Le marché By est l’une des destinations les plus connues d’Ottawa. Cet endroit emblématique constitue un bien patrimonial et culturel qui attire les Ottaviens aussi bien que les visiteurs de partout au Canada et dans le monde. L’édifice historique du marché By est le centre symbolique du marché, mais le secteur regroupe un éventail diversifié de magasins, boutiques, commerces de détail et restaurants ainsi que des espaces publics. En raison de l’importance de l’apport économique et culturel du marché, la Ville d’Ottawa met tout en œuvre pour qu’il demeure une destination populaire et un endroit prospère pour les années à venir.

Depuis le début du projet, il y a plus de huit ans, le domaine public du marché By a pris forme.

Il y a plus de huit ans, un projet a commencé par des principes clés : remédier à l’absence d’espaces publics, diriger davantage l’éclairage sur les attributs patrimoniaux, reconnaître et mettre en valeur l’histoire et faire revivre un endroit d’Ottawa qui, depuis les années 1800, a servi de principal pôle du commerce, du divertissement et des activités de la Ville, et ce tant pour les touristes que pour les résidents.

Au départ, ce plan visait à pallier le fait que l’ancien marché perdait de plus en plus son cachet local. C’est avec plaisir que je note maintenant que le plan du domaine public du marché By a finalement pris forme.

Cet investissement, bien que lourd, est réellement important. Si nous n’investissons pas dans notre histoire, nous ne pourrons plus raconter le processus d’évolution de la Ville d’Ottawa. La manière dont une ville divisée – la Haute-Ville et la Basse-Ville – en est venue peu à peu à former la colonne vertébrale de ce que nous sommes devenus aujourd’hui – un centre-ville que beaucoup d’entre nous sont plus que fiers de faire découvrir. 

Pour pouvoir le montrer comme il se doit, nous devons toutefois combler les lacunes, régler les problèmes et reconstruire les espaces publics pour de bon.

Nous devons veiller à ce que ce plan ne ramène pas seulement les producteurs agricoles, mais qu’il définisse également les bons investissements fondamentaux afin de s’assurer que l’on prend en considération des programmes élargis et souhaitables comme le soutien au marché des producteurs agricoles.

De plus, nous devons privilégier l’embellissement, et faire en sorte que ces investissements offrent davantage de possibilités d’organiser des événements au marché.

L’impulsion pour apporter des changements au marché est venue lorsqu’on a demandé à la société new-yorkaise Project for Public Spaces d’effectuer un exercice de visualisation dont le but était d’imaginer le meilleur avenir possible pour notre marché By. La société d’experts-conseils a ainsi défini une vision pour le quartier le plus important et le plus riche en histoire d’Ottawa.   

Tout au long de l’examen, de nombreuses initiatives fructueuses ont été mises en œuvre dans le secteur afin de tirer parti des possibilités et de tester certaines conclusions tirées de la consultation. Voici quelques exemples de projets réussis : la création des Marchés d’Ottawa pour exploiter le bâtiment du marché By et gérer les étals et les programmes à l’extérieur, l’enseigne « OTTAWA », l’aménagement de l’esplanade de la rue George et la fermeture saisonnière de certaines rues, dont la rue William.

C’est un plaisir pour moi de voir la Ville collaborer avec les acteurs locaux et les consultants de The Planning Partnership; ainsi, dans certains secteurs particuliers du marché, des espaces publics importants et précieux pour le quartier ont été améliorés ou transformés.

Le plan a permis d’établir une vision pour les améliorations à court, à moyen et à long terme, y compris pour les espaces publics. 

Les espaces étudiés pour des améliorations comprenaient des rues, des trottoirs, des parcs, des places et des esplanades. Le plan a tenu compte à la fois d’un éventail d’aspects, pour s’assurer de ne négliger aucune option, et des intervenants du secteur :

  • Vie publique et comportement des consommateurs
  • Piétons et cyclistes
  • Circulation des véhicules
  • Stationnement et chargement
  • Services publics souterrains
  • Contexte existant et prévu, et travail réalisé pour le secteur à l’étude

Il ne fait aucun doute que l’objectif est d’établir un plan exhaustif qui couvrira tous les angles possibles du secteur du marché By. Surtout, ce plan établira une vision et des principes directeurs pour l’avenir. Parmi les éléments définis dans le plan, on trouve l’art public, l’accessibilité, les espaces pavés, le verdissement, l’aménagement paysager, les zones destinées au commerce et aux terrasses, ainsi que les aires à caractère distinct.

Je trouve ce plan unique, car il nous permettra de définir officiellement le caractère et les sections distinctes du marché By qui en constituent la trame.

Ce travail est essentiel pour faire du marché ce qu’il devrait être pour tous : le secteur le plus prisé d’Ottawa. Le plan ne réglera pas les problèmes concernant les produits frais des agriculteurs locaux, la concentration des refuges, le logement, la dépendance et la santé mentale, la sécurité, les itinéraires pour camions et la diversité des entreprises. Il vise plutôt à fixer des objectifs d’amélioration et d’embellissement pour le secteur. Les problèmes graves susmentionnés sont traités dans le cadre d’autres initiatives de la Ville, comme le Plan décennal de logement et de lutte contre l’itinérance et le projet pilote prolongé d’approvisionnement sûr, pour ne nommer que ceux-là.

Le Plan du domaine public du Marché By me réjouit.

J’aimerais remercier tous les participants, The Planning Partnership, Jillian Savage et l’équipe de la Ville. C’est impressionnant de voir la profondeur des consultations et de l’analyse qu’a effectuées l’équipe pour s’assurer que ce rapport reflète le réel potentiel de la destination la plus populaire d’Ottawa.

Je trouve rassurant que le plan traite d’éléments qui se rapportent à la modération de la circulation, à une stratégie sur les marchés extérieurs et à l’accessibilité dans l’ensemble du marché. Ces détails sont essentiels pour veiller à la réalisation de ce plan, plutôt qu’à le limiter à un aperçu des possibilités.

La mise en place de la vision fondamentale pour le quartier le plus reconnu de la Ville et l’élaboration d’un plan d’investissement relatif aux espaces publics transformeront le marché By et lui offriront des possibilités intéressantes.

J’ai confiance qu’avec l’approbation du plan et le lancement des investissements, les personnes de tous âges retrouveront le marché qu’ils aiment à longueur d’année.

Après avoir débuté à l’été 2018, le domaine public du marché By et le rapport seront examinés par le Comité des finances et du développement économique la semaine prochaine, le 1er décembre prochain. Voici le rapport et l’analyse du consultant concernant le Plan du domaine public du marché By

Le plan du domaine public du marché a été présenté au comité des finances et développement économique le 1er décembre. Voici la présentation.