non couvertes par le décret d’urgence actualisé. Cette fermeture sera en vigueur durant 14 jours, avec possibilité de prolongation selon l’évolution de la situation. Le télétravail, le commerce en ligne et d’autres façons innovantes de travailler à distance sont permis en tout temps et fortement encouragés pour toutes les entreprises. Toutes les chaînes d’approvisionnement nécessaires à la production de fournitures de soins de santé et d’aliments essentiels sont protégées et demeurent intactes.

La liste mise à jour des lieux de travail essentiels est disponible ici.

Canada

Aujourd’hui le premier ministre a annoncé du soutien aux banques alimentaires et aux organisations alimentaires locales. Une nouvelle extraordinaire, qui fait suite à notre histoire incroyable de la Banque alimentaire d’Ottawa, où la communauté d’Ottawa a recueilli plus 170 000 $ en 24 heures (avec un peu d’aide de Harley Finkelstein, directeur de Shopify, qui a lancé cette initiative sur les médias sociaux le 1er avril).

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui un investissement de 100 millions de dollars afin d’améliorer l’accès aux aliments pour les Canadiens qui font face aux impacts de la pandémie de la COVID-19 sur la santé, ainsi qu’à ses répercussions sociales et économiques. Ces fonds iront à des organisations nationales, régionales et locales de partout au pays.

Cet investissement servira à acheter des aliments et d’autres articles essentiels. Il aidera également ces organisations à trouver de nouvelles façons créatives d’atteindre les personnes les plus vulnérables. De plus, ces organisations pourront continuer à faire leur travail important tout en respectant les directives de distanciation physique. Elles pourront aussi se servir de ces fonds afin d’acheter ou de louer l’équipement et le matériel nécessaires pour répondre aux besoins uniques de leurs communautés et faire face aux défis que pose la pandémie de la COVID-19 à la santé.

Guide a l’intention des entreprises : Mesures de soutien provinciales et fédérales

Les informations relatives à la réponse des entreprises face au Covid-19 change quotidiennement, il peut devenir difficile de trouver et d’accéder aux informations sur les mesures d’aide provinciales et fédérales. Voici un outil simple qui présente tous les programmes et aides disponibles actuellement. Guide a l’intention des entreprises : Mesures de soutien provinciales et fédérales

2 avril

Bonjour,

Récemment, le gouvernement du Québec a émis de nouvelles restrictions concernant l’entrée et la sortie de leur province.

Les maires d’Ottawa et de Gatineau ont clairement souligné la semaine dernière la nécessité pour les résidents des deux côtés de la rivière des Outaouais de rester chez eux à moins qu’ils ne soient des travailleurs essentiels. Comme vous pouvez le constater par les rues vides de notre communauté, les habitants respectent ces directives.

Il s’agit là d’une mesure importante pour contribuer à stopper la propagation du coronavirus et à assurer la sécurité et la santé des résidents de l’Ontario et du Québec.

Je suis convaincu qu’il est important de ne pas rajouter plus de stress ou de retards aux travailleurs essentiels qui tentent de se rendre à leur travail – d’un côté comme de l’autre.

Cette nouvelle mesure du gouvernement du Québec soulève donc un certain nombre de questions que je considère comme préoccupantes, notamment les obstacles supplémentaires qu’elle peut créer dans une situation déjà difficile pour certaines personnes.

Les questions relatives aux travailleurs non essentiels, qui traversent pour d’autres raisons, comme les familles séparées ou divorcées ayant la garde partagée de leurs enfants ou de quelqu’un qui s’occupe d’une personne ainée de la famille, ne sont pas abordées ici. De plus, il y a un problème : la liste des travailleurs essentiels n’est pas la même d’une province à l’autre.

Enfin, je pense qu’il est important de suivre les directives de notre ministère de la Santé, qui à Ottawa et en Ontario, n’ont pas recommandé cette mesure.

Mes trois demandes au gouvernement du Québec :

  • SVP créer une voie rapide pour les travailleurs des services essentiels qui vont et qui reviennent de travailler.
  • SVP être clair sur les situations familiales uniques et leurs besoins particuliers (prendre soins d’un ainé, parents divorcés) afin qu’ils puissent traverser les ponts de façon sécuritaire.
  • SVP mettre en place les meilleures pratiques avec les professionnels de la santé afin que les résidents et les Policiers n’augmentent pas le risque de la propagation du virus COVID-19 aux points de contrôle.

Des nouvelles de la ville

Livraison de nourriture pour les personnes aînées

Des services de livraison de nourriture sont actuellement offerts par de nombreux partenaires communautaires dans toute la ville. Montfort Renaissance, the Good Companions Seniors’ centre, et le Réseau de soutien communautaire de Champlain (20 agences) livrent des produits d’épicerie et des repas congelés, et vont chercher et livrer les ordonnances. Ils travaillent également avec une épicerie de votre quartier qui permet au personnel de passer des commandes en ligne pour des produits d’épicerie destinés aux personnes âgées, puis l’agence vient les chercher et les livre sans frais.

Livraison de nourriture pour les personnes aînées à faible revenu (nécessitant les services de la banque alimentaire)

Les organismes communautaires collaborent pour assurer la livraison de repas aux personnes aînées à faible revenu. Les personnes à faible revenu qui ont besoin de nourriture peuvent s’adresser au réseau de soutien communautaire de Champlain ou au 2-1-1 qui les mettra en contact avec un service qui répondra à leurs besoins. Le Human Needs Task Force travaille actuellement avec le réseau de soutien communautaire de Champlain et Caredove pour améliorer leur nouveau portail avec des informations destinées à toutes les personnes vulnérables confrontées à des problèmes de nourriture, d’accès aux services, etc. pendant la COVID-19.

Informations pour les locataires qui ne peuvent pas payer leur loyer ce mois-ci

L’Ontario a interdit les expulsions pour ceux qui ne peuvent pas payer leur loyer en avril. Les résidents qui ont été touchés financièrement par la situation du Covid-19 ou qui font face à une urgence inattendue et qui sont incapables de faire face aux frais de de base peuvent avoir droit à une aide en se rendant sur le site de l’aide financière du programme Ontario au travail ou en composant le 3-1-1 et en sélectionnant la langue, puis le 4 pour les services sociaux. Les locataires qui participent au programme Ontario au travail ou au programme ontarien de soutien aux personnes handicapées peuvent contacter directement leur agent responsable du dossier.

Coordination des efforts des bénévoles

(livraison de l’épicerie, la pharmacie, briser l’isolement par un appel…).

The Good Companions Centre et le Réseau de soutien communautaire de Champlain (plus de 20 agences) assurent la livraison de l’épicerie et de la pharmacie. En ce qui concerne les bénévoles, la ville s’est associée à Centraide et à la Fondation communautaire pour financer trois mois de coordination des bénévoles avec Bénévoles Ottawa afin de répondre aux besoins de la communauté pendant cette crise.

Encourager les entreprises de Vanier

Vous habitez à Vanier et vous voulez encourager les entreprises de Vanier. De nombreuses entreprises dans le quartier Vanier offrent des achats et des services en ligne, des plats à emporter ou le service à livraison. Voici une liste des entreprises de Vanier qui sont encore ouvert et que vous pouvez appuyer.

Vous pouvez aussi acheter des cartes-cadeaux de vos magasins préférés. Ces fonds iront directement aux propriétaires pour les aider à traverser ces moments difficiles. Voici le lien: https://vanier-bia.myshopify.com/fr/

1 avril

Joyeux mercredi à tous. J’espère que vous passez une belle journée.

Si vous cherchez une façon amusante de passer la soirée – mercredi dernier, le Conseil a adopté une motion invitant les résidents d’Ottawa à se réunir tous les mercredis soir à 18 h 30 jusqu’au 8 avril, pour former un cri de ralliement afin de reconnaître les employés en soins de santé et nos travailleurs essentiels.

Grâce à leur travail, nous continuons à avoir accès aux soins de santé, à la nourriture, aux transports et à d’autres services essentiels. Alors si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à vous rendre sur vos pelouses, votre entré et vos balcons ce soir, avec un objet qui fait du bruit à la main pour des crier et d’applaudir, tout en respectant la distance physique.

Des nouvelles de la ville

Santé publique Ottawa a commencé à envoyer à tous les résidents d’Ottawa un dépliant contenant des conseils sur l’auto-isolement et la distanciation physique. Vous devriez les trouver dans vos boîtes aux lettres sous peu, si ce n’est déjà fait. Comme toujours, les résidents peuvent consulter le site https://www.santepubliqueottawa.ca/ pour obtenir les dernières informations. Voici le dépliant l’auto-isolement et la distanciation physique

OC Transpo 

OC Transpo has confirmed that a bus operator has tested positive for COVID-19. La personne s’isole depuis l’apparition des symptômes le 20 mars. La personne a subi le test de dépistage du COVID‑19 le 21 mars et continue de s’isoler chez elle.

Nous travaillons directement avec Santé publique Ottawa (SPO) et nous effectuons le suivi des contacts de personnes qui ont eu un contact étroit avec l’employé(e) ou peuvent en avoir eu un. SPO a indiqué que les dates clés sont la période de 48 heures précédant le premier jour où l’employé(e) a présenté des symptômes, soit du 18 au 20 mars. SPO effectue un suivi auprès des membres de la famille et des amis de la personne qui ont peut‑être eu un contact étroit avec la personne. Nous avons commencé à communiquer avec nos employés qui ont pu avoir un contact étroit avec l’employé(e) à ces dates clés.

Le conducteur ou la conductrice a conduit 5 autobus les 18, 19 et 20 mars, desservant les circuits suivants :

18 mars

Circuit 19 : De la station St-Laurent à 14 h 27 à la jusqu’à la station Parlement à 15 h 14

Circuit 63 : De la station Tunney’s Pasture à 15 h 36 au parc‑o‑bus Innovation à 16 h 28

Circuit 63 : Du parc‑o‑bus Innovation à 16 h 30 à la station Tunney’s Pasture à 17 h 12

Circuit 57 : De la station Tunney’s Pasture à 17 h 25 à la station Bayshore à 17 h 47

Circuit 85 : De la station Bayshore à 17 h 47 aux Terrasses de la Chaudière à 18 h 39

Circuit 85 : Des Terrasses de la Chaudière à 18 h 50 à la station Bayshore à 19 h 36

Circuit 85 : De la station Bayshore à 19 h 41 aux Terrasses de la Chaudière à 20 h 23

19 et 20 mars 

Circuit 64 : De la station Lincoln Fields à 11 h 24 au parc‑o‑bus Innovation à 11 h 51

Circuit 64 : Du parc‑o‑bus Innovation à 11 h 53 à la station Tunney’s Pasture à 12 h 41

Circuit 50 : De la station Tunney’s Pasture à 12 h 55 à la station Lincoln Fields Station à 13 h 24

Circuit 85 : De la station Lincoln Fields à 13 h 44 aux Terrasses de la Chaudière à 14 h 20

Circuit 85 : Des Terrasses de la Chaudière à 14 h 26 à la station Bayshore à 15 h 23

Circuit 85 : De la station Bayshore à 15 h 32 aux Terrasses de la Chaudière à 16 h 25

Circuit 85 : Des Terrasses de la Chaudière à 16 h 32 à la station Bayshore à 17 h 30

Circuit 57 : De la station Bayshore à 17 h 42 à la station Tunney’s Pasture à 18 h 08

Circuit 75 : De la station Tunney’s Pasture à 18 h 15 à Barrhaven Centre à 18 h 42

Si des clients craignent d’avoir été exposés à ce cas, ils peuvent communiquer avec Santé publique Ottawa au 613-580-6744 pour parler à un membre du personnel infirmier en santé publique, ou encore consulter le santepubliqueottawa.ca.

OC Transpo

Avec le nombre de passager en baisse en raison de l’évolution de la COVID-19, ce graphique met en évidence les changements de service d’OC Transpo à partir du 30 mars. Pour les membres de notre communauté qui sont des travailleurs essentiels et qui continuent de prendre le transport en commun, nous sommes conscients que ces changements peuvent avoir un impact sur vos déplacements. Si vous avez des préoccupations, veuillez communiquer avec moi par courriel au mathieu.fleury@ottawa.ca afin que je puisse les transmettre à OC Transpo.

Boys and Girls Club d’Ottawa

Je suis heureux de vous annoncer que le Boys and Girls Club d’Ottawa lance cette semaine une programmation virtuelle sur son site web. Vous pouvez également suivre leur compte twitter au @bgcottawa, pour des idées et des activités amusantes.

Ontario 

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé que les écoles et les garderies resteront fermées afin de protéger la santé et la sécurité des élèves et du personnel. Pour assurer la continuité de l’apprentissage, le gouvernement lance la deuxième phase de l’initiative “Apprendre à la maison”.

Les écoles publiques resteront fermées aux enseignants jusqu’au vendredi 1er mai 2020, et aux élèves jusqu’au lundi 4 mai 2020. À l’approche de ces dates, la décision sera réévaluée basée sur les conseils de santé publique et pourrait être prolongée.

Quebec 

Le Québec a maintenant interdit les voyages non essentiels dans la partie ouest de sa province à partir de mercredi midi – ce qui inclut les visiteurs de l’Ontario afin d’éviter la propagation du COVID-19. Les policiers aux points de contrôle limiteront les déplacements à l’intérieur et à l’extérieur des régions et n’autoriseront que les déplacements essentiels. Cela inclut l’Outaouais. Les travailleurs de la santé et d’autres personnes essentielles seront autorisés à passer d’une région à l’autre. Il n’y a actuellement aucune mesure pour les personnes qui traversent le pont vers Gatineau.

31 mars

Des nouvelles de la ville

J’ai l’immense regret d’annoncer un troisième décès lié à la COVID-19 à Ottawa. Il s’agit d’un résident de la maison de retraite Promenade à Orléans.

À la lumière des cas qui augmentent sans cesse à Ottawa, il est important de continuer de respecter les consignes de distanciation physique (sociale), de limiter les sorties à l’extérieur de la maison, sauf pour des raisons réellement essentielles, et de sortir à l’extérieur pour prendre l’air et faire de l’exercice si vous ne ressentez aucun symptôme de la maladie, pour votre bien-être personnel. Veuillez noter que, selon Santé publique Ottawa, le fait de croiser une autre personne sur un trottoir n’est pas considéré comme une activité à risque élevé pour la transmission de la COVID-19.

Étant donné le risque plus élevé de conséquences graves pour les Ontariens âgés, il a également fortement recommandé aux personnes de plus de 70 ans de s’isoler.  

(Cela s’applique également aux personnes dont le système immunitaire est affaibli et/ou qui souffrent de problèmes médicaux sous-jacents.)

Nouvelles mesures d’application de la loi 

Nous devons assurer la sécurité de nos résidents et faire tout ce que nous pouvons pour ralentir la propagation de la COVID-19 dans notre collectivité

C’est pourquoi nous avons conféré aux agents des règlements municipaux d’Ottawa le pouvoir d’appliquer de nouvelles règles reliées à la distanciation physique en vertu de la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d’urgence de l’Ontario.

Par conséquent et prenant effet immédiatement, une équipe d’agents des Services de règlements municipaux surveillera de manière proactive et interviendra dans les situations suivantes:

  • Rassemblements de plus de cinq personnes dans un lieu public ou une résidence privée;
  • Regroupements de personnes dans les parcs pour utiliser les installations et équipements;
  • Restaurants qui continuent d’offrir le service aux tables;
  • Commerces de détail non essentiels qui restent ouverts.

Les résidents qui sont témoins de ces situations devraient les signaler en composant le 3-1-1.

Les agents d’application des règlements adopteront une approche d’application graduelle, visant d’abord à sensibiliser les résidents et les commerces à l’existence de ces lois et à leur importance pour la santé publique. 

Au fil du temps, le non-respect de ces lois pourra entraîner des amendes aux termes de la Loi provinciale atteignant jusqu’à 100 000 dollars pour un particulier, 500 000 dollars pour le directeur d’une société et 10 millions de dollars pour une société. 

Les Services de règlements municipaux continuent de collaborer avec le Service de police d’Ottawa et ils interviendront dans les cas d’ordonnances de quarantaine émises à des personnes ayant voyagé ou présentant des symptômes de la COVID-19.

Les plaintes en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine devraient être signalées à la police d’Ottawa en appelant la ligne des appels non urgents au 613-236-1222. 

Une note pour les propriétaires et les locataires

Nous sommes tous ensemble à vivre à travers la situation actuelle. Tous les résidents, les entreprises et les services gouvernementaux vivent directement les impacts de la situation.

Si vous le pouvez, nous vous encourageons de payer votre loyer.

Si vous ne pouvez pas payer, nous vous encourageons d’en discuter avec votre propriétaire (options : utilisation du dernier loyer, paiement partiel…)

Certaines flexibilités sont disponible pour les propriétaires et locataires auprès des institutions financières.

Pour de l’aide financière d’urgence – 311.

Les locataires et propriétaires doivent travailler ensemble d’un esprit collaboratif afin de s’adapter à la situation d’urgence relié au COVID19.

Merci à tous.

OC Transpo

Avec le nombre de passager en baisse en raison de l’évolution de la COVID-19, ce graphique met en évidence les changements de service d’OC Transpo à partir du 30 mars. Pour les membres de notre communauté qui sont des travailleurs essentiels et qui continuent de prendre le transport en commun, nous sommes conscients que ces changements peuvent avoir un impact sur vos déplacements. Si vous avez des préoccupations, veuillez communiquer avec moi par courriel au mathieu.fleury@ottawa.ca afin que je puisse les transmettre à OC Transpo.

Crues printanières de 2020

Le printemps est enfin arrivé, tout comme la pluie et la fonte des neiges, ce qui cause une certaine préoccupation liée au risque d’inondation de nos cours d’eau. Selon les employés municipaux, le niveau de l’eau ne présente aucune menace pour l’instant.

Le conseiller Eli El-Chantiry est l’agent de liaison du Conseil municipal pour les crues printanières de 2020. Le conseiller El-Chantiry travaillera de près avec les membres du Conseil dont les quartiers ont été les plus touchés par les inondations passées.

Partenaires communautaires

Il y a tant d’histoires formidables qui montrent comment la communauté se rassemble (tout en maintenant une distance physique sûre) pour s’entraider. En voici un bon exemple avec Centraide Est de l’Ontario

30 mars

Bonjour à tous – J’espère que tout le monde reste en bonne santé en se distançant physiquement et socialement et en réduisant au minimum les déplacements à l’extérieur de la maison.

N’oubliez pas que c’est toujours possible de sortir et de faire des promenades – il suffit de garder une distance sécuritaire par rapport aux autres.

Si vous avez de la difficulté à expliquer la situation actuelle à vos enfants ou à vos parents vieillissants, le site Web de la Bibliothèque publique d’Ottawa vous propose d’excellentes ressources. N’hésitez pas à consulter mon dernier vidéoblogueCOVID-19 : Parler aux enfants et aux personnes âgées et la nouvelle page S’isoler sans s’ennuyer de la Bibliothèque publique d’Ottawa – où je passe en revue les ressources disponibles.

Il existe également des ressources pour tenir les adultes et les ados ou les enfants occupés sur le site Web de la BPO. Il y a de tout pour nous tenir occupés, apprendre, lire, créer des activités, etc. Je vous encourage tous à découvrir les nouvelles caractéristiques du site.

Nouvelles de la Ville

Les programmes et camps d’été sont pour le moment maintenus. On encourage les résidents à inscrire leurs enfants comme ils le feraient normalement. La Ville a déclaré que s’il y a des annulations dues à la COVID-19, les remboursements seront accordés sans pénalité.

Mise à jour de Santé publique Ottawa

Étant donné les autres cas de COVID-19 confirmés à Ottawa et la confirmation de la propagation dans la communauté, nous continuons à exhorter tout le monde à pratiquer la distanciation physique (sociale) ou l’auto-isolement si vous développez des symptômes.  Voici quelques éléments clés à retenir :

Pour les personnes présentant des symptômes respiratoires (comme de la fièvre, de la toux), veuillez suivre les directives suivantes :

  • Vous devez vous isoler pendant 14 jours à compter du début de vos symptômes ou jusqu’à 24 heures après que les symptômes aient COMPLÈTEMENT disparu, la période la plus longue étant retenue.
  • Vous ne devez pas quitter votre domicile si vous avez des symptômes respiratoires. Appelez votre médecin ou Télésanté au 1-866-797-0000 si vous avez des questions.
  • Si vos symptômes s’aggravent au point où vous ne pouvez pas gérer la situation à la maison, veuillez vous rendre au service d’urgence le plus proche.
  • Si vous pensez avoir des symptômes de la maladie à coronavirus (COVID-19) ou avez été en contact étroit avec une personne qui en est atteinte, un l’outil d’autoévaluation est disponible pour vous aider à déterminer comment obtenir des soins supplémentaires.

Comment arrêter la propagation

Isolez-vous immédiatement si vous revenez d’un voyage à l’extérieur du Canada.

Maintenez un écart sanitaire – pratiquez la distanciation physique (sociale) et restez à deux mètres des autres.

Lavez-vous les mains à l’eau et au savon soigneusement et souvent.

Nettoyez les téléphones et autres appareils régulièrement.

Règlement sur le bruit d’Ottawa 

Pour soutenir la communauté et l’économie locale, tous les établissements de vente au détail sont exemptés des dispositions du Règlement sur le bruit de la Ville d’Ottawa concernant les livraisons, jusqu’à nouvel ordre, ce qui signifie que les livraisons peuvent avoir lieu à tout moment de la journée pour assurer que les rayons des magasins sont bien approvisionnés en produits essentiels.

La réglementation sur le bruit de la construction n’a pas changé.

L’utilisation de chantiers de construction ou d’équipement lourd dans une structure, une autoroute ou un bâtiment constitue une infraction :

  • Du lundi au samedi : entre 22 h et 7 h
  • Le dimanche et les jours fériés : entre 22 h et 9 h 

D’autres limites sont imposées à la démolition et à la construction de bâtiments dans les quartiers résidentiels établis. Les constructions intercalaires ne sont pas autorisées :

  • Jours de semaine : entre 20 h et 7 h 
  • Fins de semaine et jours fériés : entre 19 h et 9 h 

Mise en application

Le Service de police et le Service des règlements municipaux d’Ottawa misent principalement sur la sensibilisation et l’éducation. Alors que les rassemblements de plus de 50 personnes sont légalement interdits, il est impératif que chacun d’entre nous suive les recommandations concernant la distanciation physique (sociale), que nous évitions les foules et que nous maintenions une distance de deux mètres (six pieds) entre chacun de nous. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site de Santé publique Ottawa :

Veuillez noter que le Cabinet de l’Ontario a maintenant interdit les rassemblements de plus de cinq personnes. 

Les épiceries dans Rideau-Vanier

Pour la liste complète cliquez sur le lien – Les épiceries dans Rideau-Vanier

La ville et l’Université d’Ottawa collaborent pour offrir des unités d’isolement sur le campus aux familles vivant dans des motels

L’Université d’Ottawa se prépare à accueillir des familles qui déménagent sur le campus en raison de la pandémie COVID-19

Ce service est destiné aux familles du système de services aux sans-abri ou du secteur de la violence contre les femmes qui ont besoin de s’isoler, qui présentent des symptômes et/ou qui ont été testées positives à la COVID-19.

La sélection des personnes est effectuée par le service de refuges pour familles administrés par la ville. Ce service est accessible en appelant le 311.

C’est grâce à ces précieux partenariats et à cette collaboration que la ville pourra soutenir les résidents les plus à risque de notre communauté.

Ontario

Le Dr David Williams, médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, a fait une déclaration demandant à tous les résidents de contribuer à arrêter la propagation du virus. Il demande à tous les résidents de rester à la maison, sauf pour des raisons essentielles, notamment :
• accéder à des services de santé;
• aller à l’épicerie;
• aller chercher des médicaments à la pharmacie;
• promener les animaux de compagnie au besoin et
• aider les membres vulnérables de la collectivité à effectuer les tâches susmentionnées.

Les rassemblements désormais limités à cinq personnes
Le gouvernement de l’Ontario a interdit les événements publics organisés et les rassemblements sociaux de plus de cinq personnes, à compter d’aujourd’hui, à quelques exceptions près. Ce décret ne s’applique pas dans les cas suivants :
• les ménages comptant cinq membres ou plus;
• les centres de garde d’enfants qui appuient les travailleurs de la santé de première ligne et les premiers intervenants pourvu que le nombre de personnes dans chaque centre ne dépasse pas 50;
• les funérailles, qui sont autorisées si le nombre de personnes ne dépasse pas 10 personnes à la fois.

Canada

Le Canada a annoncé une couverture salariale de 75 pour cent pour les employés des entreprises admissibles. Vous trouverez de plus amples renseignements à ce sujet sur Canada.ca.
Le gouvernement fédéral a également annoncé des mesures visant à aider les Canadiens vulnérables à faire face aux répercussions de la pandémie de COVID-19 sur la santé ainsi que ses conséquences sociales et économiques. Vous trouverez de plus amples renseignements ici.

27 mars

Encore une semaine de distanciation physique – comment va tout le monde ?
La bonne nouvelle est que le beau temps se montre le bout du nez pour le week-end, alors sortez – tout en pratiquant la distanciation physique.

La Bibliothèque publique d’Ottawa est en ligne pour vous servir! En cette période d’éloignement social, la Bibliothèque publique d’Ottawa met à votre disposition tout un contenu de loisirs et d’apprentissage. S’isoler n’est pas synonyme d’ennui et c’est pour cela que nous pouvons vous aider à répondre à la question : Quoi faire aujourd’hui ? Nous avons tout pour vous inspirer, encourager, et vous divertir en cette période d’éloignement social : activités créatives, conseils de bien-être, littératie et trésors culturels, des outils d’apprentissage et bien plus encore! Découvrez l’incroyable contenu en ligne de la BPO qui peut vous aider à profiter au maximum de cette période d’isolement.

Si vous ressentez les effets de la distanciation sociale, Santé publique Ottawa propose un excellent visuel et des suggestions de mesures pour vous aider à réduire votre anxiété et votre stress.

Des nouvelles de la ville d’Ottawa

Des changements sont à venir pour OC Transpo, et dès que nous aurons des détails sur des itinéraires spécifiques, nous les publierons ici, sur le site web. En attendant, voici une mise à jour générale sur les pratiques actuelles en matière de transport public afin d’aider les gens à rester aussi sûrs et sains que possible.

Transport en commun

N’utilisez pas les transports publics si vous avez de la fièvre, une nouvelle toux ou des difficultés respiratoires, ou si vous avez été en contact étroit avec un cas confirmé ou probable de COVID-19.

OC Transpo a pris des mesures, telles que l’embarquement et la sortie par la porte arrière, pour aider à protéger les résidents et le personnel.

Pour se protéger et protéger les autres lors de l’utilisation des transports publics :

  • Couvrez votre toux et vos éternuements avec un mouchoir en papier ou votre manche, et non votre main.
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche.
  • Dans la mesure du possible, envisager une mise à distance sociale (idéalement deux mètres).
  • Lavez-vous soigneusement les mains à l’eau et au savon ou utilisez un désinfectant pour les mains avant de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche, et dès que possible lorsque vous arrivez à destination.
  • Les portes des trains de la Ligne de la Confédération qui sont les plus près de la cabine du conducteur sont temporairement fermées.

Les opérations

OC Transpo a installé du ruban pour bloquer les portes et séparer la zone près de la cabine du conducteur du reste du train.

Vous pouvez toujours utiliser les sièges à partager dans toutes les parties du train.

Si vous avez une bicyclette, vous devriez utiliser la deuxième porte la plus près de l’avant du train. Il y a des étiquettes de bicyclette sur la porte appropriée.

Les membres du personnel étudient les options de barrière pour les trains de la Ligne Trillium.

Ontario 

La Commission des alcools et des jeux de l’Ontario (AGCO) a annoncé que les titulaires de licences d’alcool peuvent maintenant vendre de l’alcool pour emporter ou pour livraison, avec de la nourriture

En outre, la CAJO autorise temporairement les épiceries autorisées et les magasins de détail des fabricants d’alcool à commencer à vendre de l’alcool à partir de 7 heures du matin afin de soutenir les programmes d’achat précoce pour les personnes vulnérables et d’offrir une plus grande souplesse aux magasins de détail.

Pour plus d’information visitez le Ontario.ca.

Canada

Le gouvernement du Canada a annoncé qu’il portera la subvention salariale pour les petites et moyennes entreprises de 10 % à 75 %, afin de permettre aux entreprises de continuer à payer leurs employés pendant les périodes de fermeture.

Il existe également un compte d’urgence pour les entreprises au Canada – les banques vont désormais proposer des prêts de 45 000 dollars qui seront garantis par le gouvernement, sans intérêt. Pour en savoir plus, consultez le site Canada.ca.

26 mars

Quoi de neuf dans la ville?

Sécurité dans les espaces extérieurs 

Les parcs et le plein air sont excellents pour votre bien-être physique et mental. Bien que nous vous encouragions à profiter des espaces extérieurs, la Ville et Santé publique Ottawa demandent aux résidents de maintenir des distances physiques sûres, de ne pas utiliser des équipements de terrain de jeu. Elles interdisent aussi les activités impliquant des groupes ou des équipes. 

Terrains de sport et terrains de balle 

Les détenteurs de contrats de location et les organisateurs de grands événements publics que l’accès aux terrains de.

Parcs et espaces extérieurs de la Ville 

Les équipements tels que les terrains de planches à roulettes et les terrains de basketball sont fermés et ne peuvent pas être utilisés pour le moment. 

Veuillez vous abstenir d’utiliser tout équipement de parc jusqu’à ce que vous jugiez qu’il est sûr de le faire. Cela inclut :

  • Les structures de jeu 
  • Les balançoires 
  • Les glissades 
  • Les grimpeurs 
  • Les stations de remise en forme pour adultes 
  • Les bancs et les tables de pique-nique 

Le matériel du parc n’est pas nettoyé et pourrait potentiellement propager le dangereux virus de la COVID-19.

Les surfaces des équipements des parcs sont fréquemment touchées et ne sont pas sûres pour l’instant. 

Les pratiques sécuritaires autorisées dans les parcs sont les suivantes courir, marcher ou faire du jogging en maintenant une distance de sécurité avec les autresfaire du vélo sur un sentier, faire des exercices ou des étirements seul, jouer avec les membres de votre foyer.

Il est interdit de participer à des sports de groupe, des pratiques, des entraînements ou des activités qui peuvent vous exposer au risque de contracter la COVID-19.

Cela comprend parties de soccer ou de basketball en groupe, pique-niques en groupe dans le parc, rencontres avec d’autres enfants, et même en plein air.

Vous pouvez continuer à profiter de l’extérieur tout en respectant les règles d’éloignement physique, en faisant une promenade dans votre parc ou votre quartier. Les membres de votre foyer peuvent vous rejoindre, dans la mesure où ils ne présentent pas de symptômes. 

La Ville lance une campagne publicitaire faisant la promotion des achats locaux et une page Web pour appuyer les petites entreprises d’Ottawa

Il existe une nouvelle façon d’aider les commerces et les entreprises de votre région en ces temps difficiles. La page ottawa.ca/acheterlocal propose des liens vers des sites Internet donnant des listes d’entreprises qui offrent des services en ligne, de commandes à emporter ou de livraison de repas.

Les propriétaires d’entreprises peuvent aussi consulter cette page Web sur ottawa.ca pour obtenir des renseignements importants et en savoir plus sur les programmes d’aide.

Rester en santé lorsqu’on doit sortir

Si vous vous inquiétez pour votre sûreté au moment de faire les courses, lisez cet article de la CBC : vous y trouverez des mesures de précaution que vous pouvez appliquer lorsque vous faites l’épicerie.

https://www.cbc.ca/news/canada/new-brunswick/covid-shopping-groceries-safely-1.5509372

Les enfants s’ennuient? Vous aussi?

Voici quelques liens pour vous donner de nouvelles idées d’activités pour vous occuper à la maison :

La Bibliothèque publique d’Ottawa a une foule d’idées. On vous propose aujourd’hui d’apprendre quelque chose de nouveau, comme parler à la manière d’un pirate… Argh!

L’Académie St-Laurent a créé une page Web de ressources communautaires, où vous trouverez plusieurs ressources en ligne adaptées au niveau scolaire et à l’âge de votre enfant, en un seul et même endroit. C’est gratuit.

Ontario

Voici les toutes dernières nouvelles du gouvernement provincial sur le financement et le soutien.

Canada

Le gouvernement du Canada a pris des mesures d’urgence selon lesquelles toute personne entrant au Canada doit obligatoirement s’isoler pendant une période de 14 jours, même si elle ne présente pas de symptômes de la COVID-19. Les provinces et territoires peuvent formuler des recommandations particulières pour certains groupes, comme les travailleurs de la santé. Ces efforts contribueront à endiguer la pandémie et à limiter la propagation de la COVID-19 au Canada.

25 mars

Le point sur la réunion du Conseil municipal d’aujourd’hui

Le Conseil municipal s’est réuni aujourd’hui de manière principalement virtuelle; plus de la moitié des membres y participaient par téléphone pour maintenir une distance physique et ralentir la propagation du nouveau coronavirus.

Ce qui s’est passé :

Le maire Watson déclare l’état d’urgence à Ottawa en raison de la COVID-19

La déclaration de l’état d’urgence permettra à la Ville de déployer plus prestement ses opérations d’urgence et son personnel. Le processus d’approvisionnement sera également plus flexible, ce qui favorisera l’achat de l’équipement dont les travailleurs de première ligne et les premiers intervenants auront besoin, au fur et à mesure de sa disponibilité au cours des prochaines semaines.

Après la déclaration, la Ville a officiellement demandé à la province de l’Ontario de lui donner une certaine flexibilité pour faciliter le roulement du personnel, redéployer les ressources, appuyer les services essentiels et s’adapter à l’évolution rapide de la situation. 

Selon le maire Jim Watson, la Ville lancera bientôt une nouvelle campagne d’achat local, dont les détails seront diffusés sous peu.

Le directeur municipal a expliqué comment la Ville répond à la COVID-19; une présentation à voir. Présentation au conseil par le directeur municipal

Le point le plus important : continuez de socialiser, de votre domicile. Appelez vos proches ou soupez avec vos voisins sur vidéo. Et si la situation vous pèse, parlez-en au Centre d’aide 24/7 de la Ville.

Centre d’aide : 613-238-3311

Ligne de crise en santé mentale : 613-722-6914 ou 1-866-996-0991

N’hésitez surtout pas à téléphoner si vous avez besoin de soutien.

Santé publique Ottawa

Santé publique Ottawa a obtenu confirmation en laboratoire de la propagation de COVID-19 dans les collectivités d’Ottawa.

Le médecin chef en santé publique, la Dre Vera Etches, rapporte que de nouveaux cas sont apparus chez les travailleurs de la santé qui ont contracté la maladie sans avoir voyagé ni avoir été en contact direct avec un cas confirmé. Santé publique Ottawa recommande à tous les résidents de pratiquer la distanciation physique (sociale) ou l’auto-isolement, le cas échéant, pour aider à arrêter la propagation du virus. Des informations sur les cas de COVID-19 confirmés en laboratoire sont disponibles sur le site SantePubliqueOttawa.ca/CoronavirusFR.

Voici ce que vous pouvez faire pour tous les résidents d’Ottawa :

  • Pratiquez la distanciation physique (sociale).
  • Évitez tous les déplacements non essentiels dans la communauté.
    • Les membres du ménage (les personnes avec lesquelles vous vivez) n’ont pas besoin de s’éloigner les uns des autres, sauf s’ils sont malades ou ont voyagé au cours des 14 derniers jours.
  • Annulez tous les rassemblements de groupes.
  • Se connecter par téléphone, chat vidéo ou médias sociaux plutôt qu’en personne.
  • Parlez à votre employeur du travail à domicile (si possible).
  • Évitez de rendre visite à des amis ou à des parents âgés, sauf si la visite est indispensable.
  • Vous pouvez aller dehors (par exemple – pour faire une promenade). Pendant que vous êtes dehors, évitez les foules et maintenez une distance de deux mètres par rapport à votre entourage.

Voici la présentation complète de Santé publique Ottawa sur les dernières nouvelles concernant la COVID-19. OPH – Présentation au conseil

Si vous avez du temps et que vous souhaitez aider les services de première ligne, consultez cette liste de Centraide de l’Est de l’Ontario, qui présente les groupes locaux offrant du soutien à ceux qui en ont le plus besoin et diverses idées pour les épauler : https://centraideeocovid19.ca/occasions-de-benevolat.

Vous pouvez également vous inscrire comme bénévole sur le site de Bénévoles Ottawa.

Répondre aux besoins de la collectivité 

Le groupe de travail se concentre actuellement sur la coordination entre les services pour les cinq besoins émergents :

  • Aide aux aînés isolés, Sécurité alimentaire, Transport, Coordination des bénévoles, Logement et besoins des sans-abri.

Le groupe de travail s’affaire à évaluer et à trier les besoins sociaux et humains tout en mobilisant et en appuyant les organismes communautaires pour combler les besoins urgents. On veille notamment à joindre les gens par des programmes d’aide et de conversation par téléphone. La Société de logement communautaire d’Ottawa téléphone aux résidents (2 700 joints à ce jour) pour vérifier qu’ils vont bien. La Banque d’alimentation d’Ottawa soutient les centres de dépannage alimentaire et collabore avec d’autres organismes comme l’Armée du Salut pour aider à la distribution. La Popote roulante a augmenté ses activités de livraison d’aliments congelés aux personnes âgées de la région. Les bons compagnons – Centre pour les personnes âgées offre divers services, notamment de transport. Rendez-vous sur son site Web ou téléphonez au 613-236-0428 pour en faire la demande.

Logement et itinérance 

La Ville a reçu la confirmation qu’un financement de 1,65 million de dollars sera accordé dans le cadre de la stratégie du gouvernement fédéral Vers un chez-soi pour soutenir le secteur de l’itinérance et des logements pour les personnes vulnérables. Ce financement doit être alloué aux organismes, mais non dépensé, d’ici le 31 mars 2020.

Soutien au logement pour les résidents vulnérables 

Le centre d’isolement du Centre communautaire Routier a ouvert ses portes le lundi 23 mars 2020 pour offrir de l’espace aux hommes et aux femmes sans-abri seuls qui doivent s’isoler. La capacité actuelle est de 10 lits, avec la possibilité de passer à 40 lits si besoin est. Le soutien aux résidents du centre est assuré par Ottawa Inner City Health et par Santé publique Ottawa. À l’heure actuelle, cinq résidents ont été renvoyés au centre et y séjournent.

Les Services du logement ont obtenu un emplacement de 29 chambres pour offrir un espace d’isolement aux familles et aux jeunes et prévoient d’ouvrir la semaine du 1er avril.

Où obtenir plus d’assistance 

Toute personne en difficulté d’appeler le 3-1-1 pour savoir quelle aide la Ville peut lui offrir. Nous avons de nombreux soutiens en place pour les résidents dans le besoin et nous élargissons notre capacité pour répondre aux besoins locaux.

Report des impôts

Le Conseil a approuvé une période de grâce sans pénalité jusqu’au 15 avril 2020 pour le paiement des factures de taxes provisoires de 2020, et a demandé à la trésorière municipale de concevoir un programme de report des impôts fonciers en cas de difficultés en 2020 pour les propriétaires résidentiels et les propriétaires de petites entreprises de la Ville d’Ottawa.

Facture des services d’eau

Le Conseil a également approuvé une période de grâce sans intérêt de 30 jours pour le paiement des factures des services d’eau émises avant le 1er avril 2020, et un report de 30 jours de la date de paiement pour celles qui seront émises entre le 1er avril et le 30 octobre 2020.

Il demande aux propriétaires d’accorder cette même période de grâce et ce même nouveau délai à leurs locataires.

24 mars

Consultez les dernières informations de Santé publique Ottawa

Si vous croyez que vous présentez des symptômes du coronavirus (COVID-19) ou si vous avez été en contact étroit avec une personne l’ayant contracté, servez-vous de cet outil d’autoévaluation sur ontario.ca pour vous aider à déterminer si vous avez besoin de recevoir d’autres soins.

Si vous ressentez de l’anxiété, des inquiétudes ou si vous avez simplement besoin de parler –

Ligne de crise – 1+ (866) 996-0991

Centre de détresse d’Ottawa – 613-238-3311

Il est important de continuer à discuter avec vos amis virtuellement. S’il vous plaît, continuez à être physiquement éloigné de vos voisins, de votre famille élargie et lorsque que vous êtes à l’extérieur. Les messages restent les mêmes – ne vous réunissez pas en groupe.

Sur le plan social, nous devons continuer à nous serrer les coudes, alors n’hésitez pas à nous contacter par téléphone, par vidéoconférence ou par tout autre moyen virtuel, afin de maintenir des relations et de vous aider à traverser cette période difficile.

Ville d’Ottawa

Allez sur la page Ottawa.ca pour avoir les informations sur les installations et services de la Ville touchés. Cette page Web continuera d’être mise à jour au fur et à mesure de l’évolution de l’intervention COVID-19.

Pour les services qui ne figurent pas sur la page Web, les opérations se poursuivront de la meilleure façon possible. La ville continue de développer des plans pour soutenir ses opérations et comprendre quels ajustements seront nécessaires, à long terme.

Service de police d’Ottawa

Voici quelques suggestions à l’intention des propriétaires d’entreprises en vue d’accroître la sécurité de leurs locaux – pendant la pandémie.

Ontario

Le gouvernement de l’Ontario a publié la liste des entreprises essentielles et non essentielles tard hier soir, toutes les entreprises non essentielles cesseront leurs activités à partir de minuit ce soir.

Qu’est-ce que cela signifie pour notre communauté ?

Il est important de noter que les entreprises essentielles comprennent, sans s’y limiter, les épiceries et les pharmacies, les fournisseurs de services de télécommunications et d’infrastructure informatique, et les entreprises qui soutiennent la production d’électricité, la distribution de gaz naturel et d’eau potable. Il est demandé aux entreprises essentielles de mettre en place toutes les mesures nécessaires pour préserver le bien-être de leurs employés en première ligne.

La liste complète des entreprises essentielles est disponible ICI.

L’Ontario a également annoncé qu’elle allait réduire les tarifs de l’électricité. Le gouvernement est à l’œuvre afin de suspendre, pour une période de 45 jours, le modèle de tarification de l’électricité selon l’heure de consommation et d’appliquer uniformément le tarif fixe de 10,1 cents le kilowatt-heure habituellement réservé aux périodes creuses

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site Ontario.ca.

Soyez prêt pour la Covid-19 

  • Établissez un plan
  • Communiquez
  • Restez informé

Vous pouvez prendre des mesures simples pour vous préparer si un membre de votre ménage ou vous-même tombez malade ou si le nouveau coronavirus devient courant au sein de votre collectivité. Voici une excellente liste que vous pouvez suivre. Soyez prêt pour le Covid-19

23 mars

D’abord et avant tout, je tiens à remercier tous ceux et celles qui prennent les mesures nécessaires pour aplatir la courbe du nouveau coronavirus et protéger le mieux possible notre ville et ses résidents les plus vulnérables. Je sais que ce n’est pas une situation facile, mais je n’ai aucun doute que nous nous en sortirons.

Avis important aux résidents qui rentrent de l’étranger

Les autorités fédérales et provinciales de santé publique demandent à tous les voyageurs qui arrivent de l’extérieur du Canada de s’auto-isoler pendant 14 jours. Cette mesure aidera à ralentir l’introduction et la propagation de la COVID-19 au pays.

Le point sur le Conseil municipal

Les membres du public pourront suivre la réunion du Conseil municipal de cette semaine sur Internet. Celle-ci sera diffusée en direct à compter de 10 h sur la page YouTube du Conseil municipal d’Ottawa de même qu’à la chaîne 23 et sur le site Web de TV Rogers.

Les dernières nouvelles de Santé publique Ottawa

Santé publique Ottawa fournit une mise à jour quotidienne sur le nombre de cas de COVID-19 à Ottawa. On peut aussi s’inscrire aux mises à jour par courriel.

CANADA.CA

Le gouvernement du Canada a lancé un portail en ligne pour orienter la population pendant la pandémie. Si vous avez des questions sur le nouveau coronavirus, jetez-y un coup d’œil, c’est très intuitif!

L’Ontario annonce la fermeture de toutes les entreprises non essentielles

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé qu’à partir du mardi 24 mars, toutes les entreprises non essentielles devront fermer leurs portes. Cette mesure vise à ralentir la propagation du COVID-19. La liste des magasins considérés comme essentiels et non essentiels sera publiée le 24 mars. Veuillez consulter le site ontario.ca pour obtenir tous les renseignements.

Les aliments, les médicaments et les autres produits essentiels continueront d’être disponibles. Le premier ministre Doug Ford a déclaré que les services de télécommunication continueront à informer la population.

La province a également annoncé un financement d’urgence de 200 millions de dollars pour les municipalités qui administrent des services sociaux clés tels que les refuges, les banques alimentaires, les services d’urgence et les organismes de bienfaisance et sans but lucratif.

Des fonds sont également disponibles pour les personnes et les familles qui ont des difficultés financières mais qui ne peuvent pas accéder aux programmes de soutien fédéraux – Ontario.ca/community

L’Ontario ouvrira certaines garderies

Pour soutenir le personnel de soins de santé et les autres travailleurs de première ligne en cette crise de la COVID-19, l’Ontario prévoit certaines exemptions au décret ordonnant la fermeture de toutes les garderies agréées conformément à la déclaration d’état d’urgence promulguée cette semaine. Cette initiative est menée de concert avec les gestionnaires du système de services et les partenaires des Premières Nations. Pour en savoir plus, rendez-vous sur Ontario.ca.

Début de la deuxième semaine d’éloignement social

Approvisionnent alimentaire

Étant donné toute l’incertitude entourant la durée de l’éloignement social et de la lutte contre le virus, nous voulions vous transmettre les plus récentes informations sur l’approvisionnement alimentaire. Les gouvernements de l’Ontario et du Canada travaillent fort pour que les tablettes continuent à se remplir. De plus, bien des détaillants s’adaptent, qu’on pense à la livraison à domicile, à la cueillette sur place ou aux mesures de sécurité en magasin.

Nouvelles mesures pour le magasinage en personne

La Ville a mis à jour les mesures pour les commerces afin de garantir l’éloignement social en magasin.

Il est maintenant recommandé de se tenir à 2 mètres (6 pieds) des autres, y compris à la caisse et à l’extérieur. D’ailleurs, vous constaterez peut-être que certains commerces utilisent des marques au sol et imposent une limite de clients à l’intérieur dans une optique d’éloignement social.

Pour garantir toujours la santé et la sécurité des clients et du personnel, Santé publique Ottawa invite aussi aux précautions suivantes :

  • Se laver souvent les mains à l’eau et au savon ou en utilisant du désinfectant pour les mains.
  • Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche à moins de venir tout juste de se laver les mains.
  • Tousser ou éternuer dans un mouchoir ou au creux de son bras, et non dans ses mains.
  • Toucher le moins d’objets possible.

Guide pour les habitations à logements multiples

Dans les habitations à logements multiples, SPO recommande la prise des mesures supplémentaires suivantes :

  • Suspendre toutes les inspections et tous les travaux de réparation non urgents, si possible.
  • Fermer les installations récréatives et les espaces de rassemblement (p. ex., salles de réception, installations de conditionnement physique, piscines), si possible.
  • Limiter l’utilisation des espaces publics aux activités nécessaires et prendre des précautions supplémentaires dans les espaces communs (p. ex., halls d’entrée, couloirs, salles du courrier, buanderies). Nettoyer et désinfecter soigneusement les surfaces aussi souvent que possible.
  • Rappel : commencer par nettoyer les surfaces, puis les désinfecter.
  • Veiller à ce que les espaces comme les buanderies aient une réserve suffisante d’eau, de savon, d’essuie-tout et de désinfectant.
  • Nettoyer et désinfecter aussi souvent que possible les surfaces fréquemment touchées (p. ex., sonnettes, kiosques, poignées de porte, mains courantes, interrupteurs, boutons d’ascenseurs, etc.), au moins deux fois par jour ou lorsqu’elles sont visiblement sales.
  • Utiliser des produits nettoyants et désinfectants appropriés, selon les instructions du fabricant.
  • Enlever des espaces communs les objets difficiles à nettoyer ou à désinfecter (p. ex., lampes ouvragées).

LOGEMENT COMMUNAUTAIRE D’OTTAWA

Pour les dernières mises à jour de LCO, consultez le site Web.

OC TRANSPO

Les transports en commun sont toujours actifs, mais des changements ont été effectués, comme l’embarquement par la porte arrière dans les autobus et le train léger ainsi que la réduction de la fréquence du service. Pour connaître les changements à un trajet en particulier ou pour en savoir plus, consulter le site Web d’OC Transpo.

NOUVELLES POUR LES PARENTS

Nous entrons dans la deuxième semaine d’isolation, et nous savons qu’il n’est pas facile de travailler tout en gardant les enfants occupés. Plusieurs ressources en ligne offrent des idées d’activités.

Le gouvernement de l’Ontario lancera également un outil d’apprentissage en ligne : pour en savoir plus, consultez la page « Apprendre à la maison ».

La Bibliothèque publique d’Ottawa offre un nouveau portail en ligne contenant des livres, de la musique et des films pour les enfants : S’isoler sans s’ennuyer pour enfants.

Portails étudiants – Les écoles offrent nombre de ressources en ligne sur leur portail étudiant :

CONFINEMENT À LA MAISON

Nous reconnaissons que pour certaines personnes, le confinement à la maison présente son lot de défis, notamment le bruit des travaux de construction à proximité. La pandémie évolue constamment, et la situation des travailleurs – notamment en construction – ainsi que les horaires et les quarts de travail peuvent changer. Actuellement, le gouvernement de l’Ontario n’a pas demandé l’arrêt des travaux.

En raison de l’état d’urgence, certains services font et feront l’objet d’une évaluation.

PRENEZ SOIN DE VOUS

Il n’y a pas de honte à mal se sentir. Si vous avez besoin d’aide, nous vous encourageons à communiquer avec le Centre de détresse d’Ottawa au 613-238-3311.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page santepubliqueottawa.ca/coronavirus.

Pour rester au courant des dernières nouvelles de la collectivité, suivez nos mises à jour quotidiennes – ici ou sur les médias sociaux.

20 mars

Consultez les dernières informations de Santé publique Ottawa

Que signifie “aplatir la courbe” et pourquoi la distanciation sociale est-elle si importante ?

Animation par le professeur Nicholas Woolridge

Voici une excellente vidéo de l’Université de Toronto Mississauga expliquant pourquoi nous essayons d’aplatir la courbe.

https://twitter.com/UTMBiology/status/1240638969982877698?s=20

Que fait la ville

La Ville travaille au soutien des résidents vulnérables

Un Groupe de travail sur les besoins humains a été formé dans le cadre du Plan de gestion des mesures d’urgence de la Ville pour contrer la COVID-19 et faire en sorte que nous répondons aux besoins qui surgissent dans la collectivité. 

Outre des représentants des directions générales de la Ville et Santé publique Ottawa, ce groupe de travail est composé de partenaires de tous les secteurs, y compris Centraide de l’Est de l’Ontario, la Coalition des centres de santé et de ressources communautaires, Logement communautaire d’Ottawa, la Banque d’alimentation d’Ottawa, Les bons compagnons, la Croix rouge canadienne, l’Armée du Salut et Ottawa Inner City Health. 

 Le mandat du groupe de travail est le suivant :

  • Planifier pour des scénarios futurs en tenant compte de la sécurité alimentaire et des besoins des populations vulnérables, y compris le logement, les refuges et l’aide psychosociale.
  • Coordonner l’information sur les services fournis, les changements apportés aux services et les problèmes et besoins émergents.
  • Indiquer au personnel de la Direction générale des services sociaux et communautaires, aux autres directions générales de la Ville et aux partenaires communautaires les problèmes, les lacunes de services et les préoccupations de la population afin que l’on puisse y répondre.

Le personnel des Services des initiatives avec les partenaires et les intervenants contacte actuellement les 81 organismes communautaires subventionnés par la Ville afin d’obtenir des mises à jour sur les services fournis, d’évaluer les besoins et de déterminer les préoccupations pour en informer le Groupe de travail sur les besoins humains.

Il se dégage de cette démarche les priorités suivantes :

  • la sécurité alimentaire;
  • la liaison avec les aînés isolés;
  • le transport des résidents vulnérables vers les centres de dépistage de la COVID-19 et à leurs rendez-vous médicaux;
  • la gestion des bénévoles pour soutenir les efforts communautaires durant la pandémie.

Sur le plan de la sécurité alimentaire, la Banque d’alimentation d’Ottawa a confirmé que 23 des 26 banques alimentaires étaient ouvertes. Un plan d’urgence a été établi pour deux des banques alimentaires qui sont fermées, mais on prévoit que d’autres banques fermeront dans les semaines qui viennent faute de bénévoles. On élabore présentement des stratégies d’atténuation, notamment avoir accès à certaines installations municipales comme points de chute pour les paniers de provisions, créer des banques mobiles et accroître le nombre de bénévoles. Les modalités pour avoir accès aux banques alimentaires d’Ottawa sont mises à jour régulièrement sur le site Web de la Banque d’alimentation d’Ottawa. Si vous recevez des messages de personnes désireuses de faire du bénévolat, veuillez les diriger à leur centre de bénévolat.

Les aînés isolés sont une nouvelle priorité dans la collectivité. Nous nous emploierons à déterminer les autres mesures de soutien requises pour les aînés. En raison de la COVID-19, Les bons compagnons ont fermé leurs portes et n’utilisent plus de bénévoles pour offrir leurs services. Leur personnel a été réaffecté à des activités essentielles : services au téléphone, services de vérification/contrôle et transport d’aînés isolés, etc. De plus, leur programme « Senior Centres Without Walls » prend de l’ampleur afin de répondre à de nouveaux besoins, comme le transport pour des services d’urgence et des rendez-vous médicaux, faire les courses, la livraison de l’épicerie et la popote roulante. Veuillez leur envoyer directement un courriel pour avoir accès à des services.

Enfin, nos centres de santé et de ressources communautaires ont déterminé que les résidents vulnérables ont besoin de transport vers les centres de dépistage de la COVID-19 et leurs rendez-vous médicaux. Par conséquent, ils collaborent présentement avec Santé publique Ottawa et d’autres partenaires communautaires à l’évaluation de ces besoins de transport.

Message de directrice générale, Services sociaux et communautaires:

Nous reconnaissons la générosité des personnes qui s’offrent comme bénévoles. Présentement, nous ne recrutons pas de bénévoles pour nous aider dans nos interventions reliées au nouveau coronavirus (COVID-19). Toutefois, il s’agit d’un domaine prioritaire pour la Ville et nous envisageons différentes façons de permettre aux personnes qui le désirent de venir en aide à leur collectivité. Comme l’a suggéré Santé publique Ottawa, les résidents peuvent aider en vérifiant si leurs voisins ou amis sont en situation de vulnérabilité, s’ils sont dépassés par les évènements, s’ils se sentent seuls ou s’ils ont besoin d’aide.

On peut appeler la ligne 2-1-1 pour de l’information sur la gamme de services et de programmes communautaires, sociaux, gouvernementaux et sanitaires offerts dans Ottawa et pour savoir comment y avoir accès.

Dernière nouvelle de la province de l’Ontario 

L’Ontario deux projets de loi qui protégeront les emplois des employés en isolement ou en quarantaine, contribueront à assurer le réapprovisionnement des magasins de la province et donneront aux conseils municipaux la souplesse nécessaire pour poursuivre leurs activités tout en respectant les recommandations de limitation des interactions sociales. Pour plus d’information visitez

https://news.ontario.ca/opo/fr/2020/03/lontario-soutient-les-travailleurs-et-les-travailleuses-les-municipalites-et-les-detaillants-face-a.html

L’Ontario prolonge les périodes de validation des produits, services pour les conducteurs, les véhicules et les transporteurs et les cartes Santé.

https://news.ontario.ca/mto/fr/2020/03/lontario-prolonge-les-periodes-de-validation-des-produits-services-pour-les-conducteurs-les-vehicule.html

Si vous éprouvez des symptômes du nouveau coronavirus 2019 :

Contactez Télésanté Ontario au 1-866-797-0000, votre bureau locale de santé publique ou votre fournisseur de soins primaires.

Veuillez ne pas vous rendre dans un centre d’évaluation, à moins d’avoir été référé par un professionnel de la santé. 

Ne composez pas le 911, sauf en situation d’urgence.

Mise à jour pour les entreprises

Certaines entreprises de notre communauté pourraient fermer et vous pourriez vous retrouver sans emploi en ce moment – la meilleure information si vous êtes dans cette situation est disponible sur Canada.ca.

Si vous êtes admissible et voulez faire une demande, visitez la page des prestations de maladie de l’assurance-emploi.

Pour aider les Canadiens touchés par la COVID-19 et mis en quarantaine, Service Canada prend les mesures de soutien suivantes :

  • Suppression du délai de carence d’une semaine pour les prestations de maladie de l’assurance-emploi pour les nouveaux prestataires qui sont placés en quarantaine afin que cette première semaine leur soit payée
  • Mise en place d’un nouveau numéro de téléphone sans frais réservé aux demandes de renseignements sur la suppression du délai de carence pour les prestations de maladie de l’assurance-emploi
  • Les personnes qui présentent une demande de prestations de maladie de l’assurance-emploi en raison d’une mise en quarantaine n’auront pas à fournir un certificat médical
  • Les personnes qui ne peuvent pas faire leur demande de prestations de maladie de l’assurance-emploi en raison d’une mise en quarantaine peuvent la présenter ultérieurement et verront leur demande d’assurance-emploi antidatée afin de couvrir la période visée