Blog 7 – Notre Groupe de Travail pour le chemin Montréal

La réunion du groupe de travail qui a eu lieu le 4 juillet a porté principalement sur les arrêts d’autobus et l’aménagement paysager.

La réunion a commencé par une mise à jour de Mario (le chef de projet). Les travaux de forage géotechnique (forage visant à examiner les conditions du sol) ont eu lieu et les examens de constructibilité sont en cours. La Ville procède actuellement à l’acquisition de nouveaux biens immobiliers nécessaires pour certaines des améliorations.

Kelly Lalonde (membre de l’équipe d’experts-conseils) a ensuite fait une mise à jour sur les arrêts d’autobus. Les emplacements d’arrêt d’autobus ont été examinés durant la phase de conception fonctionnelle. Un sondage sur les transports en commun a aussi été réalisé pendant cette phase, à la suite duquel des consolidations d’arrêt d’autobus ont été recommandées.

Il y a actuellement 12 arrêts d’autobus en direction est (entre le chemin North River et un peu au-delà du boulevard St-Laurent) et le personnel propose qu’il y en ait seulement 8. En direction ouest, il y a 11 arrêts et le personnel propose qu’il y en ait 9. L’objectif consiste à regrouper les arrêts d’autobus afin d’améliorer la fiabilité du circuit 12. Une réduction du nombre d’arrêts signifie que le trajet le long du chemin de Montréal sera plus rapide et que l’horaire des autobus sera probablement ainsi plus facile à respecter.

Au cours de nos consultations, de nombreuses personnes ont exprimé le désir d’avoir un plus grand nombre d’abribus. La Healthy Transportation Coalition a mis cette question à l’avant-plan avec la présentation d’un abri portatif plus tôt cette année. Le personnel a proposé l’installation de treize abris, ce qui constituerait une nette amélioration par rapport aux sept abris actuels. Quatre des abris proposés nécessiteraient des ententes d’accès aux servitudes situées sur les propriétés privées. 

Certains membres du groupe de travail ont exprimé des préoccupations à l’égard de l’accessibilité et de l’emplacement de certains abris. Il a donc été convenu d’organiser prochainement une autre réunion pour discuter des questions de transport en commun avec OC Transpo. Les membres du groupe ont aussi mentionné la nécessité d’installer davantage de bancs et de poubelles aux arrêts d’autobus.

Martha Lush (paysagiste chez CSW) a ensuite parlé d’aménagement paysager. Nous avons discuté du choix d’un thème cohérent pour le couloir ainsi que des espaces publics. La Place Dupuis serait un bon endroit pour aménager un espace public.  

Nous avons ensuite discuté de la conception des bancs. La Ville dispose actuellement de quatre modèles de bancs standards qui peuvent être peints de différentes couleurs. Certains membres du groupe croient que nous devrions disposer de plus d’options pour le chemin de Montréal. Martha a accepté de faire des recherches dans ce sens. Les supports à vélos seront probablement de style anneau et poteau parce qu’ils sont plus durables, mais nous pouvons en choisir la couleur.

Il y a eu certaines discussions quant au choix entre des dalles de béton ou des pavés préfabriqués pour nos trottoirs. Les dalles de béton sont faciles à réparer ou élargir cependant, les pavés confèrent un style distinct à un secteur. Nous pourrions aussi utiliser les pavés avec modération, par exemple pour les bordures de trottoirs.

Nous avons brièvement discuté de l’importance des lampadaires. Comme le chemin de Montréal est une rue principale, nous installerons à la fois des lampadaires ordinaires et des lampadaires pour piétons. Des membres du groupe ont demandé un plan d’infrastructure provisoire afin d’avoir une meilleure idée de l’ensemble.

Enfin, nous avons parlé d’accessibilité et de la possibilité d’installer des mini-rampes aux entrées. Les rampes empiéteraient sur une partie de l’espace réservé au trottoir et donc, une autre solution serait que les trottoirs soient au même niveau que les entrées des magasins.