Ce serait un euphémisme de dire que je suis déçu de la décision rendue par le Tribunal.

Un refuge n’est pas une maison.

Cette décision dévalorise les besoins de la communauté.

Comme bon nombre de personnes à la Ville, je continuerai à me battre pour trouver des solutions de logements modernes et permanents.

Il demeure encore inconnu où l’Armée du Salut pourrait sécuriser les fonds capitaux et ceux requis annuellement pour que leur projet avance.

Plus tôt cette année, le Conseil municipal a déclaré une situation d’urgence en matière de logement abordable et d’itinérance à Ottawa. Ce n’est pas le genre de déclaration que la Ville fait à la légère. La proposition de l’Armée du Salut ne concorde pas avec ces objectifs, et la décision du tribunal de l’aménagement qui gouverne représente à peine une mesure de fortune dans le cadre de cet enjeu.

Pourquoi continuer à investir de nouveaux fonds dans un vieux modèle brisé?

Tout le monde mérite d’avoir une clé à sa propre demeure.

La recherche de solutions pour mettre fin à l’itinérance, doit prioriser des solutions pour les communautés autochtones, racialisées et LGBTQ2+, ainsi que pour les femmes et les familles. Il faut un accès égal à un logement permanent et stable pour tous.

Sur une note importante, la Ville est sur le point de mettre à jour son Plan décennal de logement et de lutte contre l’itinérance. Dans le cadre de ce plan, nous reconnaissons le besoin d’adopter une approche d’investissements dans le logement qui accorde la priorité aux familles.

Je continuerai à militer pour obtenir du financement pour le logement permanent, un objectif dont la proposition de l’Armée du Salut ne tient pas compte.

Les efforts de la communauté méritent d’être soulignés. Dès le début, j’ai ressenti beaucoup de fierté, mais sans en être surpris, de voir que Vanier ne reculait pas. Au contraire, avec le leadership de SOS Vanier et de Drew Dobson, le quartier de Vanier s’est montré à la hauteur du défi et ils ont saisi l’occasion de se battre et d’engager les communautés et les dirigeants de la ville, en présentant des solutions alternatives pour aider les plus vulnérables de notre ville.

La communauté sait que nous pouvons faire mieux et je continuerai à pousser la ville à faire mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>