Notre infolettre Hiver 2019

Quoi de neuf aux Marchés d’Ottawa?

Au terme de leur première année d’existence, l’organisme à but non lucratif qui gère le bâtiment du marché et les étales extérieurs est en pleine préparation pour les activités et services pour la saison du marché 2019.  

En 2018, ils n’ont pas ménagé les efforts pour attirer les familles au marché By : ils ont invité les enfants des services de garde et des écoles primaires à faire sonner la cloche du marché; inviter les familles à jouer aux Lego ou à visionner un film pour enfants sur la place du marché; organisé une activité de décoration de citrouilles d’Halloween. De plus, ils ont fait en sorte que le Bal de Neige, le plus grand festival hivernal de la grande région d’Ottawa, ait lieu au marché By.  

En 2019, ils vont continuer sur cette lancée et ils espèrent donner de plus en plus aux gens le goût de venir dans le Marché. Ainsi, ils ont assisté à différentes présentations et participé à divers ateliers concernant  le plan du domaine public du marché By, un plan géré par la Ville. Plusieurs grandes idées flottent dans l’air pour améliorer l’accès piétonnier et bonifier l’expérience globale. Les Marchés d’Ottawa ont hâte d’y mettre de mettre l’épaule à la roue pour faire du marché un lieu dynamique et animé. Ils sont impatients de passer au prochain chapitre!    

En outre, ils travaillent présentement sur un projet pour accueillir des abeilles à miel. En effet, aux Marchés d’Ottawa, ils sont conscients de jouer un rôle d’importance pour protéger notre système alimentaire et ils cherchent activement des moyens pour contribuer à ce secteur.  

Enfin, n’oublions pas les efforts qu’ils mènent pour que le marché By demeure la référence en matière d’alimentation et de produits du terroir. L’année 2019 s’annonce mouvementée!

Suivez-les sur les réseaux sociaux  pour en savoir plus (Twitter : @ottawamarkets; Instagram : @OttawaMarkets; Facebook : @MarketsOttawa).

 

Budget 2019

Le budget 2019 a été adopté lors de la réunion du Conseil du 8 mars. Il y est prévu une augmentation des taxes de 3 %, augmentant le budget de fonctionnement à 3,6 milliards de dollars pour 2019. Cela représente une augmentation de 113 $ pour le propriétaire d’une maison moyenne. Voici quelques faits saillants : 

– 15 millions de dollars pour des nouveaux logements abordables;

-Un nouveau circuit, le circuit #15 offrant un service alternatif pour le corridor du chemin de Montréal au circuit #12;

-9,8 millions de dollars supplémentaires pour la réfection des routes, des bandes cyclables et des trottoirs;

– 49 millions de dollars pour réasphalter et améliorer les routes;

– 25,3 millions de dollars pour le chemin de Montréal (un montant similaire devrait se retrouver dans le budget en 2020 pour compléter le financement);

– 14,2 millions de dollars pour les rues St-Denis, Lavergne et Ste-Monique;

– 11,4 millions de dollars pour l’avenue Mann, le chemin Range, le chemin Russel et la rue Templeton;

– Les fonds pour compléter le paysage de rue le long de la rue Rideau entre Sussex et Dalhousie;

– Le budget de déneigement grimpera de 2,4 millions de dollars pour atteindre 70,8 millions de dollars;

– Augmentation de 25 % du financement pour la modération de la circulation (entre 40 000 $ et 50 000 $ par quartier);

– 500 000 dollars pour les passages pour piétons;

– 5,7 millions de dollars pour les foyers de soins de longue durée;

– 1,5 million de dollars pour la revitalisation du parc Riverain.

 

Train léger et rue Rideau

Le 6 mars, le Conseil a adopté l’Étape 2 du projet de train léger. Nous attendons encore avec impatience la mise en service des installations de l’Étape 1, qui est l’épine dorsale de notre futur réseau de transport en commun. Il ne fait aucun doute qu’elles transformeront l’expérience du transport en commun de la capitale.

Bien que déçus par le retard de l’Étape 1, nous protégeons les intérêts des contribuables en retenant un paiement de 260 millions de dollars jusqu’à la mise en service. Nous voulons nous assurer à l’avance que le service est sûr et fiable. Je crois fermement que nous devons tirer des leçons de cette étape, puis aller de l’avant avec le prolongement de notre réseau de train léger.

Notre centre-ville est aux prises avec des problèmes de congestion routière quotidiens que l’Étape 1 ne suffira pas à régler. Nous voulons que la majorité des résidents aient accès au transport en commun. L’Étape 2 nous permettra de réaliser cet objectif, puisque 77 % des Ottaviens résideront dans un rayon de 5 km d’une station de train.

Les travaux de l’Étape 1 sont maintenant terminés : la majorité des stations ont reçu leur permis d’occupation, les 34 trains ont été fabriqués et les systèmes de sécurité et de technologie de l’information sont actuellement mis à l’essai. Après la fin des travaux du vérificateur de sécurité, nous entamerons une période de 12 jours d’essai de l’horaire complet du réseau durant laquelle les trains passeront comme ils le feront après la mise en service, mais sans passagers. Si les résultats s’avèrent probants, le réseau de train léger sera officiellement mis en service peu de temps après. À l’approche de cette dernière étape de mise à l’essai, la fiabilité du réseau et la sécurité sont nos priorités.

Une fois le réseau de train léger en service, la Ville achèvera les améliorations du paysage des rues Rideau (de la promenade Sussex à la rue Dalhousie) et William (de la rue Rideau à la rue George). Nous pourrons fournir un calendrier des travaux dès que la date de mise en service sera confirmée.

 

Un hiver rigoureux à Ottawa

Je crois que nous sommes tous d’accord : cet hiver a été particulièrement rude. Nous avons reçu une quantité record de neige, soit 270 cm! Pour ceux qui, comme moi, aiment l’hiver, ce fut une fantastique saison d’activités extérieures. J’ai adoré patiner sur le canal Rideau, et j’ai fait beaucoup de ski de fond dans des conditions idéales. Cependant, l’hiver s’est avéré pénible pour les autres, et très coûteux pour la Ville d’Ottawa. Nous savons que bon nombre de résidents ont subi les rigueurs de la saison, particulièrement en ce qui concerne les trottoirs. Les résidents me parlent souvent de difficultés à se déplacer en hiver. Nous souhaitons vraiment que les résidents se sentent en sécurité.

La Ville met à l’essai un nouveau brise-glace qui peut être installé à l’avant des déneigeuses de trottoir pour casser les couches de glace au sol. L’appareil fait des trous dans lesquels est épandu du sel, qui peut alors atteindre le revêtement.

Le sujet de l’heure est les normes en matière de déneigement. D’ailleurs, j’ai déjà présenté ce problème au Comité des transports. La politique actuelle n’établit aucune distinction entre le degré de priorité des trottoirs et des routes. Autrement dit, certains trottoirs achalandés sont moins prioritaires que d’autres trottoirs moins achalandés : le degré de priorité est établi uniquement en fonction de la classification des routes. Le personnel s’est engagé à réviser les normes, pour atteindre mon objectif; nous espérons constater des améliorations dès décembre 2019.

Les accumulations, le déneigement ou les trottoirs glacés vous inquiètent? Songez à la sécurité de vos voisins et de notre collectivité et signalez tout problème au 3‑1‑1 ou sur le site ServiceOttawa.ca.

 

Revitalisation du chemin de Montréal et art public  


Nous nous attelons pour entamer notre projet de revitalisation du chemin de Montréal. Les travaux devraient débuter à l’été 2019. Pour ceux qui ne sont pas au courant : comme il fallait remplacer la conduite d’eau principale et les égouts entre le chemin North River et le boulevard St-Laurent, nous avons décidé d’en profiter pour faire plusieurs investissements le long de ce corridor. Pour en savoir plus, consultez le sitwww.medium.com/@mathieufleury.

Lors d’une récente rencontre, le groupe de travail a approfondi la facette artistique du projet. Il a été établi que Vanier devrait avoir un plan d’art public, soit un document qui s’inspire de multiples visions pour créer une trame narrative cohérente. Le nôtre comprendra les thèmes directeurs, les occasions et les emplacements potentiels, les priorités, le budget, l’échéancier et les recommandations.

Par ailleurs, nous avons une nouvelle consultante artistique : Rebecca Carbin, propriétaire de l’entreprise Art + Public Unltd, qui a plus de 18 ans d’expérience et qui a notamment travaillé pour la Ville de Toronto.

L’art public peut prendre plusieurs formes : sculptures, installations, murales, installations lumineuses ou sonores, prestations artistiques. Lors de la réunion du groupe de travail, nous avons dressé une liste de thèmes reflétant le type d’art que nous aimerions voir sur le chemin de Montréal et la promenade Vanier. Des mots tels qu’interactif, amusant, stimulant, enrichissant et réaliste sont ressortis. Les résidents ont affirmé avec conviction que l’art devrait refléter la culture du quartier.

Nous avons également tenu en janvier trois consultations publiques où nous avons reçu d’excellents commentaires. Le plan d’art public se poursuivra au printemps pour que les installations se déroulent en même temps que les autres travaux. Pour recevoir les prochaines mises à jour, abonnez-vous au bulletin électronique.

 

Des plats mexicains authentiques sur le chemin Montréal

Un nouveau restaurant mexicain a ouvert ses portes à Vanier. En effet, depuis avril 2018, le Chilaquiles (381, chemin de Montréal) propose aux résidents de délicieux et authentiques plats mexicains, le tout dans un décor revigorant et coloré!

Kelvin Molina, le propriétaire, se plaît bien dans le quartier. « C’est avec grand plaisir que nous venons nous établir sur le chemin de Montréal. Nous avons bien été accueillis et avons reçu de très bons commentaires. Les gens sont heureux de nous voir ici! »

Le Chilaquiles est ouvert du lundi au mercredi de 11 h à 20 h et du jeudi au samedi de 11 h à 21 h (fermé les dimanches).

Nous souhaitons la bienvenue à cette entreprise dans notre quartier; aucun besoin d’être au Mexique pour déguster des mets mexicains authentiques, Chilaquiles à Vanier vous offre ce goût et de la fraîcheur, à votre tour d’en profitez.

Leave a Comment